AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Safest Place # Charles Xavier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Emrys Queen
avatar




▬ Date d'inscription : 12/05/2015
▬ Messages : 164
▬ Crédit(s) : Avatar : Annie / Gifs : tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Roberto DaCosta, William Winckworth, Meaghan McCowen, Jude Lownes
▬ Points : 166
▬ Célébrité de l'avatar : Rami Malek
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Pouvoir(s) : Création : capacité de créer n'importe quel animal et de le contrôler. Peut également communiquer avec ses créations.
▬ Puissance : 3 sur 10
▬ Métier/études : Étudiant en Art dramatique.



MessageSujet: Safest Place # Charles Xavier   Dim 17 Mai - 21:23






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 24 Mai
Météo (approximative) : Journée ensoleillée, avec quelques nuages inoffensifs.
Matin, après-midi, soir :
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé





Evan fixait son petit chien, assit sur le lit de camp qu'il avait installé dans le bunker. Le petit carlin, de son coté, le fixait aussi. Il se tenait au pied du lit, les fesses posées sur la couette repliée, la langue dehors. Il était adorable. Vraiment. Et surtout, il était comme Evan. Orphelin, seul. Puis, les carlins avaient cette mauvaise réputation d'être "moche". Evan, lui, était un mutant capable de faire exploser n'importe quoi sans se contrôler. Ils étaient fait pour être amis. Mais alors, pourquoi adopter un chien si Evan craignait que sa mutation blesse des gens ? Raison pour laquelle il restait ici, dans ce bunker, loin de tout le monde. En réalité, Evan pensait comprendre comment tout se déclenchait. Si jamais son pouvoir était actif, il lui suffisait de mettre son petit chien en lieu sûr, le temps que tout rentre dans l'ordre. Heureusement, pour le moment, rien de tel n'était arrivé. Puis, il y avait Elvie pour veiller sur le carlin, si jamais quelque chose n'allait pas. Après tout, elle l'avait aidé à faire entrer le petit chiot dans l'institut sans que personne ne puisse les voir.

« Je ne sais pas encore quel nom te donner. Puggy, j'ai peur que ça sonne un peu trop... banal. Mais ça te va bien. » Le petit carlin pencha la tête sur le coté, comme s'il comprenait un peu les paroles de son maître. En tout cas, il tira un rare sourire à Evan. « Bon, va pour Puggy. On s'en fiche si les gens n'aiment pas. Nous, on aime. Pas vrai ? » Le chien se redressa sur ses quatre pattes avant de courir vers Evan, le couvrir de léchouilles. Le jeune homme se mit à rire, ce qui était tout aussi rare que ses sourires, et prit le petit chien dans ses bras. « Je dois vraiment apprendre à contrôler ma mutation. Comme tu dois apprendre à contrôler ta vessie. » Le petit carlin faisait souvent des bêtises à l'intérieur du bunker. Bêtises que Evan devait nettoyer à chaque fois. « Et je ne veux surtout pas te blesser. Je suis dingue de te garder avec moi. » Evan soupira. Le voilà pris de doute. Il craignait de faire du mal à ce petit chien adorable. C'est alors qu'un bruit retint son attention. Quelqu'un approchait du Bunker. Evan se dépêcha donc de prendre son chien et le planqua dans une armoire qu'il avait rempli de ses vêtements. Il s'assura de ne pas fermer entièrement la porte et se tourna vivement vers l'entrée du Bunker qui s'ouvrait.



____________________________________________


I've spent my life wandering through the wilderness. Playing whatever role I had to play. Crumbling under the weights of expectation. Doomed to watch my youth slip on its way. Till I found you




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier
avatar

Modératrice
Professeur à l'institut



▬ Date d'inscription : 13/05/2015
▬ Messages : 73
▬ Autre(s) compte(s) : Viktor Schmittlein, Raffaël Dell'Anna
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : James McAvoy
▬ Âge du personnage : 35 ans
▬ Nom Mutant : Professeur X
▬ Pouvoir(s) : Télépathie
▬ Métier/études : Professeur en génétique (études en biologique et tout ça)



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Sam 6 Juin - 16:22


Charles n'était pas aveugle. Encore moins stupide. Et pourtant, certains semblaient l'oublier. Volontairement ou pas, d'ailleurs. Alors certes, à l'occasion, il se demandait s'il on ne se foutait pas simplement de sa gueule. Il se faisait souvent la promesse de ne pas violer l'intimité émotionnelle et mentale de ceux qu'il prenait sous son aile. Mais parfois, c'était inévitable. Surtout dans certains cas... Surtout dans les cas de ceux qui s'enferme dans les placards et son bunker. Dans le cas précis, hey bien... il avait fermé les yeux. Oh! Il ne s'en était pas rendu compte dans l'immédiat, non. Peut-être était-ce simplement le comportement prudent du garçon qui lui avait mis la puce à l'oreille. Il avait déjà accepté la chose, dans l'ignorance du jeune homme. Il avait besoin de l'entendre en faire la demande lui-même: et non pas d'agir comme un enfant qui aurait peur de se faire agressé par un père parce qu'il a volé des bonbons au magasin général. Enfin, ça aurait pu arrivé. Mais il n'était aucun père. Ça, c'était un fait. Bien qu'on le considérait parfois comme tel...

Il se glissa finalement jusqu'au bunker que le jeune mutant avait adopté comme s'il s'agissait de sa propre chambre, de son unique abri, bien que le professeur n'en soit pas forcément d'accord, il l'acceptait pour le faire se sentir plus à l'aise. Ce n'était pas la meilleure chose que de s'isoler du reste du monde parce qu'on a peur de faire du mal à ceux qui nous entour. Mais s'il fallait y aller doucement, soit. Ainsi soit-il. Il toqua discrètement quelques petits coups à la grosse porte, question de signaler sa présence, au moins, avant de la pousser doucement.

«Tu permets?»

Oui parce que bon, il ne cherchait pas non à créer un malaise avec le jeune mutant. Se serait plutôt catastrophique comme échec de sa part s'il en venait à ne plus vouloir le voir, ahah. Il jeta un bref coup d'oeil à l'intérieur de la pièce, froide et sa vie à son avis. Pas aussi chaleureuse qu'il l'aurait souhaité pour lui. Mains dans les poches, il avait fait un pas ou deux à l'intérieur.

«Même si tu n'aimes pas ça, tu devrais sortir un peu, parfois. Il n'y a presque personne entre les murs du manoir, aujourd'hui. Le temps est4 splendide, tout le monde est sortie. Tu pourrais en profiter? Tu ne croiserais personne...»

C'était peut-être sa façon à lui de l'encourager: commencer doucement à ne pas avoir peur de lui-même, pour avancer en société.


____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emrys Queen
avatar




▬ Date d'inscription : 12/05/2015
▬ Messages : 164
▬ Crédit(s) : Avatar : Annie / Gifs : tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Roberto DaCosta, William Winckworth, Meaghan McCowen, Jude Lownes
▬ Points : 166
▬ Célébrité de l'avatar : Rami Malek
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Pouvoir(s) : Création : capacité de créer n'importe quel animal et de le contrôler. Peut également communiquer avec ses créations.
▬ Puissance : 3 sur 10
▬ Métier/études : Étudiant en Art dramatique.



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Jeu 18 Juin - 9:49




Le bunker était devenu la chambre personnelle d'Evan. Mais jamais il n'avait demandé la permission de s'y installer. Il avait pris cette décision de son propre chef, en pensant que personne ne remarquerait sa présence. Personne sauf ceux qui avaient besoin d'utiliser le bunker. Ou le maître des lieux en personne. Evan était effrayé à l'idée de se faire griller. De toute façon, ça devait arriver tôt ou tard, alors. Le garçon entendit des bruits de pas approcher le Bunker, puis quelques coups donnés à la porte. Il eut à peine le temps de planquer son chien que la porte s'ouvrit. Evan se tourna donc, pour faire face à Charles Xavier. Bien évidemment. «Tu permets?» S'il disait non, qu'est-ce qu'il se passerait ? Evan hocha doucement la tête, les mains dans le dos, contre les portes du placard où il sentait la truffe humide de son chien qui essayait de sortir.

«Même si tu n'aimes pas ça, tu devrais sortir un peu, parfois.» Ouais, parfois. Ou jamais. Evan était une boule d'énergie psionique en ce moment, et ce n'était franchement pas l'idéal. Il écouta quand même le professeur, pour ne pas se montrer impoli. Mais il était déjà certain de ne pas vouloir sortir d'ici avant un long moment. « Il n'y a presque personne entre les murs du manoir, aujourd'hui. Le temps est splendide, tout le monde est sortie. Tu pourrais en profiter? Tu ne croiserais personne...» Evan n'était pas convaincu. Presque personne, c'était toujours quelqu'un qu'il pourrait croiser. « Et si jamais ça se remet à exploser ? Vous savez, mon énergie psionique, ou je ne sais quoi. » Il était pas doué pour se souvenir des noms étranges. Il avait mis un moment avant de comprendre ce que psionique voulait dire. Evan avait même déformé le nom autant de fois qu'il lui était possible avant de pouvoir le dire correctement.

Le carlin n'était pas content d'être enfermé. Il poussa un peu plus les portes du placard vers l'extérieur et réussit à s'échapper, en sautant d'à peine dix centimètres de hauteur pour se retrouver par terre, en train de cavaler vers le professeur à qui il faisait des fêtes. Comme s'il le connaissait ou qu'il pouvait sentir que le mutant aimait les bêtes. S'il les aimait... Evan soupira en baissant la tête. On aurait dit un petit garçon qui allait se faire punir. « Si je vous dis que je n'ai aucune idée de comment il est arrivé dans mon placard, vous ne me croirez pas, hein ? » Bah non. Charles n'avait pas de placard magique. Evan n'allait pas être crédible en jouant la carte de Narnia.



____________________________________________


I've spent my life wandering through the wilderness. Playing whatever role I had to play. Crumbling under the weights of expectation. Doomed to watch my youth slip on its way. Till I found you




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier
avatar

Modératrice
Professeur à l'institut



▬ Date d'inscription : 13/05/2015
▬ Messages : 73
▬ Autre(s) compte(s) : Viktor Schmittlein, Raffaël Dell'Anna
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : James McAvoy
▬ Âge du personnage : 35 ans
▬ Nom Mutant : Professeur X
▬ Pouvoir(s) : Télépathie
▬ Métier/études : Professeur en génétique (études en biologique et tout ça)



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Mer 19 Aoû - 20:46


Evan était un peu le type classique de mutant qu'il croisait, dernièrement, souvent. Le genre à avoir peur de soi et de ses propres capacités. Le genre à ne pas comprendre la puissance de ses propres capacités ou, tout du moins, s'il les comprenait, à en entre terrorisé au quotidien. N'était-ce pas ce pour quoi il était là? Charles s'était foutue l'idée en tête d'aider tout ce qui pouvait l'être : à condition de vouloir être aidé. Il ne forçait personne. Il se contentait de tendre la main en espérant qu'on la prenne, tout simplement. Il espérait, lui aussi, qu'on accepte cette aide, mais ce n'était pas toujours aussi simple. Le professeur s'était contenté de rester sur le pas de la porte, ou en tout cas, à proximité. Il comprenait le jeune homme et je ne cherchait pas forcément à forcer les choses. Peut-être cherchait-il seulement à faire comprendre qu'il était là pour l'aider, uniquement. Il n'était pas prisonnier, ici. Et personne ne le jugeait, surtout pas lui... Il n'était pas son père, après tout.

Mains dans les poches, il s'était contenté d'un maigre sourire. Et s'il explosait? C'était les risques à prendre pour apprendre à se contrôler, après tout. Il aurait aimé lui faire comprendre que tout n'était pas facile pour tout le monde, et que ce n'était pas forcément en évitant le problème qu'on parvenait à des résultats..

«Tu ne sais pas si tu n'essaies pas. » fut sa seule réponse. Il sentait les réticence du garçon et, officiellement, il ne chercherait pas à le pousser, bien que l'envie lui démange. Peut-être avait-il besoin d'encore un peu de temps et qu'il lui fallait être patient et doux. C'était dans ses cordes, après tout...

Mais ho, surprise. Ou pas vraiment, en fait. Il fit une drôle de tête, entre amusement et douceur, sans doute, ne serait-ce que pour rassurer un peu le jeune mutant comme quoi il y avait pire que de ramener un chien. Le pire était peut-être de l'enfermer dans le placard, justement. Le pire était peut-être qu'il imaginait Charles comme un monstre tyrannique qui l'aurait jeté à la rue en le découvrant... Il jeta un coup d'oeil amusé au chien et s’accroupit à son niveau pour lui permettre de lui renifler la main.

«Disons... que ce n'est pas très crédible.
» lâcha-t-il en se relevant doucement, sans abandonner son ton doux. Il ne lui en voulait pas, après tout...

«Tu ne peux pas le garder enfermer comme ça dans un bunker, quoi qu'il en soit... Je ne veux pas te forcer à sortir. Il faut que tu comprennes que je ne veux que t'aider, pas te punir. Je ne suis pas ton gardien après tout... Et je savais déjà. Cesses d'avoir de ma réaction, maintenant. Je crois qu'il mériterait de prendre l'air, ça lui ferait du bien, autant qu'à toi. Et si vraiment tu as trop peur d'exploser, laisse-moi t'accompagner?»

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emrys Queen
avatar




▬ Date d'inscription : 12/05/2015
▬ Messages : 164
▬ Crédit(s) : Avatar : Annie / Gifs : tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Roberto DaCosta, William Winckworth, Meaghan McCowen, Jude Lownes
▬ Points : 166
▬ Célébrité de l'avatar : Rami Malek
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Pouvoir(s) : Création : capacité de créer n'importe quel animal et de le contrôler. Peut également communiquer avec ses créations.
▬ Puissance : 3 sur 10
▬ Métier/études : Étudiant en Art dramatique.



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Ven 21 Aoû - 12:28




Evan était toujours hanté par l'accident qu'avait causé la première manifestation de son pouvoir. Il aurait cent fois mieux préféré faire exploser sa voiture plutôt qu'une boîte de nuit remplie de gens innocents qui n'avaient rien demandés. Evan admirait le calme de cet homme en face de lui. Il semblait si serein, comparé à lui. D'autres élèves de l'institut étaient tout aussi bien dans leur peau. Ils s'amusaient, se faisaient des amis, sortaient dehors sans se soucier de rien. Evan aimerait faire comme eux mais avait trop peur. La seule personne qui pouvait l'approchait était son carlin, qu'il pouvait mettre plus facilement en sûreté qu'un être humain qui poserait des questions. Evan fit partager ses doutes au professeur, qui semblait être confiant. «Tu ne sais pas si tu n'essaies pas.» Evan soupira en guise de réponse. Il ne voulait pas vivre au jour le jour en risquant la vie ou la sécurité de plusieurs personnes pour son bien être personnel.

La discussion dramatique prit une toute différente tournure lorsque le carlin d'Evan décida de s'échapper du placard pour aller dire bonjour au visiteur. Aucune excuse ne serait assez crédible pour justifier la présence de l'animal ici. Craignant d'être réprimandé, car il ne connaissait pas bien le professeur, Evan grimaça en attendant sa réaction. Charles se baissa au niveau du chien pour qu'il puisse le sentir et l'accepter dans la pièce. Rassuré, Evan se détendit un peu. «Disons... que ce n'est pas très crédible» Charles n'avait pas l'air furieux, au contraire. Evan aurait pu lui parler de son chien sans problème sûrement. Mais le mutant craignait que s'il accepte pour son carlin, d'autres tenteraient de ramener des animaux à l'institut, qui se changerait en zoo.

«Tu ne peux pas le garder enfermer comme ça dans un bunker, quoi qu'il en soit... Je ne veux pas te forcer à sortir. Il faut que tu comprennes que je ne veux que t'aider, pas te punir. Je ne suis pas ton gardien après tout... Et je savais déjà. Cesses d'avoir peur de ma réaction, maintenant. Je crois qu'il mériterait de prendre l'air, ça lui ferait du bien, autant qu'à toi. Et si vraiment tu as trop peur d'exploser, laisse-moi t'accompagner?» Evan baissa les yeux vers son petit carlin qui le regardait aussi et qui semblait le supplier d'accepter de sortir. Le pauvre petit, obligé de rester entre quatre murs, comme son maître. Il ne méritait pas ça. Le jeune homme soupira à nouveau, acceptant enfin de laisser aller les choses et de faire taire cette peur profonde qui l'empêchait de vivre. « D'accord, on peut sortir. Mais je veux que vous m'appreniez à contrôler ce que je suis. Je ne veux pas tout faire exploser juste en éternuant. Je suis même prêt à faire du travail acharné pour y arriver, si vous avez le temps de m'apprendre. Et je ne peux plus rentrer chez moi à Londres pour le moment. » Revoir toutes ces personnes qu'il avait blessé, son ancienne petite amie, les noms des morts qu'il avait causé... ce n'était pas une priorité pour l'instant.




____________________________________________


I've spent my life wandering through the wilderness. Playing whatever role I had to play. Crumbling under the weights of expectation. Doomed to watch my youth slip on its way. Till I found you




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier
avatar

Modératrice
Professeur à l'institut



▬ Date d'inscription : 13/05/2015
▬ Messages : 73
▬ Autre(s) compte(s) : Viktor Schmittlein, Raffaël Dell'Anna
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : James McAvoy
▬ Âge du personnage : 35 ans
▬ Nom Mutant : Professeur X
▬ Pouvoir(s) : Télépathie
▬ Métier/études : Professeur en génétique (études en biologique et tout ça)



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Dim 23 Aoû - 15:28


Le professeur n'avait jamais vraiment cherché à mettre le chien dehors ou à dire quoi que ce soit à son propos parce qu'il pensait que ça pourrait être intéressant... et utile. Utile, oui. Et peut-être était-ce un peu hypocrite de sa part de dire les choses ainsi : ça l'obligerait à sortir d'avoir le petit carlin sous son aile, c'était un fait. Il ne pouvait décemment pas garder un chiot dans un bunker constamment. Est-ce qu'il jouait sur les sentiments? Ho, à peine... C'était la vérité, surtout. Ça lui donnait un petit coup de main, voilà tout.

Malgré tout, Charles laissa tomber un petit sourire. Ce n'était pas gagné... mais il avait confiance. Ce n'était pas la première fois. Et se ne serait forcément pas la dernière non plus. Il opina doucement de la tête. Bien sûr qu'il lui apprendrait... Ne servait-il pas à ça, en quelque sorte? C'était ce qu'il voulait bien croire, en tout cas. Il jeta un nouveau coup d'oeil au petit chien, au sol, dans un court instant de réflexion. Oui, c'était pratique, utile, et sans doute un peu agréable, mais... sans doute exigerait-il un minium d'éducation? Il en parlerait plus tard. Ne rien brusquer, hein?

«Tu veux retourner à Londres, éventuellement?»

La question sortie un peu par elle-même, sans qu'il ne la contrôle vraiment. C'était dans un élan de curiosité, sans doute, qu'il l'avait prononcé, autant pour satisfaire sa propre curiosité que pour son intérêt pour le jeune homme. Il l'avait pris sous son aile, après tout. N'est-ce pas normal de sa part de s'intéresser à lui? Il comprenant à quel point ce devait être difficile, la culpabilité, de continuellement se mettre faute sur le dos. Mais... il fallait apprendre à avancer à travers les brumes de ses propres regrets. Un pas à la fois. Une chose à la fois. Doucement, mais sûrement.

«Je suis là pour ça, en quelques sortes. N'es-tu pas venu à l'institut pour cette raison, en partie, du moins? Peut-être que tu ne me fais pas encore confiance. Mais laisse-moi t'aider, à mieux te contrôler, autant qu'à ne plus avoir peur de blesser qui que ce soit. Une étape à la fois. Et pour commencer, faire sortir ton chien...»

Il marqua une mince hésitation en posant son regard doux sur l'animal.

«Et... c'est toi qui est chargé de son éducation.»

C'était un bon compromis, à son avis. Evan pourrait garder son chien s'il travaillait avec lui autant que sur lui-même. À son avis, l'animal l'aiderait mieux encore que lui-même, dans certaines situations.

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emrys Queen
avatar




▬ Date d'inscription : 12/05/2015
▬ Messages : 164
▬ Crédit(s) : Avatar : Annie / Gifs : tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Roberto DaCosta, William Winckworth, Meaghan McCowen, Jude Lownes
▬ Points : 166
▬ Célébrité de l'avatar : Rami Malek
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Pouvoir(s) : Création : capacité de créer n'importe quel animal et de le contrôler. Peut également communiquer avec ses créations.
▬ Puissance : 3 sur 10
▬ Métier/études : Étudiant en Art dramatique.



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Lun 31 Aoû - 14:38




Rentrer à Londres ? C'était impensable. Il se demandait ce que les gens disaient sur son compte depuis sa disparition. S'ils le savaient en vie ou s'ils le pensaient mort dans l'explosion ou l'incendie qui avait suivi. Evan haussa les épaules en grattant la tête de son chien. « Même si je le pouvais je ne rentrerais pas. Je suis bien mieux ici. Avant que vous m'emmeniez ici, j'ai tué des gens. J'en ai aussi blessé, à vie. » Le visage de son ancienne petite amie refit surface furtivement. Il voulait l'oublier, oublier tout le monde. Il n'avait même pas de famille à qui il manquait ou qui lui manquait. Sa nouvelle vie se passait ici et il allait devoir apprendre à faire avec.

Ce qui inquiétait le plus Evan, c'était de ne pas pouvoir suffisamment se contrôler pour mener une existence presque normale. Il avait donc demandé à Charles s'il allait l'aider car tous ses espoirs reposaient sur lui, cet inconnu qui l'avait sorti d'affaire, en quelque sorte. « Je suis là pour ça, en quelques sortes. N'es-tu pas venu à l'institut pour cette raison, en partie, du moins? Peut-être que tu ne me fais pas encore confiance. Mais laisse-moi t'aider, à mieux te contrôler, autant qu'à ne plus avoir peur de blesser qui que ce soit. Une étape à la fois. Et pour commencer, faire sortir ton chien... » Maintenant qu'il était certain que le professeur allait le guider, Evan sentit un poids en moins sur ses épaules. Il lança un regard à son chien qui posait ses yeux sur Charles, puis sur lui. Cet animal était absolument adorable et très patient. « Et... c'est toi qui est chargé de son éducation. » Evan leva la tête. Il était prêt à faire cet effort. Prêt à guider son chien, à lui apprendre ce qui était bon de faire ou ne pas faire. Il n'avait que lui, de toute façon. Evan voulait avoir un lien spécial avec cet animal et confier son éducation à quelqu'un d'autre revenait à mettre ce lien de côté. Le jeune homme hocha alors la tête, très sérieux. « Je le ferai. Il a besoin de moi et j'ai besoin de lui. » Le petit chien lécha la main de son maître en remuant un peu. Il voulait très certainement sortir. Evan prit donc la laisse qui se trouvait sous le matelas. « Ça vous dérange si je vous pose des questions pendant qu'on fait un tour dehors ? Enfin, en restant ici, dans le parc du manoir. » Il ne voulait pas quitter la zone du manoir. « Parce que je suis curieux de savoir comment vous est venu l'idée de faire cette école avec monsieur Lenn... Lesh... enfin, l'autre type ? »




____________________________________________


I've spent my life wandering through the wilderness. Playing whatever role I had to play. Crumbling under the weights of expectation. Doomed to watch my youth slip on its way. Till I found you




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier
avatar

Modératrice
Professeur à l'institut



▬ Date d'inscription : 13/05/2015
▬ Messages : 73
▬ Autre(s) compte(s) : Viktor Schmittlein, Raffaël Dell'Anna
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : James McAvoy
▬ Âge du personnage : 35 ans
▬ Nom Mutant : Professeur X
▬ Pouvoir(s) : Télépathie
▬ Métier/études : Professeur en génétique (études en biologique et tout ça)



MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   Sam 19 Sep - 14:29


Ne pas rentrer à Londres, hum? Ho il aurait pu, bien avant cela chercher la réponse dans la tête du garçon, mais... il aimait que l'on vienne en parler directement avec lui-même. C'était souvent plus simple, plus facile. Et franchement, on lui faisait plus confiance ainsi, quoi qu'il en soit. Mais il comprenait la situation, il comprenait la difficulté que cela pouvait représenter. Tout mutant n'était pas toujours capable de contrôler ce qu'il était. Ça faisait aussi partie de leur propre évolution... Comme l'enfant qui apprend à marcher, si on veut. Ho bon, lui-même a eut, à parfois, quelques difficultés : il n'est pas toujours évident de filtrer les centaines de pensées étrangères qui l'entourent et qui tentent de confondre les siennes. Mais il fallait apprendre à se pardonner, aussi, sans doute. Un nouveau sourire se dessina sur les traits du professeur, finalement, à la réponse de l'élève. C'était un bon début, à son avis. Et oui, il avait l'impression que le petit chien pourrait lui apporter ce petit quelque chose de rassurant que même lui, dans l'immédiat, ne le pouvait pas nécessairement. Sa présence n'était sans doute que positive pour le garçon. Ho! Il espérait vraiment ne pas mettre les pieds dans une flaque d'urine un matin, mais soit... c'était les risques à prendre, sans doute.

Et lui, hé bien... il était heureux de voir le garçon sortir un peu de sa tanière sombre. Ça le soulageait, dans un sens. Et voir un peu de ciel, ça faisait toujours du bien, à son avis. Ça détendait. Il avait opiné de la tête, toujours les mains glissés dans les poches, en l'observant faire, en approuvant l'espèce de contrat de dialogue qui s'était mis en place entre les deux êtres. Mais bien sûr qu'il lui répondrait... Il n'y avait pas de raisons, après tout, de ne pas le faire maintenant.

«Hum. Le manoir n'a pas servit à ça tout de suite. Les mutants qui nous accompagnaient ont été mis en danger, il fallait trouvait trouver un endroit sur pour eux. Et puis... c'est venu naturellement, je crois, plus de gens venait trouvé sa sécurité ici, alors, ça s'est convertie en école presque tout seul. Je crois que c'est une bonne chose... L'apprentissage du contrôle autant que l'apprentissage en général, c'est nécessaire, à mon avis. Ça va ensemble

Enfin, y avait-il vraiment un comment à tout cela? Ça lui semblait être une excuse pour les très jeunes mutants, qui avait besoin de quitter leur famille sans trop le faire non plus. C'était un moyen de les protéger, d'une certaine façon.

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Safest Place # Charles Xavier   


Revenir en haut Aller en bas
 

Safest Place # Charles Xavier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-