AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 22 Fév - 13:49


Aujourd'hui c'est un sacré jour sans, je ne contrôle pas mon pouvoir, vraiment pas, du moins pas aujourd'hui. Tout à l'heure je me baladais dans le parc et ça a commencé par un gamin qui a prit le ballon de basket en pleine tronche et je l'ai ressentis comme si moi même je l'avais pris. C'était tellement douloureux j'ai cru que mon nez était cassé. Du coup j'ai perdu ma concentration et je me suis laissé assaillir par toutes les émotions autour de moi, les amoureux qui roucoulaient, les autres qui s'amusaient, même certains qui galéraient sur leurs devoirs dans leurs chambre je les ressentais eux et leur colère, leur stress. Alors j'ai filé dans ma chambre aussi vite que j'ai pu. J'étais toujours assaillis par toutes ces émotions qui me torturait, je suis retourné dans mon lit et je me suis emmitouflé sous ma couette, au chaud. J'essayais de me calmer et de reprendre ma concentration pour faire taire toutes ces émotions. J'avais tellement mal que j'en versais des larmes. J'avais l'impression que ma tête allait exploser. J'en peux plus là y'en a trop. J'essayais de respirer calmement, de faire le vide dans ma tête. Et là je sentais un calme dans ma tête, mais ce n'était pas moi qui me calmait. Je sentais quelqu'un approcher sereinement bien que je sentais un peu d'inquiétude. Qui donc? La porte s'ouvre et je devine que Teegan vient m'aider. Je voulais pas qu'il me voit comme ça, je voulais pas qu'il me voit encore en larme et faible lui qui m'avait déjà vu dans le pire état où j'ai pu me trouver dans ma vie. Alors je me mis encore plus en position foetale et m'accrocha à la couette pour qu'il ne me découvre pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 22 Fév - 17:34


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Venir dans cet institut était sûrement le meilleur choix que nous avions fait. Plus besoin d’avoir peur, de penser qu’on nous regarderait comme des monstres. Non, nous étions avec nos semblables et c’était le principal. Je n’avais pas eu de mal à convaincre Evan de partir. Il n’avait aucune attache et surtout, il avait besoin de croire en un avenir meilleur. Je ne voulais pas qu’il continue de déprimer, j’étais proche de lui et l’avoir sauvé avait renforcé ce lien. Je l’aimais beaucoup, bien plus que ce que je lui montre d’ailleurs. Je suis là pour le protéger, lui montrer qu’il n’est pas cette petite chose qu’il pense. Il est plus fort qu’il ne le pense. Je veux l’aider à se forger, à contrôler ce pouvoir qui lui pourrit la vie.

Maintenant, nous sommes dans ce bâtiment et petit à petit je le vois s’épanouir, sourire assez souvent, ce qui me faisait énormément plaisir. Nous étions collés l’un à l’autre le plus souvent possible et cette proximité ne faisait que me rendre encore plus fou de ce jeune homme. J’ai pleinement conscience que je suis homosexuel, mais je n’ai jamais vraiment été bien loin avec un homme. Je ne suis qu’âgé de dix-huit ans et puis, qu’on se le dise, déjà que les mutants ne sont pas vus de la meilleure des façons, l’homosexualité aussi. Je ne me suis jamais caché et je n’ai jamais nié ce que je suis. Mais je faisais tout de même attention pour ne pas tomber dans de sales draps. J’étais parti me promener, un besoin de prendre l’air, j’avais remarqué qu’un mec tournait autour d’Evan et je devais l’avouer, j’étais plus que jaloux. Je tentais de me contenir, de ne rien faire pour commettre une erreur mais c’était plus compliqué que ce que je pensais. J’avais donc été marché dans le parc autour de l’Institut. Prendre l’air m’avait fait énormément de bien. J’étais donc revenu dans la chambre que je partageais avec Evan et d’autres personnes. Je me rendis compte qu’il était dans son lit. Il avait tenté de se cacher mais c’était trop tard. Il n’avait pas l’air bien. Sûrement une journée sans, il devait avoir un trop plein d’émotions à cause de son pouvoir. Je m’étais donc avancé rapidement vers son lit pour me poser dessus et venir poser ma main sur la couette pour la réchauffer légèrement. « - Evan, sors de là s’il te plait… Je veux te prendre dans mes bras… » Rien de mieux pour le consoler non ?
Codes par Wild Hunger.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 22 Fév - 18:18


Toujours emmitouflé dans ma couette j'entendis Teegan me demander de sortir pour pouvoir me prendre dans ses bras. Il devinait que j'allais mal. Il le savait très bien. Il me connaissait assez pour deviner que j'allais mal à cause de mon pouvoir. Ce truc aura vraiment mis ma vie en poussière. À cause de cette malédiction j'ai perdu ma famille, mes amis, et maintenant je perd ma santé. Mais heureusement aussi grâce à ça j'ai pu rencontrer Teegan et on a pu découvrir l'institut. Maintenant on vit parmi nos semblables et on ne se sent plus rejetés comme avant. Donc il y a un progrès. Si seulement j'arrivais à contrôler mon don comme lui le fait. Je demanderais au professeur si il peut faire quelque chose pour m'aider à aller plus vite. Je me sens mal. Mais finalement je finis par sortir ma tête de dessous ma couette. Je regardais Teegan, mes yeux étaient encore rouge de mes larmes. Je me sentais tellement mal qu'il me voit comme ça. Je n'aimais pas être le petit garçon faible qu'on voit à première vue en me regardant.

-Pardon... j'ai une sale tête...

Je finis par sortir complètement de dessous la couverture pour me blottir contre mon ami. Je sentais sa chaleur m'envelopper. C'était tellement réconfortant de la ressentir. Comme lorsqu'on se met au chaud une froide nuit d'hiver. Je me serra contre lui alors qu'il m'enveloppait de ses bras. Je posais ma tête contre sa clavicule. J'avais toujours mal à la tête mais le calme dont il faisait preuve m'aidait. J'essayais de me concentrer sur le calme qu'il m'envoyait pour oublier les autres émotions et me concentrer à nouveau afin d'aller mieux. Je laissais le silence perdurer. Petit à petit je reprenais le contrôle des choses. J'arrivais à mieux respirer, à mieux penser. Finalement au bout d'un moment je me suis enfin assez calmé et mon pouvoir se faisait plus discret. Enfin je pu cesser de lutter et me donner entièrement à Teegan. Je restais contre lui et d'une voix faible je pu le tenir au courant de mon état.

