AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Shadows form a grin # Elvie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Shadows form a grin # Elvie    Mer 16 Sep - 18:47






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 05.11.62
Météo (approximative) : Nuageux
Matin, après-midi, soir : Soir
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé





Et voilà. Les mutants étaient découverts. William avait attendu ce moment depuis des années, sans être fier qu'il soit enfin là. Il avait su que la mutation ne serait pas un secret bien gardé. Pas avec tous ces narcissiques qui voulaient dominer le monde. Shaw avait été un de ces égocentriques. Il avait vu le monde à sa manière et n'avait pas hésité à assouvir ses fantasmes jusqu'au bout. Par chance, quelqu'un l'avait tué. Un autre mutant. William savait tout ça car on l'avait contacté pour rejoindre une branche secrète de la CIA, rien que ça. Il n'avait pas bien saisi le délire avec les clans de mutants mais comprenait que les humains voulaient leur peau depuis que le meurtrier du Lord des damnés avait menacé la vie de nombreux soldats. Après une bonne cure d'aspirine, William avait compris la moitié du topo. Il avait accepté d'apporter son aide aux agents de la CIA qui étaient de son côté pour empêcher le kidnapping ou le meurtre en masse de mutants. Et oui, un tatoueur qui peut donner vie à ses dessins, c'est très utile. Surtout pour récolter des informations de certains clients. William avait même hérité d'un agent garde du corps super sympa qui ressemblait à un mannequin exposé dans les vitrines de vêtements pour hommes. Sans expression, pot-de-colle et très loquace, en somme. Comment s'appelait-il ? Aucune idée. William le surnommait l'agent machin chose, pour l'instant.

Ce soir, quartier libre ! William était parvenu à faire tourner en rond l'agent machin chose pour lui faire croire qu'il se rendait à une exposition de peinture avec des amis. Le pauvre type devait tourner en rond dans les quartiers de New York à la recherche d'expositions. De son côté, William affichait un grand sourire en imaginant la scène. Bière à la main, il passa entre quelques clients d'un club où il se rendait pour la première fois afin de rejoindre une table de billard. Sur son chemin, il se fit bousculer par un abruti qui semblait ne pas tenir l'alcool. Il hurlait des mots incompréhensibles et agitait les bras dans tous les sens. « C'est bien mon gars. Content pour toi. » Plus vite il s'éloignait, mieux c'était. William préférait se concentrer sur le jeu qui était en train de se dérouler sous ses yeux, attendant de voir s'il pouvait faire une partie ou deux, et pourquoi pas parier de l'argent. La CIA lui avait promis une rémunération considérable, mais le mutant aimait se faire plaisir de temps en temps. Il récupéra alors une queue de billard et déposa quelques billets sur le coin, adressa un sourire aux joueurs contre lui, puis se concentra.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Mer 16 Sep - 21:52




Je n'arrivais toujours pas y croire, Magneto avait fichu le camp et avec lui quelques membres de l'institut sans oublier que Xavier s'était retrouvé blessé sur cette plage, où Shaw avait perdu la vie.Tout c'était passé tellement vite, et nous étions encore tous marqués par ce qui venait de se passer. On avait beau ne plus en parler l'ambiance malgré les nouvelles recrues n'était plus tout à fait la même. Et je n'avais pas perdu qu'un mentor, mais une sœur également. Kara avait décidé de le rejoindre. Et je m'étais vu offert le même choix, rejoindre celui qui m'avait appris qu'être mutante ne signifiait pas être un monstre et celui qui nous avait offert un toit et en qui je croyais tout autant... J'avais cependant décidé de rester avec Charles Xavier. Voilà comment je me retrouvais maintenant, à l'intérieur, appuyé contre une fenêtre, assise sur le rebord à regarder par cette dernière les nouveaux arrivants. Je n'arrivais pas à me sortir cette scène de la tête, la plage... Et si Erik avait raison au sujet des humains, et si jamais ils ne nous acceptaient, qu'est-ce qu'ils allaient faire de nous. Je relevais la tête pour voir passer deux jeunes mutants qui se poursuivaient dans les couloirs, je me redressais légèrement avant d'entendre une autre personne hurler qu'il était interdit de courir dans les couloirs. Je serrais mes genoux contre ma poitrine avant d'émettre un soupir. Jusqu'à une mutante prenne place à côté de moi.

- Pourquoi t'es toute triste ?

Elle devait avoir huit, dix ans. Inutile de lui mentir je savais qu'elle était empathe, j'avais été chargé de lui montrer l'institut dans les moindres recoins. Et alors que je m'apprêtais à lui répondre, une autre mutante, de mon âge cette fois-ci ne fasse partir l'enfant.

- C'est des histoire de grand, pourquoi tu n'irais pas faire un tour, j'ai entendu qu'il y avait des cookies dans les cuisines. Tu devrais y aller avant que les grands mettent la main dessus.

L'enfant écouta Alicia, on ne se connaissait que de nom, et on avait discuté quand je n'étais pas fourré avec Evan, quoi que niveau bêtises-on, c'était légèrement calmé, surement à cause de ma déprime passagère. Alicia était dans la chambre voisine à la mienne, Kara l'adorait mais contrairement à elle, Alicia était restée.

