AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Storm and a bar feat Izzie O'Connell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Garrett A. Macmillan
avatar

Administratrice
Monster



▬ Date d'inscription : 15/06/2015
▬ Messages : 34
▬ Crédit(s) : avatar : Rosen signature : Quiet Riot
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Clyde Carver, Echo (Lorna Dane)
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : Tom Hiddleston
▬ Âge du personnage : 26 ans
▬ Nom Mutant : Toxic
▬ Pouvoir(s) : Création et contrôle du poison
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Acteur 8)



MessageSujet: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Mar 22 Sep - 20:02






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 6 novembre
Météo (approximative) : Temps orageux et pluie
Matin, après-midi, soir : début de soirée.
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé (à changer dès que vous terminez votre sujet pour qu'on puisse le verrouiller. Merci )






J'avais enfin un jour de repos... Et une journée des plus banales avait eu lieu, comme monsieur tout le monde, je m'étais levé j'avais pris un petit-déjeuner, laisser mon petit bazar qu'Emrys s'était empressé de ranger, même chez moi devenir bordélique relevez du défi. Et j'avais passé la journée entre me reposer sur le canapé et des conversations téléphoniques avec mon agent. La routine entre deux projets. Seulement en faisant un tour dans la cuisine après avoir eu une petite fringale, je me rendis compte que mon réfrigérateur faisait concurrence au désert de gobi. Super.

J'avais donc attrapé mon manteau noir en voyant le ciel gris par la fenêtre et j'avais dévalé les escaliers le plus rapidement possible, je n'aurais qu'à passer au petit magasin au coin de la rue, ce dernier restait ouvert une bonne partie de la soirée, en passant la porte je tombais sur une voisine qui m'inspecta de la tête au pied avant de prendre la parole.

- Vous devriez prendre un parapluie avec vous. Ils ont prévu de la pluie pour la soirée.

- Je serais rentré avant la pluie.

J'affichais un sourire poli mais également sincère avant de mettre le pied dehors. Je n'aimais pas cette période de l'année, mais alors vraiment pas, je ne voulais faire qu'une chose, me rouler en boule sur le canapé et ne plus bouger de là. Certains trouvaient ça "romantique" d'entendre la pluie frappait contre les carreaux. Je ne faisais pas partie de ses personnes-là, un jour de pluie et je râlais mais plusieurs jours de suite et mon moral partait en vacances sans moi dans un pays chaud...

J'arrivais rapidement dans le petit magasin où je récupérais de quoi manger pour ce soir et pour demain matin, les "grandes" courses attendraient demain. Mais une fois passé à la caisse, les bras pris à cause des sacs de courses, je sentis une première goutte de pluie, je fronçais les sourcils comme si ça allait changer quelque chose. Puis une deuxième et encore une autre, frappèrent mon visage avant le déluge...

- Rentré avant la pluie hein...

J'avais beau ne pas vivre très loin de ce petit magasin, je serais trempé jusqu'au os avant d'avoir fait trois pas. Et comme si ça ne suffisait pas le bruit du tonnerre se fit entendre... J'aurais vraiment dû rester chez moi. Je n'avais plus qu'une solution, entré dans un café le temps que le mauvais temps se calme, et que je puisse enfin rentrer chez moi. Je repérais très rapidement un café à l'enseigne rouge grésillante, seulement en voulant entré dans le dit café, je manquais de peu de percuter quelqu'un qui visiblement c'était fait surprendre par la pluie.

- Oh, je ne vous avez pas vu, je vous en prie.

C'était une jeune femme qui se retrouvait dans la même galère que la mienne, je lui ouvris la porte du café, la laissant passé devant moi. Je me pressais de rentrer dans l'enceinte du bâtiment à mon tour. Lâchant un soupir avant de poser mes sacs sur la petite table près de la porte.

- C'est le mauvais soir pour mettre le nez dehors.

J'émis un sourire poli, avant de scanner la salle du regard, je ne tardais pas à me décaler, laissant d'autres personnes se mettre à l'abri dans le café, qui ne tarda pas à se remplir assez rapidement.

- Vous aussi vous vous êtes laissé surprendre à ce que je vois.