-ça va mieux... pardon... je maîtrise pas encore tu sais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 22 Fév - 22:33



Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


J’avais directement compris qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas en le voyant comme ça sous sa couette, nous étions tout de même en pleine journée. Et puis, le fait qu’il se cache dessous et se mette dans cette position n’avait fait que confirmé ce que je pensais, il était en détresse. Un trop plein d’émotions sûrement, émotions qui n’étaient pas les siennes en plus. Je n’aimais vraiment pas le voir dans cet état et c’était donc tout naturellement que je m’étais avancé vers son lit pour m’y asseoir et venir réchauffer sa couette. Je voulais qu’il sente que j’étais là pour le soutenir. Je me doutais bien qu’il savait que j’étais dans la pièce mais il devait savoir que j’étais là pour lui, pour le protéger. Du coup, il avait rapidement fini par virer ce bout de tissu pour me faire face. Il avait les yeux rouges. Il avait pleuré, un trop plein de choses, trop d’émotions qui avaient dû le rendre dingue tout simplement. Il s’était excusé pour avoir les yeux si rouges, mais il n’avait vraiment pas à s’excuser, ce n’était tout simplement pas de sa faute, il devait encore travailler pour contrôler ce don si particulier. Il était venu se blottir contre moi. Je le serrais donc bien fort contre moi, lui montrant toute la chaleur que je ressentais pour lui. « - Tu n’as pas à t’excuser Evan, c’est compréhensible que tu craques… N’hésite pas à lâcher prise, ça te fera du bien. »

Ma main droite avait fini par venir caresser sa nuque. Je voulais qu’il lâche prise, qu’il fasse en sorte d’extérioriser toutes ces émotions qui n’étaient définitivement pas les siennes. Je sentais qu’il commençait à aller mieux, il respirait plus lentement et commençait à s’apaiser tranquillement. Des fois, j’aimerais avoir un autre pouvoir, celui de puiser toute la détresse qu’il y avait en lui pour la détruire. Les minutes défilaient sans qu’un mot ne sorte de nos bouches. Le seul contact de nos deux corps nous suffisait. Il avait fini par se détacher pour s’excuser à nouveau en me disant qu’il ne contrôlait pas encore son pouvoir. C’était normal, il lui faisait un peu de temps. Je ne maîtrisais pas encore tout à fait mon don, donc bon. « - Mais c’est normal Evan, il faut encore du temps. Moi, j’ai encore du mal parfois tu sais… Il ne faut pas que tu baisses les bras, tu vas y arriver. » Ma main était venue caresser sa joue pour qu’il s’apaise un peu plus. « - Aller vient, on va se promener. »
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 22 Fév - 23:30


La chaleur et les caresses de Teegan me permettaient de me calmer et de faire le vide dans ma tête. J'étais tellement bien dans les bras de mon ami. C'est dans ces moments là que je l'aime encore plus. Et j'aimerais lui dire que je l'aime, que j'ai ce sentiment en moi mais je sais pas comment on fait. Et quand je suis assaillis comme ça par les émotions des autres je sais même pas si c'est moi qui l'aime ou si c'est quelqu'un d'autre qui le trouve à son gout et c'est moi qui le perçoit? Je sais plus c'est agaçant à la fin. Mais finalement je commençais à aller mieux. Alors Teegan passa une main sur ma joue et m'incita à aller se promener dehors avec lui. J'étais pas sûr d'être encore assez stable pour le moment pour ressortir dehors. Voilà pourquoi je préfère traîner dans la résidence de nuit, tout le monde ou presque dors et moi j'ai pas des centaines d'émotions qui viennent s'infiltrer dans ma tête. Je fis non de la tête au beau latino qui continuait à me réchauffer grâce à son pouvoir pour que je sois toujours confortablement installé contre lui. En relevant le regard vers lui je me doutais qu'il attendait une explication pour mon refus. Alors je restais contre lui et lui expliqua timidement les raisons pour lesquelles je voulais pas encore ressortir.

-Je... Je me sens pas encore assez prêt pour retourner dehors, j'ai peur que ça recommence. J'ai peur que je n'arrive pas à rester calmer et que je prenne encore peur comme tout à l'heure.... même avec toi. On attend un peu?

Je passais mes bras autour de son cou pour me coller plus encore à lui et on finit par se renverser sur le lit l'un contre l'autre, moi couché la tête sur son torse à écouter les battements de son coeur. Je pris l'une de ses mains dans la mienne. C'est fou comme j'avais l'impression que l'espace entre ses doigts étaient faits pour y mettre les miens. Je relevais mon visage vers le sien pour l'embrasser sur la joue timidement. J'hésitais à lui montrer mes sentiments, même les plus discrets et les plus insignifiants des baisers. J'avais peur qu'il se recule ou quelque chose du genre même si j'en doutais quand même pas mal. Il m'aime bien, et on a toujours eu cette proximité tout les deux alors pourquoi si c'est moi qui prend des initiatives ça changerait? Je restais là un moment à me calmer. Je respirais doucement en écoutant le coeur de Teegan battre dans sa poitrine. J'aimais ce son, j'aimais surtout savoir que ce coeur battait un peu plus encore pour moi. Le temps passa, on restait bien dix minutes un quart d'heure tout les deux sans rien dire. Parfois on avait pas besoin de parler tout les deux. Maintenant j'allais mieux. Je me releva légèrement pour me décaler de Teegan et le regarder. Il était tellement beau avec son sourire charmeur. J'avais envie de l'embrasser, mais j'osais pas. Et puis je me sentais pas prêt à être en couple avec un garçon, même lui. Un jour peut être. Mais pas pour le moment.

-Je crois que c'est bon, on peut y aller. Je me sens plus calme, plus stable. On va dans le parc?

Je gardais ma main quand même dans la sienne. Pour garder un contact avec celui qui était mon soleil dans tout les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeDim 23 Fév - 0:29


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Nos étreintes étaient une bouffée d’oxygène pour moi. S’il savait à quel point j’étais fou amoureux de lui, il comprendrait sûrement pourquoi j’avais un tel besoin de le protéger et de le prendre dans mes bras. Et puis, je savais bien que chacune de mes étreintes lui permettaient de redescendre en pression, d’être moins anxieux, moins stressé. Je n’étais pas du tout en train d’être prétentieux, j’avais juste constaté que mes câlins lui faisaient du bien et encore plus ma chaleur. Pour preuve, il n’avait pas mis longtemps avant de reprendre son souffle, de sécher ses larmes pour venir me dire qu’il n’arrivait pas encore à contrôler son pouvoir. C’était normal, il était jeune, nous étions jeunes, à vrai dire, nous découvrions seulement nos pouvoirs, donc comment les maîtriser aussi rapidement franchement. Il était à présent plus calme, rien de mieux que de prendre l’air pour qu’il soit encore mieux. C’était donc pour cette raison que je lui avais proposé de venir se promener en ma compagnie. Il m’avait rapidement dit non d’un signe de tête. Certainement qu’il ne se sentait pas encore prêt. Je ne le forcerais à rien, ce n’est vraiment pas mon genre. Il était venu ajouter qu’il se sentait encore un peu faible et qu’il préférait donc rester ici avec moi. « - C’est comme tu veux Evan, tant que je suis là pour te soutenir et faire en sorte que tu ailles mieux, l’endroit m’importe peu. »

