AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:18


CALYPSO HECATE AMBERFIELD
FEAT ASTRID BERGES-FRISBEY



Prénom : Calypso.
Second Prénom : Hécate.
Nom de famille : Amberfield.
Nom Mutant : Aglaopé.
Date de Naissance : Vingt-six octobre 1941.
Lieu de Naissance : New-York.
Origines : Anglaises.
Nationalité : Américaine.
Cheveux : Bruns.
Yeux : Couleur jade.
Taille : 1 mètre 76.
Pouvoir(s) : Empathie, qu'elle contrôle mal.
Étude(s) : Psychologie.
Métier : Étudiante, serveuse à mi-temps.
Lieu de résidence : Manhattan
Statut Social : Bourgeoise.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.
Groupe : X-men.



DERRIÈRE L'ÉCRAN


Prénom et/ou Pseudo : Pauline / coqueline`
Ton Âge : AHAHAH. 18 ans~
Où vis-tu : En Auvergne ? (ah, c'pas un pays ?), en France :3
Comment as-tu connu le forum : par Callisto :'D
Pourquoi tu t'es inscrit : Parce que je suis fan de X-men, et que je manque de RP.
Es-tu vraiment motivé à jouer sur ce forum : OUAIS GROS
Jours par semaine de présence : 6/7, quoi qu'un peu moins en ce moment (BAC FEVER BABY)
As-tu lu et signé le règlement : Yop
Un mot pour la fin ? : GRAOU LE CHAT.








Dernière édition par Calypso H. Amberfield le Lun 13 Juin - 20:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:18


QUI JE SUIS ?





it was a cold night. a cold silent night.

C'était un soir, comme un autre. Un soir que qu'elle pensait être comme un autre, serait plus juste. Elle était loin de se douter de la machination qui naissait dans la tête de sa sœur, Callisto. Si loin. Pourtant, elle aurait dû le sentir. Elle aurait dû le voir, le comprendre. C'était sa sœur, après tout. Elle était viscéralement liée à elle. De plus, son pouvoir aurait dû la mettre sur la piste. Elle aurait dû agir, tant qu'il en était encore temps. Mais Calypso était trop naïve, trop fragile. Elle ne comprenait rien aux sentiments humains ; elle n'avait jamais rien compris à ce sujet-là. Et elle s'en voulait, terriblement. Elle s'en voulait de ne pas avoir compris le trouble et la folie qui avait traversé la belle tête blonde de sa sœur.

Callisto était restée dans son bureau, plusieurs jours. De longues journées, où sa petite sœur ne la voyait presque jamais sortir. Elle ne pouvait qu'apercevoir sa chevelure, ou entendre la porte se refermer derrière elle. Calypso avait beau accourir : c'était toujours trop tard. L'enfer tendait à s'ouvrir sous ses pieds. De longues heures de silence, où seuls les soupires traversaient la porte. Des minutes insoutenables où elle se sentait seule, abandonnée par le seul pilier qui avait encore le courage de la soulever. Elle était inquiète. Terriblement inquiète. Jamais, elle ne l'avait laissé seule. Non, jamais. Elle avait toujours veillé sur elle, bien plus que leurs défunts parents ne l'avaient fait. Parfois, la belle brune s'aventurait à frapper à sa porte, quelques fois. Mais jamais elle n'avait de réponses. Callisto...Callisto, s'il te plait, ouvre moi. Viens manger quelque chose au moins, je t'en prie. Sa douce voix résonnait dans le grand appartement, sans que l'écho de celle de sa sœur daigne lui répondre. Alors, comme un rituel, Calypso s'en allait dans la cuisine, pour lui préparer un bon plateau repas qu'elle déposait amoureusement devant la porte. Elle voulait tout faire que pour sa sœur aille mieux. Pour qu'elle sorte de son isolement, qu'elle voyait d'un mauvais œil. Elle ne ressentait rien, quoi qu'un faible sentiment de trouble. Et puis elle s'en allait dans sa chambre, la culpabilité lui rongeant le ventre.

