AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Octavien Lewis
avatar


▬ Date d'inscription : 26/05/2015
▬ Messages : 43
▬ Autre(s) compte(s) : Rosa
▬ Points : 68
▬ Célébrité de l'avatar : Iwan Rheon
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Ash
▬ Pouvoir(s) : création et manipulation des cendres



MessageSujet: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Mar 6 Oct - 12:39






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [X] Présent
Date du rp : 6/10/15
Météo (approximative) : Un temps clair, sans nuage.
Matin, après-midi, soir : Début d’après midi
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Statut du rp : [X] en cours [] terminé (à changer dès que vous terminez votre sujet pour qu'on puisse le verrouiller. Merci )




C’est après un long bâillement qu’Octavien fini par se lever. Le jeune homme avait pris une journée de repos, l’utilisation de sa mutation tous les jours au travail le fatiguait parfois beaucoup. Repoussant les couvertures, le mutant se leva pour aller jusqu’à la cuisine, traînant les pieds. Comme à son habitude le brun avait pris son bol de céréale, assis dans le canapé, en tailleur, il regardait des dessins animé stupides à la télévision. Pour une fois il pouvait prendre le temps de faire le fenians, prendre son temps pour se réveiller, faire ce qu’il voulait. Octavien était aussi très content, il avait prévus de sortir aujourd’hui, avec Jean. Les deux jeunes gens se connaissaient maintenant depuis un moment. Ils c’étaient rencontrés, alors que le petit garçon qu’il était avait fuis la maison après que sa mère l’est frappée. La mutante perdue comme à son habitude l’avait trouvé dans cette ruelle. Depuis ils étaient devenus très amis, ils se racontaient leurs problèmes, proches avec pourtant une limite bien précise, sachant très bien qu’ils n’étaient qu’amis.
Après un petit déjeuner tranquille, le jeune homme, prit sa douche s’habilla de manière plutôt décontracté. Cela changeait de ses affaires de travail. Il aurait très bien pus s’habiller avec un costume cravate, mais, Octavien ne voulait pas avoir l’air trop formel pour une sortie entre amis. Les deux jeunes gens c’étaient retrouvé devant le cinéma et étaient directement entrés pour aller voir le film.
Une heure et demi après, Octavien, les mains dans les poches, ressortait avec Jean à ses côtés, discutant tranquillement du film qu’ils venaient de visionnés. Il n’avait été ni vraiment bien, ni mauvais. Rien n’aurait pu dire à ce moment que la situation allait rapidement viré au cauchemar. Alors qu’ils marchaient pour aller prendre un café, Octavien ne fit pas vraiment attention au groupe de jeunes hommes qui se rapprochait d’eux. Il y avait beaucoup de gens qui déambulaient ici, cela ne servait à rien de prêter attention à tous.
Soudain le jeune homme se retrouva agripper par un autre homme, il faisait bien une tête de plus que lui. Cependant sa carrure était plus frêle que celle du mutant. Il ne fallut que quelques secondes pour qu’Octavien comprenne ce qu’il se passe, il repoussa son agresseur. C’était peut-être une mauvaise idée, puis qu’il revint à la charge, accompagner de ces autres copains bien sûr. Le jeune homme ce mit sur ses gardes, il avait l’habitude de se battre, livré à lui-même de nombreuses fois, il c’était battus. Son réflexe fut de tendre son bras, se décalant pour protéger Jean. Il ne voulait pas qu’elle prenne un cou. Son instinct protecteur ressortait beaucoup plus quand c’était une personne qu’il aimait.


____________________________________________


Don't touch me !

