AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeDim 5 Mai - 1:30




Ce soir la boutique de comics où je travaillais fermer plus tard que d'habitude, un des employés étant malade, j'avais aidé le patron à faire l'inventaire de ce que l'on avait en stock ou pas, malheureusement pour Ethan c'était le soir où il dormait à l'appartement, je m'étonnais de sa patience, il fureté entre les différents rayons, s'arrêtant de temps en temps pour en lire un.

M'assurer de sa présence et son bien-être était devenu un réflexe en peu de temps. Les premières semaines avaient été dures, puis on a fini par se faire confiance et s'apprivoiser. Cependant depuis quelque temps il parlait peu et ça m'inquiétait, j'avais tenté de lui en parler mais il avait gardé ça pour lui prétextant que tout aller pour le mieux. Jusqu'au soir où je baissais ma garde et laisser ma télépathie faire, Ethan s'était endormi sur le canapé et sembla légèrement agité. Ce que je vis ne me rassura pas vraiment, une silhouette qui prit des traits familiers ceux de son père, puis cette silhouette s'effacer peu à peu comme emporter une ombre puis j'eu l'impression d'être plongé dans le noir.

Son père lui manquait, pourquoi je n'y avais pas pensé plus tôt ? Peut être parce que j'avais appris à passer outre ? En tout cas je m'en voulais, et j'essayais de faire plus attention sauf qu'Ethan s'en rendit compte et se ferma un peu plus... Quel malin ce gamin.

Du coup j'avais essayé de retrouver son père, rendant visite à des membres des damnés qu'il avait connus, j'avais aussi fait les membres de la confrérie, ainsi que tous les lieux où il aurait pu être, mais sans succès, comme s'il avait disparu... J'avais pensé aux pires des scénarios, et je n'étais pas la seule même si Ethan continuait secrètement d'espérer le retour de son père, je tentais de le réconforter jusqu'au fameux " tu crois qu'il m'a oublié " qui m'avait fendu le coeur.

Je secouais la tête chassant ces pensées de mon esprit, voyant enfin la fin de cette liste, mon patron me remercia, et laissa choisir à Ethan un comic pour son calme et son attente, je le remerciais à mon tour avant qu'il m’annonce que je pouvais enfin partir, je ne me le fis pas dire deux fois avant de prendre la sortie.

L'avantage c'est que mon appartement n'était pas loin, une petite dizaine de minutes enfin ça dépendait de notre rythme, du temps et surtout de la conversation, mais Ethan ne prononça pas un mot de tout le trajet. Finalement c'était plutôt long et il était impatient de se mettre au lit, je lui laissais donc les clés avant d'aller à la boîte aux lettres récupérée le courrier.

Seulement j'eu un drôle de sentiment, celui que vous avez quand vous pensez que quelqu'un ou qu'un truc va surgir devant vous, et par les temps qui courait c'était loin de me rassurer... Frôlant la paranoïa je trouvais le courage ou la folie de ressortir et chercher d'où venait ce sentiment.

J'avançais donc dans la rue face à mon appartement, et étrangement mon regard se posa sur la ruelle d'en face plonger dans le noir le plus total, le lampadaire d'à côté se mit à grésiller, un léger vent venait de se lever, il ne manquait plus que les arbres morts et les cris des corbeaux et j'étais plongée en plein film d'horreur.

Un bruit de porte derrière moi me fit sursauter, et je me trouvais dans le sens inverse sans savoir comment j'avais fait, mais ce n'était autre qu'Ethan qui trouvant que je mettais trop de temps était venu me chercher, malgré mais diverses tentatives pour le renvoyer dans l'appartement, il préféra venir se poster à mes côtés. J'optais pour le mode bouclier en me positionnant devant lui, le protégeant de n'importe qu'elle menace...

Mes mains commençaient à fourmiller et je compris rapidement que mon électrokinésie prenait le dessus, prête à en découdre, je respirais profondément tout en me concentrant afin que ma télépathie soit capable de détecter la moindre pensée d'un potentiel ennemie. Je songeais à lancer le célèbre " il y a quelqu'un " mais dans cette situation c'était un peu trop cliché non ?


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt


Dernière édition par Elvie Killers le Dim 5 Mai - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeDim 5 Mai - 18:16






Un an s'était écoulé depuis que William avait laissé son fils entre les mains de la jeune Elvie, une mutante qu'il avait connu alors qu'il tentait de la recruter dans le club des damnés. Ce club, il l'avait laissé derrière lui, pour protéger Ethan de la redoutable Emma Frost, qui voyait pour lui un bel avenir au sein du club. Rendez-vous compte : un enfant capable de faire vivre ses dessins, une aubaine pour les damnés, qui pourraient alors terroriser toute une ville et plus encore selon l'étendu du pouvoir d'Ethan une fois adulte. Non, cette vie n'était pas faite pour un petit garçon qui a encore peur du noir. La vie dans le brotherhood non plus d'ailleurs.

William avait rejoins le clan d'Erik Lehnsherr, par principe. Il n'avait pas confiance en la race humaine et craignait pour la sécurité de son fils à l'avenir, si les mentalités n'évoluaient pas. Pourtant, il avait laissé Evan entre les mains des X-men. Et William n'avait pas eu le choix. Comment aurait-il pu gérer sa vie de père et sa vie de mutant dans un lieu où ses semblables réclamaient la guerre avec les humains ? Au moins, à l'institut, Evan était en sécurité. Il pouvait faire ce qu'il voulait, s'amuser, rencontrer d'autres mutants comme lui et ne serait pas envoyé en plein combat contre d'autres mutants ni contre les humains. Mais cette absence était douloureuse, autant pour William que pour son fils. Alors, après s'être remis de tout ce qu'il lui était arrivé quelques mois auparavant, le mutant décida de retourner auprès d'Elvie pour voir Evan.

