AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 it's been a long time # Henley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: it's been a long time # Henley   Ven 23 Oct - 11:22







formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 03.11.62
Météo (approximative) : Nuageux
Matin, après-midi, soir : Début de soirée
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé



Une journée comme les autres se profilait à l'horizon. William s'était réveillé avec une petite gueule de bois, s'était rapidement douché puis habillé. Il avait passé sa matinée à se promener en ville et son après-midi à discuter de tout et de rien avec l'agent MacTaggert, chez qui il était employé le temps que la branche de protection des mutants soit opérationnelle. La CIA avait dans son viseur les mutants depuis l'attaque de Cuba. Ils s'étaient alors lancés dans une chasse à l'homme, faisaient des prisonniers et n'hésitaient pas à tuer des innocents s'ils jugeaient que ces derniers étaient dangereux. Légitime défense, hein ? Tu parles. William n'était pas un grand fan de la CIA et n'aurait jamais cru possible d'être un jour dans leurs locaux, à boire un café dégueulasse tout en se baladant entre deux bureaux. Mais il était là et mettait ses services à profits. Tant qu'il était payé ensuite et qu'il pouvait bouclé un grand nombre de salopards, franchement, il n'allait pas s'en plaindre.

La nuit commençait doucement à tomber sur la ville de New York lorsque William décida de se rendre à sa boutique de tatouages. Il prit donc le chemin habituel, en ayant cette étrange sensation d'être observé, suivi. Il se tourna mais ne vit rien d'anormal. Juste des gens qui se déplaçaient comme lui. Il continua donc sa marche sans que cette sensation le quitte pour autant. L'histoire de la CIA devait certainement le rendre paranoïaque. Enfin dans sa boutique, le mutant n'hésita pas à lancer un regard dans le reflet de sa vitrine, mais toujours rien. Il entra dans son salon, rangea quelques bricoles qui se trouvaient au mauvais endroit, et attendit l'arrivée de ses premiers clients. En général, ses clients étaient des motards, des rebelles ou des types de l'armée. Même si son commerce était illégal, William s'en fichait pas mal. Il était un artiste et personne ne pouvait lui prendre sa passion. Surtout pas les coincés qui voyaient le tatouage comme une saleté indélébile. Combien de fois le mutant avait-il eu affaire à des regards dégoûtés lorsque ses tatouages étaient à découvert ? Soit on le prenait pour un ancien détenu, soit pour un gars qui manquait cruellement d'hygiène. N'importe quoi.




____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Henley Rhodes
avatar

Loner

▬ Date d'inscription : 07/10/2015
▬ Messages : 28
▬ Crédit(s) : Hepburns
▬ Points : 16
▬ Age : 85
▬ Célébrité de l'avatar : Holland Roden
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Nom Mutant : Kâlî
▬ Pouvoir(s) : Manipulation de temps et de l'espace
▬ Métier/études : Etudiante en droit



MessageSujet: Re: it's been a long time # Henley   Mar 17 Nov - 15:57


Le shopping était le meilleur thérapeute sur cette Terre. Les bonnets, le maquillage, les tailleurs et surtout, les chaussures ! Depuis cet incident dans Brooklin, mon emploi du temps ne m'avait pas permis d'en racheter une paire. Ce nouveau modèle était tout simplement une œuvre d'art et, même si son prix m'a donné à y réfléchir deux fois, son appel était trop fort pour mes oreilles délicates. Toute heureuse, je me retrouvais dans le flot des new yorkais qui rentraient chez eux après une dure journée de labeur. Cette foule d'inconnus se pressait, se bousculait afin d'atteindre plus rapidement mon but. Je m'en moquais car le mien était atteins. Rentrer en dix minutes ou une heure me passait totalement au dessus de la tête. J'en étais même à sourire comme une gamine un lendemain de Noël.

Mon sourire se figea lorsqu'une tronche connue fit son apparition. Qu'est ce qu'elle foutait là cette tronche ? Elle n'était pas censée être en Angleterre ? Sans m'en rendre compte, je commençais à suivre ce drôle de souvenir. Si au début, je me demandais si ce n'était pas tout simplement un rêve, ses regards en arrière me donnait la confirmation que ce grand dadais n'était autre que William Winckworth. Deux autres coups d’œil par dessus son épaule plus tard me poussait à me demander s'il n'était pas devenu une star ou un grand criminel. William, un criminel... La bonne blague !!