Puisqu'on était, tout les deux, coincés là, je pouvais au moins faire la conversation comme n'importe quel être humain. Après tout ma mutation était sous contrôle, je n'étais pas émotionnellement bouleversé, ni même extrêmement fatigué. Mon regard croisa celui d'un tableau noir avec marqué "café" à la craie blanche, et sans détacher mon regard de ce dernier, je reprenais la parole.

- Je vais me prendre un café histoire de me réchauffer, vous voulez quelque chose de chaud à boire ?

____________________________________________

TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the match and you were the rock. Maybe we started this fire. We sat apart and watched. All we had burned on the pyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3727-i-ll-be-good-for-all-of-th http://www.xmen-first-class.com/t3740-carnet-de-garrett-a-macmillan

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Lun 28 Sep - 23:44


Les occasions de quitter l'Institut étaient rares. Malgré des mois à travailler sur la maîtrise de son pouvoir au sein de ce qu'elle considérait comme un nouveau foyer, Izzie se savait encore trop inexpérimentée pour se risquer à l'extérieur. Au sein de l'Institut, on connaissait son pouvoir, on la connaissait elle, et ses camarades comme ses professeurs tentaient de la comprendre afin de ne pas la brusquer. Elle pouvait rester silencieuse durant des heures, sans que personne n'y trouve rien à redire, et parler lui semblait plus naturel qu'en présence du commun du mortel. Comme si le fait que ses interlocuteurs possèdent des dons également les rendaient moins sensibles à l'attrait hypnotique de ses mots. Bien sûr, tout ça n'était qu'une belle illusion, mais Izzie se laissait bercer par elle, ce qui lui permettait d'avancer sans craindre constamment l'influence de ses paroles sur les autres. L'Institut fondé par Charles Xavier était un cocon protecteur. Les mêmes mots paraissaient différents s'ils étaient prononcés entre ses murs, ou s'ils l'étaient dans le monde extérieur.

Izzie savait pour autant qu'elle ne pouvait pas vivre recluse indéfiniment. Elle ne saurait expliquer ce qui avait fait office de détonateur, sans doute s'était-elle simplement posée, et avait constaté qu'elle avait suffisamment évolué elle même, et pouvait se consacrer à des tâches moins égoïstes. Le monde autour d'elle devenait fou. Les mutants s'entre-déchiraient, tandis que leurs homologues dépourvus de pouvoir les observaient tour à tour ignorants ou effrayés. Les rares humains qui connaissaient le secret de la nouvelle évolution qui touchait la race humaine avaient raison d'avoir peur. Izzie ne songerait pas un instant à les blâmer. L'humain sera toujours terrifié par ce qu'il ne comprend pas, par ce qu'il n'est pas en capacité d'expérimenter. Au fond, cela expliquerait-il que les anciens enfants battus avaient la fâcheuse tendance de devenir les tortionnaires de demain ? Curieuse de nature, Izzie n'avait pas totalement mis son passé de côté, et avait fait de nombreuses recherches, les ouvrages de psychologie dont regorgeait la collection de Charles Xavier avaient ouvert à la jeune fille de toutes nouvelles perspectives. Elle ne comprendrait sans doute jamais vraiment les pulsions malsaines de son père, mais si elle était capable de les objectiver et d'en toucher la source du doigt, peut-être pourrait-elle un jour pardonner … et retrouver le frère qu'elle avait abandonné entre ses griffes.

Perdue dans ses pensées, Izzie arpentait les rues de New-York sans prêter attention aux passants qu'elle rencontrait. Elle savait qu'elle ne pourrait pas toujours se réfugier dans son esprit, mais ce stratagème lui avait déjà permit de s'éloigner de l'Institut sans avoir à adresser la parole à quiconque. Le pas pressé, la jeune mutante s'était mise en tête de mettre la main sur des ouvrages plus « récents » desquels le Professeur ne semblait pas friand. Les magasines ne trouvaient par exemple souvent pas grâce à ses yeux. La plupart du temps, les articles que l'on pouvaient y glaner ne faisaient que survoler les sujets. Xavier était un pédagogue hors pair en matière de mutation, il n'en demeurait pas moins un scientifique exigent. Il oubliait parfois que ses élèves n'avaient pas le même degrés d'exigence que lui, et que certains articles qui brossaient l'aspect scientifique d'une théorie en le mettant à la portée de tous pouvaient être intéressant à leur niveau.