“Le Temps n’a d’autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres.”
Ce n'est pas la chair qui est réel, c'est l'âme. La chair est cendre, l'âme est flamme.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jean Grey
avatar

Administratrice
Membre de l'institut



▬ Date d'inscription : 24/09/2015
▬ Messages : 66
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie, Clyde, Lorna, Garrett, Eva
▬ Points : 69
▬ Célébrité de l'avatar : Sophie Turner
▬ Âge du personnage : 21 ans
▬ Nom Mutant : Phoenix
▬ Pouvoir(s) : Télépathie et Télékinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Etudiante en psychologie et secrétaire du psychologue de l'Institut



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Mar 6 Oct - 18:40




Octavien était mon plus vieil ami, sans compter Annie... Tel un grand frère, il avait toujours veillé sur moi et je m'étais toujours donné pour mission de le faire sourire, de le faire, par tous les moyens possibles. Je voulais lui changer les idées. Et en grandissant notre relation n'avaient pas changé, il était devenu mon confident ne craignant pas ce qu'il penser de moi. Et malgré le fait que je fasse partie de l'institut ça n'avait absolument rien changé.

D'ailleurs on devait se retrouvait en début d'après-midi devant le cinéma, et en me levant c'était ma seule pensée. Je repoussais la couette avant de bondir du lit et de me dépêcher à prendre ma douche, m'habiller et rejoindre le réfectoire, je faisais partie des premières levées. Je passais la matinée concentrée sur mes cours, avant de prendre mon repas. Je devais le retrouver devant le cinéma, et on avait ça des millions de fois, et bien évidemment le mutant était là avant moi, je me précipitais vers ce dernier, avant de le saluer et d'échanger des banalités. Une fois à l'intérieur on était parti pour une heure et demi d'un film qui n'était franchement pas génial, mais qui se laissait regardé.

Une fois terminé, on ne tarda pas à sortir de l'enceinte du bâtiment, réfléchissant où on pourrait passer le reste de l'après-midi avec le mutant, vu qu'il n'y avait aucun nuage encombrant le ciel, avec un peu de chance on pourrait s'arrêter dans un parc. Un groupe de jeune se rapprocha de nous, pourquoi ils faisaient ça, la rue était assez grande pour nous tous, ils n'avaient pas besoin de nous coller, et ma télépathie entra en action je voyais où un de ses types voulait en venir et avant que je n'ai eu le temps de prévenir mon ami, l'un des leurs se jeter déjà sur lui.

- Octa...

Le mutant ne se laissa pas faire, mais c'était sans compter ses amis qui revenaient à la charge, et alors que je m'approchais de mon ami, on me saisit fermement par le bras m'empêchant d'avancer, je me tournais pour voir un homme qui faisait une bonne tête de plus que moi.

- Oh je te conseille de me lâcher, je peux savoir ce que vous nous voulez ?

Ce dernier leva les mains en signe de défense tout en rigolant, me faisant bien comprendre qu'il n'avait rien à craindre contre quelqu'un comme moi, si seulement il savait.... Je continuais donc d'avancer pour me retrouver aux côtés du mutant. Je posais une main sur son épaule avant de reprendre la parole.

- Octa tout va bien ?

Ce dernier s'écarta légèrement, et je comprenais qu'il voulait en découdre, de toute façon ses abrutis n'allaient pas nous laisser tranquille juste parce qu'on leur demandait gentiment...


____________________________________________

Really? I doubt that.
With the beast inside, There’s nowhere we can hide, No matter what we breed, We still are made of greed, This is my kingdom come. When you feel my heat, Look into my eyes, It’s where my demons hide by mellifluous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3870-don-t-get-too-close-jean-g http://www.xmen-first-class.com/t3875-carnet-de-jean-grey http://www.xmen-first-class.com/t3874-agenda-de-jean-grey

Octavien Lewis
avatar


▬ Date d'inscription : 26/05/2015
▬ Messages : 43
▬ Autre(s) compte(s) : Rosa
▬ Points : 68
▬ Célébrité de l'avatar : Iwan Rheon
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Ash
▬ Pouvoir(s) : création et manipulation des cendres