Nous avions donc fini par basculer sur le lit, il avait sa tête sur mon torse et sa main était venue se mêler à la mienne. S’il savait que toutes ces petites attentions, tous ces petits contacts me faisaient chavirer. Je n’osais pas lui dire. Je profitais de ce moment en fermant les yeux. Il était doux avec moi, comme je l’étais avec lui. Pas besoin de parler, juste ce contact, cette étreinte, cette chaleur que je lui transmettais. Je sentais pertinemment qu’il allait bien. Ses lèvres étaient venues rencontrées ma joue. J’étais à deux doigts de tourner mon visage pour qu’il m’embrasse, mais je me retenais. J’avais peur, peur de gâcher tout ce qu’on avait déjà. Les minutes n’étaient pas une barrière entre nous, le temps était notre allié, on était si bien tous les deux. Et puis, quelques temps après, il s’était redressé pour m’adresser ce sourire angélique. Il était prêt à sortir, à se promener. Le parc était une très bonne idée, ça lui ferait du bien de se promener au sein de la nature, et puis, il y aurait moins de monde, donc moins de risque qu’il ait à affronter les émotions des autres. « - Super idée, j’allais te proposer le parc de toute façon. Il y aura moins de monde, et ça te ferait du bien de l’air frais. » Je m’étais redressé à mon tour avant de déposer un baiser sur son front pour le tirer du lit. Nous avions toujours nos mains entrelacées lorsque nous nous dirigeâmes vers la porte de la chambre. Je me foutais de ce que les autres pouvaient penser. C’est vrai que nos réactions étaient peut-être celles d’un couple mais ce n’était pas bien grave. Le principal était qu’on soit bien tous les deux. « - On pourrait même prendre de quoi grignoter pour s’improviser un goûter non ? » Oui, j’étais gourmand, mais je savais qu’Evan aussi après tout, donc pourquoi pas.
Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Reaver T. Mendez le Dim 23 Fév - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeDim 23 Fév - 11:44


Mon sourire était revenu, je sais qu'il fait plaisir à Teegan alors je le garde sur mon visage. Ma main je la garde mêlée à la sienne même une fois qu'on sort de mon lit tout les deux. Je sais qu'il se fout de ce qu'on peut penser de nous et moi aussi. On a l'air d'un couple? Oui et alors? On ne l'est pas. Je pense que Teegan aime qu'on paraisse l'être parce que comme ça on me fout la paix et on m'approche pas trop. Je sais qu'il aime pas trop qu'on m'approche et qu'on soit proche de moi. Je comprend, il a peur qu'on me fasse du mal ou qu'on me retire à lui je pense. En fait ça expliquerait même beaucoup de choses comme son comportement envers Billy et Shawn. Il me propose d'aller chercher à manger pour nous faire un petit pique nique dans le parc, ce à quoi je répond vivement d'un hochement de tête. Entre gourmand on se comprend. Alors je le quittais un instant pour récupérer de sous mon lit un peu de chocolat que Billy m'avait fait il y a un moment maintenant. Je revins ensuite contre Teegan et repris sa main dans la mienne. Je l'embrassais sur la joue et partis avec lui vers la cuisine. J'étais un peu stressé quand même à l'idée de traverser les couloirs et d'aller jusqu'à la cuisine. Je m'agrippais au bras de Teegan comme si j'avais peur que le lâcher me ferait chuter d'une hauteur qui me tuerait. Histoire de me détendre je relevais la tête vers mon ami.

-Et sinon? Tu as fais quoi de ta journée? Je t'ai pas vu aujourd'hui...

Dans les couloirs on nous regardait, on nous saluait. C'est vrai que ça fait plaisir de se retrouver ici dans cette école où tout le monde est comme nous. Ici beaucoup de nous sont comme moi, des fugueurs ou des jeunes qui se sont fait abandonné par leur famille. Certains sont même des fugitifs dans l'endroit où ils vivent. J'offrais des sourires aux gens qui nous disait bonjour, j'ai jamais été trop doué pour me faire des amis mais ici je me sentais apprécié.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeDim 23 Fév - 13:53



Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Entre gourmands, je savais très bien qu’il dirait oui à mon idée d’un petit pique-nique rien que tous les deux. J’avoue ça faisait romantique, ça faisait couple, mais je m’en foutais royalement. Les gens pouvaient bien jaser sur nous, je savais ce que nous étions et c’était le plus important. Nous étions à présent debout, prêt à partir et main dans la main. Je dois avouer que durant ces petits moments, je rêve qu’on est en couple, unis d’un amour fusionnel et passionné. Je sais que ce n’est pas le cas. Bien entendu, je me doute qu’il m’apprécie, peut-être même qu’il m’aime mais je pense plus comme un grand-frère plutôt que comme un petit-ami potentiel. Ce n’était pas si grave, le plus important était que nous soyons proches et que je puisse le protéger quoiqu’il arrive. J’étais peut-être un peu trop protecteur, un peu trop possessif et même un peu trop jaloux. J’avais du mal à laisser les autres approcher Evan, j’avais toujours peur qu’ils lui fassent du mal, qu’il souffre à cause de ces personnes. Je m’étais tout de même rendu compte que j’étais beaucoup plus méfiant lorsque c’était des hommes. Y a pas à dire, je suis amoureux d’Evan, mais je n’arrive pas à lui dire. J’ai peur de le perdre, peur que quelque chose se brise en lui révélant mes sentiments. En attendant, il m’avait fait un bisou sur la joue, il avait rompu le lien qui nous unissait pour aller chercher du chocolat. Je savais très bien d’où venait ce chocolat et j’avais grimacé. Le contact de sa main contre la mienne m’avait fait redescendre la pression et nous étions sortis dans les couloirs. J’adressais des signes de main pour ceux qui nous saluaient. Il voulait savoir ce que j’avais fait aujourd’hui, se serait-il inquiété de ne pas me voir ce matin en se réveillant ? « - Et bien j’ai été courir pour me tenir en forme et je ne voulais pas te réveiller, tu dormais si bien. Après j’ai flâné à la bibliothèque et me revoilà. Te serais-tu inquiété Evan ? Tu n’as rien à craindre, je ne t’abandonnerai jamais. »

Nous étions à présent arrivés dans les cuisines. Je pris un panier prévu à cet effet pour ouvrir le frigo. « - Tu voudrais manger quoi ? J’avoue que j’ai une faim de loup. » Je commençais à mettre de bonnes choses dans le panier, de quoi nous régaler et passer un bon moment. Je voulais qu’il passe une bonne après-midi, qu’il oublie ce mauvais départ et qu’il profite du beau temps tout simplement. Il méritait de passer une meilleure journée et je comptais bien faire en sorte que ça se passe comme ça. Le parc était l’endroit adéquat, il pourrait souffler et ne plus penser aux désagréments que pouvait causer son pouvoir. J’étais heureux d’être avec lui et de partager ce moment. Je le laissais mettre ce qu’il voulait dans le panier. Je préparais des verres, des couverts et tout le reste. J’avais hâte de me retrouver dans le parc pour pouvoir profiter de son sourire et de son visage angélique. L’amour rend fou, c’est sûrement vrai…
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeMer 26 Fév - 22:48