Un sourire étira légèrement les lèvres d'Izzie alors qu'elle se faisait cette réflexion. Le Professeur était un être fascinant devant lequel elle se sentait très petite, et en même temps, il savait se rendre accessible à n'importe laquelle de ses recrues. La brunette ne regretterait jamais le jour où elle avait décidé de sauter le pas et de rejoindre l'Institut. Une goutte de pluie percuta le front d'Izzie, puis une autre glissa à la lisière de sa joue, jusqu'à sa lèvre encore étirée. Par automatisme, elle leva les yeux vers le ciel, et le balais des gouttes d'eau choisit cet instant pour démarrer réellement. Ne perdant pas une seconde de plus, Izzie retira les manches de sa veste afin de tenir l'habit au dessus de sa tête et de s'en servir comme parapluie en quelques sortes. Son regard capta les lueurs d'un néon rouge, et il n'en fallut pas plus à la jeune O'Connell pour se précipiter vers le local ainsi identifié. Elle manqua de foncer droit dans un autre passant surpris par la pluie, sa veste lui masquant en partie la visibilité. « Oh, je ne vous avez pas vu, je vous en prie.  » Elle releva la tête sous sa veste claire, la souleva légèrement pour regarder l'inconnu, et lui adresser un sourire d'excuse. Elle ne se fit pas prier pour entrer lorsqu'il lui ouvrit la porte, bien qu'elle lui jeta un nouveau coup d’œil en le dépassant, agréablement surprise par l'attention dont il la gratifiait. Le seuil de la porte passé, Izzie s'écarta légèrement afin de laisser d'autres badauds imprudents entrer derrière eux. « C'est le mauvais soir pour mettre le nez dehors.  » Elle se tourna vers le propriétaire de la voix, l'homme qui l'avait laissée entrer avant lui, prouvant par là même la galanterie dont il était capable. « Vous aussi vous vous êtes laissé surprendre à ce que je vois.  » La jeune mutante se contenta de hocher la tête avant d'agiter négligemment sa veste afin de la débarrasser de l'humidité qu'elle avait récolté. Elle ne lâcha pas l'inconnu des yeux, alors que les siens dardaient justement en direction d'un tableau qui comprenait des inscriptions à la craie. Izzie les survola sans y attacher davantage d'importance et ramena rapidement son attention sur le gentleman qui semblait décidé à lui montrer son meilleur visage. « Je vais me prendre un café histoire de me réchauffer, vous voulez quelque chose de chaud à boire ? »

Elle captura son regard engageant dans le sien, mais ne répondit pas immédiatement. Distraitement, elle fit un signe affirmatif de la tête, mais les mots ne vinrent toujours pas. Izzie réfléchissait en réalité à la meilleure façon de répondre. Elle ne pouvait pas juste lui présenter sa commande, sans quoi elle risquait de déployer son don sans le vouloir. Son instinct lui criait de parler pourtant, car si elle conservait le silence plus longtemps, l'inconnu aurait toutes les raisons de se méfier d'elle. « La même chose, s'il vous plait. » Dans la mesure où elle ne citait pas réellement la boisson qu'elle désirait, les risques de charmer son interlocuteur étaient moindres, voire inexistants. Izzie avait apprit à s'en sortir avec des pirouettes de ce genre, mais elle n'était pas certaine de tenir toute une conversation ainsi. Elle avait répondu de manière finalement trop précipitée, inquiète d'attirer les soupçons de l'inconnu, et se retrouverait avec un café, alors qu'elle n'avait jamais apprécié cette boisson, qu'elle trouvait trop amère. Elle tâcherait de donner le change, et se persuada que tout se passerait au mieux. « Je vais nous chercher une table en attendant. » Elle servit un sourire gracieux à l'inconnu, et s'éloigna sans davantage de cérémonie. Elle se savait coincée dans ce café jusqu'à ce que l'averse soit passée, en espérant qu'il s'agisse justement d'une simple averse, et non d'une tempête plus sérieuse. Autant subir cette attente en agréable compagnie. Izzie n'était pas d'un naturel méfiant, et les manières de l'homme d'âge mûr avaient suffit à la rasséréner. Le café commençait à se remplir, Izzie savait qu'elle ne risquait rien dans de telles circonstances, ou le pensait tout au moins.

