AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Démonstration de talents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Frederic Cahan
avatar


▬ Date d'inscription : 11/11/2015
▬ Messages : 7
▬ Crédit(s) : wildest dream
▬ Points : 10
▬ Célébrité de l'avatar : Nico Tortorella
▬ Âge du personnage : 27 ans
▬ Pouvoir(s) : Berserk



MessageSujet: Démonstration de talents   Ven 27 Nov - 20:00


Il prit une grande inspiration, tâchant de rester calme. Ses mains ne tremblèrent pas et sa voix n'hésita pas quand il énonça avec un calme olympien :

« Tu mens. »

C'était quitte ou double, il en avait parfaitement conscience. Soit l'autre mentait effectivement, soit il disait la vérité : dans le premier cas, Frederic aurait gagné cette première manche, dans le second... Il aurait perdu bien plus qu'il n'aurait dû mettre en jeu. C'était extrêmement risqué et Frederic acceptait rarement ce genre de pari pour la bonne et simple raison que contrairement à son adversaire, il avait beaucoup plus à perdre. Beaucoup trop.
Ses doigts avaient tremblé au début du jeu mais maintenant, il affichait une assurance presque déroutante. Une fois le jeu lancé, il n'avait plus le choix : il devait se donner à fond pour créer le change. Et au-delà des apparences, tout son être se lançait dans la bataille : ses yeux n'avaient pas quitté le visage de son adversaire alors qu'il énonçait clairement sa version de la veille. Il avait tout observé avec minutie : le léger détournement de ses yeux au moment où il avait fini sa phrase, le petit pincement des lèvres et l'envie fugace qui l'avait démangé de venir se gratter l'oreille, mais qu'il avait retenu au dernier moment. Autant de signes, de panneaux de signalisation sur le chemin de la vérité.
Et pourtant, il y avait toujours une infime chance pour cela échoue lamentablement, pour que tous ses pronostics soient faussés et qu'il ait mal interprété les signes. Aucune science n'était exacte et l'esprit humain avait tellement de subtilités qu'il pouvait encore s'être trompé. Certes, l'autre aurait dû être un excellent acteur pour jouer ainsi sur ce genre de détails, mais tout était possible.

De marbre face au jeune homme, il garda la tête droite : il y avait une maigre chance pour qu'il ne se soit pas trompé, et dans ce cas il tenait absolument à afficher son triomphe avec le manque de modestie qui s'imposait. Il s'exposait rarement, préférant rester discret au milieu de tous ces mutants véritables : lui, le fake, l'illusion qui trompait son monde, ne devait surtout pas attirer des regards inopportuns. Du moins ceux qui pourraient poser problème. Mais ce soir, il avait besoin de relâcher la pression et quand l'autre lâcha un soupir las, il sut qu'il avait gagné.

« N'est-ce pas ? »

C'était jouissif et presque jubilatoire de se prévaloir d'un don qu'il n'avait pas, et d'en utiliser un autre pour arriver à ses fins. Typique de sa manière de fonctionner, et il adorait quand cela portait ses fruits.
Les épaules de son adversaire s'affaissèrent et il s'autorisa à un micro-sourire presque amical.

« J'ai peut-être menti. »

« Tu l'as fait. Et maintenant, sois bon perdant je t'en prie. »

L'autre lui répondit d'un regard assassin, avant de se trémousser sur sa chaise pour aller chercher dans sa poche arrière son porte-monnaie. Il en sortit deux billets verts qu'il regarda en soupirant.

« Tu fonctionnes comme une sonde, c'est cela ? »


Question gênante : admettre qu'on était un mutant une chose, devoir décrire en détail un pouvoir qu'on ne possédait pas en était une autre. Frederic évitait ce genre de questions dérangeantes au possible pour ne pas commettre d'impair. D'autant qu'il ne pourrait jamais se rappeler à la perfection chaque mot qu'il prononçait, et que comme toute arme, ceux-ci pourraient un jour se retourner contre lui.
Il laissa un léger silence passer avant de tendre la main, réclamant silencieusement le gage du pari.

« Si tu veux voir les choses ainsi, sens-toi libre de le faire. »
finit-il néanmoins par lâcher quand il comprit que l'autre ne ferait rien avant d'avoir eu sa réponse.

Nouvelle confrontation de regards et nouveau soupir. Les billets verts atterrirent dans sa main et le jeune homme se releva pour l'abandonner là, sans un mot de plus et avec l'impolitesse de ceux qui sont vexés.
Il regarda les billets durement gagnés et cette fois-ci, se croyant seul, il laissa échapper un petit sourire victorieux et canaille.
Bien joué Frederic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Démonstration de talents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-