Manger? Euh ouais je sais pas, en fait ma crise m'a coupé l'appétit. Mais j'avais surtout envie d'être seul dans un coin avec Teegan, je veux plus rester dans ma chambre même s'il est avec moi. Alors je l'ai suivis, je suis resté collé à lui main dans la main pendant tout le long de notre marche jusqu'à la cuisine. Tel un couple oui bah tant pis. Honnêtement moi ça me dérangerait pas un jour d'être avec Teegan pour de vrais même si pour le moment je me sens pas prêt à avoir cette proximité avec quelqu'un, je sais que j'adorerais l'avoir avec lui un jour. Et je l'écoute me raconter son début de journée. J'ai pas pu m’empêcher de rougir quand il m'a dit ne pas avoir voulu me réveiller. Il a toujours ce genre d'attention avec moi j'adore ça. Il prend tellement soin de moi parfois je me demande si je mérite vraiment tant d'attention. Mais j'aime sentir que Teegan se préoccupe de moi. Et en l'entendant me dire ça je ne peux que me coller un peu plus à lui pour lui témoigner mon affection. Ma plus grande peur? Qu'un jour il s'éloigne, qu'il m'abandonne. Qu'il rencontre quelqu'un et m'oublis, que les sentiments que j'ai pour lui ne soient pas les même. Je sais que mon don me permettrait de le savoir mais j'ai pas envie de l'utiliser pour Teegan et puis je sais que si je le fais je recevrais tellement d'information de partout que je saurais pas faire le tri. Alors je le fais pas. Et puis j'ai peur de ce que je pourrais capter venant de lui. Alors je fais rien. Et quand il me demande si je me suis inquiété je mens en faisant non de la tête. Il sait très bien que je sais qu'il m'abandonnerait pas comme ça mais que malgré tout je peux pas m'empêcher d'avoir peur. En arrivant vers la cuisine j'entendais du bruit. Il y avait d'autres jeunes déjà dedans alors pour moi il était impossible de rentrer dans la pièce, j'avais trop peur de me retrouver dans le même état que tout à l'heure. Alors Teegan commença à remplir un panier pour manger puis il me demanda ce que je voulais. J'avais pas faim, non, mais je sais aussi que si je lui dis que je veux rien manger il va me forcer un peu la main alors autant gagner du temps et demander quelque chose qui me ressemble. Je fis un sourire à Teegan et croque dans mon chocolat.

-Je sais pas, prend moi du sucré, des gâteaux ou des biscuits... ou les deux.

Je le regardais nous préparer ce dont on aurait besoin. Il avait tellement de classe dans ses allures, je sais pas il est beau naturellement. Sûr de lui, il a de la présence. Bref j'ai du mal à ne pas le regarder. Et puis quand il est ressortit je me suis à nouveau collé à lui. Plus le temps passe et plus je suis dépendant à ce garçon. Je peux pas passer une journée sans le toucher, me coller contre lui, être dans ses bras et sentir sa chaleur, l'embrasser même si c'est que sur la joue. Mais c'est vrai que parfois quand il me regarde j'aimerais sentir ses lèvres sur les miennes. Mais j'ose pas essayer et puis j'ai peur d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeVen 28 Fév - 22:03



Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Cette idée de pique-nique me faisait extrêmement plaisir tout simplement parce que je pourrais partager un moment avec Evan sans personnes et surtout parce que je pourrais tenter de l’apaiser, de faire en sorte qu’il se sente mieux et qu’il puisse souffler. Je comprenais tout à fait que son pouvoir n’était pas chose facile. Il avait besoin d’une présence rassurante, d’une épaule sur laquelle pleurer et j’étais celle-là tout simplement. J’aimais être là pour lui, pour lui donner du réconfort et puis j’aimais tellement sa présence que je n’avais tout bonnement pas à me forcer. Nous étions dans les couloirs pour aller chercher de quoi grignoter. Main dans la main tel un couple, c’était ça le must. Si je pouvais crier haut et fort qu’Evan était mon petit-ami, je serais l’homme le plus heureux de tout l’institut. Pourtant, ce n’était pas le cas. Je me surprenais à espérer que l’impensable arrive. Pourtant, j’avais peur de tout ça, peur de perdre son amitié, sa présence, bref, c’était pour ça que je taisais mes sentiments.

En attendant, je voyais bien qu’il n’était pas en grande forme, il n’avait pas osé me suivre dans la cuisine, je le comprenais, il y avait du monde et il avait tout bonnement peur de se retrouver encore avec le cerveau totalement compressé à cause de toutes les émotions de ces personnes. J’étais donc entré seul mais je voulais tout de même savoir ce qu’il voulait. Je voyais qu’il mangeait son chocolat, je n’étais pas très heureux qu’il soit proche de ce mec mais bon au moins, il ne se laisse pas dépérir et il mange. Il m’annonça qu’il voulait du sucré. Je m’en serais douté, il est plus sucré que salé. Bref, une fois le panier garni, je repris mon chemin pour attraper à nouveau sa main pour y entrelacer mes doigts. J’aimais ce contact donc je n’allais pas me gêner pour continuer. « - Je t’ai pris tout plein de bonnes choses Evan, on va se régaler. Et si tu es sage, tu auras même le droit à un petit massage pour te détendre totalement. » Nous marchions donc tranquillement avant de sortir de l’institut pour prendre la direction du parc. Nous n’avions pas mis longtemps avant d’arriver. Je pris la nappe pour l’installer et inviter Evan à venir s’asseoir. Une fois le panier posé, je l’ouvris pour y sortir les boissons et les verres. « - Ca va nous faire du bien de prendre le soleil et de passer un moment rien que tous les deux. » C’était avec mon plus beau sourire que je vins lui tendre un verre avec du jus de fruit. Après avoir trinqués, j’entamais ce nectar.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 1 Mar - 18:34


Un massage? Vraiment? Je me sentis rougir en y réfléchissant. Teegan qui à ses mains sur moi, qui me touche. Enfin j'en ai un peu l'habitude mais pas comme ça, c'est très intime un massage. Et puis ça demande normalement à ce qu'on soit nu, ou presque, au moins le haut. Non je veux pas. Teegan sait que je suis pudique et que j'aime pas me déshabiller. Mais j'ai rien dit sur le moment, j'ai envie d'être avec lui c'est tout. Je reste collé à lui main dans la main jusque dans le parc où je le laisse nous installer. Je le regardais avec un sourire plein d'amour. Il est beau, il est beau, il est beau, je sais plus quoi penser d'autre quand je le vois agir. J'aime son teint halé, j'aime ses cheveux mi long et en vrac comme s'il venait de se lever, j'aime son visage plein de gentillesse. Une fois la nappe et le panier installé il m'a invité à m'asseoir avec lui. Alors je me suis approché et je me suis assis contre lui, la tête dans le creux de son cou et je l'ai laissé sortir la nourriture et les boissons. Il m'a tendu un verre de jus de pomme. Il avait raison ça fait du bien d'être dehors rien que nous deux. J'en ai marre d'avoir trop de monde autour de moi. Je bus mon verre de jus de fruit et pris un petit gâteau au chocolat dans le panier avant d'embrasser Teegan sur la joue.