Elle s'installa à une table qui comprenait deux chaises, à l'une des extrémités du café, proche d'une fenêtre qui leur permettrait de se rendre compte assez rapidement lorsque la pluie aura cessée. Izzie déposa sa veste sur le dossier de la chaise et prit place, tournant le dos au comptoir où l'inconnu était en train de prendre leurs commandes. Ses yeux se perdirent un instant parmi la pluie battante, avant que l'homme ne revienne auprès d'elle. Elle leva un regard plein d'entrain vers lui, et demanda, avec un aplomb étudié et travaillé : « Puis-je connaître le nom du gentleman qui s'est sacrifié pour me laisser entrer la première ? » Un éclat de rire bref et cristallin lui échappa tandis qu'elle fixait, l'air rieur, ce parfait inconnu. « Moi c'est Izzie. »

____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garrett A. Macmillan
avatar

Administratrice
Monster



▬ Date d'inscription : 15/06/2015
▬ Messages : 34
▬ Crédit(s) : avatar : Rosen signature : Quiet Riot
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Clyde Carver, Echo (Lorna Dane)
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : Tom Hiddleston
▬ Âge du personnage : 26 ans
▬ Nom Mutant : Toxic
▬ Pouvoir(s) : Création et contrôle du poison
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Acteur 8)



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Mar 29 Sep - 21:52




C'était bien ma veine ça de me retrouver bloqué à l'extérieur et sans parapluie, quel idiot, j'aurais dû en prendre en partant, je serais rentré avant la pluie ça s'était une bonne blague, mais bon j'avais au moins réussis à trouver un endroit ou m'abriter un café que je ne connaissais pas. J'avais même laissé passer une jeune femme, ce n'était pas parce que je commençais à être trempé que je devais en oublier mes bonnes manières, et cette jeune femme resta silencieuse malgré toutes mes tentatives pour lancer une conversation jusqu'à ce que je propose une boisson chaude, là elle devrait au moins me dire oui ou non.

- La même chose, s'il vous plaît.

J'affichais un petit sourire, obtenant enfin une réponse, maintenant ma mission était simple réussir à trouver le chemin le moins peuplé pour rejoindre le bar. Mais avant que je n'ai eu le temps de m'avancer, la jeune femme reprit la parole.

- Je vais nous chercher une table en attendant.

J'opinais avant de me frayer un chemin vers le bar, je me glissais entre deux personnes qui râlaient après le temps. Quand j'arrivais enfin à mettre la main sur le serveur, enfin façon de parler. Je commandais les deux cafés, je dû attendre quelques minutes, avant d'obtenir ma commande.

- Je vous remercie. Et voilà...

Je réglais cette dernière avant de repartir avec mes deux tasses fumantes en mains. J'avais récupéré du sucre au passage et il ne me restait plus qu'à retrouver la jeune femme, scannant la pièce du regard.

Une fois retrouvée je poursuivais ma route pour rejoindre la petite table avant de déposer les cafés et de retirer ma veste pour la plier sur ma chaise, espérant qu'elle sécherait mieux ainsi. Je ne tardais pas à m'installer avant de faire tomber deux sucres au fond de mon café.

- Puis-je connaître le nom du gentleman qui s'est sacrifié pour me laisser entrer la première ?

La jeune femme face à moi émit un rire. Alors que je relevais la tête vers, arquant un sourcil la laissant terminer avant cette dernière ne reprenne la parole pour se présenter cette fois.

- Moi c'est Izzie.

- Garrett.

Je ne tardais pas à prendre une gorgée de café me réchauffant au passage. Avant de me redresser un peu plus sur ma chaise. Je ne tardais pas à jeter un regard par la vitrine. La pluie ne semblait pas prête de s'arrêter. Je ne tardais pas à émettre un petit soupir causé par cet élément météorologique dont je me serais bien passée.

- J'espère que cette pluie va bientôt cesser... Puisque nous sommes bloqués autant se tenir compagnie, vous faites quoi mise à part vous réfugiez dans les bars pour éviter des averses ?


____________________________________________

TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the match and you were the rock. Maybe we started this fire. We sat apart and watched. All we had burned on the pyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3727-i-ll-be-good-for-all-of-th http://www.xmen-first-class.com/t3740-carnet-de-garrett-a-macmillan

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Sam 3 Oct - 9:55




Il fut un temps où Izzie était plus sauvage, moins sociable, mais vivre à l'Institut l'avait sans doute rendue moins indomptable. Elle faisait toujours attention à ses propos, mais il ne s'agissait en rien d'un signe de timidité ou de froideur. Les inconnus qu'elle rencontrait ne pouvait pas comprendre ce qui l'effrayait dans les mots qui sortaient de sa bouche, alors ils assimilaient sa réserve à une forme de pudeur, d'insécurité, de défiance. Mais il n'en était rien. D'ailleurs Izzie n'avait pas besoin de prononcer beaucoup de mot pour prouver d'emblée que ces qualificatifs ne lui correspondaient pas. Elle offrait un sourire engageant à l'homme qui lui avait gracieusement ouvert et tenu la porte en entrant. Izzie n'était pas farouche, et bien qu'elle commence tout juste à s'autoriser des sorties de l'Institut, sa bonne humeur et son éclat naturel refaisaient surface très vite.

« Garrett.  » Le sourire d'Izzie se transforma légèrement, un brin de satisfaction venant le pigmenter alors qu'elle obtenait le nom de son interlocuteur. Elle laissa son prénom chanter un instant à son oreille, tout en le regardant. Ce nom semblait lui convenir à merveille, mais Izzie n'avait pas l'audace de croire que cette connaissance nouvelle à ce sujet suffisait pour percer tous ses secrets. Car elle savait qu'il en possédait, comme tout le monde d'ailleurs. Un homme de son âge ne pouvait pas être complètement lisse. Quel âge pouvait-il donc avoir ? Izzie avait toujours été très mauvaise pour donner un âge aux gens qui l'entouraient, sans doute parce qu'elle s'attardait très peu sur cette information. A ses yeux, l'âge d'une personne n'était pas ce qui la déterminait le plus. Elle même ne se faisait pas l'impression de ressembler à ses homologues de dix-sept ans. Face à elle, Garrett soupira, ce qui l'extirpa de ses pensées et fixa à nouveau son attention sur lui. « J'espère que cette pluie va bientôt cesser... Puisque nous sommes bloqués autant se tenir compagnie, vous faites quoi mise à part vous réfugiez dans les bars pour éviter des averses ? » Si ses lèvres avaient retrouvées une inflexion normale, un sourire les étira à nouveau aux paroles de l'homme assis face à elle.


« La plupart du temps, je suis étudiante. » Elle ne précisa pas à quel niveau d'étude exactement, pouvant ainsi induire en erreur son interlocuteur sur son âge exact. Elle faisait jeune d'apparence, ça ne faisait pas un pli, mais on lui donnait souvent un ou deux ans de plus, car malgré son entrain naturel, elle avait au fond des yeux une lueur pleine de maturité, héritage de son enfance volée. « Je ne me réfugie pas souvent dans les bars pour éviter les averses, vous savez. En fait, je ne connais pas encore bien New-York. Je n'habite pas en ville même, et je dois dire que cette grande ville me fait peur ... » Elle regarda le café posé devant elle, sans y toucher immédiatement, et un sourire mutin glissa sur ses lèvres. Elle releva le menton et croisa le regard de Garrett tout en prononçant ces mots : « tout en m'excitant extraordinairement ! » C'était toute la contradiction qui résidait en Izzie. La peur et l'excitation n'étaient jamais loin, liées irrémédiablement. Izzie n'était plus une gamine effrayée depuis longtemps, elle avait cessé de se pelotonner sur elle même et de presser les paupières dans l'espoir d'échapper à la terreur depuis qu'elle avait fuit la Nouvelle Orléans. Aujourd'hui, tout ce qu'elle craignait devait être défié. Il n'y avait plus de crainte sans désir de la briser.

Un éclat brillant dansant dans ses prunelles auburn, Izzie se saisit finalement de sa tasse de café. Elle avait vu Garrett, du coin de l'oeil, mettre deux sucres dans son café. Il devait être vraiment fort, aussi l’imita t'elle avec prudence. Elle prit sa cuillère et remua négligemment le contenu de sa tasse, tout en regardant par la baie vitrée. La pluie semblait s'être amplifiée. Elle reposa la cuillère sur le côté de la soucoupe, avant de saisir sa tasse de café pour la porter à ses lèvres. Elle en récolta une gorgée, méfiante, puis deux. Elle avait l'impression de sentir davantage le sucre que le café. Vite écœurée, elle reposa la tasse et regarda Garrett en tentant de masquer sa gêne. Pour quoi la prendrait-il si elle n'arrivait pas à boire un café sans avoir l'air dégoûté ?

« Et vous ? » Elle se contenta de lui retourner la question, sans prononcer davantage de mots. Elle savait que chaque son qui sortait de sa bouche pouvait véhiculer le don qu'elle avait reçu. Aussi prit-elle grand soin à scruter le visage de Garrett, attendant sa réponse en silence.


____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garrett A. Macmillan
avatar

Administratrice
Monster



▬ Date d'inscription : 15/06/2015
▬ Messages : 34
▬ Crédit(s) : avatar : Rosen signature : Quiet Riot
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Clyde Carver, Echo (Lorna Dane)
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : Tom Hiddleston
▬ Âge du personnage : 26 ans
▬ Nom Mutant : Toxic
▬ Pouvoir(s) : Création et contrôle du poison
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Acteur 8)



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Mar 6 Oct - 12:38




J'étais curieux au sujet de la jeune femme qui me faisait face, et de toute façon j'avais du temps à tuer, avant que cette averse ne s'arrête. C'est donc pour ça que je lui avais proposé que l'on se tienne compagnie, ça lui évité de tomber sur certains de ces types assis au bar, qui sous l'effet de l'alcool se permettait tout. Et ça m'évitait sur quelqu'un qui m'ennuierait profondément.

- La plupart du temps, je suis étudiante.

Entre deux gorgées, j'attendais qu'elle me précise la nature de ses études, tentant moi-même de deviner, mais rien ne semblait venir, après tout c'était une conversation et non un interrogatoire, alors la jeune femme pouvait me dire ce qu'elle voulait.

- Je ne me réfugie pas souvent dans les bars pour éviter les averses, vous savez. En fait, je ne connais pas encore bien New-York. Je n'habite pas en ville même, et je dois dire que cette grande ville me fait peur ...

Je pouvais parfaitement comprendre ce qu'elle pouvait ressentir en se retrouvant dans une ville si grande que New-York. Quand j'étais arrivé là pour mes études et parce que d'après mon agent c'était là que les choses devenaient "intéressantes". Et il avait eu raison, cependant j'avais passé plusieurs semaines enfermées à ne sortir que pour suivre mes cours avant de revenir dans l'appartement où je résidais en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Jusqu'à ce que je décide de voir ce que cette ville avait réellement à offrir.

- Tout en m'excitant extraordinairement !

J'émis un léger sourire en réponse à celui de la jeune femme. Je continuais de boire mon café tout en regardant à l'extérieur, le ciel semblait bas et chargé, chose qui nous annonçait que la pluie n'était pas prête de s'arrêter. Je jetais un coup d'œil à mes sacs de courses heureusement que je n'avais rien pris de périssable...

- Et vous ?

- Comédien, principalement au théâtre.

C'était sur les planches que j'avais commencé, j'avais même eu la chance de faire un film récemment, mais comme la partie film était toute nouvelle pour moi, je préférais rester sur la partie théâtrale. Et c'était donc ce que j'avais fait. Avant de me replonger vers ma tasse.

- Vous venez d'où ? Avant d'arriver à New-York ?

Je remarquais également autre chose, elle n'avait presque pas touché à son café. Elle n'aimait pas ça ? Pourquoi me dire qu'elle voulait la même chose ? Par pure politesse ? Je ne tardais donc pas à reprendre la parole pour tenter de comprendre ce qui se passait.

- Vous n'aimez pas ? Vous pouvez prendre autre chose vous savez, un chocolat, ou une toute autre boisson.

J'affichais un sourire chaleureux, tentant d'être rassurant, je ne voulais pas qu'elle pense que c'était un reproche. Au contraire je tentais juste de savoir ce qui se passer réellement.


