AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Gaïa Rose Monroe

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 15:29

PRÉNOM NOM
FEAT ADRIANA LIMA


Gaïa Rose Monroe Icon10

Prénom : Gaïa
Second Prénom : Rose
Nom de famille : Monroe
Nom Mutant : Zoélie, en l’honneur de sa jumelle décédée, mais est plus couramment appelée Elie (c’est plus court !)
Date de Naissance : 1er Janvier 1948
Lieu de Naissance : Lyon
Origines : Un sacré mélange : de par son père, elle est anglaise & indienne, et de par sa mère, elle est française et espagnole.
Nationalité : Française
Cheveux : Brun
Yeux : Vert/Bleu
Taille : 1m75
Pouvoir(s) : Empathie & Contrôle du système immunitaire
Étude(s) : Etudiante en journalisme
Métier : Enchaîne les petits boulots pour avoir de l'argent sur son compte. En ce moment, elle est barmaid.
Lieu de résidence : L'Institut
Statut Social : Célibataire
Orientation Sexuelle : Bisexuelle
Groupe : Membre de l'institut



QUI JE SUIS ?


Serrant le lavabo de ses mains, Gaïa observait son reflet dans le miroir avec un air dépité. En dépit de ses efforts, on voyait toujours, de manière flagrante, qu’elle avait récemment passé des nuits déplorables. Etre malade ne réussit en effet à personne, et encore moins à la jeune Monroe. En effet, son contrôle sur son empathie s’en trouvait alors fortement amoindrit, la transformant en véritable « éponge émotionnelle », comme elle avait pu l’être à la découverte de son don... Afin d’en réduire au maximum les effets, elle devait s’enfermer dans sa chambre, s’éloigner autant que possible des autres, et aussi se goinfrer de médicaments, dans le but « d’abrutir » son cerveau... Inutile de dire que la jeune française était pressée de contrôler enfin parfaitement son don, pour ne plus avoir à craindre sans arrêt d’être malade (ce qui est plutôt ironique, quand on sait que l’un des facettes de son autre pouvoir est justement de rendre les gens malades, mais là n’est pas le sujet de conversation.)
La jeune femme poussa un soupir en réalisant qu’elle n’avait décidément pas le courage de lutter contre la nature : tant pis, elle aura de grosses cernes sous les yeux ainsi qu’une coiffure qui ne ressemblait à rien, car ses cheveux ne voulaient pas coopérer... Cependant, Gaïa ne se plaignait pas : elle n’était plus malade ! Hourra !
Elle quitta la salle de bain pour se rendre dans sa chambre, et fouiller dans sa penderie, d’où elle en sortit une tenue on ne peut plus simple : un tee-shirt blanc accompagné d’un jean. Un sourire teinté de tristesse se nicha sur ses lèvres, tandis que son cœur semblait se comprimé dans un étau, alors que, tout en s’habillant, son regard tomba sur une photo qui trônait sur sa table de nuit. Sur cette photo, on y voyait un couple, éperdument amoureux, emporté dans une valse, sous le regard admiratif de deux adorables fillettes, et entouré par une foule en liesse. Cette photo, c’était l’un des derniers souvenirs des jours heureux de la famille Monroe. Gaïa s’en souvenait comme si c’était hier : la petite famille s’était rendue à une petite fête foraine, qui se produisait annuellement, dans un village à une trentaine de kilomètres de Lyon. Gaïa et sa jumelle, Zoélie, venaient de fêter leurs 9 ans, c’était d’ailleurs la raison de la présence de la famille à cette fête. Pour l’occasion, les jumelles avaient eu le plaisir d’être également en compagnie de leur oncle paternel, qu’elles considéraient comme leur 2ème père, mais aussi du couple de meilleur ami de leurs parents, qu’elles adoraient grandement. Les fillettes avaient été autorisées à faire quelques jeux sur place, ainsi qu’à dévorer des sucreries, puis la famille s’était dirigée vers le bal. Les fillettes avaient dansé jusqu’à en avoir mal à la tête, pour finalement se reposer quelques instants, hilares de cette journée magique. C’est alors que la troupe musicale avait interprété « La foule », d’Edith Piaf. Les parents Monroe, qui adoraient tous les titres d’Edith Piaf, n’avaient résisté à la tentation de danser dessus. C’est ce moment précis qu’avait choisit l’oncle pour immortaliser la famille.
Tout en finissant d’enfiler son jean, la jeune française détourna le regard de la photo, dans l’espoir fou que cela allait arrêter le flot de ses souvenirs qui l’assaillaient avec une précision douloureuse : les gestes de plus en plus déplacés du meilleur ami de ses parents à son égard pour finir par cette nuit terrible de cette tentative de viol échoué grâce à l’intervention du pouvoir de la fillette. Tremblante, l’enfant avait fermée les yeux en comprenant que se débattre ne servirait à rien. Elle ne les avait rouvert qu’en entendant un bruit sourd, suivant de gémissements de douloureux. Avec stupeur, elle avait alors pu voir son agresseur au sol, ses mains sur son cœur, le visage grimaçant de douleur. Quelques minutes plus tard, ses parents avaient enfin fait leur apparition, ayant confié leurs filles à leur ami pour la soirée.