-Merci...


Il était heureux, tranquille, je le sentais, mon pouvoir je pouvais le laisser agir quand je suis avec lui. Seul avec lui. J'aimais pas trop lire en lui c'est pas bien de faire ça. Je voudrais qu'il se livre à moi s'il a quelque chose à me dire. De ma main libre je pris la sienne pour entremêler nos doigts. J'aime son contact. J'adore le toucher. Avoir son contact ça me fait tout plein de choses dans le corps.

-Dit tu penses qu'on ferait quoi si tu n'avais pas su pour l'institut? Si on était pas venu ici? Tu crois qu'on serait quand même tout les deux? Mais dehors?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeDim 2 Mar - 23:33


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Parfois, je rêvais à quelque chose d’encore plus proche, surtout en ce qui concerne les sentiments. Je rêve d’un avenir encore plus beau, plus doux, plus rose. Oui je sais, parfois je peux être niais à souhait et surtout un peu trop fleur bleue. Je ne me cache pas d’être quelqu’un de doux, de protecteur et sur qui on peut compter. Mais je reste un homme et je peux me montrer impulsif et colérique. Mais ces côtés sombres de ma personnalité n’étaient jamais apparus lorsque j’étais en compagnie d’Evan. Non, il ne faisait que sortir le meilleur en moi. Je ne peux le nier, je l’aime et je l’aimerais toujours. En attendant, nous étions à présent arrivés et j’avais rapidement installé le tout. Je lui avais proposé de faire un massage mais j’aurais mieux fait de ne rien dire. Je connais bien Evan et je sais pertinemment que c’est quelqu’un d’extrêmement pudique. Il avait dû s’imaginer des trucs, genre la séance de massage où il est allongé avec moi à califourchon au-dessus de lui et surtout lui sans t-shirt. Non sérieusement, j’aurais mieux faire de ne rien dire, il allait se braquer si je continuais avec ce genre de conneries. En attendant, il était temps de se boire un verre et surtout d’oublier les émotions qu’avait pu ressentir Evan. J’avais donc servi des verres de jus de pomme pour en tendre un à Evan. Il me remercia et je commençais donc à boire. Il était affalé sur mon torse, j’aimais ce contact.

J’étais tranquillement dans mes pensées lorsqu’il me posa une question étrange. Il se demandait si nous serions toujours ensemble si nous n’étions pas allés à l’institut. La question ne se posait pas. Bien entendu que nous serions ensemble, je ne me vois tout bonnement pas le laisser seul que l’on soit ici ou ailleurs. Je ne comprenais d’ailleurs pas qu’il puisse douter de ça. Depuis notre rencontre dans de pareilles circonstances, je ne me voyais tout de même pas le laisser seul. Je me sentais responsable de lui et surtout de sa sécurité. Je vins le serrer un peu contre moi, venant poser mes lèvres sur son front. « - Tu sais Evan, qu’on soit ici ou ailleurs, sache que je serais toujours avec toi et que je serais toujours là pour te soutenir, te protéger, te rendre la vie plus facile. Donc oui on serait toujours ensemble et ça ne changera jamais. Je serais ton ange-gardien pour la vie. » Je voulais qu’il sache qu’il pouvait compter sur moi et surtout qu’on ne serait jamais séparé l’un de l’autre. C’était le principal et ce qu’il fallait qu’il sache. Je vins me prendre un truc à grignoter. J’en pris un morceau pour le passer devant la bouche de l’homme de ma vie. J’aimais ces moments-là rien qu’à nous. Je profitais de lui et personne n’était là pour nous gêner. C’était le principal. Notre bulle de bonheur était là et c’était tout ce qui compte.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeMer 5 Mar - 20:27


Ses lèvres sur mon front, j'ai bien cru qu'il m'avait laissé une marque brûlante en m'embrassant là tellement j'ai aimé ça. Je lui ai souris, et mon sourire ne fit que s'agrandir lorsque Teegan me jura qu'il serait toujours là pour moi pour me protéger et me soutenir, tel un ange gardien. Je me mis à imaginer Teegan avec des ailes d'anges. Le blanc immaculé de ces ailes ressortiraient à la perfection sur sa peau mate. Je me laissais aller à caresser la joue de mon ami. Je mourrais d'envie de me rapprocher un peu plus de lui. De l'embrasser tendrement comme ils font dans les films. J'aimerais mais j'ose pas. Alors je ne fais que l'embrasser sur la joue timidement. C'est drôle ça me fait un effet fou de le toucher, je sais pas comment l'expliquer. Je sens plein de choses en moi, plein d'envie, plein de désirs. Mais au lieu de me laisser aller complètement je n'ai fais que garder mon sourire avant de murmurer un peu pour moi même malgré que Teegan ait du l'entendre lui aussi:

-Mon ange gardien...

Mon bel ange gardien même, mais ça je peux pas le dire. Je restais dans les bras de mon soleil pendant qu'il mangeait. D'un coup je sentis une excitation. Pas la mienne, ni celle de Teegan, et en plus ça n'avait rien de sexuel. C'était autre chose, un empressement, un amusement. Je ne comprenais pas pourquoi je sentais ça d'un coup. Puis je relevais les yeux vers le haut et vit un ballon visiblement plein d'eau suspendu en l'air. Je m'éloignais vite de Teegan pour pas me faire tremper mais lui ne l'a vu que trop tard et le ballon d'eau c'est écrasé sur lui. Je regardais un peu plus loin et aperçus deux garçons de 14-15 ans dont un qui avait des pouvoirs de télékinésie. Ils semblaient ravis de leur méfait et moi je me sentais mal pour mon ange gardien qui était désormais trempé. Et moi tout sec. Heureusement que j'ai de bons réflexes et que mes pouvoirs m'ont aidés un peu. Je vins me remettre à côté de Teegan une fois les deux garnements partis. Il était vraiment mouillé. Heureusement il faisait beau et assez chaud mais j'avais peur qu'il ne prenne froid. Je sais même pas si c'est possible ça qu'il prenne froid. Lui qui est un vrai soleil à lui tout seul. Je restais à côté, tout penaud.

-Désolé... j'ai réagis sans te dire de t'en aller...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeVen 7 Mar - 21:34


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Ce moment que nous étions en train de passer ensemble me faisait énormément de bien. J’étais avec la personne que j’aimais le plus au monde. Nous étions tous les deux et je ne peux le nier, ces moment en tête à tête me faisait énormément de bien. Nous partagions un pique-nique ensemble. Un petit moment de complicité sans avoir forcément besoin de parler. La seule présence d’Evan me suffisait. Il me rendait meilleur, mon cœur battait plus vite en sa présence et ma peau frissonnait quand il me touchait. Il avait voulu savoir comment serait notre vie si nous n’étions pas dans cet institut. J’avais été franc et je lui avais dit que je serais toujours là pour lui quel que soit l’endroit. Je ne me voyais pas vivre sans lui, un lien s’était créé lorsque je l’avais sauvé et ce lien ne pourrait se rompre. Je suis littéralement amoureux de ce jeune homme, je ne pouvais faire autrement que de vouloir le meilleur pour lui, je ne pouvais m’empêcher de le protéger, de faire en sorte que le timide sourire que je vois sur son visage reste le plus souvent accroché à ses lèvres. Bref, qu’on soit ici ou là, rien ne changerait là-dessus. J’avais souri en l’entendant dire que j’étais son ange gardien. Je n’en savais rien mais en tout cas, je tenterais d’être le meilleur des anges gardien dans ce cas.

Nous étions tranquillement posés en train de profiter de l’air frais, du soleil. Je profitais de ce moment comme jamais en fermant les yeux tranquillement caressant le bras d’Evan. Et puis, sans que je ne comprenne pourquoi, il se leva brusquement, je n’eus le temps que d’ouvrir les yeux pour finir par me prendre un ballon en pleine poire qui avait finalement fini par éclater pour venir me mouiller. L’eau était froide et j’étais trempé de la tête au pied. Enfin nous, j’avais surtout le torse de mouillé. Je ne pouvais faire autrement que d’enlever mon haut. J’étais un peu gêné de faire ça devant Evan. Mais bon, que faire d’autre ? J’étais à présent torse nu, en train d’essorer mon t-shirt pour pouvoir le faire sécher. Mon compagnon avait fini par s’excuser. Je ne lui en voulais pas, ce n’était pas comme s’il l’avait fait exprès. « - Ce n’est pas grave Evan, c’est plutôt à ces gamins que j’en veux. Sérieusement, ils ont rien d’autre à faire ou quoi ? » J’avais le don de réchauffer tout ce que je touchais, mais le paradoxe dans ce don, c’était qu’il ne marchait tout bonnement pas sur moi. Je ne dirais pas que j’avais froid, mais en tout cas, il faisait bien plus frais qu’avant. En même temps, je n’avais plus Evan contre moi pour me réchauffer. « - Vient contre moi s’il te plait, j’ai légèrement froid… » J’espérais qu’il ne verrait pas d’inconvénient au fait que je sois torse nu. Je n’avais pas d’autre choix. J’étais légèrement gêné mais bon, que faire d’autre en même temps. C’était ça, ou bien on devrait rentrer dans notre chambre pour que je puisse enfiler un autre haut.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 8 Mar - 13:09


Quels sales gamins, on passait un bon moment, ils étaient obligés de tout foutre en l'air? Teegan semblait en colère lui aussi. Il enleva son t-shirt qui était trempé et se retrouva torse nu face à moi. J'étais gêné comme tout de le voir comme ça, je déglutis avant de baisser les yeux. Saleté de timidité, cochonnerie de pudeur. Surtout que c'est idiot de réagir comme ça j'ai eu dormi contre lui torse nu les nuits où il faisait chaud. Il essora son t-shirt puis il le déposa un peu plus loin, m'assurant qu'il ne m'en voulait pas à moi mais à ces gosses qui nous avaient dérangé. Je lui offris un petit sourire sans pour autant relever les yeux vers lui. Je sais ça parait peut être idiot. Teegan me demanda de venir contre lui en me disant qu'il avait un peu froid. Je vins alors me blottir contre lui alors qu'il m'enserrait dans ses bras. J'espérais que personne ne nous voyait parce que ça me faisait bizarre d'être là avec lui à moitié nu contre moi en sachant qu'on pouvait nous voir. En plus il était encore tout humide et du coup je commençais à être mouillé aussi. Je posais mes mains sur son torse alors qu'on retournais s'asseoir contre l'arbre. En fait j'étais pas mal comme ça. Alors je lui offris un sourire un peu plus franc que tout à l'heure et cette fois en le regardant. Puis je m'autorisais un nouveau baiser sur sa joue avant de me tourner pour reprendre mon repas, ou plutôt mon petit grignotage. Je repris des biscuits et cassa le chocolat de Billy en morceau pour pouvoir le manger avec. Je finis par proposer à mon beau latino un morceau de chocolat le plus innocemment du monde.

-T'en veux un morceau? Il est bon tu vas voir j'suis sur que tu vas l'aimer.

Je suis pas sans savoir que Teegan n'aime pas trop Billy, ni Shawn ni aucun garçon qui m'approche un peu trop. Pourtant aucun ne veut me faire du mal donc je comprend pas pourquoi cette haine. Mais bon Teegan est gourmand lui aussi alors je lui propose une gourmandise que je sais être particulièrement bonne. C'est vrai c'est pas pour vanter les mérites de Billy mais il est super bon son chocolat, au moins on sait qu'il est complètement naturel. Je donnais le morceau de chocolat à Teegan avant de passer mes bras autour de son cou et de me coller contre lui.

-Pourquoi t'aime pas Billy et Shawn? Ils sont gentil avec moi ils me font pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeDim 9 Mar - 14:50


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Cette journée avait débuté comme il le fallait. J’avais retrouvé l’homme de ma vie, qui avait eu des désagréments avec son don, je l’avais console et apaisé comme je pouvais. Par chance, la chaleur de mon corps lui avait permis de retrouver la sérénité qui lui était propre et qui me plaisait. J’aimais quand il était souriant, calme, posé et surtout dans mes bras. Bref, le reste c’était goupillé rapidement, une envie de prendre l’air, de se retrouver tous les deux, un petit passage en cuisine pour des douceurs et hop nous voilà dans le parc, installé sur une nappe et en train de grignoter tranquillement. J’aimais ce genre de moments avec lui. Et puis, il avait fallu que deux petits garnements veuillent jouer pour que tout tombe à l’eau. C’était d’ailleurs une phrase adéquate. Je m’étais pris une bombe à eau, j’étais littéralement trempé et j’avais froid en plus. J’étais quelque peu gêné de me montrer dans cette tenue devant Evan, mais bon, ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’il me voyait comme ça et surtout qu’il serait collé à moi alors que je suis torse nu. Il était donc finalement venu me réchauffer et me déposer un bisou sur la joue. Il me proposa du chocolat de son pote là. J’avais grimacé avant d’en prendre tout de même un morceau. Je ne lui dirais jamais, mais il était bon. « - Merci Evan. »