____________________________________________

TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the match and you were the rock. Maybe we started this fire. We sat apart and watched. All we had burned on the pyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3727-i-ll-be-good-for-all-of-th http://www.xmen-first-class.com/t3740-carnet-de-garrett-a-macmillan

Izzie O’Connell
avatar


▬ Date d'inscription : 13/09/2015
▬ Messages : 42
▬ Points : 19



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Dim 25 Oct - 9:00


Spoiler:
 

L'homme était détaché et détendu. Même à la manière dont il fixa les sacs de course qu'il avait posé à ces pieds, Izzie ne ressentait pas d'agitation particulière. Il semblait être de ces personnes qui ne se laissent pas surprendre et qui parviennent à s’accommoder de toutes les situations. La jeunesse de Izzie ne jouait pas en sa faveur sur ce plan là. Elle était loin d'être à l'aise dans de telles circonstances, et ce d'autant plus que son pouvoir agissait au contact des autres. Se retrouver dans un café avec un parfait inconnu ne faisait pas exactement partie de sa zone de confort. Ce n'était ni le café, ni l'inconnu le problème, mais encore et toujours le don qui avait tendance à lui gâcher l'existence. Ces derniers temps, elle parvenait mieux à composer avec lui, elle commençait tout doucement à se faire une raison et tâchait d'éviter de craindre le don pourtant effrayant qui était le sien.

« Comédien, principalement au théâtre.  » Les prunelles de la mutante s'éclairèrent. Un comédien. Elle avait face à elle un de ces mystérieux hommes de théâtre ! S'il y avait bien une chose qui parvenait à éloigner Izzie de ses démons et de ses idées noires, c'était la découverte de nouvelles choses. Elle chercha à se concentrer, scruta davantage le visage de son vis à vis au point que ça aurait pu en devenir gênant s'il était susceptible. Mais elle n'arrivait pas à déterminer si elle l'avait déjà vu quelque part, sur une affiche ou dans un magazine. Izzie n'était pas une habituée du théâtre, aussi savait-elle qu'il était impossible qu'elle l'aie aperçu sur les planches. Le théâtre était un art propre aux grandes villes modernes, et réservé à une certaine frange de la population. La famille d'Izzie n'était pas des plus pauvres, mais Izzie n'avait jamais eu l'occasion d'assister à la moindre pièce de théâtre. « Plutôt théâtre ou cinéma ? » finit-elle par questionner, un brin de réserve dans la voix. Izzie ne voulait pas avoir l'air d'une vulgaire groupie. Elle était tout simplement curieuse de tout ce qui pouvait l'arracher à son propre quotidien.

«  Vous venez d'où ? Avant d'arriver à New-York ? » Izzie ne pouvait pas déterminer si son interlocuteur était aussi curieux qu'elle ou bien s'il tâchait simplement de faire la conversation. Elle lorgna vers sa tasse de café, se gardant bien d'y toucher, puis sa voix s'éleva à nouveau, douce et conciliante. « J'ai voyagé, j'ai fait le tour des Etats-Unis. » Avec une réponse comme celle-ci, nul doute qu'il lui donnerait rapidement un âge plus élevé que son âge réel. Car quelle gamine de dix-sept ans avait déjà connu une telle expérience, sauf à avoir comme parents de véritables baroudeurs ? « Mais je viens de la Nouvelle-Orléans. » Elle sourit tout en terminant de répondre. Elle ne se méfiait pas le moins du monde de Garrett, aussi inconnu soit-il à ce stade, car il avait des manières, un allant, et une façon d'être qui la mettait naturellement à l'aise. Si son pouvoir n'avait pas représenté une ombre au tableau, nul doute qu'elle aurait pu passer un moment des plus agréables. Mais Izzie ne pouvait pas s'empêcher d'être inquiète à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche pour produire un son. Lorsque les mots qu'elle échappait était anodin, elle pouvait se permettre de souffler, mais lorsqu'il s'agissait de prendre une décision, de faire un choix, alors la situation se corsait. Comme lorsque l'homme ajouta après avoir jaugé la quantité de café qui demeurait dans sa tasse : « Vous n'aimez pas ? Vous pouvez prendre autre chose vous savez, un chocolat, ou une toute autre boisson.  » Ce n'était pas grand chose, choisir un maudit chocolat à la place du café qu'elle exécrait. C'était une hypothèse simple. Et pourtant, dévoiler le fond de sa pensée effrayait prodigieusement Izzie.

Son regard passa de l'homme à la tasse de café encore fumant devant elle, pour retourner finalement se fixer sur lui. « Je ... » Elle hésita, et le silence s'étira, tandis qu'elle ne décrochait pas ses prunelles de Garrett. « C'est à dire que … » Elle souffla, pesa le pour et le contre, et finalement lâcha : « Je préférerais un chocolat chaud, oui. » Le sourire crispé, elle marqua une pause interdite. Son pouvoir avait-il passé outre sa volonté ? Ses mots s'étaient-ils enroulés autour du crâne de Garrett pour lui imposer sa volonté ?


____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garrett A. Macmillan
avatar

Administratrice
Monster



▬ Date d'inscription : 15/06/2015
▬ Messages : 34
▬ Crédit(s) : avatar : Rosen signature : Quiet Riot
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie Killers, Clyde Carver, Echo (Lorna Dane)
▬ Points : 36
▬ Célébrité de l'avatar : Tom Hiddleston
▬ Âge du personnage : 26 ans
▬ Nom Mutant : Toxic
▬ Pouvoir(s) : Création et contrôle du poison
▬ Puissance : 5/10
▬ Métier/études : Acteur 8)



MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   Mer 25 Nov - 14:42




A cause du mauvais temps je m'étais retrouvé dans ce bar que je ne connaissais pas, avec pour seul but de m’abriter et de me réchauffer le temps que la pluie ne se dissipe. C'est donc ce que j'avais fait et en même temps j'en profitais pour tromper ma solitude en faisant la conversation avec une jeune femme, qui était dans la même situation que moi. J'en avais profité pour lui offrir un café qu'elle n'avait pas encore touché, alors que l'on commençait à en apprendre plus l'un sur l'autre.

- Plutôt théâtre ou cinéma ?

- Et bien j'ai commencé par le théâtre mais j'ai joué dans quelques films, dont la moitié ne sont pas encore sortis.

J'émis un léger sourire tout en continuant de boire mon café, mon regard naviguer entre la jeune femme qui me faisait face et l'extérieur, pistant le mauvais temps afin de pouvoir rentrer chez moi avec mes courses. Ou tout du moins ce qu'il en restait. Je pouvais voir que j'avais piqué la curiosité d'Izzie, et je devais bien avouer être curieux face à la jeune femme qui ne laissait absolument rien paraître. Il me paraissait donc normal de lui demander d'où la jeune femme pouvait venir avant d'être à New-York. Peut-être avait-elle grandi au sein de ses rues ? Comment pourrais-je le savoir.

- J'ai voyagé, j'ai fait le tour des Etats-Unis.

La première pensée qui me traversa l'esprit c'était qu'elle avait l'air jeune pour avoir tant voyagé mais je ne laissais rien paraître après tout qui me disait qu'elle avait voyagé seule. Et je ne savais pas exactement son âge je pouvais juste l'estimer.

- Mais je viens de la Nouvelle-Orléans.

J'opinais, je m'étais déjà rendu là bas, une seule fois mais cette ville m'avait laissé une très grande impression. Et j'avais bien l'intention d'y retourner. Peut-être que j'y amènerais Emrys qui sait. J'étais pratiquement persuadé qu'il allait adorer. Et j'émis un léger soupir en passant aux dernières vacances que j'avais pu prendre. A vrai dire je ne m'en souvenais même pas... Et alors la conversation dériva vers la boisson de la jeune, cette dernière n'avait pas bu son café se contentant de mettre du sucre et de le touiller sans vraiment oser le boire. Et la jeune femme hésita longuement avant de finalement me répondre.

- C'est à dire que … Je préférerais un chocolat chaud, oui.

J'émis un sourire en coin avant de tendre le bras vers le café de la jeune femme. Et je ne tardais pas à faire glisser la tasse dans ma direction pour en boire le contenu. Puis je me levais de ma chaise avant de prendre la parole adressant à Izzie un sourire.

- Et bien je vais vous cherchez ça alors.

Je m'avançais vers le bar ou je ne tardais pas à jouer des coudes pour me frayer un chemin jusqu'au barman. Ce dernier essuyait des verres, tout en prenant les différentes commandes et je ne tardais pas à passer la mienne. L'homme ne tarda pas à faire glisser une tasse avant de la remplir de chocolat chaud et l'odeur ne tarda pas s' imposer et la tasse en main je repartais en direction de notre table où je posais la tasse face à la jeune femme.

- Et voilà.


Spoiler:
 

____________________________________________

TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the match and you were the rock. Maybe we started this fire. We sat apart and watched. All we had burned on the pyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3727-i-ll-be-good-for-all-of-th http://www.xmen-first-class.com/t3740-carnet-de-garrett-a-macmillan

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Storm and a bar feat Izzie O'Connell   


Revenir en haut Aller en bas
 

Storm and a bar feat Izzie O'Connell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-