Il faisait nuit et les rues de New-York étaient désertes. Pourtant, quelque chose se tramait à l'intérieur des lampadaires. Tous grésillaient au fur et à mesure de la progression de William dans la ville. Celui-ci s'était transformé en fumée pour pouvoir voyager à travers les ampoules, pour aller plus vite - et surtout pour ne pas heurter un humain. Lorsqu'il eut enfin terminé son chemin, le mutant s'arrêta dans un coin sombre et observa l'immeuble en face de lui. C'était celui de Elvie. D'ailleurs, la jeune femme était ici, avec Evan. Elle avait repéré du mouvement et devinait que quelqu'un l'observait. William ne fit pas durer le suspense plus longtemps et sortit de l'ombre, lentement. « J'espère que je vous ai manqué. » Sans hésité, Evan se mit à courir vers son père et lui serra les jambes avec sa petite force. William posa deux mains sur ses épaules en levant les yeux vers Elvie. « Je crois qu'il y en a au moins un à qui j'ai manqué. »



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeDim 5 Mai - 22:46




Un homme ne tarda pas à sortir de l'ombre, je connaissais bien cette personne et Ethan ne tarda pas à se mettre à courir dans sa direction, et j'étais comme paralysée je me serais mis une bonne paire de gifles si j'avais pu, ou je me serais secouée, j'avais du mal à croire qu'il était réellement en face de moi...
Un an, avait passé depuis qu'il m'avait confié son fils... J'étais partagée entre deux émotions et deux réactions bien différentes : lui sauter dans les bras parce qu'il était encore en vie et par les temps qui courait ça devenait un exploit ou me mettre en colère après lui pour ne pas avoir donné de nouvelles à son fils.

- J'espère que je vous ai manqué. Je crois qu'il y en a au moins un à qui j'ai manqué.

J'eu un léger sourire en entendant sa voix tout en regardant Ethan contre son père, je m'avançais à mon tour voulant m'assurer qu'il était réellement là, que ce n'était pas un fantôme ou une quelconque vision, j'attendis patiemment qu'Ethan termine son câlin pour serrer William dans mes bras.

- Tu nous as manqué, ne lui refait plus jamais ça.

Dès que je m'écartais Ethan se rapprocha à nouveau de son père et mon sourire se fit plus franc, je commençais à m'avancer afin de faire entrer le mutant et son fils à l'intérieur, où il faisait meilleur et où on pourrait discuter tranquillement, tout en montant les escaliers je me tournais vers William afin de m'assurer de sa santé.

- Tu vas bien ?

J'avais une trousse de secours dans la salle de bain, au cas où, mais j'étais heureuse de voir Ethan sourire franchement comme avant, depuis peu il ne mangeait pas grand-chose et parler peu... Une fois arrivé à la porte Ethan prit les devants puisqu'il avait ouvert la porte un peu plus tôt, je fis signe à William de passer avant de reprendre la parole.

- Je te sers quelque chose ?

Je regardais Ethan qui faisait comme chez lui, se servant à boire et à manger avant de s'installer sur le canapé, chose qui me fit sourire, j'étais contente qu'il ait pris ces petites habitudes et ce soir il les faisait en souriant que demander de plus.

- On peut savoir où tu étais passé tout ce temps ?

J'avais fait tous les endroits possibles, parler à des tas de types plus ou moins louches afin d'obtenir une réponse, en vainc alors j'avais fini par me faire une raison, plein de mutants disparaissaient, j'avais fait le rapprochement, tout en prétendant tous les jours à Ethan que son père rentrerait bientôt...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMar 7 Mai - 18:54




Ethan avait grandi. Les traits de son visage étaient restés les mêmes, mais quelque chose était différent. Il avait encore son apparence de petit garçon mais l'on pouvait aisément voir qu'il n'était plus celui que William avait laissé derrière lui un an auparavant. Elvie aussi avait changé. Elle semblait avoir pris plus d'assurance. Qui sait ce qu'il s'était passé dans sa vie pour la faire évoluer ainsi ? William était curieux de le découvrir. Mais pour le moment, il devait profiter des retrouvailles avec son fils. Il le serra doucement contre lui, heureux et incroyablement désolé. S'il aurait pu, jamais il ne l'aurait laissé seul tout ce temps. Sa culpabilité augmenta lorsque Elvie l'étreignit, en lui demandant de ne plus jamais faire ce qu'il avait fait à Ethan. William ferma les yeux quelques instants, conscient que son attitude n'avait pas été digne de celle d'un père. Puis, lorsqu'il sentit que la jeune mutante se détacha de lui, il ouvrit les yeux et les posa sur son fils. Ethan se dépêcha de le serrer une nouvelle fois et William ne put s'empêcher de le soulever du sol à l'aide d'un bras. L'enfant passa ses deux petites mains autour de sa nuque et garda sa position assise, sur l'avant-bras de son père. Il était vraiment ravi de le revoir et ne semblait pas lui en vouloir - du moins, pas en apparence.

Elvie avait décidé de l'inviter dans son appartement, comme au bon vieux temps, et ne tarda pas à lui demander s'il allait bien. William eut un sourire qui se voulait des plus rassurant et répondit sans plus attendre. « Je vais bien. Comme tu peux le voir. Et toi ? » Une fois au bon étage, Ethan descendit du bras de son père et se rua sur la porte d'entrée, qu'il ouvrit rapidement, comme s'il était pressé de se retrouver à l'intérieur de l'appartement. « Quelle flèche... ». William eut un petit rire en voyant son fils faire comme chez lui. Mais n'était-ce pas le cas depuis tout ce temps ? Après tout, Ethan était capable de s'adapter rapidement lorsqu'il se sentait en confiance.