- Enfile quelque chose de... Enfin de plus engageant on sort ce soir.

Je ne tardais pas à répliquer que je ne me sentais pas d'attaque et pour un soir que je ne travaillais pas au Daylight, je comptais bien continuer de me morfondre jusqu'à l'heure du dîner avant de partir me coucher tôt, même si j'en avais horreur de m'endormir aussi tôt, c'était le seul moment où je ne posais pas tant de questions.

- Je t'emmène danser t'as besoin de te vider la tête et moi aussi.

Elle me tendit la main, que je ne tardais pas à attraper, lâchant un soupir avant de rentrer dans ma chambre entraînée par la mutante qui fouillait mon placard. Elle dénicha une robe de soirée noire que j'ignorais même posséder et attrapa des chaussures à talons, refusant que je porte mes boots... Ce n'était qu'une soirée, je pouvais bien lui accorder ça.

- Et ben voilà tu ressemblerais presque à une fille comme ça.

Je lui envoyais un coup de coude dans les cotes avant de prendre une veste, et de suivre Alicia. Le temps du trajet je le passais à regarder le paysage jusqu'à ce qu'on arrive. Je ne connaissais pas ce club, mais Alicia le fréquentait depuis plusieurs mois. Et même avant que l'on rentre et un type la dévisageait. La connaissant s'il continuait, la mutante lui collerait une droite monumentale. Elle m'entraîna jusqu'au bar pour une série de verres, je m'arrêtais au troisième voulant éviter d'être malade puis Alicia me poussa sur la piste de danse. Et j'ignorais si c'était la bonne humeur d'Alicia, ou l'alcool mais voilà qu'on se retrouvait sur la piste près des tables de billard. Je me retrouvais à rire face à nos mouvements ridicules comme si j'étais comme toutes les autres sans le moindre problème. Après quelques minutes alors que ma tête commençait à tourner je m'appuyais sur un des tabourets mis à disposition, Alicia déclara qu'elle sortait prendre l'air et s'allumer une cigarette, je réprimais une grimace alors que je lui assurais que j'allais bien.

Je lâchais un soupir de soulagement cette fois, avant que ma tête ne me tourne plus et j'en profitais pour rejoindre la piste de dance, faisant un pacte avec moi-même je m'accorder cette soirée à tout oublier. Je dansais au milieu de personnes qui m'étaient inconnues et tout se passait pour le mieux... Jusqu'à ce qu'un type titube jusqu'à moi. Je tentais dans un premier temps de m'éloigner. Mais il se fit plus insistant, allant jusqu'à saisir mes poignets alors que je tentais de mettre de la distance entre lui et moi, je l'entendais parler sans vraiment m'intéressait à ce qu'il pouvait me dire. Je relevais les yeux sur l'homme, le foudroyant du regard.

- Lâchez-moi !

Je me retrouvais face à ce type et si j'usais de ma mutation je me dévoilais en tant que mutante à tous les gens présents, pourquoi aucun d'eux ne réagissaient ? Et bon sang qu'est-ce qu'Alicia faisait ? Je n'allais tout de même pas devoir le frapper ?


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Jeu 24 Sep - 18:21




Après une bonne partie de jeu, William empocha le pactole. À force de s'entraîner au jeu, depuis son plus jeune âge, le mutant parvenait à être stratégique et gagnait presque à chaque coup. Il se fichait bien des regards noirs qu'il recevait en glissant les billets verts dans la poche intérieure de sa veste. Cet argent, il l'avait gagné. Et bien. Il adressa un nouveau sourire à tous ses concurrents et fut arrêté en plein élan par l'un des joueurs, qui n'était visiblement pas content d'avoir perdu. Celui-ci lui demandait de faire une nouvelle partie, mais William ne voulait pas. Il préféra prendre congés et s'éloigner de ces abrutis qui étaient mauvais joueurs. Une partie en plus, alors qu'ils pestaient d'avoir perdu une fois ? Voulaient-ils vraiment partir chez eux les poches vides ? Il était temps pour eux de lâcher l'affaire et de se concentrer sur une nouvelle partie.