Et un sourire naïf se dessinait sur sa jolie bouche à son réveil. Le plateau n'était plus là. Elle l'avait finalement mangé. Du moins, c'était ce qu'elle croyait. Calypso avait déposé sa main sur le bois de la porte, avant d'y coller son oreille. Toujours aucun bruit, aucun signe de sa présence qu'elle appréciait tant. Reviens-moi vite, Callisto. Puis elle soupirait, lourdement, avant de rejoindre la salle de bain. La brune s'en voulait, toujours plus. Elle savait qu'elle était un réel poids, pour son aînée. Elle était trop candide, pour vivre dans ce monde sans elle. Les autres étaient des lions, et elle semblait être la proie. C'était le sentiment que sa sœur lui renvoyait. Sa sœur, dont la présence et le parfum rassuraient. Calypso la voyait depuis l'enfance comme une terrible lionne, prête à tout pour protéger sa portée. Son unique enfant, qui n'était pas réellement le sien. Elle avait grandi dans un monde si différent. Elle avait grandi seule, alors que sa cadette avait toujours été couvée par son affection débordante. La vie avec Callisto n'avait jamais été facile. Elle était dure et sévère, mais si elle l'était, c'était seulement par amour. La brunette le savait que trop bien. Tous ses choix se faisaient en fonction d'elle, comme si sa vie n'était conditionnée que pour elle. Et ce lourd choix qui la tourmentait faisait à nouveau parti des sacrifices qu'elle devait faire pour voir sa sœur s'épanouir dans un environnement saint et loin des dangers que le monde cachait.

Elle était finalement rentrée plus tôt de sa journée, fatiguée de si peu dormir. Calypso s'était entendue sur son lit, le regard rivé sur la fenêtre. La vue était imprenable, à la tombée de la nuit. L'appartement de ce dernier étage du building avait été d'un prix excessif, mais le panorama en valait le coup. Les douces lumières de la ville ressemblaient à des nids lucioles, juste-là pour voir les grands yeux émerveillés de la femme-enfant. Ses grands yeux de jade qu'elle avait clos une heure ou deux, le temps de reprendre les forces qu'elle avait perdus en quelques jours. Le réveil avait été brutal ; le claquement d'une porte l'avait sorti de ses songes sombres où elle avait soudainement été réceptive aux sentiments de son autre. On lisait la confusion et la torpeur sur son visage pâle, comme si elle avait fait un affreux cauchemar. Calypso s'était brusquement levée, et avait manqué de tomber au sol dans la précipitation qui la hantait. Sa sœur. Elle osait finalement poser la main sur la poignet glacée de la chambre de la blonde : cette dernière était vide. Elle était restée quelques secondes devant la scène, complètement tétanisée par ce qui avait pu lui arriver. La brune s'était dépêchée de traverser le grand appartement, pour rejoindre le salon vitré d'où elle pouvait voir toute la ville. Son regard affolé s'était déposé sur chaque élément, avant d'apercevoir la silhouette si petite de sa sœur, traversant les flocons de neige qui tombaient du ciel sombre.

Non...non, non, non! Elle ne prit pas même le temps de prendre une veste, ou d'enfiler des chaussures. Elle s'était ruée à la sortie, appuyant comme une folle à lier sur le bouton de l'ascenseur qui montait pas assez vite à son goût. Alors elle courrait. Elle dévalait les escaliers interminables du building, en manquant plusieurs fois de tomber. Et puis elle en vit finalement le bout, un peu comme la lumière tant attendue au bout d'un tunnel. Calypso courrait. Elle courrait à en perdre haleine. Elle n'avait même pas froid, sans veste et sans chaussures. Les pétales de coton semblaient vouloir protéger sa peau de pêche en s'y déposant avec douceur. Son corps n'en pouvait plus. Son corps était à bout de force. Elle sentait ses jambes faiblirent et son cœur s'emballait. Il fallait pourtant qu'elle continue, encore et encore. Ne fais pas l'idiote Callisto, ne fais pas l'idiote... Le ciel n'était pas avec elle. L'avait-il était un jour ? La pluie torrentielle qui avait déposé sur la ville un voile humide et le froid qu'avait entraîné la neige avaient eu raison d'elle. Elle avait glissé. Elle avait glissé sur le tapis blanc, alors qu'elle était si près du but. Les larmes coulaient déjà sur ses joues rouges. Des larmes de honte, des larmes de colère et de tristesse. Calypso s'était rapidement relevée, bien qu'un de ses genoux et qu'un de ses coudes avaient été relativement bien amochés par la chute.