William observait son fils sur le canapé lorsque Elvie lui proposa à boire ou à manger. « Hm, je veux bien un verre de lait. Et si tu fais toujours tes brownies... je suis partant. » Un petit sourire malin s'était niché sur les lèvres de William qui salivait d'avance. Les brownies de la jeune femme étaient absolument succulent et il n'avait pas encore eu l'occasion d'en manger d'aussi bons depuis tout ce temps. D'ailleurs, en parlant de temps, Elvie demanda des explications à William. Il avait disparu depuis un an. Une année entière, sans donner de nouvelles. Le mutant laissa un long et profond soupir s'échapper de ses poumons alors qu'il regardait dans le vide. Il devait trouver les mots pour expliquer ce qu'il s'était passé dans sa vie pour qu'il ne puisse revenir auprès de son fils. « J'ai rejoins la confrérie. Mais, il y a eu... un évènement qui m'a empêché de revenir. Je ne peux pas risquer de le dire devant Ethan alors... » William fit comprendre à la télépathe qu'il avait besoin de parler en privée. Il se concentra alors sur son regard, certain qu'elle userait de son don de télépathe pour continuer la discussion. * J'ai eu un accident. Une confrontation entre mutants. J'ai été plongé dans le comas durant deux mois. Le reste du temps, j'ai dû passer en rééducation pour guérir de mes blessures. Ce n'était pas beau à voir mais j'ai survécu. * William soupira une nouvelle fois et posa ses mains sur le dos d'une chaise, l'air totalement décontracté. En réalité, au fond de lui, le mutant n'était pas très fier de tout ce qu'il venait de dire. Même s'il avait vécu un accident, William en avait été responsable. En tant que membre de la confrérie, il avait conscience des dangers qu'il encourait. Il s'était donc douté, à ce moment-là, que la petite guerre entre mutants n'allait pas être toute simple.




____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 8 Mai - 15:02




Je m'étais fait du souci pour le mutant, je n'attendais pas que l'on soit arrivé dans mon appartement pour lui demander s'il allait bien, je me tournais donc vers le mutant qui portait son fils dans ses bras, attendant sa réponse, ma télépathie en marche juste au cas ou le jeune homme ne veuille pas inquiéter son fils.

- Je vais bien. Comme tu peux le voir. Et toi ?

- Je vais bien.

Son sourire se voulait rassurant mais pour disparaître pendant une année, il y avait forcément quelque chose qui n'allait pas... J'étais obstinée peut-être trop, mais j'avais toujours été comme ça, je lâchais difficilement l'affaire... Quel qu'en soit le prix. Une fois arrivé au bon étage, je tournais rapidement la tête m'assurant que personne d'autre n'était là. Ethan descendit des bras de son père et entra dans l'appartement à toute vitesse.

- Quelle flèche...

- Et encore là il est fatigué.

Ethan débordait toujours d'énergie, et l'excitation de revoir son père semblait l'avoir rechargé du moins pour le moment, je refermais la porte derrière nous, soulager que mon voisin ne se soit pas invité, dans mon appartement pour la soirée. Trop de testostérone dans un appartement c'était rarement bon signe. Puis Ethan ne tarda pas à rejoindre le canapé, je me charger de demander à mon invité s'il voulait quelque chose.

- Hm, je veux bien un verre de lait. Et si tu fais toujours tes brownies... je suis partant.

J'inclinais légèrement la tête avec un petit sourire, il se souvenait de ça ? La dernière fois qu'il en avait mangé c'était la nuit où il m'avait laissé Ethan. Je m'étonnais donc qu'un an après il se souvienne toujours des brownies que je faisais.

- Je dois avoir ça.

Mon sourire se fit plus chaleureux, et je me dirigeais vers la cuisine attrapant deux verres, avant de me rendre compte du regard persistant du jeune garçon, j'attrapais donc un troisième verre avant d'attraper une assiette ou dans laquelle se trouvait des brownies et la brique de lait du frigo.  Je rejoignis le salon en quelques enjambés tout en questionnant le mutant sur l'année passée. Et j'eu droit à un long soupir avant d'obtenir une réponse.

- J'ai rejoins la confrérie. Mais, il y a eu... un événement qui m'a empêché de revenir. Je ne peux pas risquer de le dire devant Ethan alors...

Je hochai la tête, me préparant à un échange télépathique, en attendant j'avançais l'assiette de brownies en direction d'Ethan et William, et j'avais l'impression d'être un an plus tôt, sans toute cette tristesse et tension. Puis je commençais à remplir les verres de lait, avant de recevoir les informations qu'il ne pouvait pas dire en présence de son fils.

* J'ai eu un accident. Une confrontation entre mutants. J'ai été plongé dans le comas durant deux mois. Le reste du temps, j'ai dû passer en rééducation pour guérir de mes blessures. Ce n'était pas beau à voir mais j'ai survécu. *

En entendant ça la brique de lait m'échappa légèrement des mains alors que mon regard se riva sur celui du mutant. Et la seule chose que je pus lui envoyer en retour fut un * Je suis désolée * et un sourire plutôt triste.

- Quelle idiote. Pestais-je avant de me diriger vers la cuisine histoire de trouver de quoi nettoyer le lait de sur la table basse.


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt


Dernière édition par Elvie Killers le Sam 2 Nov - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeSam 11 Mai - 20:01




William fut ravi - et son estomac aussi - de savoir que Elvie avait encore ses fameux brownies. Il se souvenait encore de sa première visite ici, dans cet appartement. La jeune femme leur avait proposé une part de Brownies à chacun et les deux Winckworth avaient tout dévoré en une poignée de minutes seulement. D'ailleurs, Ethan avait dû bien profiter, en compagnie d'Elvie. Si elle lui avait fait cette pâtisserie tous les jours, il était alors bien chanceux. William regrettait presque de ne pas avoir pu rendre visite à la mutante plus tôt, durant tous ces longs mois. Et il allait se rattraper, ce soir. Elvie revenait d'ailleurs avec des brownies et des verres, ce qui fit naître un petit sourire sur le visage de William dont les yeux pétillaient de gourmandise.