Après quelques minutes de marche, William entra dans une boutique de tatouages. Genre, je tombais le jour où Monsieur décidait de se faire graver la peau ? J'avais vraiment envie de voir ça ! Sans réfléchir à sa réaction ou à mon manque de civisme, j'entrais dans le magasin comme si j'en étais propriétaire. Il était là. En plein milieu de la pièce, un objet non identifié dans les mains. Je restais dans l'entrée, un peu bête, les mains occupées prises par mes quatre paquets sans dire un mot. D'ailleurs, que pouvait-on dire dans ces moments là ? Eh ! Tu te souviens de moi ? J'étais la gamine insupportable qui essayait de te suivre pendant tes vacances ? Non.... Ce n'était pas la meilleure entrée en matière. Allez, on arrête de réfléchir et on se lance !


- « C'est quoi ce truc ? »

Pathétique ! Tu ne pouvais pas mieux trouver... Dans le meilleur des cas, il te prend pour une attardée et dans le pire, pour une folle. Mais peut être n'allait-il pas me reconnaître ? C'était une possibilité. La réponse dans le prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3941-agenda-de-henley-rhodes#54076

William Winckworth
avatar

Fondatrice
Entraîneur et recruteur
à l'institut



▬ Date d'inscription : 03/04/2015
▬ Messages : 160
▬ Crédit(s) : Avatar : Frankenhook • Gifs : Tumblr
▬ Autre(s) compte(s) : Erik Lehnsherr, Roberto DaCosta, Bobby Drake, Meaghan McCowen
▬ Points : 130
▬ Célébrité de l'avatar : Matt Ryan
▬ Âge du personnage : 31 ans
▬ Nom Mutant : Tattoo
▬ Pouvoir(s) : Manipulation des dessins
▬ Puissance : 4/5
▬ Métier/études : Tatoueur | Consultant à la CIA | Prof d'entraînement à l'institut



MessageSujet: Re: it's been a long time # Henley   Jeu 26 Nov - 12:30


William avait momentanément oublié sa paranoïa pour s'affairer dans sa boutique. Il nettoyait un peu ses outils, même s'ils avaient été stérilisés la veille, et jeta un regard rapide dans son agenda. Aucun rendez-vous, ce soir. Il attendit donc des clients prêts à se faire tatouer rapidement et tapota ses doigts contre le rebord de son comptoir. De la musique. Il lui fallait de la musique. Il brancha rapidement son poste et laissa la radio, qui diffusait exclusivement des chansons rock'nd'roll, ou dans ce style. Impossible pour lui d'écouter autre chose, ça l'ennuyait. Le rock l'aidait à trouver l'inspiration dans ses dessins. Il aimait entendre le son des guitares, de la batterie, des basses. Il n'était d'ailleurs pas mauvais, lorsqu'il grattait un peu sa guitare acoustique, qui se trouvait dans son appartement, sûrement sur son lit.

La porte de la boutique s'ouvrit alors que William tournait le dos à l'entrée, penché sur l'un des sièges de tatouages où se trouvaient de nombreux outils. Il était en train de vérifier l'état des aiguilles lorsqu'il crut reconnaître, d'un regard en biais, une jeune fille qu'il avait connu quelques années plus tôt. Jeune fille qui était aujourd'hui une femme. « C'est quoi ce truc ? » Comme s'il avait fait quelque chose de mal, William lâcha ce qu'il tenait, doucement, et leva les deux mains en l'air. « Quoi, ce truc ? » Le mutant se redressa et afficha un léger sourire. Dans un autre contexte, il aurait pu croire que l'un de ses dessins avait pris vie, mais ce n'était pas le cas. Heureusement. « Tu ne t'attendais pas à retrouver ma trace dans un salon de tatouages, c'est ça ? » Son sourire s'élargit alors qu'il s'approchait d'Henley. Elle n'avait pas changé, bien que ses traits soient moins enfantins. « Tu viens pour un tatouage ou... c'est toi qui me suivait dans toute la ville avant de tomber ici ? » Autant savoir s'il devait encore s'inquiéter d'avoir été suivi ou si c'était Henley, qui l'avait reconnu et qui était venu jusqu'ici pour lui parler.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Henley Rhodes
avatar