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Mer 7 Oct - 11:54


La voix de Jean résonna en arrière-plan, Octavien l’avait très bien entendu. C’était la seule personne qui avait le droit de lui donner un surnom, la jeune femme avait coupé son prénom pour en faire son surnom. Cela ne le dérangeait pas finalement. Le mutant était très, très tendu dans ce genre de situation. Il savait comment ce genre de chose tournait, cela ne tournait jamais bien.
Son cœur battait plus vite, malheureusement s’il savait une chose, c’est que ses sentiments devaient être réprimés, généralement, ils déclenchaient sa mutation, à ce moment-là, il lui fallait tout son self-control pour ne pas qu’elle lui échappe. De nouveau la voix de Jean retentit dans son dos, il comprenait ce qu’elle disait, cependant il savait que s’il se retournait un des garçons qui étaient devant allait le frapper dans le dos.
Si Octavien savait aussi une chose, c’était que la mutante était aussi capable de se débrouiller, après tout ce n’était pas une simple humaine, tout comme lui. Respirant doucement il reporta toute l’attention sur le groupe devant lui. Le jeune homme sentit la main de son amie se poser sur son épaule

‘’Octa tout va bien ?’’

Bien que le brun n’aime pas qu’on le touche, avec Jean c’était différent, cela ne le dérangeait pas du tout. Il hocha la tête . Depuis le temps Octavien c’était fait au contact de son amie, maintenant cela était devenus totalement naturel pour lui. Ce qui, s’en se mentir avait été vraiment très dur, lui qui fuyait tout contact depuis toujours, qui n’avait pas l’habitude non plus et avait dû apprendre au contact de la demoiselle. Dans un petit coin de sa tête, le jeune homme savait qu’elle savait très bien ce à quoi il pensait, sa battre bien sûr. Le bras toujours devant la jeune femme il dit alors entre ses dents

‘’Recule Jean, ces gens-là ne comprenne que la violence, alors si c’est ce qu’ils veulent !’’

A peine avait-il fini se phrase, l’un de jeune homme assis grand qu’Octavia lui fonça dessus. Le mutant réussi à éviter le coup, ripostant pas un coup de coude dans les côtes de son agresseur. Celui-ci recula en titubant. Visiblement le fait que le brun puisse faire fasse un part un a chacun d’eux ne leur plaisait pas. Voilà alors plusieurs jeunes hommes à lui foncé dessus. Ce fut une sorte de grand brouhaha, Octavien donnait des coups, en recevais aussi, il sentit une douleur dans la mâchoire. Soudain les choses lui échappèrent, il sentit la tension dans ses doigts qui était caractéristique de sa mutant en action. Il y eu un cri parmi le groupe, qui se dispersa alors violemment, que venait-il de se passer. Le sang ne fit qu’un tour dans corps, son cœur se mit à battre si fort qu’il semblait vouloir exploser. Ses mains furent alors secouées de tremblements brutaux. Il n’avait jamais utilisé sa mutation sur un être vivant, jamais, il se l’était refusé. Tout ce qui l’entourait semblait zappé dans un trou noir.

____________________________________________


Don't touch me !

“Le Temps n’a d’autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres.”
Ce n'est pas la chair qui est réel, c'est l'âme. La chair est cendre, l'âme est flamme.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jean Grey
avatar

Administratrice
Membre de l'institut



▬ Date d'inscription : 24/09/2015
▬ Messages : 66
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie, Clyde, Lorna, Garrett, Eva
▬ Points : 69
▬ Célébrité de l'avatar : Sophie Turner
▬ Âge du personnage : 21 ans
▬ Nom Mutant : Phoenix
▬ Pouvoir(s) : Télépathie et Télékinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Etudiante en psychologie et secrétaire du psychologue de l'Institut



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Jeu 8 Oct - 20:39




Je craignais ce qui se passerait si... Et bien si l'un de nous deux perdaient le contrôle. Garder le contrôle à temps plein n'était pas évident alors si en plus on se retrouvait plonger en pleine bagarre. Et alors que je rejoignais mon ami, ce dernier plaça son bras devant moi en signe de protection avant de prendre la parole.

- Recule Jean, ces gens-là ne comprenne que la violence, alors si c’est ce qu’ils veulent !

Ils étaient cinq et nous n'étions que deux. Bon deux mutants mais là n'était pas la question. Je n'eu pas le temps de réagir qu'un type lui fonça dessus et un me saisit par les bras, mais tout le monde sembla surpris quand Octavien usa de sa mutation. Jamais Octavien n'avait usé de sa mutation sur une personne, encore moins sur trois...