L'assiette contenant le brownie arriva jusqu'à lui, mais le mutant était occupé à raconter ce qu'il lui était arrivé au cours de l'année. Il observait la pâtisserie avec envie, mais savait qu'il ne pourrait manger tranquille sans donner des réponses à Elvie. Ce qu'il lui dit alors, par télépathie, ne manqua pas de la faire réagir. La brique de lait avait un peu dérapé. Elvie s'excusa, mentalement, et se traita d'idiote en prenant de quoi nettoyer la table basse. William la regardait faire mais n'osa pas la suivre. Il préférait que son fils soit endormi avant de lui parler franchement. Avec Ethan à coté de lui, impossible de dire ou faire quoi que ce soit. L'enfant était très intelligent et devinerait facilement qu'une histoire racontée loin de lui serait une histoire qui le concernerait, ou concernerait son père, et qu'il ne devait pas entendre pour son propre bien. Or, Ethan était très curieux et détestait les messes basses. William lui lança un regard et passa sa main dans les cheveux, qu'il ébouriffa un peu avant de manger son brownie. Puisque Elvie allait revenir, il n'avait pas bougé. Il aurait pu l'aider à prendre de quoi nettoyer, mais c'était assez bizarre de partir à deux pour un simple lait renversé.

« Je crois que Ethan a envie de dormir. » Le petit garçon protesta, mais ses paupières se faisaient lourdes. Il n'avait même pas touché à son gâteau. Maintenant que son père était rentré, qu'il était rassuré, il n'avait aucun mal à trouver le sommeil. « Je vais le conduire à sa chambre.. s'il en a bien une ? » William se souvenait vaguement des détails, mais il se rappelait d'une seconde chambre que la jeune femme possédait et où il avait dormi avec son fils avant de partir rejoindre la confrérie.




____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeSam 11 Mai - 23:47




Je ne tardais pas à prendre la direction de la cuisine cherchant de quoi nettoyer le lait que j'avais renversé en entendant le début de l'explication de William, je l'avais cherché en vainc, de toute manière je n'aurais rien pu changer... J'aurais pu essayer de l'aider, mais qui se serait assuré de la sécurité d'Ethan en dehors des murs de l'Institut...

Je cherchais ce torchon qui semblait avoir disparu de la cuisine... Si je n'étais même pas capable de trouver un torchon dans ma propre cuisine... Ces derniers temps presque tous les objets de mon appartement ce retrouvé déplacer... Chose qui m'avait valu de passer une bonne demi-heure à la recherche des clés de mon appartement...

- Je crois que Ethan a envie de dormir. Je vais le conduire à sa chambre.. s'il en a bien une ?

Je relevais la tête en entendant la voix de William, pauvre Ethan il avait eu une très longue journée, mais il avait revu son père, ça lui éviterait les cauchemars pour cette nuit du moins, je tombais enfin sur ce torchon posé étrangement sur la cafetière... Je soupirais en l'attrapant avant de me tourner vers William.

- Oui, c'est la dernière porte sur ta gauche.

Je souris en direction du père et du fils mutant dans mon salon, ça nous laisserait un peu de temps afin de discuter plus amplement de ce qui lui était arrivé. Et son explication continuait à me tourner dans la tête, comme si la voix de William y résonnait encore. Je secouais la tête, reprenant mon chemin en direction de la table basse.

Je nettoyais mes dégâts, je m'étais attendu à pas mal d'explication plus ou moins logique les unes que les autres mais pas celle-là... Même si je me doutais que ça avait dû être grave pour empêcher William de venir rendre visite à son fils...  J'étais contente qu'il soit de retour je ne voyais pas comment j'allais m'en sortir ce coup-ci, si Ethan était embêté à l'Institut je pouvais m'en charger, si on tentait de s'en prendre à lui dans la rue une bonne décharge et c'était réglé, mais combler l'absence d'un père... ça n'était pas dans mes cordes...

J'avais du mal à m'imaginer William blessé, peut être qu'en rassurant Ethan je me rassurer aussi... Mais quand je n'avais pas pu retrouver sa trace, j'avais légèrement cru le pire, mais je ne pouvais pas le faire savoir au jeune garçon qui commençait peu à peu à douter de la survie de son père...

Une fois le lait nettoyé de la table basse je balançais le torchon en direction de l'évier, avant de prendre le verre d'Ethan et de le mettre à son tour au fond de l'évier, puis je me dirigeais vers le canapé avant de m'y installer à mon tour attendant le retour de William, je jetais un coup d'oeil à mon verre qui ne contenait que du lait, j'avais beau ne pas être du genre à boire, j'aurais bien tenté quelque chose de plus fort.

- Je t'ai cherché tu sais...

Je lâchais ça comme une enfant tentant de s'excuser d'une quelconque bêtise. Je ne voyais pas vraiment ce que ça allait changer mais j'avais l'impression qu'il fallait que je m'excuse, ou du moins que je m'explique sur le pourquoi du comment j'avais fini par perdre tout espoir en la survie du mutant... Je ne m'étais même pas tournée dans la direction du mutant, je savais parfaitement où il se tenait. Je reposais mon verre de lait sans y avoir toucher sur la table.


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt


Dernière édition par Elvie Killers le Sam 2 Nov - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMar 14 Mai - 10:50




Malgré les protestations de son fils, William réussit à le prendre dans ses bras pour l'emmener dans sa chambre. Sa chambre. Ce mot sonnait étrangement. William n'était vraiment pas habitué au fait que son fils ait pris ses marques dans cet environnement, sans lui. Il avait même l'impression qu'il ne s'était écoulé que quelques jours depuis qu'il avait laissé son fils chez Elvie. Pourtant, à la confrérie, William avait vu le temps défiler au ralenti. « Allez bonhomme, on dort. » Le mutant posa son fils sur le plancher et ce dernier traîna des pieds pour arriver jusqu'à son lit. Il défit les draps sans grand encombre et se glissa dedans, non sans prendre une peluche au passage, une de ses préférées. William lui avait acheté alors qu'ils étaient dans un grand magasin de jouets pour les fêtes de fin d'années. Ethan avait vraiment eu un coup de cœur pour cet ours marron et maigrelet. « Je suis désolé de t'avoir laissé tout ce temps. Mais promis, on va se rattraper. D'accord ? » L'enfant hocha la tête de bas en haut avant de tendre les bras. William se pencha doucement vers son fils pour qu'il puisse le serrer. Cette petite étreinte lui avait manqué. Devenir père l'avait changé et rester trop loin d'Ethan s'était avéré être une torture. « Dors bien bonhomme. On se voit demain. » Rassuré, le petit garçon ferma les yeux et il ne s'écoula que quelques secondes avant qu'il ne sombre dans un doux rêve.