En s'éloignant un peu de la table, William remarqua une silhouette qu'il connaissait bien. Il s'agissait de la fameuse serveuse, Elvie, qu'il n'avait plus revu depuis quelques mois. Depuis l'une des attaques des damnés à la fête foraine, pour être précis. Elle s'était révélée être mutante, tout comme lui. Maintenant qu'elle se trouvait à quelques pas, pourquoi ne pas lui faire part de ses impressions sur cette seconde rencontre peu banale ? Alors qu'il s'avançait pour aller à sa rencontre, il reconnu l'imbécile bourré qui avait trouvé sa nouvelle cible. Toujours Elvie. « Lâchez-moi ! » Au moins, elle se défendait et semblait déterminée à ne pas se laisser faire. Mais le type insistait, encore et encore, jusqu'à être vraiment lourdingue. Ne connaissant pas bien Elvie et ne sachant pas si elle était capable de se défendre face à ce pot-de-colle, William s'avança jusqu'à être près d'eux et posa sa main sur l'épaule de l'inconnu. « Elle t'a demandé de la lâcher, il me semble. » Bien évidemment, le type se tourna vers William et retira sa main de son épaule, en bafouillant des phrases à peine audibles. William reconnut quelques jurons et un joli va te faire voir, en moins poli, pour conclure sa petite réponse. Le mutant eut un sourire ironique avant de tordre, discrètement, la main du type qui se trouvait autrefois sur son avant-bras. « Je te conseille de ne pas faire le malin avec moi espèce de... » Pas le temps de finir sa phrase. Un poing était parti dans son visage. Surpris, puis réveillé par une rage soudaine, William rendit le coup à l'inconnu. Derrière lui, les amis du type saoul venaient le rejoindre.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Ven 25 Sep - 14:54




C'était bien ma veine ça, j'étais tombé sur le type le plus lourd du club, il n'embêtait pas la jolie blonde assise au bar, ou bien la petite brune un peu plus loin, non c'était pour moi. Et on ne pouvait pas dire que je l'avais cherché, je dansais tranquillement dans mon coin attendant le retour d'Alicia, qui ne revenait toujours pas. Et j'avais beau lui demander de me lâcher il n'en avait rien à faire. Je craignais devoir user de ma mutation quand j'entendis une voix que je connaissais.

- Elle t'a demandé de la lâcher, il me semble.

Je me tournais vers l'homme en question, William le mutant que je n'avais pas revu depuis le mois de mai, quand la fête foraine avait eu lieu. Fête qui avait terminé en fiasco le plus complet quand les damnés se sont amusé à faire peur aux personnes présentes, et William avait fichu le camp... Depuis je ne l'avais pas revu, que ce soit au Daylight ou en ville... J'étais d'ailleurs étonnée que l'on se rencontre de la sorte. Et j'aurais presque pu oublier le type face à moi si ce n'était le fait qu'il resserra sa prise sur un de mes poignets tout en pestant vulgairement contre William. Ce dernier se retrouva à tordre le bras du type face à moi et

- Je te conseille de ne pas faire le malin avec moi espèce de...

Le type face à moi lâcha mon poignet pour coller une droite au mutant à mes côtés, lâchant par la même occasion mon bras, j'étais à deux doigts de frapper ce type, mais je me ravisais ne voulant pas attirer en plus l'attention sur nous, je m'apprêtais donc à prendre des nouvelles du mutant m'assurant qu'il allait bien quand il rendit le coup au type qui nous faisait face. Je posais ma main sur l'épaule du mutant à mes côtés quand je notais que d'autres personnes derrière lui se rapprochaient de nous pour venir soutenir leur ami. Quand aux autres personnes, spectatrices de ce spectacle former comme une arène, nous entourant comme si nous étions deux gladiateurs uniquement là pour les contenter.

- Euh.. William...

Instinctivement je me rapprochais du mutant, tout en lui indiquant ceux qui se rapprochaient de nous, sachant pertinemment qu'on n'allait pas y échapper. Et même si j'étais entraîné sur des mannequins à savoir me défendre ce n'était pas exactement pareil. Mais là personne n'osait bouger sachant pertinemment que le premier mouvement serait décisif. C'est à peu près à ce moment-là que je regrettais de ne pas avoir mis l'habituel pantalon accompagné des chaussures montantes et non en robe et talon, je pourrais toujours m'en servir comme arme de jet dans le pire des cas.

- Bon... Quand faut y aller...

Et quand l'homme face à nous se redressa, je décidais d'agir lui donnant tout d'abord un coup de pied dans le genou, avant de lui donner un coup de coude dans l'estomac. Je ne supportais pas les lourds et travaillant dans un bar, j'avais très rapidement oublié d'hésiter avant de donner le premier coup. L'idéal aurait été de le pousser en direction de sa bande, et de partir le temps qu'il le ramasse, mais le type était bien trop lourd pour moi, au mieux je pouvais le faire tomber. Chose que je ne tardais pas à faire...

Mais je n'eu le temps de rien faire d'autres que deux mains puissantes se posèrent sur mes épaules, et alors que je pensais que c'était un des amis du type que je venais de frapper, mais en relevant les yeux vers William, qui avait lui aussi affaire à un homme dans le même genre, je me rendis compte que ce n'était pas un client mais deux videurs du club... J'aurais peut-être dû rester sur le rebord de la fenêtre à l'Institut...

- Je peux savoir ce qui se passe ici ?

- Et bien vous allez rire.

- Je ne crois pas...