- D'accord là c'est pas bon...

Je dégageais mon bras de la prise de l'homme avant de plaquer mon autre main sur son torse et de laisser ma télékinésie opérait, l'inconnu se retrouva projeter de l'autre côté de la rue dans les poubelles. Je serrais les poings m'avançant vers lui d'un pas assuré "Tu vas te relever et toi et ton abruti de copain, vous allez partir c'est clair ?" Il opina la tête tout en se tenant le crâne, ne comprenant visiblement pas comment ma voix pouvait résonner dans sa tête.

Je me tournais à présent pour faire face à Octavien, je levais les mains en signe de défense, espérant que ça pourrait calmer un peu le mutant. Je m'avançais vers lui alors que le jeune homme fixait ses mains. Lentement je faisais mon chemin pour accéder au mutant alors que j'entendais un type derrière moi se relever.

- Octa... ?

Je me tournais une dernière fois pour faire face aux deux jeunes hommes qui fixaient le spectacle devant eux. Le premier que j'avais envoyé valser dans les poubelles tirer sur le bras du second. Et dire que je pensais avoir été claire. Je pouvais voir un échafaudage derrière eux. Je commençais à faire trembler la structure, et des pots de peinture en tombèrent. Ils prirent ça pour un avertissement et s'éloignèrent enfin de nous. Je retournais près du mutant pour m'assurer de la santé de mon meilleur ami et surtout savoir s'il avait retrouvé le contrôle.

- Octa je t'en prie parle moi...

J'étais réellement inquiète au sujet d'Octavien et contente que personne ne soit passer par cette rue, mise à part cette bande d'idiot... Mais c'était terminé maintenant... Jamais je n'avais vu mon meilleur ami usé de sa mutation sur des inconnus et je devais bien avouer que c'était étrange...



____________________________________________

Really? I doubt that.
With the beast inside, There’s nowhere we can hide, No matter what we breed, We still are made of greed, This is my kingdom come. When you feel my heat, Look into my eyes, It’s where my demons hide by mellifluous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3870-don-t-get-too-close-jean-g http://www.xmen-first-class.com/t3875-carnet-de-jean-grey http://www.xmen-first-class.com/t3874-agenda-de-jean-grey

Octavien Lewis
avatar


▬ Date d'inscription : 26/05/2015
▬ Messages : 43
▬ Autre(s) compte(s) : Rosa
▬ Points : 68
▬ Célébrité de l'avatar : Iwan Rheon
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Ash
▬ Pouvoir(s) : création et manipulation des cendres



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Lun 12 Oct - 13:22


Tout semblait s’embrouiller dans la tête d’Octavien, comme si un brouillard avait surgit de nulle part et que ses oreilles c’étaient bouchés. Le jeune homme pouvait entendre son cœur battre mais aussi son souffle irrégulier. La voix de Jean paraissait très lointaine, le mutant ne leva pas les yeux de ses mains, comme si celle-ci étaient tachés de sang. Il sentait la présence de son amie près de lui. Cependant toutes ces pensaient continuaient de tourner, se mélangeait aussi avec des souvenirs de lui gamin. Il était si prit par tout cela qu’il n’entendit que vaguement le grondement de l’échafaudage et le choc des pots de peintures choir sur le sol.
Par chance il n’y avait personne, d’autres dans cette rue. Octavien avait il réellement détruit en cendre un être humain vivant, ou cela n’avait-il qu’affecter les vêtements de son agresseur. Le mutant ne pouvait pas le savoir puisque celui-ci était partit en courant. La voix de sa folle de mère résonna alors dans sa tête, le traitant de monstre. Petit à petit elle semblait emplir toute sa tête, toutes ses pensées.

‘’Octa je t'en prie parle moi...’’

La voix de Jean le ramena alors brutalement à la réalité, comme si on l’avait sorti de l’eau alors qu’il était en train de se noyer. Une partie d’Octavien fut alors reconnaissante à son amie d’avoir fait cela, cependant la réalité repris le pas, il recula alors d’un pas pour ne pas qu’il rentre en contact avec la demoiselle

‘ ‘Ne me touche pas…je…tu as vue ce que je viens de faire…’’

Une boule c’était former dans la gorge du jeune homme, il se frotta alors le visage. Sa mutant n’avait aucun effet sur lui, un peu comme les serpents qui ne souffres pas de leur propre venin. Cela aurait été le comble s’il avait succombé par ses propres mains. Octavien ne voulait pas faire du mal à Jean, cela l’aurait sans doute tué, il était l’une des rares à qui elle tenait plus qu’à lui-même. Cette jeune femme avait changé sa vie, il fallait qu’il se force à respirer profondément. Ses mains tremblaient encore un peu, se plia plusieurs fois ses doigts pour essayer de faire disparaître cela. Regardant alors son amie dans les yeux, une petite lueur de panique, il ne pouvait rien toucher, ou ne voulait rien toucher. Octavien ne sentait pas ce léger tiraillement qui lui était habituelle, mais la panique semblait brouiller ses sens.

____________________________________________


Don't touch me !

“Le Temps n’a d’autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres.”
Ce n'est pas la chair qui est réel, c'est l'âme. La chair est cendre, l'âme est flamme.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jean Grey
avatar

Administratrice
Membre de l'institut



▬ Date d'inscription : 24/09/2015
▬ Messages : 66
▬ Crédit(s) : Rosen et tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Elvie, Clyde, Lorna, Garrett, Eva
▬ Points : 69
▬ Célébrité de l'avatar : Sophie Turner
▬ Âge du personnage : 21 ans
▬ Nom Mutant : Phoenix
▬ Pouvoir(s) : Télépathie et Télékinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Etudiante en psychologie et secrétaire du psychologue de l'Institut



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Mer 14 Oct - 14:02




Jamais je n'avais vu mon meilleur ami dans un état pareil. Je me retrouvais incapable de trouver les bons mots pour le sortir de son état de choc, mais je préférais tenter, je prenais la parole, priant le mutant de me parler. Je me retrouvais incapable de trouver les bons mots pour le sortir de son état de choc, mais je préférais tenter, je prenais la parole, priant le mutant de me parler.
Et ça semblait marcher, et alors que j'affichais un petit sourire contente qu'il ne soit plus dans cet état, ça ne dura pas longtemps malheureusement, Octavien ne tarda pas à reculer comme si je représentais une quelconque menace pour lui... Je savais très bien que c'était l'inverse et qu'il avait peur de me faire du mal.

- Ne me touche pas…je…tu as vue ce que je viens de faire…

- Ce n'est pas ta faute Octa.

Si seulement ces types ne s'en étaient pas pris à nous, Octavien n'aurait jamais eu à user de sa mutation. On aurait continué notre petite sortie comme tant de fois. Allant au cinéma avant de se promener un peu ou de s'arrêter boire un café en hiver, prendre une glace en été. Mais une chose était sûre je connaissais le mutant depuis tellement longtemps, ou sa mutation était moins en contrôle que maintenant et pourtant jamais, il n'avait perdu le contrôle avec moi.

- Tu ne me feras pas de mal. Je le sais.

Je m'avançais vers lui, bien décidée à lui prouver qu'il ne me ferait aucun mal. Mais il fallait encore que le jeune homme se calme et je me doutais que ce n'était pas simple. Mais s'il n'avait pas usé de sa mutation qu'est ce qu'il aurait fait ? Laissé ses types s'en prendre à lui et à moi sans rien faire ?

- Il faut que tu te calmes maintenant. Ce n'est pas ta faute, tu m'entends.

Je m'avançais vers lui, je n'avais pas peur du mutant, je n'avais jamais eu peur de lui. J'affichais un sourire rassurant, tout en m'approchant du jeune homme, lui répétant que tout allait bien se passait maintenant...

____________________________________________

Really? I doubt that.
With the beast inside, There’s nowhere we can hide, No matter what we breed, We still are made of greed, This is my kingdom come. When you feel my heat, Look into my eyes, It’s where my demons hide by mellifluous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3870-don-t-get-too-close-jean-g http://www.xmen-first-class.com/t3875-carnet-de-jean-grey http://www.xmen-first-class.com/t3874-agenda-de-jean-grey

Octavien Lewis
avatar


▬ Date d'inscription : 26/05/2015
▬ Messages : 43
▬ Autre(s) compte(s) : Rosa
▬ Points : 68
▬ Célébrité de l'avatar : Iwan Rheon
▬ Âge du personnage : 25 ans
▬ Nom Mutant : Ash
▬ Pouvoir(s) : création et manipulation des cendres



MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    Mar 20 Oct - 13:58


Ce n’était pas de sa faute, cela Octavien n’en était pas aussi sur, après tout c’était lui qui n’avait pas réussi à tenir son apprise sur sa mutation. Pourtant d’habitude elle ne lui échappait jamais, il avait mis du temps à se contrôler mais avait réussi, et là, c’était comme si tous ses efforts étaient partis en fumer. Tout cela en une fraction de seconde. De plus son amie était là avec lui, le jeune homme avait mis temps de temps à faire tomber des barrières qu’il c’était imposer, que maintenant il se voyait comme un monstre. Si elle aussi se mettait à le voir aussi ainsi, lui qui était comme le roi Midas. Pourtant elle c’était approché du mutant comme si elle ne craignait rien, mais c’était fau, il se savait, sa mutation n’avait pour le moment rencontré peux de limite. La seule chose qui lui donnait encore du fil à retordre était le métal, hors un être humain étaient fait de chair et d’os.

‘’Tu ne me feras pas de mal. Je le sais.’’

Octavien avait noté le ton de Jean, celui ne semblait pas du tout laisser place au doute. Il la connaissait maintenant depuis assez longtemps pour savoir qu’elle ne doutait pas d’elle. Elle disait cela comme s’il était une personne normale juste en colère qu’il fallait stopper. C’était beaucoup plus compliqué que cela, la jeune femme le savait très bien. Pourtant une partie de lui savait très bien qu’elle avait raison, il aurait préféré se couper les mains plutôt que de lui faire du mal. Dans le cauchemar qui lui avait servi de vie, il avait eu la chance de rencontrer Jean, elle était devenue une lueur pour lui. Depuis Octavien c’était accrocher à cela, à chaque fois qu’il sentait sa mutation lui échapper ou alors qu’il n’avait pas le moral.

‘’ Il faut que tu te calmes maintenant. Ce n'est pas ta faute, tu m'entends.’’

Jean avança encore plus vers lui, un sourire sur son visage. Il essayait de mettre en pratique ce que son amie venait de lui dire, ce calmer. Respirant profondément en fermant les yeux, le mutant se concentra. En soit c’était sa faute, mais que ce serait-il passer s’il n’était pas intervenu, il aurait fait du mal la mutante, cette idée lui était insupportable. Petit à petit le jeune homme sentit la tension dans ses membres partir, il planta son regarde dans les yeux de la demoiselle, murmurant

‘’Merci..’’

Octavien poussa alors un gros soupir, il était encore tendu mais beaucoup moins, son cerveau semblait petit à petit comprendre et accepter ce qui venait de se passer. Soudain il entendit du bruit derrière eu, jetant un regard en coin il vit un groupe de personne arriver. Par instinct il prit la main de Jean, l’attirant dans une petite ruelle. Soudain il lâcha la main de la jeune femme qui s’il était bruler, une petite lueur de terreur s’alluma dans les yeux

‘’Mon dieu, je …ta main !’’

Le mutant n’osa pas regarder la main de son amie. Venait il se laisser encore échapper son pouvoir.

____________________________________________


Don't touch me !

“Le Temps n’a d’autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres.”
Ce n'est pas la chair qui est réel, c'est l'âme. La chair est cendre, l'âme est flamme.| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean    


Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est un combat Accepte-le.Feat Jean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-