William ferma la porte avec douceur, après avoir pris soin d'observer son fils quelques instants, puis, il se dirigea vers le salon où Elvie l'attendait. Celle-ci lâcha alors une phrase, une simple petite phrase, qui eut le don d'arrêter le mutant dans ses mouvements. Elle l'avait cherché ? Pourquoi donc ? William leva les yeux au plafond en laissant un profond soupir s'échapper. Ce n'était pas un soupir de lassitude, au contraire. Le mutant se sentait désolé d'avoir inquiété tout le monde. Son fils, Elvie... « Tu n'aurais pas dû. Je te l'ai dit pourtant. Je devais rejoindre la confrérie. Ta seule mission était de veiller sur mon fils. Et, je te remercie pour ça.» Oui, après tout, il n'avait pas demandé à ce qu'on s'inquiète pour sa personne. Il prit rapidement place sur le canapé et récupéra son brownie qu'il n'avait pas terminé. Pour lui, la situation semblait presque banale. Il avait eu un accident, certes, mais il était vivant. Il était ici. Avec son fils. N'importe qui aurait pu lui foutre une baffe pour son comportement si désinvolte alors qu'on s'était fait du soucis à son sujet. Il s'était excusé auprès de son fils, mais pas auprès de la jeune femme qu'il connaissait finalement qu'à peine. « Toujours aussi bons ces brownies. »


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMar 14 Mai - 15:29




Après avoir déclaré l'avoir cherché le mutant soupira, je portais mon regard sur le jeune homme et il ne tarda pas à prendre la parole pendant que je croisais mes bras sur ma poitrine. Mes yeux faisant des allers-retour entre le vide et le mutant.

- Tu n'aurais pas dû. Je te l'ai dit pourtant. Je devais rejoindre la confrérie. Ta seule mission était de veiller sur mon fils. Et, je te remercie pour ça.

- Sérieusement, ma mission ? Oh bien la prochaine fois que tu seras porté disparu, que ton fils aura d'affreux cauchemars qu'il refusera de manger, et qu'il me demandera si j'ai de tes nouvelles, je lui dirais que ce n'est pas mon problème puisque je suis juste censé faire la nounou..

Ma mission ? Ces mots faisaient très militaires... J'étais censé faire quoi ? Obéir au doigt et à l'oeil, faire ce qu'on me demander sans poser la moindre question ? Alors là il était tombé sur la mauvaise personne... Je n'étais pas de ce genre là, je n'étais pas non plus du genre à m'écraser. Et durant cette année ça c'était renforcé. William ne me connaissait pas très bien, surtout s'il pensait que j'allais rester sur la touche, obéissant comme un bon petit soldat. J'avais gardé ce côté rebelle, alors si Charles n'arrivait pas à me faire rentrer dans le rang, je voyais mal William réussir.

Le jeune homme reprit place sur le canapé à mes côtés, terminant le brownie qu'il avait commencé avant de conduire son fils au lit. Je ne voyais pas la protection d'Ethan comme une obligation, au début je le faisais parce que je le voulais bien, mais maintenant je m'y étais vraiment attaché.

- Toujours aussi bons ces brownies.

- Merci.

Je ne savais pas vraiment quoi faire, je ne comprenais pas la réaction de William, plutôt militaire et... froide. William m'avait toujours semblait être un mutant plutôt impressionnant, je le trouvais encore mais il y avait quelque chose de différent.

- Et tu n'as pas besoin de remercier pour avoir pris soin d'Ethan si toutefois tu avais l'intention de le faire.

Ce n'était pas un reproche même si ça sonnait étrangement comme un. Je n'avais jamais eu à prendre soin de quelqu'un, à protéger quelqu'un, tout ce que j'avais fait et savais faire c'était fuir... Je n'avais pas pris soin de Kara j'étais simplement partie... Peut être que je voyais en Ethan un moyen de me racheter pour tout ce qu'avais pu faire...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt


Dernière édition par Elvie Killers le Sam 2 Nov - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 15 Mai - 12:11




Les paroles d'Elvie restèrent gravées dans la mémoire de William. Cependant, il ne répliqua pas tout de suite. Apparemment, la mutante se sentait vexée d'avoir été prise pour une simple nourrisse et en voulait à William d'être aussi nonchalant vu la situation. Mais que pouvait-il dire ? Il avait vu en Elvie la personne idéale pour s'occuper de son fils et avait pensé que celle-ci obéirait sans se mettre en danger pour le retrouver. Oui, William pensait au mot "danger" car il était constamment dans de mauvaises postures. Si Elvie l'avait cherché, comme elle l'avait dit, elle pouvait s'estimer chanceuse de ne pas avoir eu de problèmes. Entre les membres du club des damnés qui n'avaient pas décidé de le lâché et ses autres ennemis, William n'était pas le genre d'homme que l'on pouvait pister sans encombre.

Pour tenter de changer de sujet, le mutant complimenta le brownie qu'avait préparé Elvie. Elle le remercia, naturellement, mais l'ambiance semblait plutôt glaciale. La nonchalance de William ne pouvait pas marcher bien longtemps. Tôt ou tard, il devrait s'expliquer. Tôt ou tard, il devrait délaisser sa carapace pour se montrer tel qu'il était, qu'il soit face à une quasi inconnue ou non. Et puis, il avait des tas de choses à raconter à Elvie. Maintenant que Ethan était totalement endormi, aucun risque que William garde le silence bien longtemps.