J’étais de nouveau apaisé et surtout bien dans ses bras. Je l’avais mouillé un petit peu mais ce n’était pas si grave. Il vint à me poser une question à laquelle je ne m’attendais pas. Pourquoi je n’aimais pas Billy et Shawn. Je ne savais trop quoi répondre. J’étais tout simplement jaloux et j’avais peur qu’il les préfère à moi. Mais si je venais lui dire ça, je lui dirais bien trop. Je devais trouver quelque chose de concret et de simple à lui dire. « - Parce que je me méfie c’est tout… Je voudrais pas qu’il te fasse du mal… Et puis, bah, j’ai pas envie que tu me laisses de côté pour des mecs qui n’en valent très certainement pas la peine. Je veux ton bonheur moi, pas devoir te consoler parce qu’on t’a fait du mal… » J’étais sincère quand je disais ça, je voulais pas qu’on se foute de sa gueule et qu’on l’amadoue à coup de chocolat… Après, oui j’étais jaloux je n’aimais pas qu’on tourne autour de lui et qu’on pose les yeux sur lui, ça me rendait dingue. Mais bon, je fais ce que je peux pour ne pas paraître trop désagréable envers eux. Mais c’est loin d’être facile…
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeMar 11 Mar - 19:02


Des câlins et des bisous, c'est la seule chose donc j'ai besoin dans ce monde tant que ça vient de Teegan. J'étais toujours contre lui, super heureux qu'il ait pris le chocolat. Dans ma ptite tête ça veut surement dire qu'il rend les armes et que ça l'embête plus que Billy me refile du chocolat qu'il fait. Donc j'était tout content. Alors tout en restant blottit contre Teegan je me suis mis à sourire. J'étais content. En plus il m'a expliqué pourquoi il n'aimait pas Billy et Shawn alors qu'ils étaient importants pour moi aussi, je les aime bien. Même si je préférerais toujours Teegan. Il a quelque chose de spécial pour moi, notre histoire, ce qu'on ressent quand on est tout les deux. Mais j'étais content de savoir qu'il avait peur qu'on me fasse du mal et surtout qu'il avait peut que je l'oublis pour aller avec un autre garçon qui finira par me faire du mal. Alors sur le coup j'ai rien dis mais j'ai passé mes bras autour de son cou pour coucher ma tête sur son épaule, le nez dans le creux de son cou. J'inspirais son odeur, une odeur chaude, ambrée. Une odeur de soleil. Je pouvais plus m'en passer de ça non plus.

-Ils sont gentil t'inquiète pas. Mais c'est toi que je préfère toute façon.

Un nouveau baiser sur sa joue alors qu'il tourne la tête pour me regarder. Nos lèvres étaient proches. Et je sentais que je mourrais d'envie de l'embrasser. Tellement que sur le moment je me suis un peu avancé sans même m'en rendre compte. Mais je me suis reculé et je lui ai fais un petit sourire. Et plus le temps passe et plus je me rend compte que j'ai un problème. J'ai envie d'aller un peu plus loin avec Teegan mais je sais pas si lui il en a envie et ça me fait peur. Alors je bouge pas. Je dégage ma tête de son cou et je finis par me lever. Je m'écartais un peu, timide.

-J'ai... j'ai envie de rentrer. Et... faut que tu remette un t-shirt faut pas rester comme ça.

Même si je te trouve... comment dire... vraiment canon comme ça. Bah ouais j'ai bien le droit de regarder un peu non? En attendant je sais pas comment il fait pour être si sûr de lui en étant exposé comme ça. Moi j'aime pas me montrer un peu nu, lui ça le dérange pas c'est comme Hope. En même temps il est vraiment beau alors il a pas de quoi avoir honte. Moi j'me sens tout bizarre quand on me voit en maillot de bain ou dans des situations pareilles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 15 Mar - 21:55


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Ce moment avait bien failli être gâché mais par chance, tout était finalement revenue dans l’ordre et même si je me retrouvais torse nu, la bonne humeur et la joie d’être avec lui avait repris place dans ce moment des plus doux et des plus agréables. En tout cas, tout était redevenu à la normal, il était venu se coller à moi pour me réchauffer. C’était un bon prétexte, de lui dire que j’avais froid. Et puis, c’était notre moment à nous et puis était toujours comme ça, tactiles, câlins et sérieusement, ce n’était tout bonnement pas parce que j’étais torse nu qu’il devait se gêner. Et puis bon, ce n’était vraiment pas bien grave. Il était venu me donner du chocolat, chocolat qui venait de ce mec dont j’étais affreusement jaloux. Je ne voulais pas lui montrer à quel point ça me déplaisait. C’était d’ailleurs pour cette raison que j’en avais pris un morceau, pour le manger à contrecœur. Il était venu me demander pourquoi je n’aimais pas ces deux mecs qui lui tournaient autour. Sérieusement, c’était pourtant bien clair, les raisons et bien c’était tout simplement parce que je suis totalement fou amoureux de ce mec et que je suis jaloux de le voir approcher par d’autres hommes. Il avait fini par me rassurer, me disant qu’ils étaient gentils et surtout que je t’étais son préféré. J’étais rassuré mais ce n’était pas encore assez. J’étais venu caresser sa joue. Il s’était retourné pour me faire un bisou sur la joue, en l’espace de quelques secondes, nos lèvres avaient été incroyablement proches. Mais nous n’avions rien fait et j’étais tout bonnement frustré. « - Je suis ton préféré, mais qu’est-ce qui me dit que tu vas pas rencontré quelqu’un et m’oublier… »

Il avait fini par se lever me disant qu’il voulait rentrer et surtout que je devais remettre mon t-shirt. Je savais qu’il était pudique et surtout qu’il n’était pas à l’aise avec la nudité. Du coup, j’avais repris mon haut, qui n’était pas encore trop sec mais bon, ce n’était pas bien grave, je le changerais une fois rentré. Je m’étais donc levé aussi pour enfiler mon t-shirt et commencer à ranger le pique-nique. « - Je veux bien rentrer aussi, faut que je me change. Tu voudrais qu’on fasse quoi après ? Enfin tu veux peut-être que je te laisse un peu tranquille ? » J’avais tout remis dans le panier et une fois la nappe repliée, je lui tendis la main pour que l’on puisse repartir tranquillement. Je comprenais qu’il veuille rentrer, il commençait à faire frais. En tout cas, ce petit moment tranquille, rien que tous les deux m’avait fait beaucoup de bien.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeSam 5 Avr - 12:59


Si je pouvais l'oublier? Il est fou ou quoi? Jamais je ne l'oublierais, je l'aime trop. Alors je me suis remis un instant dans ses bras pour lui faire ressentir tout l'affection que je pouvais ressentir pour lui. Pour être honnête je pense que j'aurais adoré profiter de notre proximité pour goûter ses lèvres. Mais je suis pas capable de ça. J'suis trop flippé pour oser essayer. J'aurais bien trop peur qu'il refuse que je l'embrasse. Et puis le fait qu'il soit là torse nu j'avoue que ça m'intimidait aussi. J'ai vraiment un sérieux problème avec la nudité, la mienne comme celle des autres. Pourtant il est vrai que voir Teegan devrait me requinquer. Je finis par oser prendre sa main. Juste ça tout en restant contre lui. Je ne pouvais guère faire plus.

-J'arriverais jamais à t'oublier, et j'ai pas envie de rencontrer quelqu'un d'autre... C'est toi qui ma sauvé...

Je lui offris un sourire entendu puis je me levais. Il était temps de rentrer. Teegan remit son t-shirt encore humide et repris les restes du pique nique, j'en profitais pour repiquer un morceau de gâteau au passage avant de tout ranger. Je finissais de manger le temps que Teegan range tout puis je lui ai pris la main qu'il me tendit et me colla à lui pour rentrer. Il me demanda ce que je voulais faire après. J'en savais rien, déjà on allait ranger tout ça et après on verra. Mais sur le moment je me suis sentis de lui avouer ce que je ressentais, alors je me suis arrêté alors qu'on allait rentrer dans l'école et j'ai resserrer la pression de ma main sur la sienne.

-Teegan?

Il s'est arrêté aussi et m'a regardé un instant. Je devais lui dire, ça fait un moment que ça se passe tout les deux et j'ai envie de lui dire que je tiens un peu plus à lui que ce qu'il pense. Mais comme à mon habitude je me suis défilé, j'ai baissé la tête et j'ai rien dis. Je me suis sentis tellement idiot. En plus maintenant que je l'avais arrêté et que j'avais commencé à parler je devais bien terminer. Alors je peux partir sur autre chose que j'aurais pu dire. Parler de mon anxiété quant à rentrer et de risquer de voir encore le contrôle de mon pouvoir m'échapper. Alors je repris la parole timidement.

-J'ai peur que ça recommence... comme tout à l'heure...

C'était ptet pas tout à fait ce que je comptais dire au début mais c'était pas forcément un mensonge. Parfois je me dis que l'école nous protège mais moi elle me met beaucoup en difficulté aussi. Après tout dans la rue, rien que Teegan et moi, j'avais parfois moins de monde autour de nous et du coup je captais moins d'émotions. Mais au moins ici on dort dans des lits et on est bien. Alors je vais pas me plaindre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeJeu 17 Avr - 22:13


Evan & Reaver
Viens dans mes bras je te réchauffe.


Ce mec, je l’aimais à en crever et je n’arrivais tout simplement pas à lui dire. J’avais tout simplement peur qu’il fuit et qu’il me quitte. Je préférais ronger mon frein plutôt que de m’épandre sur le sujet pour risquer une rupture amicale. Pourtant, tout faisait de nous un couple, on dormait pratiquement tout le temps ensemble, on se tenait par la main, on partageait des moments complices et pourtant non, nous n’étions que de simples amis. Mais bon, je profitais de cette amitié fusionnelle et ça me convenait parfaitement. J’avais droit à de jolis sourires, à des câlins et c’était tout ce qui comptait. J’aimais la présence d’Evan et je ne voulais tout simplement pas le perdre. D’ailleurs, la conversation avait tourné vers ses fréquentations et plus spécifiquement sur le mec chocolat. Je n’aimais pas qu’on tourne autour de lui, c’est pas ma faute. Je suis jaloux. Mais je ne me vois pas lui dire ça comme ça, du coup, je lui ai fait comprendre que je voulais le protéger et surtout que je ne voulais pas le perdre, qu’il m’abandonne et me laisse dans un coin parce qu’il avait un petit ami. Il avait réussi à me rassurer en me disant qu'il ne m'oublierait jamais et surtout qu'il ne voulait personne d'autre parce que je l'avais sauvé « - T'es vraiment adorable Evan, c'est pour ça que j'aime tellement être avec toi. Je veux personne d'autre dans ma vie à part toi... Alors je compte bien te garder aussi longtemps que je peux. »

Finalement le pique-nique avait pris fin et nous avions pris la route pour retourner dans l’institut. Nous marchions main dans la main ce qui me faisait du bien. J’avais un peu froid, mon t-shirt était toujours mouillé. Et puis, Evan était passé devant moi pour venir poser sa main sur mon torse. Ce contact me fit frissonner. Il avait fini dire mon prénom. Etrangement, je m’étais mis à rêver qu’il me dise qu’il m’aimait, qu’il m’avait toujours aimé et qu’il rêvait que je l’embrasse. Malheureusement, il était juste venu me dire qu’il avait peur que ça recommence et que son pouvoir lui joue des tours. Du coup, je vins le prendre dans mes bras pour le réchauffer un peu et surtout pour le consoler. « - Tu n’as pas à avoir peur Evan, je suis là et tu n’as pas à avoir peur. Je te soutiendrais et je te l’ai déjà dit s’il le faut concentre toi sur mes émotions. » Je continuais tranquillement cette étreinte, profitant de lui un court instant avant de reprendre sa main pour prendre le chemin de la cuisine pour ranger ce qu’il y avait dans le panier.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitimeJeu 24 Avr - 23:42


Je regardais ce garçon pour qui je n'avais jamais eu de sentiments aussi fort. J'avais les yeux rivés sur lui malgré les quelques mèches de mes cheveux un peu trop long qui me tombaient devant les yeux. J'avais un petit sourire, j'étais heureux, aussi loin que je me souviens je n'ai jamais été heureux avant de rencontrer ce garçon. Les dires de Teegan me touchaient tellement que j'en aurais pleuré. Il disait qu'il n'avait pas envie de quelqu'un d'autre que moi à ses côtés. Je sais pas trop quoi en penser, où veut il en venir? Est ce qu'il veut dire que jamais il ne tomberait amoureux? Qu'il ne voudrait que moi? Qu'il n'arriverait jamais à m'oublier et que jamais il n'aimerait quelqu'un comme il m'aime moi? Je me fais peut être des idées. Surtout que je me fais beaucoup de soucis pour notre avenir à tout les deux parce que je me fais beaucoup d'idée et que j'ai peur de me tromper. J'ai aussi peur que Teegan n'ai pas envie de moi comme j'aurais envie de lui. J'ai juste envie qu'on soit tout les deux, vraiment tout les deux. Je ne lui ai rien répondu et j'ai marché avec lui jusqu'à l'école où j'ai faillis faire ma petite bourde. Mais il n'a rien compris, du moins il n'a pas compris que ce que je lui ai confié et ce que j'avais envie de lui dire au début n'était pas la même chose. Mais comme à son habitude il m'a prit dans ses bras pour me consoler. Je me suis serré tendrement contre lui. Il m'a conseillé de me concentrer sur ce que lui ressentait si j'avais peur de perdre le contrôle. Mais justement il est peut être la seule personne au monde dont j'avais peur de ressentir les sentiments. Parce j'ai peur de ce qu'il pourrait ressentir en ce qui me concerne. Alors j'ai fais oui de la tête simplement et puis je suis partis avec lui dans la cuisine pour le laisser ranger. Après ça on est monté dans le dortoir et je me suis mis au lit avec lui, niché dans le creux de ses bras. Je me suis vite endormis, ça fait toujours du bien de faire une sieste contre lui.

SUJET CLOS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Vide
MessageSujet: Re: Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]   Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan] Icon_minitime


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le monde te menace le seul endroit sûr c'est sous la couette [Teegan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-