Dès lors, tout s’écroula : le meilleur ami fut amener à l’hôpital, et finalement guérit. Il prétendit alors aux parents Monroe que tout ça, c’était de la faute de leur maudite fille, qu’elle l’avait rendu malade en le touchant. Gaïa avait alors eu beau essayer de rétablir la vérité, avec ses mots d’enfant de 10 ans, seule sa mère l’avait cru. A moins que son père n’ait pas voulu voir le monstre qui se nichait au cœur de cet ami qu’il connaissait depuis toujours... Croire que sa fille était un monstre, d’autant plus que celle-ci était à même de ressentir les émotions de son entourage, et ce, sans même les voir, depuis ses 6 ans, c’était bien plus facile... Le couple s’était alors séparé, brisant le monde douillet des jumelles Monroe...
Puis le monde de Gaïa s’était totalement écroulé l’année de ses 16 ans. Elle avait réussit à dompter quelque peu son empathie, même si tout contrôle semblait inexistant lorsqu’il s’agissait des émotions ressentit par sa jumelle : en effet, même quand elles étaient éloignées l’une de l’autre, Gaïa ressentait les émotions de Zoélie. Et, ce jour tragique, ce fut également le cas. Zoélie était allée à la fête foraine du petit village à côté de Lyon, en compagnie de son petit ami, Mme Monroe servant de chaperon pour l’occasion. Zoélie avait toujours eu beaucoup plus de succès que sa sœur auprès des garçons, qui ne devaient sans doute guère apprécié le fait que Gaïa portait souvent des gants, et semblait, la plupart du temps, à même d’anticiper leurs attentions, en dépit de leurs efforts pour les camoufler... Ce jour-là, donc, Gaïa était restée dans l’appartement de leur mère, à Lyon. Ce jour-là, elle sentit mourir sa sœur. Zoélie et son petit ami s’étaient en effet fait agressé par un jeune qui en voulait après leur argent, qu’ils refusèrent de lui donner, ce qui leur valu d’être poignarder sans état d’âme ! Ce jour-là, Gaïa eut l’impression de mourir également. Lorsqu’elle fut enfin remise de ses douloureuses émotions, elle prit deux décisions : elle ferait tout pour maîtriser au mieux ses maudits pouvoirs mais elle ferait également tout ce qui était en son pouvoir pour ne plus jamais s’attacher à quiconque, craignant que si jamais elle venait à recréer un lien aussi fort que celui qui l’unissait à sa sœur, cela risquerait de finir de manière aussi tragique. Elle avait déjà faillit devenir folle, ce jour-là...
La jeune femme secoua sa tête pour faire fuir les derniers bribes de son passé, afin de se concentrer sur le présent. Tout en s’attachant les cheveux en un chignon négligé, elle songea qu’elle avait bien fait de se renseigner pour trouver quelqu’un en mesure de l’aider à gérer ses pouvoirs, même si, une fois ses recherches abouties, elle dût quitter son pays natal. Désormais, elle maîtrisait bien mieux ses pouvoirs. Certes, il y avait encore des progrès à faire, mais c’était toujours mieux qu’au tout début ! Concernant sa 2ème résolution, par contre, c’était plus difficile, mais elle faisait de son mieux... Et, pour l’instant, elle se débrouillait plutôt pas mal...
« Monroe, grouilles-toi, on va être en retard », gronda une voix furieuse, derrière sa porte, alors que le propriétaire de cette même voix tambourinait vigoureusement contre la porte. « Allez, magnes ! »
Le cœur de la jeune femme se mit à tambouriner à toute vitesse contre sa poitrine.
*Sous la surprise*, songea-t-elle.
*Vraiment ?*, l’interrogea une petite voix moqueuse au fond de sa tête. *Tu crois ?*
Poussant un soupir, La jeune femme inspira longuement afin de regagner un rythme cardiaque normal, ne voulant surtout pas que, grâce à son pouvoir, son camarade puisse entendre son changement de cadence. Tout en faisant ça, elle attrapa son sac, qu’elle glissa sur son dos, alors que le grognon, de l’autre côté de la porte, continuait à frapper à la porte.
« Warrens, dis-moi, tu comptes vraiment détruire ma porte, un matin », déclara la jeune française en ouvrant cette même porte pour découvrir derrière un séduisant blond, « où c’est juste une impression ? 
- Mon envie de détruire ta porte cessera le jour où tu ne seras plus en retard », déclara le jeune homme avec une moue boudeuse. « Mais ça n’arrivera jamais !
- On t’a déjà dit que t’étais qu’un crétin ?
- Je crois, ouais... Tu me le dis presque tous les jours ! »
Un sourire fleurit sur les lèvres de Gaïa alors que, tout en fermant sa porte, une petite joute verbale s’engagea entre elle et Dorian. C’était leur routine...
*Allez, une nouvelle journée commence*, songea la jeune femme en suivant le pas de son comparse.