La jeune femme ne manqua pas de réagir, une nouvelle fois. William porta son regard sur elle tout en buvant son verre de lait d'une traite. Elvie lui confia qu'il avait pas besoin de la remercier pour avoir gardé Ethan, mais que s'il le désirait, il pouvait le faire. William posa son verre sur la table basse et soupira, comme à son habitude. « Merci. Merci d'avoir gardé Ethan pendant plusieurs mois. Merci d'avoir été là quand il faisait ses affreux cauchemars. » Dans sa voix, on pouvait ressentir de l'agacement. Le mutant s'en voulait à lui-même de ne pas avoir été là pour son fils et en voulait à Elvie de le lui avoir rappelé. Mais ce n'était pas de la faute de la jeune femme s'il en était ainsi. Elle ne lui avait absolument rien demandé, le soir où il était venu vers elle pour obtenir son aide. « Être père, c'est extrêmement difficile. Surtout lorsqu'on est un mutant recherché. Tu t'attendais à quoi lorsque je t'ai confié Ethan ? Tu pensais que j'allais venir le voir régulièrement, avec des hématomes sur le visage, en prétendant que tout allait bien ? Qu'est-ce qu'il aurait pensé en voyant mes nombreuses blessures ? Il se serait encore plus inquiété. » William se leva du canapé et fit les cent pas. Il était perturbé par cette histoire, par son type de vie. Il aurait tellement aimé pouvoir être un homme normal. Un père normal. Élever son fils sans qu'il soit en proie aux mutants ennemis, aux humains effrayés. « Je n'ai pas demandé à être comme ça tu sais ? Si j'aurais eu le choix, je ne serais jamais venu te voir ! Je me serais occupé de mon fils et il n'aurait pas été dans cet état ! Il n'aurait pas été séparé de son père et je ne serais pas en train de m'en vouloir de l'avoir abandonné durant de longs mois ! »


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 15 Mai - 20:03




J'étais consciente de l'avoir blessé, mais j'agissais comme ça, dès que je me sentais blessé il fallait que je le fasse payer à la personne la plus proche. Je n'avais visiblement pas supporté le mot mission, ça me donné l'impression d'avoir été utilisé pour son intérêt personnel, comme si j'étais là pour ça et rien d'autre.

J'avais toujours était qualifié "d'instable" je ne m'étais jamais posé avant de rentrer à l'Institut, j'enchaînais les petits boulots, jamais rien de bien sérieux, souvent dans des petits bars, m'arrangeant pour bosser un maximum, afin de ne jamais me retrouver sans rien.

- Merci. Merci d'avoir gardé Ethan pendant plusieurs mois. Merci d'avoir été là quand il faisait ses affreux cauchemars.

- Qui l'aurait fait sinon...

Et puis je n'étais pas un monstre, et Ethan est un gamin adorable, si vous aviez la moindre once de bonté vous ne pouviez décemment pas ne rien faire, du moins je ne pouvais pas, je me calais bien au fond de mon canapé, la mine légèrement boudeuse, quand le mutant reprit la parole. Je le regardais du coin de l'oeil ne sachant pas comment m'y prendre avec lui.

- Être père, c'est extrêmement difficile. Surtout lorsqu'on est un mutant recherché. Tu t'attendais à quoi lorsque je t'ai confié Ethan ? Tu pensais que j'allais venir le voir régulièrement, avec des hématomes sur le visage, en prétendant que tout allait bien ? Qu'est-ce qu'il aurait pensé en voyant mes nombreuses blessures ? Il se serait encore plus inquiété.

- Un coup de téléphone, une lettre, un petit mot, un gribouillis sur une poubelle j'en sais rien mais quelque chose, histoire que ton fils sache au moins que son père est en vie. J'ai fini de grandir sans ma famille, je sais les dégâts que ça peut faire ! Et ton fils ne mérite pas ça !

Je regardais William se lever et faire les cent pas devant ma table basse, je le regardais faire, on aurait dit un lion dans sa cage... Je ne savais pas pourquoi je réagissais comme ça, surement parce que je ne voulais pas qu'Ethan prenne le même chemin et les mêmes décisions que les miennes... Je luttais contre une arrivée de larmes qui menaçait de montrer ma faiblesse, et pour le moment ça marcher.

- Je n'ai pas demandé à être comme ça tu sais ? Si j'aurais eu le choix, je ne serais jamais venu te voir ! Je me serais occupé de mon fils et il n'aurait pas été dans cet état ! Il n'aurait pas été séparé de son père et je ne serais pas en train de m'en vouloir de l'avoir abandonné durant de longs mois !

- Tu crois j'ai demandé de l'être ? Tu étais censé me recruter pour les damnés et je finis par m'occuper de ton fils. En naissant mutant on perd le droit à une petite vie tranquille bien rangée ! Alors on peut passer la soirée à ressasser le passé et refaire le monde mais ça ne changera absolument rien.

Depuis mon adolescence j'avais dû faire face à de nombreuses voix se frayant un chemin dans ma tête, et elle ne semblait jamais vouloir s'arrêter, me donnant l'impression de devenir folle. J'avais tenté pendant un temps de les ignorer et ça avait la pire idée que je n'avais jamais eu...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeVen 17 Mai - 20:03




« Un coup de téléphone, une lettre ou un gribouillis sur une poubelle n'aurait pas aidé à mettre mon fils en sécurité ! La CIA s'est à peine calmé, elle n'est plus à nos trousses, mais elle l'a été et je ne pouvais pas risquer de mettre Ethan en danger ! Alors oui, j'aurais pu donner un signe de vie, mais ça aurait été de l'inconscience pure ! » La CIA ou les damnés, d'ailleurs, étaient tous aux aguets. Le moindre faux pas et William aurait pu risquer la vie de son fils. De plus, puisqu'il avait été blessé et plongé dans le coma, difficile de faire quoi que ce soit pour se montrer. À part envoyer des hommes au domicile de Elvie pour lui donner des renseignements, mais William n'avait pas facilement confiance aux autres membres de la confrérie pour demander de tels services.

William était presque hors de lui. Heureusement, les voix qui s'élevaient ne réveillèrent pas le petit Ethan qui était plongé dans un sommeil profond. Son père s'en voulait à lui-même pour faire vivre cet enfer à son enfant au lieu de mener une vie normale. Il aurait aimé pouvoir l'emmener à l'école sans s'angoisser à propos des manifestations de pouvoir mutant. L'emmener au parc, faire des balades partout où il en avait la possibilité, l'emmener dans un parc d'attraction, au cinéma... William avait beaucoup de projets, mais le monde actuel ne lui permettait pas de vivre toutes ces belles choses. Il était condamné à se battre, comme le soldat qu'il avait toujours été.

Elvie avait répondu à sa plainte et lui disait que le monde était fait ainsi. Ah oui, elle, était dans le camp des gentils. Les mutants capables de voir dans les êtres humains des personnes ouvertes d'esprit et compréhensives. La bonne blague. Mais là n'était pas le sujet et William s'égarait. Il ne voulait même pas se disputer avec Elvie et prit un instant pour se calmer. « Je suis désolé. Je ne voulais pas m’énerver. C'est juste que si j'aurais pu, je serais venu voir mon fils. Tu étais la seule en qui j'avais étrangement assez confiance pour prendre soin d'Ethan. Je ne suis pas un bon père, je le reconnais, mais je sais que ce choix n'était pas un mauvais choix. Tu as su t'occuper de mon fils et je t'en suis reconnaissant. Maintenant, je vais essayer de trouver une solution pour le récupérer, te laisser tranquille, et partir de cette ville. Loin des damnés, loin de la confrérie. »


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeSam 18 Mai - 14:53




- Un coup de téléphone, une lettre ou un gribouillis sur une poubelle n'aurait pas aidé à mettre mon fils en sécurité ! La CIA s'est à peine calmé, elle n'est plus à nos trousses, mais elle l'a été et je ne pouvais pas risquer de mettre Ethan en danger ! Alors oui, j'aurais pu donner un signe de vie, mais ça aurait été de l'inconscience pure !

Et faire croire à son fils qu'il était mort ? Ce n'était pas de l'inconscience ça peut être ? Continuer sur ce terrain ne servirait rien, il continuerait d'aller dans son sens et moi dans le mien, et dans le meilleur des cas on finirait par réveiller Ethan, je m'étonnais d'ailleurs que ça ne soit pas déjà fait, il avait vraiment un sommeil de plomb.

Je sentais une accumulation d'électricité descendre dans mes mains, ainsi que la soudaine envie de pulvériser quelque chose, la dernière fois j'avais passé mes nerfs sur un vase qui avait explosé en mille morceaux, heureusement que Ethan n'était pas dans la même pièce que moi, bien qu'il est débarqué quelques secondes après à cause du bruit...

Un an avait passé et je ne me trouvais pas particulièrement changée, j'avais plus de mal qu'avant avec les humains, j'étais aussi plus déterminée qu'avant... Pas plus froide mais plutôt un peu plus cassante... William sembla tenter de se calmer, personnellement si mes yeux avaient pu lancer des éclairs ils l'auraient fait...

- Je suis désolé. Je ne voulais pas m’énerver. C'est juste que si j'aurais pu, je serais venu voir mon fils. Tu étais la seule en qui j'avais étrangement assez confiance pour prendre soin d'Ethan. Je ne suis pas un bon père, je le reconnais, mais je sais que ce choix n'était pas un mauvais choix. Tu as su t'occuper de mon fils et je t'en suis reconnaissant. Maintenant, je vais essayer de trouver une solution pour le récupérer, te laisser tranquille, et partir de cette ville. Loin des damnés, loin de la confrérie.

Tout ce que je captais de cette phrase c'était qu'il allait trouver une solution pour récupérer son fils... C'était son fils je comprenais la démarche mais à l' idée de ne plus avoir Ethan à protéger ni même l'avoir dans l'appartement. Comme il l'avait dit ce que j'avais fait n'était qu'une mission...

- Oh parce que jusque-là ça marchait si bien ? Alors c'est ça ton truc tu utilises les gens à tes fins et dès qu'ils osent te tenir tête et que leurs "mission" et terminés tu les jettes ?!

Je m'étais levé du canapé un peu trop précipitamment à mon goût, comme si j'étais prête à en découdre, je m'en fichais de déranger les voisins, de les réveiller ou même de réveiller Ethan... J'étais déjà assez impulsive comme ça alors quand mon électrokinésie entrait en jeu c'était pire...

- Et si le même genre d'incident arrive à nouveau ? Il va devoir se débrouiller seul en attendant que tu ailles mieux ?! Et tu penses que je vais te laisser faire ? Si c'est le cas tu t'es adressé à la mauvaise personne !


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 22 Mai - 19:00




William n'avait pas réalisé l'importance du service qu'il avait demandé à Elvie, quelques mois plus tôt. Il lui avait demandé de garder son fils, à elle, une parfaite inconnue, en pensant que dès que possible, il pourrait le récupérer pour mener sa petite vie, sans conséquences. Mais c'était une grossière erreur. Comment aurait-il pu penser que la jeune femme ne s'attache pas, un temps soit peu, à Ethan ? Il n'allait pas penser qu'elle aurait pu s'attacher à lui, car ils ne s'étaient vu que quelques fois, une poignée de jours, tout au plus, mais Ethan, Elvie l'avait gardé durant une année entière. Comment ne pas s'habituer à la présence d'une personne ? C'était impossible. William n'avait pas du tout penser à cette situation et lui révélait vouloir s'enfuir dans un autre lieu avec son fils, en pensant pouvoir mener une vie normale. Là encore, il ne savait pas de quoi il parlait. Pourtant, il était habitué à connaître les lois de la vie pour un mutant. Il savait que fuir était une mission quasi impossible, surtout avec la CIA qui rôdait un peu partout.

