AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:29




Izzie O'Connell
Feat Lily Collins



Fiche d'identité


nom : O'Connell  prénom : Isobel autre(s) prénom(s) : Kaileigh date de naissance : 8 septembre 1945 Âge : 17 ans lieu de naissance : Nouvelle Orléans origines : Américaines et irlandaises Nationalité : Américaine Cheveux : Bruns Yeux : Bruns Taille : 1m62 lieu de résidence : Institut Xavier étude(s) : Première orientation sexuelle : Hétérosexuelle statut social : Célibataire groupe : Membres de l'Institut rang : Elève surnom mutant : Hypnose personnage [x] inventé [] tiré des comics/films.





Plus en détail


C'est quoi son pouvoir et quelle est sa puissance ?

Charme hypnotique 2/10 + Lorsque les mots s'échappent entre ses lèvres, les visages de ceux qui l'entourent se transforment. Ils oublient ce qu'ils étaient en train de faire, et le sens de ses paroles les guident, les poussant à agir ou à penser, durant quelques instants, telle qu'elle le veut ou le suggère. Izzie ne contrôle pas réellement ce pouvoir mystérieux qu'elle ne comprend pas et qui l'effraie. Sirène des temps moderne, sa fragilité et sa grande sensibilité semblent en complète opposition avec ce don qui lui permet temporairement de manipuler autrui selon son bon vouloir. Éprise de liberté, elle a beaucoup de mal avec l'idée d'imposer à quiconque ses choix et son bon vouloir de manière aussi brutale.

A-t-il une mutation physique ?

La mutation d'Izzie n'a pas d'aspect physique, à l'heure actuelle, mais rien ne permet de savoir si le charme hypnotique dont elle est capable ne sera pas un jour susceptible d'agir par le toucher. Izzie n'a été victime pour l'instant d'aucune transformation physique.

Comment a-t-il découvert sa mutation ?

Un soir où son père avait bu un verre de trop, il s'emporta violemment et cruellement contre elle pour un motif qu'elle a oublié aujourd'hui. Mais elle se souvient assez fidèlement des coups, de ses poings qui sentaient le mazout et la sueur. Il lui a fait mal, plus sévèrement que jamais. Izzie venait tout juste de souffler ses 15 bougies et s'était promise d'être plus forte, de ne pas laisser son père porter la main sur elle ou sur sa mère sans réagir, et de protéger son petit frère, pour l'instant épargné par sa colère. La lèvre ouverte et une côte douloureuse, Izzie gisait au sol, à la merci de son géniteur. Elle avait alors levé les yeux vers sa mère, prostrée à la table de la salle à manger, un voile sur ses yeux brillant de larmes et de douleur. Et elle avait supplié « Fais le arrêter, que ça s'arrête, maman, protège moi ! » Et sa voix s'était brisée, elle avait baissé le visage et mis ses avant bras devant elle pour parer le prochain coup, plus violent que les précédents, que son père s'apprêter à lui décocher. Mais le coup n'est jamais venu. Elle releva la tête, les traits tirés par l'effroi que lui inspirait son paternel. Et elle découvrit sa mère, debout à ses côtés, elle avait attrapé son bras, l'empêchant de frapper leur fille. Elle semblait dans un état second, comme possédée. Et Izzie s'était entendu crier « Qu'est-ce que tu attends, frappe le ! » Et sa mère avait donné du sens aux paroles de l'adolescente, profitant de la surprise de son époux pour lui décocher un coup de poing dans la figure. Les yeux écarquillés, Izzie vit sa mère enchaîner les coups et entendit son père glapir des insultes à son intention. « Les couilles, maman, frappe le où ça peut faire une différence ! » Et sa mère s’exécuta, comme un pantin entre ses mains. L'homme violent se tordit de douleur au sol. Cela laissa le temps à Izzie pour se retrancher dans sa chambre, encore choquée par le regard qu'avait porté sur elle sa mère au terme de cet échange de coups. « Mais qu'ais-je fait ? » Izzie ressassa ces mots et son expression perdue, avec la certitude, chevillée au corps, qu'elle avait commandé à sa mère ce soir là.

Comment vit-il sa vie de mutant ?

Izzie ne comprend pas son pouvoir, ni d'où il lui vient, et elle craint le danger qu'il représente. De fait, elle n'est que tolérance à l'égard des humains qui la voient comme un monstre. Elle même s'est considérée comme telle lorsque son pouvoir est apparu. Elle a cherché un moyen de comprendre, de maîtriser ces capacités qui la dépassent, et a trouvé un mentor et des enseignants dignes de toutes ses espérances en intégrant l'Institut. Raisonnable et mesurée, si l'on excepte les coups d'éclat propres à son âge, Izzie a décidé de vivre au maximum recluse au sein de l'Institut. Elle ne se fait pas encore assez confiance pour se risquer à l'extérieur en dehors de sorties encadrées et planifiées suffisamment en amont pour qu'elle n'ait jamais la sensation de perdre le contrôle.

Quelles sont ses qualités ?

La douceur et la discrétion la qualifient en premier lieu. Izzie n'aime pas déranger, et passe inaperçue avec une facilité déconcertante. Mais sa timidité ne l'empêche pas d'avoir de l'énergie à revendre. Réservée au premier abord, la jeune fille se révèle lorsqu'elle apprend à mieux connaître les gens. Elle montre alors toute l'insouciance de sa jeunesse, joueuse et charmeuse, elle aime se jouer du monde qui l'entoure, s'en détacher également, mettant son imagination au service de sa soif de liberté. Izzie est également douée d'empathie, elle se met à la place de ceux qui l'entourent, et leurs problèmes ont tendance à devenir les siens. Elle aimerait que son pouvoir puisse aider les personnes en détresse, mais ne voit pas encore quelle forme cela pourrait prendre, et elle craint trop de faire le mal en voulant faire le bien. Alors, faute de pouvoirs qu'elle puisse maîtriser, Izzie fait preuve d'humour et tente d'apporter un peu de légèreté dans un quotidien difficile.

Quels sont ses défauts

Si Izzie n'aime pas imposer, car elle a connu de nombreuses années la main mise d'un père autoritaire à l'excès, elle a néanmoins et justement du développer un certain talent pour la manipulation. Elle tourne les situations à son avantage et arrive admirablement bien à se mettre les gens dans la poche, sa douceur et sa discrétion l'aidant à renvoyer une image positive. Qui se méfierait d'un si joli minois et de manières aussi délicates ? Pourtant, la belle a ses mauvais moments. Lorsqu'elle n'obtient pas ce qu'elle veut, ou qu'une situation ne prend pas la direction qu'elle aurait souhaité, elle s'emporte parfois violemment, criant et griffant tout ce qui arrive à sa portée, montrant ses crocs de chaton en colère. Izzie est également possessive, mais d'une manière qui n'en fait pas une qualité. Izzie a beau être un brin manipulatrice et calculatrice, elle n'arrive pas toujours à ses fins, et elle dit les choses en prenant de tels détours parfois, incapable d'assumer ce qu'elle ressent réellement, que les choses ou les gens lui échappent. Et elle déteste ça. Lorsqu'elle s'attache à une personne, c'est pour de bon. Elle lui sera loyale et dévouée, mais ne tolérera aucun abandon.

Des signes physiques particuliers ?

La peau d'Izzie est marquée par endroit, stigmates des violences endurées sous le toit parental. Elle avait tendance à gratter les croutes qui se formaient sur ses plaies, laissant sur sa peau des traces qui mettront des années à disparaitre complètement.

Autre chose à dire sur ton personnage ?

Izzie a laissé son petit frère derrière elle lorsqu'elle a charmé ses parents pour pouvoir s'enfuir avec Sasha. Elle leur a suggéré d'être de bons parents pour lui, mais ignore tout de ce qu'il est devenu. Elle ne sait pas s'il a aussi développé des pouvoirs, s'il aurait eu besoin d'une sœur aînée en grandissant. Elle s'en veut beaucoup de l'avoir abandonné, et s'est promis de retourner le chercher lorsqu'elle aurait la force et le courage nécessaires à affronter son père.







Dernière édition par Izzie O’Connell le Dim 20 Sep - 14:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:29




Biographie


Izzie avait 7 ans lorsque les coups ont commencé. Elle n'était pas en capacité de comprendre. Pourquoi et comment, du jour au lendemain, un homme qu'elle voyait comme un modèle de stature, de constance et de pouvoir avait-il pu se transformer en monstre? Une trempe, une fois, sur un coup de tête, due à un manque de patience, et cela ne se reproduirait plus. Mais ça a continué. Une nouveau motif pour perdre les pédales se greffait toujours au précédent, et Izzie devint son martyr, l'être innocent et frêle sur lequel passer ses nerfs sans craindre de représailles. Izzie n'avait pas besoin d'en faire mention à sa mère, elle savait, et subissait également. Tout ce que Izzie pouvait faire, c'était protéger son petit frère. Il avait à peine cinq ans et leur père l'épargnait. Izzie le prenait dans ses bras, après que son père l'ait frappé, et le bercer l’apaisait. Elle priait pour qu'il ne connaisse jamais la violence de leur paternel, et le mettait en garde. Lorsqu'il fut en âge de comprendre, lorsqu'il atteignit l'âge qu'elle avait la première fois que son père avait levé la main sur elle, Izzie trembla pour lui. Mais pour une raison obscure qu'elle n'a jamais réussi à éclaircir, leur père s'est toujours refusé à lever la main sur lui. Pourquoi? Une femme et une fille pouvaient être les victimes de sa frustration, mais son petit garçon valait mieux que ça? Les questions, l'incompréhension, se bousculaient dans sa tête sans qu'elle n'en vienne jamais à jalouser son petit frère. Au contraire, elle remerciait qui pouvait l'entendre, à chaque lever et coucher de soleil, pour la bulle protectrice qui l'enveloppait. Sa rancœur n'allait qu'envers son géniteur, qui la considérait comme faible et, ce faisant, se permettait de la malmener sans qu'elle n'ait aucun mot à prononcer. Pourtant, un jour, Izzie prononça des mots qui obligèrent sa mère à la protéger et à endosser le rôle qu'elle aurait dû tenir dès la première fois où son mari avait osé lever la main sur leur enfant. Dès ce jour, les coups cessèrent, et son paternel accepta, sur les conseils de sa femme, d'entamer un traitement. Il partit plusieurs mois dans un centre spécialisé. Mais c'était tabou, il ne fallait pas en parler, ni dehors ni à la maison. Les O'Connell avaient un certain standing à maintenir devant leurs voisins, collègues et amis, afin de sauver les apparences et de conserver la face. Monsieur O'Connell était seulement parti en voyage pour affaires, rien qui ne pousse quiconque à gratter sur les raisons profondes de ce déplacement.

Ce fut durant ce laps de temps, salutaire, qu'Izzie se permit de sortir davantage. Elle ne craignait plus les éclats de son père s'il estimait qu'elle avait trop traîné sur le chemin qui séparait l'école de la maison. Elle se perdit dans les rues commerçantes de la Nouvelle Orléans, découvrit comme elle n'avait jamais réellement pu le faire les trésors que sa ville recelait. Et elle le dénicha, lui. Son local en centre-ville était minuscule, certains disaient misérable, mais Izzie le trouva prodigieux. Elle tomba sur sa vitrine, remplie de clichés fascinants, en sinuant à travers les ruelles les plus étroites du centre-ville. Elle poussa la porte, et le tintement d'une clochette annonça son entrée. La boutique était déserte mais lui semblait pourtant bondée. Des appareils de photographie divers et variés étaient disposés un peu partout, entre les photographies bigarrées. Izzie se perdit dans la contemplation des portraits et des paysages. La façon dont l'artiste était parvenu à capturer les émotions et sensations les plus absolues l'irradia. L'adolescente n'y connaissait rien en photographie, elle n'avait jamais réalisé qu'elle aimait ça, avant de tomber par hasard sur cette boutique. Et ce qu'elle découvrit la transporta, sans rien connaître des méthodes et des techniques utilisées, elle voyait tout ce qui n'était ni dit ni suggéré, soupçonnant dans chaque photographie un sens profond, dissimulé à ceux qui n'étaient pas capables de ressentir au delà de leur petite personne. Sasha la surprit, lui parla, lui expliqua le contexte de la photographie devant laquelle elle était figée au moment où il était arrivé de l'arrière boutique. Izzie ne parla pas, croisa son regard et se contenta de sourire poliment, avant de quitter la boutique en précipitation. Elle courut alors à en perdre haleine, manqua de trébucher, se redressa et martela de plus bel les pavés de ses ballerines diaphanes.

Elle revint plusieurs fois fureter près de la boutique. Elle n'osait pas entrer lorsqu'elle voyait Sasha au comptoir, et se contenait d'observer les appareils et les clichés qu'il était possible de voir depuis l'extérieur. Izzie découvrait tout juste son don et la liberté associée à la cure de son père. Elle ne comprenait pas encore comment fonctionnait son pouvoir, le voyant davantage comme un handicap. Il ne s'était manifesté que deux fois depuis le soir où elle avait réduit sa mère en esclavage. Izzie n'avait pas eu l'impression d'être particulièrement en colère ces deux fois là, et ignorait que d'autres sentiments, tels que la peur, la joie ou le stress pouvaient provoquer les mêmes effets. Elle préférait donc réduire au maximum ses conversations, ou se débrouillait pour répondre par oui ou non, ou prononcer des phrases très courtes, qui ne suggéraient aucun ordre ou demande. Izzie donna alors l'impression de se renfermer, timide et prudente. Sa mère associa cette évolution à l'adolescence, songeant que sa fille devait traverser les épreuves que toute femme devait affronter, sans imaginer que cela pouvait avoir une toute autre origine.

A force de graviter autour de sa boutique, Sasha dut la prendre en affection et lui proposa un poste d'assistante. Il l'avait prévenue, ce ne serait pas pour longtemps, il devait quitter la ville deux semaines plus tard, afin de continuer son aventure à travers le pays. Izzie accepta tout de même de devenir son assistante et en apprit davantage en deux semaines à son contact que, lui semblait-il, en des années de scolarité. Mais la parenthèse arriva à son terme. Même si elle parlait peu, Sasha et elle avait développé leur façon à eux de communiquer, leur langage, par les regards, les gestes. Izzie comprenait ses attentes avant même qu'il n'ait à les formuler, et ils leur arrivait de passer des heures à décortiquer un appareil ou à fixer des photographies, en silence. Les regards suffisaient et Izzie pouvait se noyer dans l'éclat profond qu'elle lisait dans les prunelles de Sasha, lui qui était devenu, en quelques semaines, le repère le plus stable de son existence. Toutes les bonnes choses avaient cependant une fin, et deux jours avant le départ du photographe, preuve qu'un malheur n'arrivait jamais seul, son père revint à la maison. Et le cycle de violence dans lequel il s’abîmait recommença. Izzie ne prit pas la peine de rentrer rapidement du lycée, elle savait qu'elle prendrait des coups, qu'elle soit en retard à son goût ou non. Il avait des mois de fureur inassouvie à rattraper. Les larmes coulèrent sur les joues d'Izzie lorsqu'elle obliqua de son trajet pour rejoindre le centre-ville. Elle se fit violence pour sécher ses larmes avant d'entrer dans la boutique. Mais Sasha comprit, il comprenait toujours. La jolie parenthèse qu'il avait créé dans la vie d'Izzie devait se refermer.

Ce soir là, Izzie s'allongea dans son lit, mais ne trouva pas le sommeil. Ce n'était pas les ecchymoses sur ses bras et dans son dos qui l'empêchaient de trouver le sommeil, mais l'état de son existence toute entière. Et elle prit sa décision. Le lendemain, elle utilisa pour la première fois son pouvoir en toute connaissance de cause, afin de persuader ses parents qu'ils l'avaient laissée partir volontairement. Elle ne réfléchit même pas à ce qui lui permit de contrôler son don, car la nécessité l'étreignait. Elle était portée par toutes ses émotions à la fois, la haine, l'amour, la soif d'apprendre, le désir de vivre autrement, la peur, l'excitation, sur un coup de tête génial qui lui donnait l'impression de planer lorsqu'elle ferma la porte de la maison derrière elle, un sac à dos sur les épaules et un modeste sac de voyage à la main.

Elle se faufila en douce dans le coffre de la voiture de Sasha, bien consciente qu'il n'aurait jamais accepté sa compagnie volontairement. Lorsqu'il atteignit enfin sa destination, et qu'il ouvrit son coffre, Izzie lui accorda un sourire à la fois gêné et radieux, dans une contradiction qui lui donnait une allure sublime. Sasha prit peur, il ne comprit pas son geste, s'inquiétant déjà des conséquences désastreuses que cela pouvait avoir sur lui, sa carrière, mais aussi sur elle et sa famille. Pour la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés, Izzie forma plusieurs phrases complètes. Elle le persuada que tout irait bien, l'assurant que ses parents voyaient son voyage d'un bon œil et qu'ils ne chercheraient pas à mobiliser les forces de l'ordre à travers tout le pays pour la retrouver. Elle ne put pas dire si son don l'avait aidée, ou si sa propre persuasion avait suffit, mais Sasha cessa instantanément de s'inquiéter.

Ils vécurent ainsi plusieurs mois, faisant le tour de l'Amérique, Sasha s'adonnant à son art et Izzie lui facilitant la tâche, en assistante méthodique et compétente. Elle arrivait à anticiper les besoins de Sasha, et devint sa confidente. Elle même parla davantage, bien qu'elle continua à prendre des pincettes, afin d'éviter d'imposer quoique ce soit à Sasha. Il était l'esprit libre par excellence, et le contraindre un seul instant aurait été un gâchis effroyable. Et lorsque des objets commencèrent à exploser trop fréquemment pour que le doute soit encore permis et que des inconnus se mirent de plus en plus souvent à exécuter ce que Izzie suggérait, ils se confièrent l'un à l'autre sur leurs pouvoirs. Ils firent quelques recherches sur la mutation qui leur avait donné ce don, mais Izzie semblait plus désireuse de comprendre que Sasha, lui préférait trouver comment maîtriser et faire évoluer ses dons. Ils s’entraînèrent ensemble, s'entraidèrent, jusqu'à ce que Izzie ait vent d'un lieu où les mutants étaient acceptés comme ils étaient, et où on les aidait à comprendre leur don afin qu'ils parviennent à le maîtriser sans faire de mal autour d'eux. La question mutant attira les nuages dans le ciel bleu de leur relation. Selon Sasha, les mutants étaient destinés à dominer les humains, en tant qu'être plus évolués. Izzie ne pouvait pas tomber d'accord avec lui sur ce point, malgré la tendresse et la vénération qu'elle lui vouait. Car la domination supposait, à un moment ou à un autre, que l'on fasse preuve de force et de contrainte, et que l'on aille, un jour, jusqu'à l'éradication de l'espèce considérée comme plus faible. Izzie ne pouvait pas croire que Sasha adhère à ce genre de discours. Une chose se brisa en elle lorsqu'elle comprit l'homme qu'il était réellement. Elle avait cru qu'il était son repère, son élément de stabilité dans une existence faite d'incompréhension. Mais à mesure qu'elle commençait à comprendre son don, qu'elle découvrit que d'autres mutants pouvaient l'aider et la guider, et que leurs idéaux se rapprochaient des siens, elle réalisa qu'il était temps de quitter Sasha.

De la même manière qu'elle avait fermé la porte de chez elle sans un regard en arrière, elle s'évapora dans la foule alors que Sasha et elle se trouvaient à New-York. Elle avait rassemblé suffisamment d'informations pour savoir où trouver un homme prêt à l'aider, et elle savait que Sasha ne pouvait pas l'accompagner dans cette démarche. Il était temps que leurs chemins se séparent. Elle ne le remercia pas pour tout ce qu'il lui avait apporté, c'était implicite. Mais elle avait besoin de tracer sa propre route désormais.

L'Institut fut une nouvelle découverte. Ses larges couloirs, ses plafonds hauts, la finesse de ses décorations tranchèrent avec le quotidien qui avait été le sien jusque là. Izzie trouva en ces lieux des oreilles attentives, des épaules réconfortantes et des mains tendues. Durant un an, elle suivit en élève studieuse les enseignements qu'on lui prodigua. Elle quittait peu le manoir de peur de commettre des impairs. Elle apprit à canaliser davantage ses émotions, mais elle ne pouvait changer profondément ce qu'elle était, et ce ne fut d'ailleurs pas ce qu'on lui demanda. Des mutants de tous lieux et tous âges l'entouraient, ils firent des erreurs ensemble, trébuchèrent puis se relevèrent. Pour la première fois, Izzie découvrit le sens du terme collectif. Elle se lia profondément avec plusieurs de ses camarades, et vécut son adolescence avec ses hauts et ses bas, baignée dans un climat de compréhension et d'entraide plutôt que de jugement et de violence. C'était nouveau, mais elle y trouva des repères neufs et se construisit réellement entre les murs de l'Institut.

Elle en est là aujourd'hui, en plein apprentissage, mais désireuse d'avancer et d'utiliser son don pour faire le bien, et non dans un dessein de domination cruelle et égoïste. Il lui arrive encore de penser au passé. Elle est nostalgique de sa vie d'avant, avec Sasha, sait qu'elle ne retrouvera jamais plus un ami et un frère avec lequel elle puisse être aussi intime. D'ailleurs, malgré les amis qu'elle s'est fait à l'Institut, elle ne se sent attachée à aucun d'entre eux comme elle l'était avec lui. Elle les respecte, les apprécie, les adore même, et serait prête à soulever des montagnes pour les protéger, mais ils n'auront jamais cette emprise sur elle que lui avait. Elle est plus libre que jamais, et n'est pas prête à retourner dans le giron de quiconque, pas après avoir échappée à un père tortionnaire et à un frère vénéré. Elle aspire finalement à une vie qui lui corresponde, et qui ne soit fondée ni sur une haine farouche et le rejet d'autrui ni sur un amour passionnel qui la pousse à se nier elle même.



Derrière l'écran


Prénom : Margaux
Pseudo : Criquy
Âge : 24 ans
Anniversaire : Décembre
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Via PRD
Fréquences de connexions : 5/7
Commentaire(s) J'ai craqué sur ce scenario canon **







Dernière édition par Izzie O’Connell le Dim 20 Sep - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roberto DaCosta
avatar

Fondatrice
Lord Imperial des damnés



▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Messages : 125
▬ Crédit(s) : Frankenhook
▬ Autre(s) compte(s) : Evan Starsmore, Erik Lehnsherr, Meaghan McCowen, William Winckworth
▬ Points : 186
▬ Célébrité de l'avatar : Adan Canto
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Sunspot
▬ Pouvoir(s) : Absorption de l'énergie solaire qui décuple sa force et qui lui permet de lancer des rafales d'énergie
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Lord Imperial au club des damnés, directeur général de DaCosta International



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:41


Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche ! Bon choix de personnage

____________________________________________


And I'll use you as a focal point. So I don't lose sight of what I want. And I've moved further than I thought I could. But I miss you more than I thought I would. And I'll use you as a warning sign.That if you talk enough sense then you'll lose your mind. And I found love where it wasn't supposed to be. Right in front of me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3791-roberto-dacosta-alias-suns http://www.xmen-first-class.com/t3799-carnet-de-roberto-dacosta-alias-sunspot http://www.xmen-first-class.com/t3839-agenda-de-roberto-dacosta

Sasha R. Donovan
avatar

Membre du Hellfire Club

Force rouge!

▬ Date d'inscription : 21/06/2015
▬ Messages : 46
▬ Autre(s) compte(s) : Billie Stevenson
▬ Points : 64
▬ Célébrité de l'avatar : Douglas Booth
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Nitro
▬ Pouvoir(s) : Explosion 3/10
▬ Métier/études : Photographe



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:42



Voilà.
Rebienvenue, j'ai hâte de lire ce que tu vas nous pondre, je suis sûre que ça va être au top!
Et lily est vraiment trop mignonne pour le coup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3749-sasha-donovan-blow-it-up-b http://www.xmen-first-class.com/t3770-carnet-de-sasha-donovan#52535

Georgia Glendower
avatar




▬ Date d'inscription : 21/08/2015
▬ Messages : 33
▬ Crédit(s) : avatar : littlelf | gifs : tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Edwyn Winsper
▬ Points : 90
▬ Célébrité de l'avatar : Olivia Wilde
▬ Âge du personnage : 30 ans
▬ Nom Mutant : Cover
▬ Pouvoir(s) : Caméléon
▬ Métier/études : CEO d'une compagnie de télécommunications et technologie à temps plein, pédiatre à temps partiel



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:45


bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

____________________________________________


I must become a lion hearted girl ready for a fight before I make the final sacrifice
© CODE BY FRANKENHOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3804-georgia-glendower-you-thin http://www.xmen-first-class.com/t3806-carnet-de-georgia-glendower http://www.xmen-first-class.com/t3805-agenda-de-georgia-glendower

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:45


Ouiii Gniiiihihihi

Merci à vous trois **

Je vais faire de mon mieux, promis, sinon faudra pas hésiter à me taper sur les doigts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charles Xavier
avatar

Modératrice
Professeur à l'institut



▬ Date d'inscription : 13/05/2015
▬ Messages : 73
▬ Autre(s) compte(s) : Viktor Schmittlein, Raffaël Dell'Anna
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : James McAvoy
▬ Âge du personnage : 35 ans
▬ Nom Mutant : Professeur X
▬ Pouvoir(s) : Télépathie
▬ Métier/études : Professeur en génétique (études en biologique et tout ça)



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 21:59


Bienvenue, tout ça o/

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Neal Mathesson
avatar

Agent de la CIA



▬ Date d'inscription : 22/05/2013
▬ Messages : 316
▬ Crédit(s) : Billie Stevenson (avatar)
▬ Autre(s) compte(s) : Dylan J. Steinberg
▬ Points : 155
▬ Célébrité de l'avatar : Ed Quinn
▬ Âge du personnage : 38 ans
▬ Métier/études : Agent de la branche anti-mutants à la CIA



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 14 Sep - 22:02


Bienvenue parmi nous et courage pour le reste de ta fiche ^^

____________________________________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3476-neal-mathesson-drawing-the http://www.xmen-first-class.com/t3506-carnet-de-neal-mathesson http://www.xmen-first-class.com/t3507-agenda-de-neal-mathesson

Clyde Carver
avatar

Administratrice
Roi noir chez les damnés



▬ Date d'inscription : 07/12/2013
▬ Messages : 259
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Echo T. Hamilton (Lorna Dane), Garrett A. Macmillan
▬ Points : 178
▬ Célébrité de l'avatar : Joseph Morgan
▬ Âge du personnage : 23 ans
▬ Nom Mutant : Pain
▬ Pouvoir(s) : Torture mentale et physique
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Propriétaire d'un night club le "Corvus Florensis" surnommé la plupart du temps le "Corvus"(Manhattan), Roi Noir.



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Mar 15 Sep - 10:59


Bienvenue ^^ bon courage pour ta fiche Very Happy

____________________________________________


My wickedness is self-preservation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3482-truth-be-told-i-m-as-evil- http://www.xmen-first-class.com/t3488-carnet-de-clyde-carver http://www.xmen-first-class.com/t3489-agenda-de-clyde-carver

Rosalee Leicester
avatar




▬ Date d'inscription : 13/10/2013
▬ Messages : 301
▬ Crédit(s) : born to die ( avatar)
▬ Points : 207
▬ Célébrité de l'avatar : Katie Mcgrath
▬ Âge du personnage : 25
▬ Nom Mutant : Frozen
▬ Pouvoir(s) : Cryokinesie
▬ Puissance : 4-5/10



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Mar 15 Sep - 11:32


Bienvenue !
Bon courage pour le reste de ta fiche ! Very Happy

____________________________________________


Love is weakness !

Les avis sages ne sont pas toujours agréable à entendre.
Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.
I don't want to be brave, I want to be myself.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3478-damaged-people-are-dangero

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Mar 15 Sep - 18:09


Merci à tous !!

____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roberto DaCosta
avatar

Fondatrice
Lord Imperial des damnés



▬ Date d'inscription : 16/08/2015
▬ Messages : 125
▬ Crédit(s) : Frankenhook
▬ Autre(s) compte(s) : Evan Starsmore, Erik Lehnsherr, Meaghan McCowen, William Winckworth
▬ Points : 186
▬ Célébrité de l'avatar : Adan Canto
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Sunspot
▬ Pouvoir(s) : Absorption de l'énergie solaire qui décuple sa force et qui lui permet de lancer des rafales d'énergie
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Lord Imperial au club des damnés, directeur général de DaCosta International



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Dim 20 Sep - 15:26





Félicitations, tu es validé !



Coucouu J'ai beaucoup aimé lire la fiche de ton personnage et même si je ne suis pas celle qui doit donner un avis direct, tout est en ordre pour ce qui est de la cohérence avec l'univers du forum. Tu es donc validée, il ne restera plus qu'à voir avec Sasha si tout est bon pour le personnage Smile


Ce que tu dois faire



➜ Pour aider les membres du staff à faire leur travail, il te sera demandé d'enregistrer ton avatar et tout ce qui est susceptible d'entrer dans les bottins Wink

➜ Si tu veux te créer des liens avant les rp, tu peux ouvrir un carnet de liens. Pour organiser tes sujets ou recevoir des demandes de rp, ce sera dans les agenda de rp Wink

➜ Viens recenser le métier de ton personnage, s'il en a un.

➜ Enfin, n'hésite pas à venir faire un tour dans le flood, dans les jeux ou encore dans la chatbox







____________________________________________


And I'll use you as a focal point. So I don't lose sight of what I want. And I've moved further than I thought I could. But I miss you more than I thought I would. And I'll use you as a warning sign.That if you talk enough sense then you'll lose your mind. And I found love where it wasn't supposed to be. Right in front of me.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3791-roberto-dacosta-alias-suns http://www.xmen-first-class.com/t3799-carnet-de-roberto-dacosta-alias-sunspot http://www.xmen-first-class.com/t3839-agenda-de-roberto-dacosta

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Dim 20 Sep - 15:43


Merciiii Annie chérie

J'attend aussi l'avis de Sasha mais je pourrais toujours apporter des modifications plus tard si nécessaire! J'ai trop hâte de rp là !!

____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasha R. Donovan
avatar

Membre du Hellfire Club

Force rouge!

▬ Date d'inscription : 21/06/2015
▬ Messages : 46
▬ Autre(s) compte(s) : Billie Stevenson
▬ Points : 64
▬ Célébrité de l'avatar : Douglas Booth
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Nitro
▬ Pouvoir(s) : Explosion 3/10
▬ Métier/études : Photographe



MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   Lun 21 Sep - 0:03


C'est génial, j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3749-sasha-donovan-blow-it-up-b http://www.xmen-first-class.com/t3770-carnet-de-sasha-donovan#52535

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose   


Revenir en haut Aller en bas
 

Everybody's running wild and I got you hypnotized - Izzie / Hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENNES FICHES-