QUESTIONNAIRE


Le(s) pouvoir(s) en détail(s) : *Empathie : La jeune française peut en effet ressentir les émotions des gens. Auparavant, elle les ressentait en quasi-permanence, ce dont elle avait en horreur (en effet, se sentir amoureux d’une personne que vous n’appréciez guère, juste parce que son conjoint est à vos côtés, ou alors détester quelqu’un qui ne vous a rien fait, c’est loin d’être évident tous les jours !) A présent, elle peut « bloquer » son pouvoir, et ne sentir les émotions que lorsqu’elle le désire. Elle peut ainsi éprouver les émotions des personnes se trouvant à 10 km d’elle (ce qui est, au niveau de la distance, son grand maximum pour l’heure.) Cependant, son pouvoir débloque lorsqu’elle est malade (avec de la fièvre), ou blessée (pas un petit bobo, hein, une vraie blessure qui vous donne envie de crier de douleur.). Lorsque cela se produit, elle ressent alors les émotions de toutes les personnes se trouvant à 5 km à la ronde. Pour atténuer la chose, elle doit alors s’isoler et prendre beaucoup de médicaments, pour endormir en quelque peu son cerveau, suffisamment pour faire taire pour son. De même, son « blocage anti-émotions des autres » ne fonctionnent pas lorsque les gens à proximité d’elle ressentent une grande émotion (genre, une immense douleur suite à une blessure par balle, ou une grande joie à la suite d’une demande en mariage. Vraiment le genre d’émotion qui vous donne envie de sauter au plafond ou de hurler !)
De plus, la mutante peut également influencer sur les émotions de son entourage. Enfin, pour l’instant, elle débute. C’est ainsi qu’elle peut rendre quelqu’un un peu plus (un tout petit peu plus) heureux, triste, mécontent... Cependant, elle ne peut influencer, pour l’heure, que sur une émotion déjà existante. Par la suite, elle pourra grandement l’accentuer, et même l’insuffler directement (par exemple, rendre un mec très content, alors qu’il souffre de douleur suite à une très mauvaise bagarre...)