Loner

▬ Date d'inscription : 07/10/2015
▬ Messages : 28
▬ Crédit(s) : Hepburns
▬ Points : 16
▬ Age : 85
▬ Célébrité de l'avatar : Holland Roden
▬ Âge du personnage : 24 ans
▬ Nom Mutant : Kâlî
▬ Pouvoir(s) : Manipulation de temps et de l'espace
▬ Métier/études : Etudiante en droit



MessageSujet: Re: it's been a long time # Henley   Jeu 26 Nov - 17:43


Si une personne m'avait dit ce matin que mon chemin recroiserait celui de William Winckworth, je l'aurai traitée de folle avant de me détourner dans un rire diabolique. Mais non. Il était bien là, devant moi, les deux mains en l'air. Pourquoi les mains en l'air ? Mon ami s'attendait-il à recevoir une visite des forces de l'ordre ? Finalement, la thèse du grand criminel n'était peut être pas aussi absurde que cela... J'étais donc heureuse de le voir lâcher ses longues, immenses et gigantesques aiguilles. Afin de me redonner une certaine contenance, je croisais les bras contre ma poitrine en affichant un petit air de défi.

- « Tu ne t'attendais pas à retrouver ma trace dans un salon de tatouages, c'est ça ? »

- « C'est sûr qu'avec ta gueule de british, je t'aurai davantage imaginé dans le rôle du barman ou de l'escort boy... Même si j'ignore lequel, entre l'alcool et l'aiguille, est le plus dangereux ! »

Arrivé à mes côtés, je franchissais les derniers centimètres qui nous séparait pour le prendre dans mes bras. Il était inutile de jouer les timides entre nous. Surtout pas après tout ce qui s'était passé entre nous. Quelques anecdotes me revenaient en mémoire dont certaines seraient encore capables de me faire rougir jusqu'aux oreilles tellement elles étaient embarrassantes. Étant donné notre différence d'âge, j'étais une gamine quand lui vivait ses premières histoires d'amour. J'avais déjà gâché évincé quelques pimbêches rien qu'avec mes beaux yeux emplis d'innocence. Je ne cessais de répéter à ma tante que, plus tard, je me marierai avec lui, que nous aurions sept bébés et un chien appelé « Truffe »... Mais pour lui, je n'étais qu'une petite sœur et il n'avait pas tort. A 8 ans, on imaginait son cher et tendre sur un beau cheval blanc venir nous chercher à la sortie du centre aéré avec un paquet de cookies. Pour n'importe quel spectateur, on aurait pu prendre William pour un pédophile... Quelle naïveté ! J'esquissais un sourire en me remémorant ces souvenirs si lointains. C'était le bon vieux temps. Le temps de l’insouciance.

- « Tu viens pour un tatouage ou... c'est toi qui me suivait dans toute la ville avant de tomber ici ? »

Devant sa question offensante, je me reculais pour lui donner une petite tape sur le bras avec un sourire amusée.


- « Nan mais vas-y ! Tu m'aurais fait marcher des kilomètres avec ces chaussures de compétition ? Ne me dis pas que tu m'as grillé depuis longtemps sinon je vais te le faire regretter... »

Sans attendre sa réponse, le verdict tomba. Coupable ! Mes index s'approchaient de ses côtés et appuyèrent sur ces endroits très sensibles pour la plupart des terriens. J'ignorais ce qu'il me prenait, mais j'étais heureuse de le retrouver à New York ! Cela paraissait tellement fou.

Après ce jeu de mains, jeu de vilain, j'essayais de reprendre mon souffle en lui posant une question :


- « Maintenant, tu sais que je te suivais, mais dis moi... Tu as regardé au minimum cinq fois par dessus ton épaule dans la rue , tu lèves les mains en évidence... William Winckworth aurait-il fait des bêtises ? »

C'était une réelle question, mais avec le sourire taquin en prime, elle passerait sans soucis. N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xmen-first-class.com/t3941-agenda-de-henley-rhodes#54076

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: it's been a long time # Henley   


Revenir en haut Aller en bas
 

it's been a long time # Henley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-