Et sa sœur avait finalement fini par lui apparaître. Elle se tenait debout, tel un ange glacial. Calypso était trop loin pour comprendre. Elle était trop loin pour comprendre les sentiments qui la traversaient, et était trop loin pour lire sur ses lèvres. « Il faut que tu sautes du pont. J'aurais aimé que les choses se passent autrement mais il n'y a pas d'issue plus sûre. » Calypso n'avait compris qu'en voyant le fiancé de sa sœur s'approchait du pont. Elle s'était brusquement arrêtée, paralysée par la scène. Un cri avait déchiré sa jolie gorge. Un cri horrifié, un cri comme jamais on aurait pu entendre. Le corps du jeune homme avait basculé dans le vide, et avait rejoint le monde aquatique. C'était impossible, qu'il soit encore en vie après une telle chute. La brune pleurait. Elle pleurait toutes les larmes de son corps, une main collée sur ses lèvres et l'autre posée sur le muret du pont. Elle regardait l'eau sombre, impuissante. Sa sœur avait sacrifié son petit ami. Elle l'avait tué, sans raison. C'était ce que pensait Calypso, effondrée comme n'importe quelle personne trop sensible aurait pu l'être. Elle ne comprenait pas. Son regard terrifié s'était dirigé sur sa sœur. Sa beauté glaciale n'avait pas bougé d'un trait. Pas une larme, pas de marque de regret ou de tristesse. Non. Seulement son visage, ses joues un peu rosies par le froid.

Calypso s'approchait d'elle, d'un pas décidé. La blonde avait ouvert la bouche, mais aucun mot ne semblait vouloir en sortir. Mais qu'est-ce que tu as fais ? Callisto, qu'est-ce qu'il t'es passé par la tête ?! Tu l'as...tu l'as tué ! Callisto ne lui offrait toujours pas de réponse. La brune s'était approchée d'elle, désemparée. Il ne t'avait rien fait... Pourquoi ? Pourquoi, explique moi ! Réponds-moi ! Aussi surprenant que ça pouvait être, elle n'en voulait pas vraiment pas à sa soeur. Elle en voulait au Dieu qui leur avait assigné une telle vie. Calypso regardait sa semblable, des larmes naissantes aux bords des cils. Elle avait finalement levé les yeux sur elle, et se mordait fortement la lèvre. Une pointe de regret semblait naître en elle, alors que ce sentiment se décuplait dans le corps frêle la brune. Il allait découvrir. Tout découvrir. Viens. On doit rentrer. Je lui ai déjà ordonné d'écrire une lettre chez lui, il y a deux jours. Il l'a laissée sur son bureau. Nous ne serons pas inquiétées et personne ne nous découvrira. Jamais. Je te le promets. Je l'ai fait pour notre liberté..." Il allait découvrir. Tout découvrir. Viens. On doit rentrer. Je lui ai déjà ordonné d'écrire une lettre chez lui, il y a deux jours. Il l'a laissée sur son bureau. Nous ne serons pas inquiétées et personne ne nous découvriras. Jamais. Je te le promets. Je l'ai fait pour notre liberté... Calypso n'avait trouvé aucune réponse. Je l'ai fait pour notre liberté. Elle ne pouvait en vouloir à une sœur qui, toute sa présente vie, s'était battue pour elle. La brune avait simplement baissé la tête, laissant ses larmes s'écrasaient sur le sol. C'était évident : jamais elle ne pourrait en vouloir à sa sœur, quoi qu'il arrive.