*Contrôle du système immunitaire : Gaïa, par un simple contact, peut en effet contrôler le système immunitaire des gens. Pour le moment, elle ne peut toutefois faire qu’une chose : accentuer chez ceux qu’elle touche une maladie latente, ou, s’ils sont en bonne santé, leur provoquer une crise cardiaque ou une rupture d’anévrisme (ça dépend de la personne en face.) Par la suite, elle pourra inoculer une maladie à ses victimes, mais également soigner les gens. Bien sûr, dans les deux cas, au début, ça lui demandera beaucoup d’énergie, et en fonction de la maladie (qu’elle donne ou qu’elle soigne), ça la fatiguera toujours beaucoup.
Pour le moment, elle parvient à contrôler son côté : « Je rends malade les gens en les touchants. » Néanmoins, elle perd le contrôle de son pouvoir si quelqu’un la touche par surprise, l’agresse, ou la touche lorsqu’elle est malade ou blessée (comme pour son empathie, en somme...) C’est ainsi que, par mesure de sécurité, elle porte souvent des gants, ou des manches longues, et veille, la plupart du temps, à ne laisser que peu de bout de peau à découvert...
Caractéristiques de mutants : La seule caractéristique qu’elle ait par rapport à ses dons est liée au contrôle du système immunitaire. En effet, lorsqu’elle s’en sert, ses veines sont plus apparentes, plus colorées, et palpites...
Trois principales qualités : Souriante : En effet, en dépit des épreuves qu’elle a traverser, la brunette fait toujours de son mieux pour rester souriante, et essayer de voir la vie du bon côté, même si cela n’est pas toujours aisé.
Loyale : Gagner l’amitié de la jeune Monroe n’est pas chose aisée, mais, une fois que c’est chose faite, la jeune femme est prête à tout pour ses amis, et ne les trahirait pour rien au monde !
Ne se prend pas au sérieux : La jeune femme est souvent la 1ère à rire d’elle-même, et adore faire la folle avec ses amis. Toutefois, elle sait faire la différence entre faire la folle, et faire n’importe quoi, elle réfléchit à deux fois avant de faire quoi que ce soit qui puisse être dangereux pour elle, mais aussi et surtout pour son entourage...
Trois principaux défauts : S’ouvre difficilement aux autres : Réussir à cerner en quelques instants les émotions (volontairement ou non), n’aide guère la jeune femme à s’ouvrir aux autres. En effet, comment être elle-même alors qu’elle peut, à tous instants, cerner les émotions de son entourage, et, ainsi, s’adapter à la situation ? De par son pouvoir, elle estime connaître la nature humaine, et ça ne lui donne guère envie de s’ouvrir à quiconque... De plus, elle déteste parler de son passé, préférant aller de l’avant, et refuse de s’attacher pour ne plus souffrir...
Têtue : Il est difficile de la faire changer d’avis, une fois qu’elle a prit une décision, rien ni personne n’est en mesure de la détourner de son chemin, c’est une vrai tête de mule !
Solitaire : Si la jeune femme aime faire la folle avec ses amis, elle ressent cependant souvent l’envie d’être seule. Ca lui permet de se plonger dans ses pensées, à travers un bon livre ou en faisant un bon jogging.
Signe(s) physique(s) particulier(s) : Elle a un tatouage autour du poignet droit. C’est une sorte de bracelet, à 1ère vue, mais, en fait, il s’agit d’une suite de rune celtique, sensé porter bonheur à ceux qui les portent... Sur l’intérieur de son poignée gauche, elle s’est fait tatoué le surnom de sa jumelle en japonais : Lily, suite à la mort de cette dernière.
Autres signes particuliers : (Elle est allergique aux piqûres de guêpes, et, de ce fait, détester ces dernières !
Rêve(s) le(s) plus fou(s) : *Se réveiller et réaliser un jour que sa jumelle est toujours en vie, car, depuis sa mort, elle a l’impression d’avoir perdu un morceau d’elle-même.
*Contrôler parfaitement ses pouvoirs.
*Prouver à son père qu’elle n’a pas mentit en disant que son meilleur ami a voulu abuser d’elle, car son père ne lui a guère adressé la parole depuis ce jour maudit, et il l’a carrément rayé de sa vie après la mort de Zoélie !
*Réussir à retrouver confiance en l’espèce humaine, car, après tout, il doit bien y avoir encore des gens qui ne soient pas des violeurs en puissance, des assassins, ou des gens qui vous lâchent à la 1ère difficulté, non ?
Désir(s) d'avenir : *Devenir une grande journaliste.
*Avoir la chance de retourner plus souvent en France, car elle n’y va que très peu, pour y voir sa mère, et n’y reste jamais bien longtemps.




DERRIÈRE L'ÉCRAN


Prénom et/ou Pseudo : Heu... J’ai oublié ! ^^
Ton Âge : M'en souviens plus non plus ! XD
Où vis-tu : France
Comment as-tu connu le forum : J'y suis déjà !
Pourquoi tu t'es inscrit : Juste parce que je me suis dis que, quitte à vous embêter, autant vous embêter 2 fois ! Je sais, je suis adorable, c’est pas la peine de me remercier, voyons !
Es-tu vraiment motivé à jouer sur ce forum : Toujours pas depuis la 1ère fois ! Je sais, je sors !
Jours par semaine de présence : Je l’ai déjà fais savoir via mon 1er compte !
As-tu lu et signé le règlement : Vi !
Un mot pour la fin ? : Chouquette !

...Dernière chose ! Votre personnage est : Inventé

Gaïa Rose Monroe Icon10









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 15:35

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 15:37

Je ne vois pas qui est ton autre compte! :O

Re-bienvenue en tout cas :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 15:51

Merci tous les 2 !

Mouhaha, j'suis trop forte, tu sais pas qui je suis ! Ca me change, en général, les gens me grille en 3 secondes.... Ils sont pas drôles ! :x003:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 16:06

:O Je devinerai en temps voulu. Ou pas. :)
Revenir en haut Aller en bas
Elvie Killers
Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr
Elvie Killers

Gaïa Rose Monroe Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr

Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 17:04

Bienvenue :x002:

____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers
Game Master
Fondatrice
Maître du jeu
Game Master

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99

Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 17:11

Moi je sais qui tu es :008: et je te re-valide avec ce compte là, amuse-toi bien :044:

____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitimeJeu 14 Juin - 18:39

Youpi !
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gaïa Rose Monroe Empty
MessageSujet: Re: Gaïa Rose Monroe   Gaïa Rose Monroe Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaïa Rose Monroe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Evangelinne, La richesse de la rose, c'est sa fragilité [VALIDEE]
» Les retrouvailles d'une Rose et de son Bourreau
» Village Hentaï
» Design' printanier: Rose is good^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENNES FICHES-
Sauter vers: