AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Lun 27 Avr - 15:33






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 27 avril
Météo (approximative) : Temps pluvieux et orageux
Matin, après-midi, soir : En soirée
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [] en cours [x] terminé (à changer dès que vous terminez votre sujet pour qu'on puisse le verrouiller. Merci )






Ce soir était un des rares soirs où je ne me rendais pas directement au Corvus, préférant m'aérer la tête. Ca m'arriver de temps en temps, je m'éloignais du club pour prendre un peu de temps pour moi, réfléchir à ce qui se passer dans ma vie et depuis ma nomination en Roi Noir, je n'avais pas vraiment eu le temps de me donner cinq minutes pour penser à tout ça. Zip sur mon épaule ne tarda pas à me faire un concerto, je finissais par associer ses comportements, ses cris avec ce qu'il voulait "me dire" et quand il faisait ça je savais que la pluie n'allait pas tarder. Et Zip avait horreur de mouiller son beau plumage.

- Vas y alors, on se retrouve au club.

Zip émit une autre série de croassement. Il ne semblait pas ravi par l'idée que l'on se sépare. Mais j'avais envie de marcher et donc si je devais faire face à une petite pluie ça ne me dérangeait absolument pas. Je regardais Zip faire des petits bonds pour rejoindre mon avant-bras, et je tentais de le rassurer.

- T'en fais pas pour moi, je mettrais à l'abri en cas de besoin.

Ce dernier lâcha un dernier cri avant de s'envoler, prenant la direction du Corvus comme je lui avais dit. J'émis un léger sourire en le regardant s'envoler, levant la tête pour voir Zip s'éloigner, jusqu'à ce que je reçoive une goutte en plein sur le front...J'émis un soupir, Zip avait donc raison le ciel était bas, gris et menaçant... Génial.

Et comme si la pluie n'était pas suffisante, je ne tardais pas à voir des éclairs et à entendre le tonnerre. Je ne tardais pas à m'abriter sous une devanture de magasin fermé, le ciel si gris, c'était teinté de noir, c'était aussi beau que terrifiant. Je cherchais du regard un bar d'ouvert ou je pourrais attendre la fin de l'averse pour rentrer au club, ou simplement appeler un taxi. Zip avait eu raison, et c'était la deuxième partie de son avertissement, l'orage...

En relevant les yeux, je pu voir une silhouette qui me semblait familière rejoindre une petite ruelle, jusque là tout était plus ou moins normal, jusqu'à ce que je vois deux hommes, qui prirent cette même petite ruelle. Et ça avait beau ne pas être mes affaires, je connaissais que trop les types comme ça pour ne pas me douter de ce qu'il comptait faire à leur pauvre victime.

Je ne tardais pas à mon tour de prendre la direction de cette petite ruelle qui se trouvait drôlement peuplée ce soir-là. Je m'avançais pour voir le premier type un peu plus loin près des poubelles contre un immeuble bloquant le passage de la jeune femme quant à l'autre il faisait face à cette même jeune femme, et cette pluie m'empêcher d'avoir un visuel sur la pauvre victime...

- Alors poupée, on est perdue ?

L'autre commença à s'approcher dangereusement de la jeune femme, n'ayant pas encore remarqué mon arrivé, et en relevant les yeux, c'est là que je reconnus leur future victime. Rosalee, une de mes plus proches amies et à cet instant je vis rouge.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation


Dernière édition par Clyde Carver le Mer 9 Sep - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mar 28 Avr - 21:13


Baillant doucement, Rosalee se réveillait de sa sieste, ses yeux étaient encore lourds de sommeil et ses muscles engourdis. Une fois sortie de sa torpeur, la jeune femme alla enfiler des affaires descentes, en jetant un coup d’œil dans sa penderie elle se dit qu’elle aurait bien besoin de nouvelles affaires. Ne travaillant aujourd’hui la jeune femme se dit que cela lui ferait une occasion de sortir.
Dans un mouvement souple, la brune descendit les escaliers qui menait jusqu’au hall du bâtiment. Poussant la lourde porte, la jeune femme regarda alors le temps qu’il faisait, le ciel était gris mais rien ne semblait présager l’orage qui couvait au loin.
Rosalee fit plusieurs magasins, ne trouvait pas vraiment ce qu’il lui fallait. Par curiosité, la jeune femme alla dans d’autres magasins, notamment un antiquaire. Elle y resta un très long moment, assez pour que l’orage s’installe tranquillement. En ressortant le ciel était très bas et noir. La jeune femme sentit un long frisson remonter le long de son dos. Depuis toujours la demoiselle avait une peur panique des orages, elle ignorait d’où cela pouvait venir mais elle n’arrivait pas à s’en débarrasser. De manière générale à chaque fois qu’un orage éclatait, elle restait cloitrer chez elle de préférence, fermant les yeux, se concentrant sur sa respiration priant pour que cela disparaisse rapidement.
Malheureusement cette fois ci elle était assez de loin de chez elle, une vingtaine de minutes de marche. Rosalee enfonça sa tête dans ses épaules, soupirant lourdement, priant pour qu’elle arrive chez elle avant que les grondements et les éclaires n’arrivent. Peine perdu, à peine sortait elle de l’arbi du magasin que les grondements résonnèrent. La jeune femme sursauta alors, son cœur se mit à battre plus fort. Marchant alors rapidement pour pouvoir enfin rentrer se mettre à l’abri, à chaque résonnement, la brune sursautait, ses yeux a demi fermer à chaque fois.
Puis soudain un éclair, Rosalee étouffa alors un petit gémissement, pressant encore le pas, puis encore un, la demoiselle ferma les yeux, elle voulait juste rentrer chez elle. Par un étrange concours de circonstance, elle tourna alors à droite. S’engageant alors dans une petite ruelle qu’elle n’avait jamais pris, tellement prise dans l’envie de rentrer chez elle, et la panique , la jeune femme n’avait pas fait attention au fait qu’on la suivait. Chose qu’elle aurait remarqué en temps normale, puis que très attentive à ce qui l’entourait
Impossible de dire pourquoi elle se retourna sans doute un instinct primaire, mais c’était trop tard. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, Rosalee se retrouvait coincer au niveau des poubelles. Impossible de partir ou de faire le moindre mouvement. N’aillant rien pour se protéger non plus, ne voulant pas faire étalage de son pouvoir, elle regarda alors l’homme s’avancer vers elle.

‘’Alors poupée, on est perdue ?’’

Son regarde lubrique ne laissait pas de doute sur ses intentions. La pluie tombait dru mais la jeune femme n’en avait cure. L’homme s’approchait de plus en plus, les mâchoires de la brune se serrèrent. Elle pouvait à présent sentir le souffle de cet homme sur son visage, se gorge se serrait, elle marmonna quelque chose, si elle le frappait il répliquerait et son comparse viendrait l’aider. Le bout des doigts touchèrent sa peau, Rosalee déglutit, levant alors soudain les yeux pour regarder au loin elle vit une silhouette. Il lui fallut de longes minutes pour reconnaître Clyde, ses yeux brillèrent alors d’une petite lueur. La jeune femme l’appela alors assez fort pour qu’il l’entende

‘’Clyde !!’’

Et donna alors un coup de coude violent à l’homme qui se tenait devant elle, malheureusement pour elle l’homme répliqua rapidement, lui donnant un coup de poing dans le visage. Son souffle fut couper par l’impact, sa vision se brouilla un peu, la terre semblait trembler, la brune cligna des yeux comme pour se redonner consistance, elle pouvait sentir sa lèvre la lancer, le sang couler légèrement sur son menton. Rosalee leva le regarde vers l’homme, celui avait alors changer de posture, il se faisait à présent plus agressive.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mer 29 Avr - 18:45




Je ne pouvais pas croire qu'il s'agissait de Rosalee, peut-être parce que je pensais mes amis "intouchables", pensant que j'étais les seuls à pouvoir les détruire... Mais j'avais vu la jeune femme, et j'avais eu la sensation de perdre mes moyens, non pas que j'étais paralysé non bien au contraire, je ne voulais qu'une chose réduire ses êtres infâmes à néant. Et comme si j'avais besoin d'une confirmation, Rosalee cria mon nom avant de donner un coup de coude au type face à elle.

- Oh je sens que je vais adorer te refaire le portrait, je vais commencer par toi pour finir par ton copain là bas...

J'en profitais par prendre de vitesse le second jeune homme qui se tournait à présent vers moi, le saisissant par la gorge, sa tête rencontra le mur derrière lui, et je lui assénais un coup-de-poing, alors que ma mutation se frayer un chemin, je ne perdais pas le contrôle au contraire, je ne me sentais jamais aussi bien que lorsque j'usais de ma mutation, non pour la souffrance que j'infligeais, mais plutôt pour le fait d'user de ma véritable nature. Je savais que mes yeux prenaient une teinte dorée puisque l'homme que je maintenais contre le mur, semblait plus effrayé qu'autre chose, et un sourire s'étira sur mes lèvres.

Il tenta de me frapper, mais son poignet émit un craquement bruyant avant qu'il n'ait atteint sa cible. L'homme lâcha un cri alors que je m'acharnais sur ce pauvre type, qui aurait vraiment du penser à deux fois à ce qu'il comptait faire à Rosalee. Que ce soit une personne que je connaisse ou non j'aurais réagi de la même façon, jamais je ne tolérerais à ce genre de personne de faire ça... Et après c'était nous les monstres...

Entre deux coups que je donnais, je jetais un coup d'œil à Rosalee, m'assurant qu'elle s'en sorte et ce n'était pas vraiment le cas, même si elle avait réussis à donné un coup elle venait d'en prendre un, et ce n'était pas beau à voir... Je pouvais voir le sang s'échappait de sa lèvre pour se diriger vers son menton, et l'homme face à mon amie s'apprêter à s'acharner sur elle. Je me débarrassais du premier type, qui tomba inconscient au sol, il s'en sortirait, puis j'attrapais la main du second avant qu'il n'ai le temps d'atteindre la jeune femme.

- Poupée vraiment ? Ce n'est pas comme ça comme ça qu'on s'adresse à une demoiselle !

Il ne tarda pas à plier sous la douleur que je lui infligeais, je n'avais plus besoin de donner le moindre coup, ma mutation s'en chargeait pour mon prenant le relais, et une fois qu'il poussa son dernier cri avant d'être inconscient lui aussi, je le balançais non loin des poubelles, pour deux ordures, c'était l'endroit rêvé.

- Maintenant ma Rosa, explique moi ce que tu fichais dans une ruelle par un temps pareil, et suivit par ses deux abrutis ?

Je fermais les yeux l'espace de quelques secondes, laissant le temps à mes yeux de reprendre leurs teinte bleuté. J'en profitais pour prendre une grande inspiration. Je ne tardais pas à braquer mon regard sur la jeune femme portant mes mains à son visage pour m'assurer que la blessure qu'elle avait n'était pas très grave. J'étais en colère et me propos s'en ressentait, qu'est-ce qui aurait bien pu se passer si je n'avais pas été là ? Elle n'avait pas usé de mutation pourquoi ? Je tentais de prendre sur moi avant de reprendre la parole.

- Viens, on rentre chez moi, et je pourrais m'occuper de ta blessure.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Jeu 30 Avr - 14:41


Confirmant ce que ses yeux avaient vu, Clyde se mit alors à courir dans sa direction. Malheureusement le coup qu’elle avait donné à son agresseur ne lui avait pas plus du tout. Cependant alors qu’il ne réagisse lui aussi regarda à la dérober pour voir ce qui se passait avec son comparse, aillant sans doute toute confiance en lui. Le pauvre avait bien tort, Rosalee connaissait Clyde, il n’aimait pas du tout qu’on touche aux gens qu’il aimait. Durant un court laps de temps la jeune femme pus voir l’éclat doré des pupilles du jeune homme. Elle savait très bien ce que cela voulait dire, Clyde utilisait sa mutation, une petite partie de son cerveau la traita de débile, elle aurait aussi pu utiliser son don. A ce moment-là, la brune savait qu’aucun des deux hommes n’avaient alors une chance de s’en sortir. Soudain elle reprit ses esprit l’homme qui lui faisait face avait détourné le regarde de la scène et s’apprêtait à lui faire du mal. Un grondement de l’orage retentit de nouveau avec un éclaire zébrant le ciel, paralysant de nouveau la demoiselle. L’homme continuait d’avancer ses mais vers elle, sans doute pour les serrent autour de sa frêle gorge.
Ce fut comme un électrochoc dans le corps de Rosalee, Clyde saisit la main de son agresseur avant qu’il n’était pus la toucher alors que sa voix retentissait. On pouvait entendre dans sa voix qu’il n’était pas content du tout. Sens faire le moindre geste il faisait se tordre de douleur l homme, la jeune femme respira alors un grand coup, alors que Clyde allait envoyer le second homme avec le premier au niveau des poubelles. Tout semblait s’être passé a une telle vitesse que Rosalee ne comprit vraiment que quand son ami se mit devant lui pour lui parler.

’Maintenant ma Rosa, explique moi ce que tu fichais dans une ruelle par un temps pareil, et suivit par ses deux abrutis ?’’

Baissant alors les yeux honteuse, la jeune femme ne pouvait pas vraiment lui dire comme tout cela était arriver. Elle se sentait plus que stupide, elle aurait dû faire quelque chose, alors qu’elle relevait les yeux, Clyde avait rouvèrent les yeux lui aussi. Ceux-ci avaient repris leur couleur bleu pâles naturel. Il avait braqué son regard dans celui de Rosalee, il portait alors les mains au visage de la jeune femme pour regarder son le coup qu’elle avait reçu n’avait pas trop fait de dégâts. La pression de la main de Clyde lui avait fait mal, elle sentait qu’elle allait avoir un sacrer bleu, et le sang avait sécher. La demoiselle sentait bien qu’il était en colère, ce qu’elle pouvait comprendre, elle n’osait pas vraiment imaginer ce qui se serait passé s’il n’était pas intervenu. Rosalee posa alors sa main sur celle de Clyde alors qu’il reprenait la parole

‘’Viens, on rentre chez moi, et je pourrais m'occuper de ta blessure.’’

Doucement elle hocha la tête, n’opposant aucune résistance à son ami, ses jambes tremblaient un peu, la jeune femme sentait aussi son cœur battre dans le zone de son visage ou elle c’était pris un coup. Prenant une grande inspiration, elle se dit qu’elle devait bien une explication à Clyde. Ses yeux bleus glacés semblèrent s’embuer un peu, son cœur recommençait à battre un peu plus vite

’Merci Clyde…je me suis retrouver dans cette situation….parce que…. Parce que j’ai peur de l’orage.. Il n’arrive toujours un tas de problème avec les orages. Je…panique alors je ne fais plus attention à rien…et je me retrouve dans ce genre de problème’’

Sa voix sembla se briser, respirant de nouveau profondément, calmant les battements de son cœur, elle rajouta alors

‘’Je ne sais pas ce qui se serait passer, je ne préfère ne pas y penser finalement..aie’’

Rosalee fronça les sourcils, celui lui avait fait mal de parler, elle allait avoir l’air fine avec cette cicatrice sur la lèvre. Sachant très bien que pendant un petit moment, parler et manger lui faire mal et qu’elle devrait aussi sans doute donner des explications à ses collègues. Mais c’est une chose qu’elle ne ferait pas, cela ne regardait personne, à part Clyde et elle. Son esprit en ébullition c’était alors apaiser comme elle était avec le jeune homme.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Lun 4 Mai - 16:02




J'étais en rogne et c'était rien de le dire, mais pas parce qui venait de se passer mais plutôt par ce qui aurait pu se passer si je n'avais pas été là et que Rosalee n'avait pas usé de sa mutation, elle allait d'ailleurs devoir éclaircir ce point pour moi. Bon d'accord venant de moi ce n'était pas très juste user de ma mutation était comme respirer j'avais besoin de faire ressortir tout ça. Chose qui avait accentué mon côté bagarreur même si je savais que le combat était déjà gagné d'avance...

- Merci Clyde...je me suis retrouvé dans cette situation....parce que.... Parce que j'ai peur de l'orage.. Chose qui avait accentué mon côté bagarreur même si je savais que le combat était déjà gagné d'avance... Je...panique alors je ne fais plus attention à rien...et je me retrouve dans ce genre de problème

- Au prochain orage si tu retrouves à l'extérieur trouve une cabine téléphonique ou n'importe quoi et contacte moi, je viendrais te cherchais où que tu sois.

Hors de question qu'un scénario se reproduise. J'émis un soupir de soulagement avant de passer un bras contre les épaules de la jeune femme, m'assurant qu'elle était bien là et qu'elle le resterait. J'étais habitué aux brutes, enfant, j'en étais constamment la victime, et quand ma mutation entra en action, je réalisais que je n'aurais plus jamais à être leur victime, en parlant de mutation...

- Et une dernière chose, t'a une mutation pour une raison Rosa, utilise-là, qu'est-ce qui dirons au pire ? Qu'une jeune femme les as changés en glaçons ?

Faire profil bas était une chose, mais ne pas se défendre en était une autre, j'étais fier d'être un mutant, ce n'était pas une tare, c'était un plus qui pouvait radicalement changer votre vie, et vous étiez le seul responsable ce que vous en faisiez. Alors pourquoi s'en priver ? S'empêcher d'être complètement ce que l'on était.

- Je ne sais pas ce qui se serait passé, je ne préfère ne pas y penser finalement..aie.

- On aura jamais à le savoir

J'alertais le premier taxi qui passer par là, on pouvait enfin se mettre à l'abri et surtout se mettre en route pour rentrer chez moi. Le trajet ne dura pas très longtemps, mais par une pluie diluvienne c'était bien trop long à pied. J'habitais dans une villa et qu'elle ne soit pas trop loin était une bonne chose ce jour là.
Je franchis la grille me dépêchant de rejoindre la grande porte, alors que je déverrouillais cette dernière je sentis quelque chose se poser sur mon épaule, Zip...

- Mi casa es tu casa.

A croire que Zip était d'accord avec moi, mon corbeau émit un croassement, j'émis un sourire alors que je laissais tomber mon manteau trempe dans la nuit, je me dirigeais avec le salon afin de faire un bon feu de cheminée...


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Dim 10 Mai - 22:05


Ecoutant attentivement Clyde, Rosalee hocha doucement la tête. Elle y penserait la prochaine fois trouvant le plus vite un endroit pour appeler Clyde. Une partie d’elle se détendait doucement, savoir que quelqu’un serait toujours là pour vous protéger était une chose plus que rassurante. Comme pour la rassurer encore un peu le jeune homme passait son bras autour de ses épaules, la tenait à demi serrer contre lui. C’était l’une des rares personne dont Rosalee pouvait supporter le contact, elle qui fuyait à tout prix que contact avec les gens à cause de sa satané mutation.

‘’ Et une dernière chose, t'a une mutation pour une raison Rosa, utilise-là, qu'est-ce qui dirons au pire ? Qu'une jeune femme les as changés en glaçons ?’’

Lisait-il dans ses pensée ou quoi. La jeune femme se mordit l’intérieur de la joue. Ce n’était pas facile de se servir d’une chose qu’on apprend à cacher depuis qu’on est toute petite. Cependant il avait raison c’était assez stupide, surtout que Rosalee avait un certain contrôle sur elle, mais pour lui cela semblait tellement naturel. Comme une seconde nature qu’elle aussi aurait du posséder. De plus qui aurait crus ce genre de choses dite par ce genre de personnes. La voix de Clyde la tira alors des souvenirs qui commençait à venir dans son esprit, ils n’étaient pas du tout agréable. Le jeune homme avait raison, elle n’aurait jamais savoir ce que ses hommes lui auraient fait parce qu’elle était à présent hors de danger.
Alors qu’ils marchaient tous les deux l’un contre l’autre, Clyde appela alors un taxi, par chance l’un deux s’arrêta rapidement. Ils montèrent dedans, Rosalee ne savait pas où ils allaient mais peu importait du moment que c’était loin d’ici, de plus elle faisait une confiance aveugle a son ami. Le trajet ne dura pas très longtemps mais ils auraient été sans doute trempé jusqu’au aux os voir plus s’ils avaient fait le chemin à pied. La jeune femme suivit Clyde qui ce dépêchait d’ouvrir la grille puis la grande porte. Ce fut alors assez facile pour la demoiselle de comprend qu’il l’avait amené chez lui. A peine avait-il ouvert la porte que son corbeau vint se poser sur son épaule. Rosalee le trouvait fascinant et très beau, cela venait sans doute de son héritage souvent son grand père lui avait souvent raconté l’histoire des deux corbeaux d’Odin survolant la terre. Dans une pensée fugace, elle se dit qu’elle devrait un jour montrer son torque a Zip puisqu'une tête de corbeau y figurait peut être appréciait-il.

‘’Mi casa es tu casa.’

Rosalee sourit doucement alors que le corbeau semblait approuver le dire de son maître, en émettant un croassement. Dans un geste souple elle hocha la tête comme pour le remercier. Pour elle cela voulait dire beaucoup, une petite boulle se forma dans sa gorge mais elle la chassa bien vite. D’un pas souple elle suivit alors Clyde à l’intérieur de cher lui. C’était une maison magnifique, par rapport à son petit appartement minable l’écart était titanesque. Regardant un peu rapport, Rosalee trouvait alors un porte manteau, elle retira son pauvre gilet détremper, fit la grimace il allait goutter par terre. Tout comme ses cheveux devenus lourd a cause de l’eau, laissant dans son dos une traîner d’eau. Elle rejoignis Clyde devant la cheminée, elle ne voulait pas fouiller, elle sourit doucement et dit

’Navré ce n’est pas très élégant mais je ne sais pas où se trouve la salle de bain et heu…’’

Elle jeta un regard à son pauvre gilet, avant de torde ses cheveux dans un coin de l’âtre éteint, prenant garde à ne pas en mettre sur les buches. Rosalee se releva avec les mêmes gestes souples que d’habitude. Elle sentait alors le torque de son grand père se mettre en place, le poids lui était tellement familier qu’elle en oubliait parfois sa présence. Ses doigts effleurèrent l’or lourd du collier, celui-ci était assez imposant sur son cou si fin. Regardant alors Clyde elle dit

‘’Je te remercie de m’accueillir chez toi !’’ Pour la première fois depuis longtemps Rosalee eu alors un sourire franche, un sourire doux et agréable, un sourire qui vient du cœur tout comme ses paroles. Elle enchaina alors ‘’Tu sais ce n’est pas aussi facile pour moi que pour toi d’utiliser ma mutation, j’ai pris soin de la cacher depuis tant de temps que..’’ Regardant ses mains tristement elle serra les doigts avant de secouer la tête et de dire « oh regarde je voulais montrer cela a Zip depuis un moment

Doucement Rosalee se rapprocha de Clyde et poussa en avant son collier, après avoir repoussé sa masse cheveux, pour montre les deux embouts, qui représentait une tête de loup et une tête de corbeau, pointant ensuite de sa main libre la représentation de l’oiseau. Cela pourrait paraitre banal à beaucoup, mais pour la jeune femme c’était l’un de ses biens le plus précieux et permettre à quelqu’un de le voir de si près voir de la toucher était une marque de confiance.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mar 12 Mai - 17:21




Lorsque que l'on arriva enfin chez moi, Rosalee et moi étions trempé, et alors que je me dépêchai à ouvrir la porte d'entrée Zip était venu se poser sur mon épaule, une fois à l'intérieur il vola pour atteindre le sol près de la porte et chasser les quelques gouttes d'eau roulant sur ses plumes, je laissais tomber mon manteau, pour me diriger vers la cheminée afin de faire un feu.

Je jetais un regard à mon amie, qui avait laissé tomber son gilet dans l'entrée avant de me rejoindre dans le salon, Zip vola pour se poser près de la cheminée avant de pousser des cris, me signalant que je n'allais pas assez vite à son goût, en temps "normal" je me serais engagé dans une dispute avec ce dernier mais nous avions de la compagnie.

- Navré ce n’est pas très élégant mais je ne sais pas où se trouve la salle de bain et heu…

- Laisse le gilet je m'en occupe. Salle de bain ? Première porte à gauche en haut des escaliers. Je démarre le feu et je t'apporte des vêtements secs.

Zip m'apporta une feuille de papier journal que j'installais sous le petit bois, j'attrapais une allumette que je ne tardais pas à craquer avant de la laisser tomber sur le journal qui s'enflamma rapidement, une fois bien pris j'attrapais une des bûches et la rapprocher de la flamme.

- Je te remercie de m’accueillir chez toi !

- Avec le temps qu'il fait il vaut mieux être au sec.

Je me tournais vers la jeune femme avant de répondre à son sourire, être "gentil, sympathique, avenant" n'était pas quelque chose d'inconnu pour moi, je ne montrais que ce côté-là aux gens qui m'était proche et encore. Mais Rosalee me ressemblait assez pour ça, rarement elle pouvait affichait un sourire franc et non pas ses sourires forcé que vous arborez tous les jours "en société".

- Tu sais ce n’est pas aussi facile pour moi que pour toi d’utiliser ma mutation, j’ai pris soin de la cacher depuis tant de temps que..

J'ignorais quoi répondre à ça, je n'aimais pas cette idée de devoir ce cacher, c'était dans un sens pour notre sécurité, mais... On était comme les autres, on avait juste des capacités en plus, et les gens nous jugeraient dangereux si tout le monde était au courant, et franchement qui pourrait les contredire, nous étions en effet dangereux, mais ce n'était pas une raison pour nous cacher et pour avoir à cacher ce que l'on savait faire. J'adorais ma mutation, pour moi c'était naturel de l'utiliser. Parce que j'étais comme ça, et il n'y avait aucune honte à avoir.

- Oh regarde je voulais montrer cela a Zip depuis un moment.

La voix de la jeune femme me sortit de mes pensées, alors que je me relevais, voyant que mon feu avait bien pris. La mutante face à moi, s'avancer indiquant à Zip percher sur mon épaule, encore une fois son collier. J'émis un sourire en voyant le corbeau s'avancer autant qu'il le pouvait pour observer l'objet telle une pie. Et pour une fois Zip ne trouva rien à dire chose qui n'était pas courante. J'émis un sourire avant de reprendre la parole.

- Il est très beau. Il a une valeur sentimentale je me trompe ?

J'avais cette capacité lié à ma mutation de repérer ce qui pouvait émouvoir les gens, percevoir des détails infimes qui me permettaient d'établir une connexion entre une chose et une autre. Je me dirigeais vers le canapé avant de tapoter le dossier de ce dernier, signal que Zip devait descendre de son perchoir, autrement dit mon épaule.

- Je vais te trouver des affaires sèches, et je vais en profiter pour me changer. Je t'apporte ça à la salle de bain. Et je nous ferais un bon café où un thé bien chaud.

Je me dépêchais à monter les escaliers, longeant le long couloir pour rejoindre ma chambre j'attrapais un tee-shirt gris et un noir, un de mes pantalons et un pantalon qu'une de mes ex avait oublié chez moi, sachant très bien qu'elle ne reviendrait pas, il ne lui manquerait pas...

Je toquais à la porte de la salle de bain afin d'indiquer les deux tee-shirts à la mutante pour qu'elle face son choix, puis je lui tendis le pantalon, avant de tenter un trait d'humour.

- Rassure-toi, contrairement au tee-shirt ce pantalon ne m'appartient pas.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Sam 16 Mai - 18:08


Tenant toujours correctement le collier pour que le corbeau puisse le voir, Rosalee sourit doucement. Visiblement cela lui plaire puisqu’il ne dit rien, ce qui fit sourire encore un peu plus la jeune femme. Doucement elle relâcha alors la légère pression sur le bijou qui reprit alors naturellement sa place.

‘’ Il est très beau. Il a une valeur sentimentale je me trompe ?’’

Clyde était vraiment doué pour ce genre de chose pensa la jeune femme. Comment l’avait-il compris, elle ne le savait pas, mais ce dit que peux être cela semblait évident. Le jeune homme commençait à la connaitre un petit peu, avait sans doute deviné. Doucement Rosalee hocha la tête, ce disant qu’une fois qu’elle serait un peu moins humide. La jeune femme suivit alors des yeux Clyde qui se dirigea vers le canapé pour indiquer a Zip de descendre et de se mettre là où il lui indiquait. Alors qu’elle le regardait faire, ce disant que c’est une animal à la fin domestique et tout de même n peu sauvage. Mais surtout sacrement intelligent, ce n’était pas étonnant que de nombreuses personnes dans des religions ou autres l’est prit comme symbole.

‘’Je vais te trouver des affaires sèches, et je vais en profiter pour me changer. Je t'apporte ça à la salle de bain. Et je nous ferais un bon café où un thé bien chaud.’’

La voix du jeune homme la tira de ses pensées, relevant les yeux pour le regarder, un nouveau sourire apparus sur ses lèvres. Ce n’était pas de refus de prendre une boisson chaude, bien que le feu qu’il avait fait ait déjà correctement réchauffé la pièce. Même si au fond, Rosalee n’avait jamais vraiment craint le froid, c’était plutôt l’humidité qui la dérangeait. Elle suivit alors Clyde dans les couloirs, il y en avait un sacrer nombre mais elle réussit à trouver la salle de bain sans trop de problème. Entrant dans celle-ci, elle se dit que celle de son appartement ressemblait à un placard à balais. Cependant elle n’était pas vraiment impressionner, après tout, la jeune femme avait passé les 18 premières années de sa vie dans un château, notamment dans le luxe. Rosalee retira ses vêtements qui collaient à sa peau, puis le déposa sur le rebord de la baignoire pour qu’ils puissent quand même un peu sécher. Regardant quelques secondes correctement autour d’elle, la demoiselle trouva alors une pile de serviette, elle en attrapa pas une avant de se sécher le corps. Essorant de nouveau ses cheveux, mais dans le lavabo cette fois si elle les sécha avec la serviette. Ils restaient humides mais cela ne dérangeait pas vraiment Rosalee. Il lui semblait qu’elle n’avait jamais eu les cheveux courts. Clyde toqua à la porte de la salle de bain. Ouvrant sans problème elle prit les deux teeshirt que le jeune homme lui tendait, l’un noir l’autre gris et à en juger par la taille cela devait être à lui. Puis il lui donna un pantalon qu’elle prit aussi après avoir déposé sur le bord du lavabo les deux hauts. Alors que la brune l’enfilait, se rendant compte que c’était un pantalon de femme, il lui dit

Rassure-toi, contrairement au tee-shirt ce pantalon ne m'appartient pas’’

Rosalee ne pus retenir un rire franc. Avec un sourire aux lèvres elle répondit alors

’Mais mon petit Clyde tu fais ce que tu veux, je suis sûr que tu serais très beau avec ça dit donc. Ça doit bien mettre tes formes en valeurs’’

La jeune femme rigola de nouveau, enfilant ensuite le haut noir, tirant un peu dessus, comme elle s’en doutait, elle aurait pu en mettre deux comme elle dedans. Mais peut important c’était déjà assez sympathique de sa part de lui prêter ses affaires, elle n’allait pas se plaindre. Ouvrant de nouveau la porte Rosalee en sortit, elle attachait ses cheveux avec un élastique et dit alors a Clyde

‘’Merci et heum le collier appartenait a mon grand-père , il me la léguer a sa mort.’’

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Dim 17 Mai - 16:13




- Mais mon petit Clyde tu fais ce que tu veux, je suis sûr que tu serais très beau avec ça dit donc. Ça doit bien mettre tes formes en valeurs

J'émis un léger sourire, avant de repenser à l'histoire derrière ce pantalon. Je n'étais pas le genre de type à m'engager dans une relation, mais quand je le faisais, j'avais tendance à faire les choses pleinement. Sans regarder ailleurs, je faisais mon possible pour la personne, et même s'il fallait se douter que des périodes difficiles seraient inévitables à cause de mon caractère et de mes humeurs changeantes, il y avait aussi les bons moments. Ceux auxquels je ne préférais pas penser, m'accrochant au mauvais de toute façon c'était terminer alors autant ne pas avoir de regret. Je parlais rarement de mes histoires passés en règle générale.

- J'aurais préféré, c'était à mon ex, quand elle à découvert ce que j'étais elle m'a traité de monstre, claquée la porte et je l'ai jamais revu.

Pendant que Rosalee s'habiller dans la salle de bain je retournais dans ma chambre pour enfiler des vêtements propres et secs. Je ne tardais pas à retourner près de la pièce où se trouvait la mutante, non pour l'espionner mais pour attendre son retour. Quand cette dernière se montra dans mon tee-shirt bien trop grand pour elle je ne pu m'empêcher d'émettre un sourire en coin.

- Merci et heum le collier appartenait a mon grand-père , il me la léguer a sa mort.

- Au risque de me répéter c'est un très beau collier.

J'émis un léger sourire qu'on pouvait deviner sincère quand on me connaissait, je ne pouvais pas lui dire que j'étais désolé même par pure politesse, ça n'aurait strictement rien changé au problème... La jeune femme emprisonna sa longue chevelure brune dans un élastique avant que je ne prenne les devants et me décide enfin à descendre, à peine, j'arrivais dans le salon que Zip vola pour se poser sur mon épaule. Je n'y prêtais même plus attention, c'était toujours comme ça, et il était vraiment rare que je passe un moment sans lui.

- Tu peux t'installer au salon, j'en ai pas pour longtemps.

J'émis un sourire avant de laisser la mutante pour aller à la cuisine, Zip émit un croassement en regardant par la fenêtre, je m'avançais pour voir un chat errant se faire courser par un chien. Zip n'était pas tellement ce chat qui avait déjà tenté de faire de lui son prochain dîner, depuis dès que le corbeau voyait le chat il lui fonçait dessus pour lui piquer les oreilles ou encore lui tirer la queue...

- Zip on ne se moque pas, je sais que tu déteste ce chat mais ce n'est pas une raison.

Le corbeau émit un nouveau cri, visiblement satisfait par le sort de ce pauvre chat qui passait un mauvais quart d'heure à courir dans tous les sens, je soupirais avant de fouiller les placards à la recherche de petits gâteaux que je ne tardais pas à trouver. Je les installais dans une petite assiette avant de retourner voir la mutante.

- Tu veux quelque chose de chaud ? Thé, café, chocolat chaud ?

Je m'apprêtais à repartir après avoir posé l'assiette sur la table basse. Il avait beau être tard j'allais me faire un café, puisque je ne dormais presque pas de toute façon ce n'était pas un problème. Mais après une douche froide pareille, j'avais bien besoin de boire quelque chose de chaud.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Lun 25 Mai - 17:25


Ce fut pincement au cœur, quand Rosalee entendit ce que disait Clyde, elle avait bien connue ça. Ce nom de monstre, cette façon d’être regardé comme un animale sauvage. Comme si à tout moment vous allez sauter à la gorge de quelqu’un pour le tuer et la distance qui s’imposait. Le jeune homme était partit s’habiller pendant qu’elle finissait aussi de se sécher, il lui dit une nouvelle fois que son collier était beau, ce qui lui tira alors un superbe sourire. Alors qu’ils redescendaient tous les deux pour aller au salon, Rosalee regardait tout autour d’elle. Alors qu’ils arrivaient dans le salon, Clyde indiqua à la jeune femme qu’elle pouvait aller s’installer dans le salon.
Prêtant un peu l’oreille, la demoiselle entendait que son ami parlait à son corbeau, cela l’avait beaucoup amusé quand elle avait connue Clyde. Mais à présent qu’elle le connaissait bien, cela lui semblait totalement normale, si elle avait eu un animal de compagnie peut être aurait elle fait la même chose. Ce n’était malheureusement une chose qui n’arriverais pas parce qu’avec son travail elle n’aurait pas le temps de s’en occuper, ne pouvait bien sûr par l’amener avec elle. Et aussi surtout parce qu’elle avait peur de blesser la pauvre créature dans une crise, si son pouvoir lui échappait elle pourrait tuer l’innocente créature. Rosalee devait cependant reconnaitre que le corbeau était un animal particulièrement intelligent.
Alors que le jeune homme revenait vers elle en déposant ce qu’il portait sur la table basse, il lui demanda

‘’Tu veux quelque chose de chaud ? Thé, café, chocolat chaud ?’’

Hochant doucement la tête, Rosalee dit alors

’Je veux bien un café, s’il te plait, noir sans sucre je te pris’’

Dit-elle poliment avec un petit sourire, respirant doucement, alors qu’elle avait regardé autour d’elle, la jeune femme reprit alors

‘’En tout cas c’est vraiment très beau, je crois que nous avons un sense de ce que doit être l’esthétisme parfait, assez proche ‘’

C’était quelque chose que Rosalee avait déjà remarqué depuis qu’ils se connaissaient. Ils en avaient déjà beaucoup parlé parce que c’étaient tous deux des amoureux de l’Art avec un grand a. Dans sa voix ressortit alors un petit accent nordique

‘’Je sais ce que sait de se faire traiter de monstre, j’ai vécus cela pendant des années, j’en ai même un souvenir cuisant ! Ce souvenir prend la jolie forme d’une cicatrice d’une douzaine de centimètres sur ma cuisse. Mais enfin ne parlons pas de tous cela c’est bien trop triste. Alors comme cela, Zip n’aime pas les chats ?’’

Dans un geste assez souple, la jeune femme tira doucement sur le pantalon, il n’était pas très grand mais un peu serrer sur les bords. Ce n’était pas exactement le genre de pantalon qu’elle portait en temps habituelle. Le t-shirt lui semblait flotter comme si, la jeune femme c’était draper dans une toge. Cette pensée lui arracha un petit sourire.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mar 26 Mai - 13:37




Parler de ça avec Rosalee ne tarda pas à faire remonter quelques souvenirs à la surface. Je n'étais pas le genre de type à avoir une longue relation avec quelqu'un principalement à cause du manque de temps entre le club, le Corvus et ma passion pour l'art ce n'était pas toujours simple. Et cette relation n'était pas partie pour durer. Mais nous nous sommes habitués à la présence de l'autre, elle était devenue une habitude, une partie de mon quotidien et je m'y étais fait. Contrairement à Zip qui la détestait, mais même ce dernier avait fait des efforts.

Et un soir alors que je travaillais tard, après le lancement du Corvus, la jeune femme était venue me rejoindre, cette dernière se trouva dans une délicate position quand un type du bar qui buvait à lui tout seul mon bénéfice, tenta sa chance avec la jeune femme. Voulant la protégé comme tout petit ami digne de ce nom le ferait, je me retrouvais à user de ma mutation, chose la plus normale pour moi, mais qui ne l'était pas pour elle puisqu'elle ignorer ce que j'étais réellement. Je ne savais pas si c'était la faute de ma colère, ou la peur de ne pas pouvoir la protéger mais mes yeux dorés ne laissèrent la place au bleu naturel que quelques minutes plus tard. Son regard se remplit d'horreur et je me demandais qui lui faisait le plus peur, le type qui avait tenté de l'agressé ou moi, son petit ami qui venait de la sauver.

Le chemin du retour se passa dans le silence le plus totale, je pouvais la voir m'observer du coin de l'œil, comme si j'allais m'en prendre à elle ou que je représentais une véritable menace. Bon il est vrai que j'en étais une mais pas pour elle. Quand on rentra, elle me demanda ce que j'étais. Un mutant, je lui devais bien la vérité, cependant elle déclara que ce n'était pas le bon mot pour me qualifier, que j'étais un monstre tout simplement. Elle claqua la porte et je n'ai jamais plus entendu parler d'elle. L'idée de courir après elle ne m'avait même pas effleuré, je l'avais vu dans ses yeux, tout le dégoût et l'horreur que je représentais à présent pour elle. Et elle avait peut-être raison, j'étais sans doute un monstre mais je n'avais pas honte de ce que j'étais ni de ce que je pouvais faire...

Je secouais la tête, chassant la scène de ma tête, pour finir de me préparer, une fois les vêtements secs sur le dos on descendit au salon. Je ne tardais pas à partir à la cuisine récupérer des gâteaux secs et je réprimandais Zip qui se moquait d'un chat se faisant poursuivre par un chien, une fois de retour au salon je prenais un gâteau sec que je partageais en deux, j'en prenais la moitié avant de donner l'autre à Zip, qui ne m'aurait pas laissé tranquille. Puis, je ne tardais pas à demander à Rosalee si elle voulait boire quelque chose de chaud et sa réponse ne se fit pas attendre.

- Je veux bien un café, s’il te plait, noir sans sucre je te pris.

Ce fut à mon d'opiner avant de retourner à la cuisine pour faire chauffer le café que j'avais préparé le matin même puis, je ne tardais pas à attraper deux tasses, dans celle de Rosalee je ne glissais aucun sucre contrairement au mien dans lequel j'en glissais deux. Puis, je retournais au salon juste à temps pour entendre Rosalee prendre la parole.

- En tout cas c’est vraiment très beau, je crois que nous avons un sens de ce que doit être l’esthétisme parfait, assez proche.

J'inclinais la tête, avant de la remercier. Je décorais pour ma petite personne, me moquant bien que d'autres personnes puissent détester, mais j'étais fier de moi quand j'entendais quelqu'un me dire que c'était réussi. Je ne tardais pas à m'asseoir dans mon fauteuil serrant la tasse de café entre mes mains glacées dans l'espoir de les réchauffer un peu.

- Je dois changer certains tableaux, j'en ai fait d'autre pour la prochaine exposition. Si jamais tu veux une invitation n'hésite pas.

J'émis un sourire sachant qu'elle aimait l'art autant que moi, j'avais tendance à l'inviter afin qu'elle soit ma cavalière pour les expositions. J'avais quelqu'un à qui parler, ou plutôt quelqu'un à qui j'aimais parler.

- Je sais ce que sait de se faire traiter de monstre, j’ai vécus cela pendant des années, j’en ai même un souvenir cuisant ! Ce souvenir prend la jolie forme d’une cicatrice d’une douzaine de centimètres sur ma cuisse. Mais enfin ne parlons pas de tous cela c’est bien trop triste. Alors comme cela, Zip n’aime pas les chats ?

Je serrais ma tasse à la mention de la cicatrice, j'aurais très bien pu harceler la jeune femme pour obtenir l'identité de la personne en question, je l'aurais traqué jusqu'au bout du monde pour avoir osé blessé Rosalee. J'étais souvent extrême dans des situations pareilles. Alors, je ne préférais pas m'attardais sur ça, espérant que mon énervement passe, en espérant que la tasse ne se brise pas sous la pression de mes doigts.

- Je dois surement être un monstre Rosa, j'en ai conscience et ça ne me dérange pas. Si tout revient à manger ou être mangé, je compte bien être au sommet de la chaîne alimentaire.

Je rivais le tapis sous la table basse. C'est ce que je pensais, ce que je pensais vraiment. Je ne comptais pas être un dommage collatéral, une victime, un nom qui serait bien vite oublié. Non ce n'était pas ce que je voulais... J'espérais à mieux je devais avoir mieux. Puis, je ne tardais pas à me concentrer sur les mots de la mutante face à moi et je répondis à sa question.

- Et non Zip c'est fait attaquer par ce chat, et il semblerait qu'il soit vengé par un chien errant.

En entendant son nom le corbeau poussa un petit cri, se déplaçant de mon épaule pour rejoindre la table basse afin de tourner autour de l'assiette de gâteaux secs.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mar 26 Mai - 21:40


Saisissant la tasse de Clyde lui tendait avec son café, elle la porta alors à ses lèvres, savourant le gout du café dans sa bouche mais aussi la chaleur qu’elle diffusait dans sa gorge. Chassant l’humidité qui semblait c’être installer. Ses yeux regardaient un peu partout, vraiment elle trouvait les tableaux très beaux.

‘’Je dois changer certains tableaux, j'en ai fait d'autre pour la prochaine exposition. Si jamais tu veux une invitation n'hésite pas’’
'' Ca serait avec plaisir tu le sais !''
La jeune femme sourit doucement, cela serait avec plaisir, Rosalee avait accompagné plusieurs fois Clyde a des expositions et autres manifestations artistiques. Elle lui servait parfois de cavalière, mais c’était aussi très agréable parce qu’ils pouvaient parler tous les deux de quelque chose qu’ils avaient en commun et surtout qu’ils aimaient. Rosalee était très souvent distante avec presque tout le monde mais avec Clyde tout son naturel ressortait et elle avait l’impression de vivre librement. De ne plus se soucier de rien pendant l’espace de quelques instants.
Le jeune homme se tendit quand, la demoiselle lui dit pour sa cicatrice à bien y penser elle n’aurait mieux fait de ne pas lui dire cela, elle savait que son ami pouvait parfois être extrême dans ses réactions. C’était aussi ce qui faisait que la jeune femme se sentait en partit en sécurité quand il était avec elle. Sans doute les gens devaient avoir peur de ce genre de chose mais pas Rosalee. Le regardant durant quelques minutes le jeune homme sembla se concentrer pour ne pas trop y penser, ses doigts c’étaient crisper sur la tasse. La voix du jeune homme s’éleva alors

‘’Je dois surement être un monstre Rosa, j'en ai conscience et ça ne me dérange pas. Si tout revient à manger ou être mangé, je compte bien être au sommet de la chaîne alimentaire.’’

Penchant doucement la tête sur le côté, Rosalee regarda alors Clyde dans les yeux. Ses paroles étaient tout à fait sensées, la jeune femme comprenait très bien ses paroles alors. Hochant doucement la tête, la demoiselle respirait doucement, ses mains étaient autour de la tasse. Ses doigts la tiraillait un peu, une légèrement pellicule de gèle c’était former sur la porcelaine. Pinçant doucement ses lèvres, la jeune femme reposa la tasse sur la table.

‘’Non, tu n’es pas plus un monstre que moi, ce n’est pas le mot exacte, je veux dire….si tu étais réellement un montre tu ne serais pas venue m’aider. Oui je crois que je ne veux pas me laisser manger non plus…’’

Elle ne savait pas trop quoi dire, elle connaissait les idées de Clyde à propos de la mutation et ce genre de chose, mais elle n’était pas tout à fait comme le jeune homme, Rosalee était encore sur un terrain plus que neutre ou alors incertain elle ne savait pas trop.

’Et non Zip c'est fait attaquer par ce chat, et il semblerait qu'il soit vengé par un chien errant.’’

C’était un certain soulagement d’entendre la voix de Clyde, cela semblait trancher avec le blanc de la conversation. Rosale eu alors un petit sourire, le corbeau avait réagis à son nom et était venue sur la table pour manger quelques gâteaux sans doute.

‘’ Ha je voie, ça tu voies mon petit Zip c’est ce qu’on appelle le karma.’’

Rosalee rigola doucement, elle frotta doucement ses mains l’une contre l’eau, ce n’était pas pour se réchauffer mais plutôt pour faire disparaitre la tension de ses mains. La jeune femme regarda alors la tasse sur laquelle se trouvait toujours la pellicule de gèle, elle se frotta alors la nuque

‘’Désolé pour la tasse’’

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Lun 15 Juin - 18:17




Sachant que Rosalee aimait beaucoup les expositions d'art et que je devais participer à l'une d'entre elles à la fin du mois, il était donc normal de lui demander si elle voulait une invitation. Et puis j'aurais une personne à qui parler qui ne cherchera pas à tout prix à se faire remarquer, mais avec qui je pourrais tranquillement discuter.

- Ca serait avec plaisir tu le sais !

- Bien.

J'émis un sourire pour répondre au siens, souvent la jeune femme m'avait accompagnée, en général dès qu'il s'agissait de près ou de loin à l'art je contactais la mutante qui m'accompagnait. J'étais autant insupportable que je pouvais être de bonne compagnie, tout dépendait du jour et de mon humeur.
Je savais que la jeune femme n'avait pas peur de moi, Rosalee m'avait vu sous mon meilleur jour et dans de moins bonnes conditions, bien que mes réactions restaient inattendues, ça ne l'avait jamais effrayée et pourtant j'avais essayé. Persuadé de mettre les gens que j'aimais en danger, qu'ils deviennent pour moi une faiblesse que d'autres pourraient exploiter, j'avais tendance à repousser les gens. Mais comme tout être humain certains passer par maille et demeurer proche malgré mes efforts.

- Non, tu n’es pas plus un monstre que moi, ce n’est pas le mot exacte, je veux dire….si tu étais réellement un monstre tu ne serais pas venue m’aider. Oui je crois que je ne veux pas me laisser manger non plus…

- Je n'allais pas laisser deux abrutis brutaliser quelqu'un...

Rien qu'en repensant à ces deux tocards je serais ma prise sur ma tasse, alors que Zip se servait dans les petits gâteaux secs. J'avais du mal à croire Rosalee, persuadé d'être un monstre par ce que je pouvais faire, fasciner par ma mutation, mais jamais je n'aurais laissé quiconque blesser ma Rosa sans rien faire.
Puis la conversation dériva sur les mésaventures de Zip. Ce dernier répliqua en entendant son nom ce qui ne manqua pas de faire réagir la jeune mutante.

- Ha je voie, ça tu voies mon petit Zip c’est ce qu’on appelle le karma.

J'émis un sourire en coin, regardant mon corbeau, cet animal qui me suivait partout, et avec qui je communiquais tout le temps, comme si nous étions deux êtres humains qui discutaient tranquillement ensemble. Zip était entrer dans ma vie et n'en était plus sortis. J'étais le type au réaction bizarre après Zip j'étais devenu le type au réaction bizarre qui a toujours un corbeau sur l'épaule.

- Désolé pour la tasse.

- Ce n'est rien.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mer 17 Juin - 19:58


Le jeune homme répondit alors pas l’affirmative quand Rosalee lui dit qu’elle accepterait avec plaisir de venir avec lui. Lui rendit aussi son sourire au passage. Cela faisait plaisir à la demoiselle, ils étaient assez semblable, capable de faire un jolie sourire de surface sans que cela soit vraiment. Les deux jeunes gens se connaissaient maintenant depuis un petit moment, c’était finalement assez habituelle que la jeune femme accompagne Clyde aux expositions. Elle était un peu comme sa compagne d’exposition. Ils adoraient parler de cela, commenter, donner leur impressions, qu’elles soient positives ou négatives. Ou bien même quand ils avaient tous les deux un avis divergents. Rosalee avait vue Clyde sous beaucoup de visage, dans ces meilleurs moments comme dans les moins bons d’ailleurs. Sans doutes les gens auraient ils fuient mais la demoiselle. De nombreuses fois Clyde avait tenté de la mettre à l’écart, parce qu’il avait eu peur de lui faire mal ou que l’on puisse se servir d’elle. Mais la brune ne c’était bien entendu pas laisser faire, elle n’allait certainement pas ployer devant ce genre de chose. Puis petit à petit le jeune homme avait fini par si faire. La jeune femme pensa qu’elle avait fait exactement la même chose, dans sa vie en générale elle cherchait à écarter les gens. Parce que toute personne que l’on s’autoriser à aimer, c’est une personne que l’on autorisait à vous blesser.

Je n'allais pas laisser deux abrutis brutaliser quelqu'un...’

Sourit doucement de nouveau Rosalee hocha doucement la tête. Elle ne savait parfaitement cela, Clyde lui avait prouvé à plusieurs reprises déjà.

‘’Je sais Clyde je sais’’

Bien que leur vision de l’utilisation de la mutation diverge, la jeune femme respectait parfaitement celle de son ami, et au fond elle, la mutante se dit que c’était sans doute lui qui avait raison. Cependant c’était quelque chose qu’elle avait tellement réprimé qu’aujourd’hui encore c’était difficile, la demoiselle ne voulait blesser personne avec cela. Puis petit à petit la conversation dériva sur les aventures de Zip. Rosalee trouvait cet animal vraiment très intéressant et ce demandait comment, Clyde et Zip en étaient venus à devenir aussi proche.
Fixant toujours des yeux la tasse qu’elle avait légèrement gelé, la jeune femme regarda la petite pellicule se fendiller sous la chaleur de la boisson. Alors que Clyde la rassurant en lui disant que cela n’était pas grave. Attrapant de nouveau la tasse elle but quelque gorger, son cœur s’accéléra alors dans son torse, elle voulait demander quelque chose à son ami après ce qui venait de se passer ce soir. Déposant la tasse sur la table elle leva son regarde vers Clyde

’Clyde, je voudrais te demander quelque chose…..je voudrais que tu m’apprennes à me battre…’’

C’était une demande un peu étrange que venait de formuler Rosalee, cependant, son ami lui semblait la personne idéale. Le jeune homme savait se battre, de plus la jeune femme avait totalement confiance en lui. Elle espérait qu’il allait dire oui, même si d’un coter elle comprendrait s’il refusait.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Jeu 16 Juil - 16:01




- Je sais Clyde je sais.

Nous ne pensions pas la même chose des humains, j'usais de ma mutation comme j'aurais pu user de mes poings, c'était comme respiré aussi facile, et cette sensation de pouvoir addictive, et quand vous aviez un pouvoir aussi destructeur que le mien, exerçant une telle fascination sur votre personne... Et bien c'était plutôt compliqué de savoir y résister. Alors je me fixais des limites, les miennes, je ne m'en prenais pas à une personne qui se promenait juste tranquillement dans la rue, si j'usais de ma mutation sur quelqu'un c'est que j'avais des raisons, qui étaient selon moi "bonne" mais je devenais vite le type, pas commode qui fait peur... Même au sein du club j'étais vu comme ça. Et au fond ce n'était pas plus mal, mais ça m'obligeait à rester fidèle à cette image.

Alors quand je me faisais des amis, comme Rosalee ou Meaghan je ne les laissais pas filer comme ça, ma mission devenait simple, si quelqu'un devait leur faire du mal ça serait moi et mon sale caractère, et personne d'autre. Certainement pas deux idiots dans une sombre ruelle. Je faisais tout et n'importe quoi pour aider et protéger mes amis. Ca aussi c'était aussi simple que de respirer, quitte à aller aux extrêmes, je n'avais pas énormément de limites. Je m'adaptais à la situation tel un caméléon, rien de plus.

La jeune femme fixait sa tasse, celle qu'elle venait tout juste de geler, elle s'était excusée, mais je m'en moquais ce n'était qu'une tasse. Rien de bien grave au besoin j'en changerais, ce n'était pas vraiment un problème. Je ne tardais pas à mon tour de porter la tasse à mes lèvres alors que Rosalee reposait la sienne.

- Clyde, je voudrais te demander quelque chose…..je voudrais que tu m’apprennes à me battre…

Je manquais de peu de recracher la gorgée que je venais de prendre, je réussis à l'avaler de force, avant de fixer la jeune femme. J'avais bien entendu là, elle voulait que je lui apprenne à se battre ? Ce n'était pas que ça me posait problème, me battre je savais très bien le faire, j'avais essuyé quelques batailles dans différent bar, mais j'usais la plupart du temps de ma mutation. Si Rosa voulait apprendre à se battre il faudrait qu'elle utilise sa mutation.

Je reposais la tasse, je pouvais le faire, lui apprendre à se battre, mais j'avais quelque chose à demander en retour, comme toujours, mais ce n'était pas uniquement pour moi, mais également pour la jeune femme, si elle voulait que je l'entraîne, Rosa allait devoir s'y plier.

- J'ai qu'une seule condition, ou plutôt deux, soit ponctuelle j'ai horreur de perdre mon temps et la seconde va falloir que tu utilises ta mutation ma Rosa.

Dans un sens je serais plus rassuré, elle arriverait à se battre et en prime elle n'hésiterait pas à user de sa mutation, Rosalee ferait le poids autant face à un humain qu'à un mutant. Et si elle avait besoin d'aide elle pourrait toujours gagner du temps jusqu'à ce que j'intervienne, ce n'était pas parce que j'allais apprendre à la jeune femme à se battre que je ne la protégerait plus.

- Si tu n'es pas prête à mettre ta cryokinésie en avant, je peux te trouver un club de self defense ou bien de boxe. Mais je ne te laisserais pas te battre uniquement comme n'importe qu'elle humaine. T'en penses quoi ?


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Dim 26 Juil - 19:40


Les yeux pâles de Rosalee fixait encore Clyde, visiblement sa gorgée était mal passée après qu’elle est formulée sa question. Etait ce mauvais signe, la jeune femme ne savait pas trop, elle espérait que non. Dans un geste nerveux la demoiselle joua avec son bracelet, le faisant tourner autour de son poignet. Le jeune homme reposa alors la tasse sur la table, sans doute allait-il prendre la parole, durant quelques secondes la brune retint son souffle. Tous les muscles de son corps semblaient se tendre dans l’attente de la réponse.

‘’J'ai qu'une seule condition, ou plutôt deux, soit ponctuelle j'ai horreur de perdre mon temps et la seconde va falloir que tu utilises ta mutation ma Rosa.’’

Le cœur de la mutante se mit alors à battre un peu plus fort, il avait accepté, mais avait mis quelques conditions. La première ne lui poserait pas de problème, c’était dans sa nature d’être à l’heure. Si ce n’était pas le cas, c’est qu’elle avait eu un problème sur la route, et encore, la jeune femme avait pris l’habitude de partir en avance pour pallier aux déconvenues qu’elle pourrait rencontrer en chemin. La seconde était peut-être plus épineuse, il lui demandait d’utiliser sa mutation. Rosalee se mordit alors l’intérieur de la joue, c’était normale pour lui qui ne considérait pas cela comme une tare. L’utilisant aussi souvent qu’il en éprouvait le besoin, son cas était bien différent. Très différent. La voix de Clyde s’élevait alors coupant court au flux de pensées qui se bousculait dans sa tête.

‘’Si tu n'es pas prête à mettre ta cryokinésie en avant, je peux te trouver un club de self defense ou bien de boxe. Mais je ne te laisserais pas te battre uniquement comme n'importe qu'elle humaine. T'en penses quoi ?’’