QUESTIONNAIRE


Trois principales qualités : La douceur. Calypso est aussi douce d'un ours en peluche, et ouvre toujours ses bras à la première personne dans le besoin. Souriante, c'est une personne qui respire la vie et qui le montre et le rend bien aux autres. C'est aussi une personne très altruiste, qualité qu'elle tient de sa sœur qui s'est toujours formidablement occupée d'elle.
Trois principaux défauts : Mais elle est trop naïve. Calypso aurait pu porter le nom de Candide, tant sa naïveté et sa candeur est grande. De ce fait, elle est horriblement influençable. Elle est également très fragile ; son enfance, la protection constante de sa sœur et ses pouvoirs y sont pour quelque chose.
Signe physique particulier : Les gens se sont toujours amusés à comparer sa sœur et elle-même à des sirènes, faute à la finesse des traits de leurs visages.
Autres signes particuliers : Calypso craint l'extérieur. Callisto l'a toujours protégé hors des murs de leur maison, et n'est par conséquence jamais rassurée lorsqu'elle doit sortir seule.
Rêves les plus fous : Devenir quelqu'un de normal. Oublier le lourd passé que sa sœur et elle trainent derrière elle.
Désir d'avenir : Veiller sur sa sœur à son tour, de peur qu'elle n'en veuille toujours trop.





Dernière édition par Calypso H. Amberfield le Lun 13 Juin - 19:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:22


bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche ! (et soutien à ceux qui ont le BAC, on traverse la même galère :005: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:26


Merci Emily ! Et merci pour le bac, JE SORTIRAI VAINQUEUR ! (ou pas.)
:010:
Courage à toi aussi ! :'D
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:27


Bienvenue Calypso :025:


(RAAH Emily, parle paaaaaas du baaaaaac !!Je veux pas être déprimée...)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:29


Merci Rosalie !
(je me sens soudain seule dans ma période "fuck les révisions"... ça rassure ! :007: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:31


De rien

(Mes révisions ?Comment dire...Je révise, je fais autre chose, je révise, je fait autre chose...Mais j'aime paaaaaas réviser...)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:38


    Oh wai Astrid :014: Bienvenue Calypso !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:40


Bienvenue à toi jolie sirène demoiselle, je te souhaite bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:44


Keiraaaa :015:
Merci à vous deux ! Au plaisir de rp avec vous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 16:47


Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche syrena :016:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 17:01


Ah non pitié, pas SYRENA QUOI. Le nom le plus has been de l'histoire du cinéma après Dumbo !
Et merci ! :020:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 17:02


J'avoue, quand j'ai entendu le nom... =D

De rien !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 17:18


Bienvenue ! :009:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 17:45


Welcome :x003:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 18:09


Bienvenue ! J'adore cette actrice :015:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 18:38


Bienvenue petite sirène ! :x004:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 19:53


James > Merciiii ! Elle est chou je trouve !
Joshua, Jules et Eleanor > Merci :'D


Dernière édition par Calypso H. Amberfield le Lun 13 Juin - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:04


Eleanor C. Simmons a écrit:
Bienvenue petite sirène ! :x004:

Pleure pas petite Sirène, la ville dort encoooore ~ ... D'accord, je sors --> []

Bienvenue Calypso ! ( Et hop! encore un prénom magnifique sur le fofo)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:06


MDR, tu m'as pas sorti "HER NAME IS SYRENA!", c'est déjà pas mal (j'utilise Astrid sur deux forums, ca n'arrête pas xD). Melusine, c'est cool comme prénom, ca me fait penser à la petite sorcière rousse ! :008:

Je crois que ma fiche est finie o_O
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:12


...Ma vanne était plus drôle que Syrena, alors u___u.

Heheh, merci XD. Ah non, je l'aime pas la rouquine, et je l'ai jamais aimée XD. J'ai lu quelque part que Melusine voulait dire "merveille" et ça m'a beaucoup plu, voilà le pourquoi du comment qu'est-ce du prénom... Je sais, je flood, je raconte ma vie, mais j'y peux rien, c'est plus fort que moi ! Qu'on me mette une muselière...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:17


Oh, c'est encore plus mignon comme prénom du coup! Moi aussi je floode, du coup.
Pas taper ;___; (au pire, ma sœur elle vous tapera après. AHAHAHAH)
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:26


Validation de la petite sœur :x003:

____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:27


Merci monsieur le professeur ! :025:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   Lun 13 Juin - 20:30


Bravo Sistah !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.   


Revenir en haut Aller en bas
 

CALYPSO ☂ tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENNES FICHES-