Le videur m'avait coupé la parole et j'avais donc décidé de me taire, j'étais un véritable aimant à ennuis, si ce type avait embêté une autre fille rien de tout ça ne serait arrivé. C'était bien ma veine ça...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Lun 28 Sep - 16:15


Pourquoi le destin voulait qu'un type aussi bagarreur que William se retrouve confronter à des abrutis qui le poussaient à bout ? À croire que le mutant s'attirait volontairement les ennuis. Il observa de bas en haut l'individu qui était totalement bourré et laissa un soupir lui échapper. Il sentait que cette bagarre n'allait pas tarder à arriver et il avait raison. William venait de se prendre une droite en pleine joue et n'hésita pas à riposter. Il ne fallait jamais plus de quelques secondes au mutant pour réagir et tant pis s'il se trouvait dans un lieu public où de nombreuses personnes le regardaient en se demandant ce qu'il se passait. Mais avant qu'il n'ait pu continuer d'attaquer l'autre, William sentit une main sur son épaule et devina immédiatement à qui elle appartenait. Il se tourna quand même vers Elvie en se tenant la joue qui lui brûlait. « Euh.. William... » D'autres zigotos étaient en train de marcher vers eux, déterminés. William lâcha un soupir de mécontentement, totalement dépité. « Dites-moi que je rêve... » Tels des prédateurs, les amis du type bourré formèrent un cercle presque parfait autour d'Elvie et lui. « Bon... Quand faut y aller... » Faut y aller ? William n'avait pas attendu d'avoir le feu vert pour partir au quart de tour, en synchronisation avec Elvie.

La jeune fille se battait très bien. Il fallait l'avouer. Malheureusement, les deux mutants ne purent pas profiter de ce bon moment partagé. Deux videurs étaient venus s'occuper d'eux en les séparant du petit groupe d'abrutis. Pendant que Elvie s'occuper de trouver une réplique à dire, William donna un coup de poing dans la mâchoire du videur qui l'avait touché à l'épaule. Il n'avait pas compris que ce dernier était un agent de sécurité. Ne jamais toucher quelqu'un en pleine bagarre. Excédé, le videur qui avait reçu un coup assomma William sans le vouloir. Le gorille n'avait pas maîtrisé sa force. Dans les vapes, mais pas totalement endormi, William bafouilla quelques mots avant de laisser sa tête tomber sur l'épaule du type. Il se sentait lourd tout à coup.

Plus tard, au poste de police, William tenait une poche de glace contre son front, là où le videur l'avait cogné avec son coude. Le mutant ne cessait de soupirer et de fixer l'horloge murale alors que de nombreux voyous passaient et repassaient entre les bureaux ou devant les cellules. « Vous avez arrêtez les mauvaises personnes vous savez ? Je n'ai fait que défendre la jeune fille que vous avez aussi enfermé pour rien. » William fut ignoré par les quelques policiers qui se trouvaient là. Dans un nouveau soupir, il se tourna vers les barreaux qui séparait la cellule des garçons et des filles pour adresser un regard à Elvie. « Alors. En plus d'être... différente, tu sais te battre ? »


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Mar 29 Sep - 13:39




Les videurs nous tenaient la partie était donc terminée. Et alors qu'un s'apprêtait à attraper William, ce dernier le frappa et le videur riposta assommant le mutant... Et alors qu'il commençait à porter le mutant celui qui me tenait passa un bras autour de ma taille pour mieux me soulever... J'avais beau poser mes mains sur les bras du videurs pour mettre de la distance entre lui et moi c'était peine perdue. Je n'étais pas assez forte, loin de là. Me battre je savais le faire mais me sortir d'un étau pareil c'était une autre histoire. Je ne tardais pas à entendre une voix familière, en relevant mon regard je pouvais voir Alicia qui semblait choquée. Bon visiblement ce n'était pas beau à voir.

- Elvie ?

- M'attend pas pour rentrer...

Voilà comment j'avais atterri au commissariat. Bon au moins je n'avais pas été assommé comme William qui avait quand même eu droit à une poche de glace qu'il maintenait contre son front. Pourquoi je n'étais pas resté à l'institut ? Je ne me serais pas retrouvé dans cette situation si Alicia m'avait laissé me morfondre...

Sur le petit banc installé pour les criminels dans mon genre apparemment je n'étais pas seule, une autre femme était là cette dernière ne tarda pas à cracher au sol et je me laissais glisser pour rejoindre l'extrémité du banc. On allait rester là encore combien de temps...

- Vous avez arrêtez les mauvaises personnes vous savez ? Je n'ai fait que défendre la jeune fille que vous avez aussi enfermé pour rien.

Je tournais la tête vers William, qui se fatiguait visiblement pour rien. Puisque les policiers nous ignoraient royalement. Alors que je me demandais combien de temps on allait rester là, enfermé comme des criminels alors qu'on était les victimes... Du moins je l'étais, et William été venu m'aider. C'était de ma faute si lui aussi était là.

- Alors. En plus d'être... différente, tu sais te battre ?

- Effectivement je sais me défendre...

Je ne tardais pas à me lever du banc pour rejoindre les barreaux, si on allait avoir une conversation ici je préférais encore qu'on ne nous entende pas. Une fois l'espace entre le mutant et moi réduit, je ne tardais pas à prendre la parole.

- Tu crois qu'on va rester là longtemps ?

Je n'étais pas vraiment inquiète, c'était plus de la curiosité. Et surtout parce que je n'avais qu'une envie rentrée à l'institut, prendre une bonne douche et retrouver mon lit, bien que je craignais le retour à l'institut après avoir passé une nuit en "prison"... Mais ça ce n'était pas encore gagné, et alors qu'une idée me traversa, je ne tardais pas à en faire part au mutant.

- Et à tout hasard ta... Différence ne pourrait pas nous faire sortir de là ?

Je savais qu'il était mutant, mais pas exactement ce qu'il pouvait faire, et on était bloqués là alors tant qu'à faire. Puis mon regard se posa sur la poche de glace, alors que je relevais la tête vers le mutant, inquiète quant au coup qu'il avait reçu.

- Comment se porte ta tête ? Désolée pour tout ça...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Sam 3 Oct - 11:11


Pourquoi les méchants passaient toujours entre les mailles du filet ? William pestait contre ces abrutis qui devaient très certainement continuer à se saouler la gueule dans le club. Lui, pendant ce temps, était derrière les barreaux. Pour avoir défendu une jeune femme, qui visiblement pouvait se défendre seule. Jeune femme qui se trouvait également ici, de l'autre côté de la cellule, en charmante compagnie. William grimaça en entendant une des criminelles qui se préparait à cracher au sol. Ce qu'elle fit sans aucune gêne et sans que les policiers ne soient perturbés par son acte. Affligeant. S'en était trop. William fit clairement savoir aux policiers ce qu'il pensait de la situation, mais personne ne s'intéressa à lui. Alors, il s'adressa à Elvie, qui ne tarda pas à le rejoindre vers les barreaux qui les séparaient l'un de l'autre, après avoir répondu qu'elle savait se défendre. Et ça, il n'en doutait pas.

« Tu crois qu'on va rester là longtemps ? » Une éternité ! Enfin, c'est ce que pensa William avant de soupirer. Il devait trouver une réponse moins puérile. « Oh, oui. Jusqu'à ce que ces messieurs en aient marre de retenir des INNOCENTS DANS UNE CAGE ! » William avait élevé la voix exprès. En seule réponse, un flic se tourna légèrement vers lui d'un air blasé. Franchement, s'ils pouvaient se contenter d'arrêter de vrais criminels, la ville se porterait bien mieux ! William en avait assez de tous ces flics qui profitaient de leur statut pour faire tout et n'importe quoi. William était un bagarreur sarcastique ? Parfait ! Il faisait l'affaire ! « Et à tout hasard ta... Différence ne pourrait pas nous faire sortir de là ? » Là, le mutant se mit à réfléchir en plongeant son regard dans celui d'Elvie, comme s'il pouvait y dénicher une idée. « Il faudrait que je parvienne à récupérer les clés de la cellule. Enfin, des cellules. Et que j'occupe les flics pour qu'ils quittent le poste. Je ne sais pas vraiment si ça va marcher. Je dois faire preuve de beaucoup de concentration. » Et la femme se remit à cracher à quelques mètres de lui. William grimaça une nouvelle fois en lui lançant un regard noir.

« Comment se porte ta tête ? Désolée pour tout ça... » William, qui n'avait plus souvenir de tenir la poche de glace, décida de la lâcher sur le banc derrière lui. « Oh, ça va. T'en fais pas, tu n'y es pour rien. Ce type m'avait déjà embêté avant qu'il ne s'en prenne à toi. J'en avais assez de l'entendre brailler à cause de l'alcool. » William soupira encore, pour pas changer, et chercha autour de lui de quoi dessiner. Mais il n'y avait rien. On lui avait confisqué son stylo et son carnet de note, au cas où il lui prendrait l'envie de commettre un crime de façon impulsive avec ces outils. « Et toi, tu peux nous sortir d'ici ? Parce que je viens de réaliser que je n'ai pas le matériel adéquate pour filer à l'anglaise. »


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Dim 4 Oct - 18:37




Je devais bien avouer que je me demandais combien de temps on allait rester à croupir ici. Ce n'est pas que la compagnie était mauvaise, je jetais un coup d’œil en entendant la personne derrière moi reniflais, d'accord la compagnie était mauvaise, et si j'aurais pu me glisser entre les barreaux je l'aurais fait depuis longtemps. Et je ne tardais pas à poser la question, peut-être en savait-il plus ?

- Oh, oui. Jusqu'à ce que ces messieurs en aient marre de retenir des INNOCENTS DANS UNE CAGE !

Je tournais la tête pour un policier relevé la sienne pour observer William avant de continuer sa petite vie comme si de rien n'était, c'était surement une routine pour lui, et on aurait beau crier sur tout les tons qu'on y était pour rien, il n'avait aucune preuve, même les videurs ne m'avait pas laissé m'expliqué. Mais une idée me traversa l'esprit, peut-être que l'homme pouvait nous sortir de là avec sa mutation, c'était quoi exactement ?

- Il faudrait que je parvienne à récupérer les clés de la cellule. Enfin, des cellules. Et que j'occupe les flics pour qu'ils quittent le poste. Je ne sais pas vraiment si ça va marcher. Je dois faire preuve de beaucoup de concentration.

Un nouveau crachat provenait de la femme derrière moi encore assise sur le banc. Non mais, ça allait bien ? Il fallait que je sorte d'ici avant qu'elle ne manque de place à marquer avec ses crachats. Hors de questions que je reste là, si William avait un plan j'allais l'aider. Le mutant la foudroya du regard avant que je ne m'assure de la santé de ce dernier. Avant de m'excuser pour ce qui venait de se passer, c'était ma faute après tout...

- Oh, ça va. T'en fais pas, tu n'y es pour rien. Ce type m'avait déjà embêté avant qu'il ne s'en prenne à toi. J'en avais assez de l'entendre brailler à cause de l'alcool.

- Et dire que j'étais pas censé sortir ce soir...

J'émis un sourire désolé, j'étais désolée que ma tentative, ou plutôt celle d'Alicia pour me changer les idées nous coûte si cher. Enfermé dans une cellule pour le reste de la nuit et parqué comme des bêtes dans un zoo, c'était une super soirée.

- Et toi, tu peux nous sortir d'ici ? Parce que je viens de réaliser que je n'ai pas le matériel adéquate pour filer à l'anglaise.

- Tu peux faire quelque chose avec une plume ? Tranchante certes mais...

C'était à mon tour de soupirer, on était bien parti pour rester là... Ce n'était pas possible il y avait au moins quelque chose à faire ou à tenter non ? Une ruse, un tour ? Quelque chose ? On n'allait pas attendre les bras croisés qu'ils se décident enfin...

- Dis-moi ce que je dois faire, je refuse de passer la nuit dans une cellule recouverte de crachats. Qu'est-ce qu'il te faut ?



____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Mer 14 Oct - 10:19


Ni Elvie ni William ne connaissait la mutation de l'autre. Mais c'était peut-être le moment ou jamais. Le mutant, qui pestait encore contre les policiers, essayait de trouver une solution pour sortir d'ici. À moins de réussir à attraper le stylo d'un des agents, il n'avait aucune chance. Bien sûr, il lui restait ses tatouages, mais aucun d'entre eux ne pourrait le servir pour s'extraire de sa cellule. Il songea alors à l'idée de libérer une veuve noire sur le flic qui se payait leur tête, sauf qu'il risquait beaucoup d'ennuis, même si l'araignée n'était pas venimeuse puisque irréelle. « Et dire que j'étais pas censé sortir ce soir... » William observa attentivement Elvie. Si elle ne serait pas sortie, il ne serait peut-être pas là. Mais il ne lui en voulait pas, en fait. C'était de sa faute s'ils étaient dans une cellule au final. Il avait démarré les hostilités en provoquant un peu le gars qui avait trop bu. Oops.

Puisque sa mutation à lui ne pouvait pas faire de miracles, William demanda à sa partenaire de crimes si ses capacités pouvaient les aider. On ne sait jamais, après tout. « Tu peux faire quelque chose avec une plume ? Tranchante certes mais... » Une plume tranchante ? William parut intéressé. Il commença même à détailler la jeune femme du regard, à la recherche de plumes qui pourrait dépasser de ses vêtements. « Dis-moi ce que je dois faire, je refuse de passer la nuit dans une cellule recouverte de crachats. Qu'est-ce qu'il te faut ? » William se mit à réfléchir très rapidement. Il pouvait récupérer une de ces plumes pour ouvrir sa cellule et sortir. Mais est-ce que c'était une bonne idée ? Il ne pouvait même pas se vanter de faire partie de la CIA pour quitter cet endroit, puisqu'il s'agissait d'une branche secrète que les autres agents ne devaient pas découvrir.

Finalement, après quelques minutes, William leva la tête et reconnu l'abruti du club au loin, les mains derrière le dos. Rapidement, un policier s'avança près des cellules et ouvrit celle où se trouvait Elvie en premier, puis celle de William. « Allez les pleurnichards. Vous pouvez sortir. On a pas de plainte contre vous et on a retrouvé le vrai trouble-fête. » Sérieusement ? William fronça les sourcils en observant la scène. Au moins, il n'avait pas à se servir de sa mutation, Elvie non plus. Ce qui n'était pas plus mal, vu la situation. Sans attendre, le mutant sortit de sa cellule et récupéra les affaires qu'on lui avait retiré d'un geste vif, sans un sourire envers l'agent qui lui rendait ses biens. Puis, lorsque Elvie fut prête, William passa le pas de la porte et respira l'air frais comme s'il ne l'avait plus fait depuis des années. « Quelle bande d'abrutis. » Il se tourna ensuite vers Elvie, toujours aussi curieux que lorsqu'ils étaient dans la cellule. « Je crois qu'on devrait discuter, toi et moi. Tu connais un endroit calme où on pourrait parler tranquillement de... mutation ? » Il n'allait pas le faire dans un lieu bondé où les gens le regarderaient de travers. Ou pire, devant des possibles agents de la CIA chargé de traquer le moindre "monstre de cirque".



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Jeu 15 Oct - 15:36




Je n'étais vraiment pas fan de l'idée de passer la nuit ici. En prison à partager une cellule avec une cracheuse en série, j'aurais préféré être enfermé avec un dragon. Littéralement... Et j'ignorais combien de temps on allait rester là. Sortir d'ici comment ? Nos mutations ? Je ne savais pas ce qu'il pouvait faire, et ma mutation ? Et bien mise à part envoyé une rafale de plumes sur les policiers présents... Non ça n'allait pas nous aider.

Quand je lui demandais s'il pouvait faire quelque chose avec une plume tranchante, l'homme face à moi semblait me détailler de la tête au pied... S'il pensait que ma mutation faisait de moi une femme oiseau, il allait être déçu, puisque mes plumes étaient en réalité camouflés comme un tatouage, mais vivant...

Je décidais de lui demander si je pouvais faire quelque chose, n'importe quoi pour nous aider à sortir de là, mais William ne semblait pas vraiment avoir de plan et moi non plus... Alors que je commençais peu à peu à perdre espoir, un des agents s'approcha des cellules.

- Allez les pleurnichards. Vous pouvez sortir. On a pas de plainte contre vous et on a retrouvé le vrai trouble-fête.

Pleurnichards ? Il était sérieux là pleurnichards ? Alors que c'était eux qui nous avaient arrêtés sous de fausses accusations ? Et qu'il venait d'avouer lui-même qu'ils avaient retrouvé le véritable trouble-fête ? J'aurais très bien pu l'attaquer pour ça mais quelque chose me disait qu'il me repousserait dans la cellule et que je serais condamné à rester avec la cracheuse de mollard...

Je lui offrais un regard noir avant de le suivre pour récupérer les affaires qu'ils m'avaient confisquées. Je ne voulais qu'une chose sortir le plus rapidement d'ici. Alors une fois mes affaires récupérées, je me précipitais vers la sortie sans demander mon reste, retrouvant au passage le mutant avant de sortir respirer l'air "pur".

- Quelle bande d'abrutis.

- Je te le fais pas dire... Et pleurnichards ? Ils arrêtent les mauvaises personnes et ça fait de nous des pleurnichards.

J'aurais pu le gifler à ce policier, bon si on n'était pas en plein commissariat et que je n'étais pas du mauvais côté des barreaux. Quand j'allais racontais ça à Alicia... La mutante n'allait plus insister pour que je sorte avec elle...

- Je crois qu'on devrait discuter, toi et moi. Tu connais un endroit calme où on pourrait parler tranquillement de... mutation ?

- On peut rayer les bars de la carte, j'ai pas tellement envie que mon patron sache de quoi je suis capable... Il reste mon appartement, je crois que là je tuerais pour prendre une douche...

J'émis une grimace après avoir pris la parole. Je ne voyais pas où on pouvait aller sans alerter l'attention... Surtout si William voulait qu'on parle de nos mutations... C'était le meilleur choix, et mon appartement était un des rares lieux où je me sentais en sécurité, autre que l'institut bien sûr.

- Sauf si tu crains d'être vue en compagnie d'une pleurnicheuse de hors-la-loi.

J'émis un petit sourire avant de m'avancer, voulant laisser tout ce qui venait de se passer derrière moi et l'idée de rentrer chez moi me donnait la motivation nécessaire pour rentrer directement chez moi.


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Sam 24 Oct - 11:34


William était ravi de pouvoir enfin quitter ce trou à rat ! Certains policiers se pensaient vraiment tout permis, ce qui n'était pas au goût du mutant. Un badge ne vous permettez pas d'être un abruti fini. « Je te le fais pas dire... Et pleurnichards ? Ils arrêtent les mauvaises personnes et ça fait de nous des pleurnichards. » Elvie avait parfaitement raison. Ces imbéciles jugeaient un peu trop facilement leurs prisonniers et ce n'était pas près de s'arrêter, malheureusement. Qu'en était-il de ceux qui étaient pris pour cible dans des affaires plus sérieuses ? William ne voulait pas le savoir. Il préféra reporter son attention sur Elvie, en lui proposant de discuter. Ils s'étaient croisés à cette fête foraine, puis dans ce club. Ils ne pouvaient pas se parler deux minutes et repartirent chacun de leur côté sans arrêt. Ils étaient tous deux mutants et un danger rôdait. Peut-être Elvie était-elle au courant, peut-être pas. William se devait d'en discuter avec elle, même s'il ne la connaissait que depuis quelques temps. « On peut rayer les bars de la carte, j'ai pas tellement envie que mon patron sache de quoi je suis capable... Il reste mon appartement, je crois que là je tuerais pour prendre une douche... » Les bars, sans façon. William ne pouvait qu'approuver l'idée d'Elvie. Il ne voulait pas non plus discuter dans un endroit aussi indiscret qu'un bar. Même à une table la plus éloignée, le risque de se faire surprendre dans la conversation était là. « Sauf si tu crains d'être vue en compagnie d'une pleurnicheuse de hors-la-loi. » William répondit au sourire d'Elvie tout en trouvant sa réplique franchement amusante. « Oh, je suis aussi un pleurnichard. On fera la paire dans ce cas. »