Une petite partie de la jeune femme se détendit, il lui permettait de ne pas utiliser son don, cependant la fin de la phrase la crispa un peu plus, lui trouver un club reviendrait à côtoyer des étrangers, à rentrer en contact avec eux. Si elle venait à s’énerver son pouvoir pourrait lui échapper, mais par-dessus tout, le professeur devrait sans doute la toucher pour lui montrer les bonnes positions, cela la révulsait. Se frottant nerveusement la nuque, tout en réfléchissant aussi vite que Rosalee le pouvait, pesant le pour et le contre. Cela serait-il vraiment une mauvaise chose qu’elle apprenne à se battre avec sa mutation, sans doute pas non. De plus rien ne l’empêcherait de reprendre les mouvements sans la cryokinésie. Respirant à fond, regardant alors son ami avec une lueur décidée dans les yeux, elle lui répondit

‘’Mon Clyde, tu devrais savoir depuis le temps que je suis régler comme une montre suisse, je ne suis jamais en retard, jamais. ‘’ La jeune femme laissa un petit silence ‘’Je pense que je dois apprendre à me battre avec mon don, de plus qui dit club dit étranger, j’ai confiance en toi, le fait que tu me touches ne me pose aucun problème, quelqu’un d’autre cela serait sans doute plus compliquer ! ‘’

Cela aurait pu paraitre légèrement capricieux ou gamine, mais Clyde connaissait Rosalee par cœur. Il connaissait sa peur d’être touché par des étrangers, la distance qu’elle imposait entre elle et le gens, sa mutation. Il était aussi le seul à savoir que la demoiselle n’était attirée que par les femmes. Elle gardait se secret aussi cacher que sa mutation, si cela avait été un classement, les deux auraient été sur la marche numéro 1. Rosalee savait très bien que ce n’était pas une tare depuis le temps, que d’autres personnes étaient comme elle, mais peu important c’était ainsi pour elle. Attrapant sa tasse, finissant d’un trait son contenue, elle dit alors avec un petit sourire aux lèvres

‘’Tu seras gentil, de ne pas frapper au visage, j’aimerais garder mon jolie minoie’’

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Sam 22 Aoû - 17:22




Evidemment ça demande m'avait surprise, non pas parce qu'elle n'en était pas capable, au contraire, mais parce que c'était à moi qu'elle l'avait demandé. Mais j'allais l'aider, jamais je ne laisserais une amie dans le besoin alors qu'elle venait me demander, j'allais tout faire pour tenter de lui venir en aide. Je n'étais pas la meilleure personne qui soit mais pour mes amis, je pourrais faire tout et n'importe quoi.

- Mon Clyde, tu devrais savoir depuis le temps que je suis régler comme une montre suisse, je ne suis jamais en retard, jamais.

- Je compte là-dessus.

J'émis un sourire, en effet je n'avais jamais connu la jeune femme autrement que ponctuelle, mais je préférais tout de même prévenir, j'étais très nerveux, rarement patient. Alors quand j'avais un rendez-vous je ne supportais pas d'attendre. J'avais même renvoyé plusieurs serveurs et barman pour leur manque de ponctualité.

- Je pense que je dois apprendre à me battre avec mon don, de plus qui dit club dit étranger, j’ai confiance en toi, le fait que tu me touches ne me pose aucun problème, quelqu’un d’autre cela serait sans doute plus compliquer !

- Ravie d'être ton premier choix alors. Encore un peu et tu vas me faire rougir.

Je tentais de faire un peu d'humour, ajoutant un petit clin d'œil. Je savais très bien que je n'étais pas son genre, et c'est d'ailleurs pour ça que je pouvais me permettre certains commentaires. En toute amitié, je me moquais bien qu'elle préférait un genre plus qu'un autre. Ca ne changeait pas la personne qui était mon amie.

- Tu seras gentil, de ne pas frapper au visage, j’aimerais garder mon jolie minoie.

- Je tâcherais de l'éviter. On commencera lors de ta prochaine visite.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Dim 30 Aoû - 15:29


Bien sur Clyde connaissait la ponctualité de Rosalee depuis le temps, ils étaient souvent sortit ensemble et jamais il n’avait jamais eu à se plaindre. Cependant vue son tempérament elle comprenait qu’il lui dise. Après qu’elle lui est expliquée pourquoi elle voulait que cela soit lit il lui répondit alors

’Ravie d'être ton premier choix alors. Encore un peu et tu vas me faire rougir. ‘’

Rosalle sourit alors doucement, elle savait très bien que cela était une pointe d’humour. Le clin d’œil dont il avait ponctué sa phrase appuyait ce qu’elle savait déjà. Une autre personne aurait sans doute prit la réflexion plus mal qu’elle. Le sourire de la jeune femme était franche, comme toujours quand elle était avec Clyde. C’était le seul qui savait qu’elle préférait les femmes, son ami n’en avait rien à faire, il lui avait bien fait comprendre. C’était agréable d’avoir une personne au courant. Même avec cette blague, le jeune homme savait très bien qu’elle avait une vraie peur d’être touchée par les gens. Que la demoiselle était la plus part du temps associable.

‘’Je tâcherais de l'éviter. On commencera lors de ta prochaine visite. ‘’

Finissant sa tasse d’un coup, Rosalee hocha doucement la tête. Ecoutant alors dehors, il lui sembla que l’orage était passé et que la pluie c’était calmée, elle allait pouvoir rentrer chez elle. Etirant un peu ses doigts, la jeune femme se leva doucement, regardant son ami dans les yeux.

‘’Merci, c’est mon atout majeur ‘’ dit elle en souriant malicieusement ‘’ Parfait cela me va très bien, on se tient au courant. Je te rendrais tes vêtements aussi ‘’

Dit la brune en souriant toujours, s’inclinant doucement Clyde, elle passa rapidement sa main sur ses vêtements pour en retirer un peu de poussière. Jetant un rapide coup d’œil à l’oiseau, la jeune femme reposa ensuite son regarde sur son ami

‘’ Je te remercie encore de mettre venue en secoure ! Si à un moment ou à un autre je peux te rendre la pareil dit le moi !’’

Ses paroles étaient sincères, si elle pouvait aider les personnes qu’elle l’aimait elle le ferait, quitte parfois à faire des choses complétement stupides. Cela lui était déjà arrivé d’ailleurs. D’un pas léger, Rosalee se dirigea vers la porte. Toute sa peur et son anxiété qu’elle avait quand elle était rentrée avait disparut.

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   Mer 9 Sep - 17:42




Et voilà comment je me retrouvais à devoir apprendre à Rosalee à se battre. Au moins si elle usé de sa mutation lors d'un prochain combat que je ne lui souhaitais pas, je serais bien plus tranquille. J'aimais la taquiner, Rosalee était une de mes plus proches amies et quand on me connaissait, on savait très rapidement à quel point je ne me faisais pas beaucoup ni encore moins facilement des amis.

- Merci, c’est mon atout majeur. Parfait cela me va très bien, on se tient au courant. Je te rendrais tes vêtements aussi.

- Tu peux les garder.

J'émis un léger sourire, ce n'était qu'un tee-shirt et un pantalon appartenant à une ex qui ne repasserait surement pas par là. Je jetais un coup d'œil à Zip qui s'était fait silencieux le temps de notre conversation. Ce dernier se battait encore et toujours avec un morceau de gâteau sec.

- Je te remercie encore de mettre venue en secoure ! Si à un moment ou à un autre je peux te rendre la pareil dit le moi !

- J'apprécie. Même si je devrais pouvoir m'en sortir.

En entendant ça, Zip lâcha son morceau de gâteau pour bondir sur mon genou. Avant d'émettre quelques petits cris. Si même lui si mettait alors je n'avais plus qu'à rendre les armes. Avant de reprendre la parole.

- Rectification faite on devrait pouvoir s'en sortir.

Je regardais Rosalee s'éloignait du canapé pour rejoindre la porte d'entrée, Zip la regarda lui aussi partir, mon corbeau comme moi n'aimait pas beaucoup de personnes mais il n'avait aucun problème avec Rosalee. J'émis un sourire regardant mon ami sortir de chez-moi maintenant que l'orage était terminé.


____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: "When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester   


Revenir en haut Aller en bas
 

"When did i become the saviour ?" ft Rosalee Leicester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-