En marchant, sans trop parler, William observa le ciel. Puis, il se décida à briser le silence. « Allons donc dans ton appartement. Tu pourras prendre une douche tranquillement. Promis, je retiendrais mes instincts de criminel. » Autant continuer dans l'humour, puisqu'ils étaient tous deux sortis de prison. Et quelle charmante prison. Pas étonnant que la jeune femme veuille prendre une douche. Avoir été la colocataire de cellule d'une professionnel de crachat, ça laisse des marques. Enfin, façon de parler. Quelle horreur, sinon. « Tu sais, c'était impressionnant ce petit combat, au club. Tu as appris à te battre depuis longtemps ? » Curieux, William commença à poser des questions qui ne risquaient pas de les mettre en danger, le temps du trajet. Il suivait Elvie vers son appartement, même s'il se souvenait l'avoir raccompagné après cette rencontre au bar. Après tout, il était l'invité. Il n'allait pas se précipiter vers son immeuble sous prétexte qu'il connaissait déjà le chemin.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elvie Killers
avatar

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr



▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 690
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    Jeu 26 Nov - 22:31




Je pouvais enfin sortir de cette cage et prendre une bouffée d'air frais. Et vu d'où je venais tout juste de ressortir c'était quelque chose. Maintenant je n'avais qu'une envie prendre une douche, mais ce n'était pas tout, j'avais envie d'en apprendre plus sur le mutant qui avait atterri lui aussi derrière les barreaux pour m'être venu en aide.
On voulait se trouver un endroit calme ou l'on pourrait discuter et je ne tardais pas à blaguer à ce sujet, et William à mes côtés avait déjà la réponse idéale.

- Oh, je suis aussi un pleurnichard. On fera la paire dans ce cas.

J'émis un sourire avant de commencer à m'avancer, songeant qu'un bar serait trop... Comment dire bruyant et indiscret pour que l'on puisse parler en toute tranquillité. Alors mon appartement me semblait être une bonne idée, ou tout du moins la moins mauvaise.

- Allons donc dans ton appartement. Tu pourras prendre une douche tranquillement. Promis, je retiendrais mes instincts de criminel.

- T'en mieux j'ai pas vraiment envie de re jouer une scène de film d'horreur.

J'émis un léger rire en pensant à ce fameux film d'horreur qui était sorti quelques années auparavant, et j'avais beau ne pas être facilement impressionnable cette scène m'avait marqué. Bon légèrement marqué puisque je me permettais d'en rire mais j'avais passé quelque temps à me méfier du moindre bruit une fois que j'entrais dans la douche.

- Tu sais, c'était impressionnant ce petit combat, au club. Tu as appris à te battre depuis longtemps ?

- Thom, mon frère m'a toujours dit qu'on vivait dans un monde cruel et qu'il ne fallait pas attendre que l'on vienne à notre secours. Je suppose qu'il avait raison.

J'émis un sourire en repensant à mon jumeau qui avait toujours veillé sur moi et sur Kara comme une ombre. Il était loin ce temps où nous étions tous les trois. Rapidement nos chemins avaient pris des directions différentes. Mais ça ne changeait pas qui il était pour moi, ni nos liens passer.

On arriva assez rapidement devant mon immeuble et je passais la porte d'entrée de ce dernier avant que la porte de la concierge ne s'ouvre pour regarder ce qui se passait ou plutôt qui passer. Mon regard se posa sur la vielle dame qui me regarda de la tête aux pieds d'un air désapprobateur avant de passer à William, je secouais légèrement la tête avant de monter les escaliers, vu que j'habitais au troisième étage il y avait quelques marches à monter.

- Charmante n'est-ce pas ?

J'arrivais enfin devant la porte d'entrée et je fouillais les poches de ma veste à la recherche de la clé de mon appartement. Je la trouvais rapidement et je ne tardais pas à déverrouiller cette dernière et j'ouvris la porte d'entrée. En faisant glisser interrupteur nous permettant d'y voir plus clair je me pris une légère décharge. Chose qui m'avait depuis une bonne semaine maintenant... J'aurais peut-être dû en parler à la concierge. Je posais les clés dans un bol en bois déposé sur un meuble juste à côté de la table.

- Mi casa es tu casa, il y a de quoi boire dans le frigo, de quoi manger sur le comptoir de la cuisine et un canapé très confortable.

J'émis un sourire avant de m'avancer vers ma chambre pour récupérer des affaires propres et plus confortable que cette robe de soirée. J'attrapais un pantalon et un tee-shirt avant de filer dans la salle de bain pour prendre une douche rapide. Une fois rapidement lavée et séchée et dans une tenue décente je me frayais un chemin jusqu'au salon, pour retrouver le mutant, tenant une serviette de bain pour terminer de me sécher les cheveux.

- Alors tu as pris tes aises ?


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Shadows form a grin # Elvie    


Revenir en haut Aller en bas
 

Shadows form a grin # Elvie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-