Elvie s'était levée du canapé, visiblement énervée. William l'observait, surpris. À quoi il aurait pu bien s'attendre de toute façon ? À ce qu'elle fasse un grand sourire et qu'elle lui offre une nouvelle part de brownie, avant qu'il puisse s'en aller, comme si de rien était, avec son fils ? Elvie ne tarda pas à lui donner son avis et il baissa les yeux. Elle n'avait pas tord. Si les événements restaient les mêmes, il mettrait la vie d'Ethan en danger. Tout cette histoire allait lui donner mal à la tête. D'ailleurs, il commençait à ressentir de vives douleurs sur ses tempes. La migraine s'installait lentement, quelle plaie. « Alors quoi ? Qu'est-ce que je fais ? » Il s'était levé du canapé à son tour et fixait Elvie. « Tu veux continuer de t'occuper d'Ethan, pendant que je reste à la confrérie en attendant que tout s'arrange pour moi ? Je risque encore de disparaître et je ne peux pas le permettre. Il va falloir que je trouve un moyen pour voir mon fils, en toute sécurité. » Soudain, il eut une idée et s'approcha plus près de la jeune femme pour lui soumettre. « Ton professeur. Xavier. Il peut peut-être me laisser accéder à son manoir, pour voir mon fils ? J'ai entendu dire que ce lieu était... plutôt bien caché. »



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeVen 24 Mai - 13:01




Il était hors de question que je laisse William prendre son fils s'il pensait qu'il allait pouvoir le protéger alors qu'il n'arrivait pas à assurer sa propre protection, c'était hors de question. Ethan n'était pas mon fils et je n'avais aucun droit sur lui, mais en aucun cas je ne le laisserais partir si je n'avais pas la certitude de sa sécurité. Je rivais mon regard sur William, attendant sa prochaine intervention qui ne tarda pas...

- Alors quoi ? Qu'est-ce que je fais ? Tu veux continuer de t'occuper d'Ethan, pendant que je reste à la confrérie en attendant que tout s'arrange pour moi ? Je risque encore de disparaître et je ne peux pas le permettre. Il va falloir que je trouve un moyen pour voir mon fils, en toute sécurité.

- On peut commencer par s’entraider tu ne penses pas ? C'est ce qu'on a fait quand tu as quitté les damnés et ça nous a réussis, tu as réussi à rejoindre la Confrérie et j'ai réussi à amener Ethan à l'Institut. A deux on ne peut qu'être plus fort.

Puis soudain William se tourna vers moi, et s'approcha, je ne bougeais pas, bras croisés sur la poitrine, légèrement sur la défensive, attendant simplement de voir où il voulait en venir.

- Ton professeur. Xavier. Il peut peut-être me laisser accéder à son manoir, pour voir mon fils ? J'ai entendu dire que ce lieu était... plutôt bien caché.

- Et bien je peux toujours lui demander... Je ne te garantis pas qu'il accepte...

Je craignais la réaction du professeur Xavier, surtout en ce moment entre cette affaire de tueur de mutant, un membre de la confrérie voulant s'introduire dans l'Institut pour voir son fils ça partait d'une bonne intention, j'avais confiance en William, mais le professeur ne le connaissait pas. Mais au moins le jeune homme était plus calme et ne parlait plus de partir avec Ethan sous le bras, je risquai de ne pas trop dormir cette nuit de peur qu'il change une nouvelle fois d'avis...

J'attrapais les verres qu'on avait finis et je pris la direction de la cuisine, déposant nos verres dans l'évier. Je relevais les yeux vers le mutant, l'avantage d'être une télépathe c'est qu'on pouvait obtenir certains détails, du genre banal, sans avoir à fouiller, comme une migraine par exemple...

- Tu veux une aspirine ? Te reposer un peu ?

Je m'étais calmé, le but n'étant pas de se disputer ni d'augmenter sa migraine. Nous voulions tous les deux là même chose le bien d'Ethan...


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeSam 25 Mai - 16:59




Elvie proposait une alliance. Bien. William ne pouvait pas refuser. Il voulait protéger son fils, comment aurait-il pu faire autrement ? Sans Elvie, Ethan serait sûrement entre les mains de Frost et de Dacosta. Même s'ils n'étaient pas dans le même camp, le plus important était que l'enfant soit en sécurité. Et puis, William ne ressentait aucune rivalité avec la jeune femme. Qu'elle soit proche des humains ou non, avec Xavier ou Lehnsherr, pour lui, peu importait. Au moins, dans l'institut des X-men, Ethan ne risquait pas de se retrouver en plein combat ou pire, capturé par les membres de la CIA qui rôdaient encore autour de la confrérie. « Bien, alors, on peut faire équipe.»

William changea de place et s'approcha un peu plus d'Elvie. Il lui demanda alors si Charles Xavier accepterait de le faire venir dans son manoir, lui, mutant de la confrérie. Et il espérait obtenir une bonne réponse de la part de la jeune femme. Voir son fils à l'extérieur ne lui plaisait pas trop. Il craignait que les membres du club des damnés ne repèrent l'enfant et l'attirent dans leur clan. Emma Frost était tout aussi douée que Xavier et pouvait détecter Ethan en suivant les déplacements de William, qu'elle connaissait bien. Trop bien pour être précis.

Elvie était prête à faire la proposition à Charles Xavier, mais ne promettait pas qu'il accepte. William s'avança un peu plus, prêt à tout pour avoir une chance de venir régulièrement voir son fils à l'institut. « Si on lui demande d'effacer une partie de ma mémoire, concernant l'emplacement de l'institut à chaque fois que je quitte les lieux, tu crois qu'il cèderait plus facilement ?» C'était une suggestion, mais le mutant était prêt à s’accommoder de ce détail. Tant pis s'il se faisait trifouiller la mémoire une fois par semaine, tant qu'il pouvait voir son fils, il se fichait pas mal de ne plus savoir où le manoir se situait.

Toute cette histoire avait réussi à donner mal à la tête à William, qui sentait la migraine arriver. Et il ne fut pas le seul à la sentir, puisque Elvie lui proposa aussitôt de prendre de l'aspirine ou de se reposer. Sincèrement, William aurait eu besoin des deux. Il soupira et passa deux mains sur son crâne, dans ses cheveux, épuisé. « Tu accepterais que je reste ici pour dormir ? On pourrait même discuter, en attendant que l'aspirine fasse effet. Tu en penses quoi ?» William adressa un sourire à Elvie. Il s'était calmé et avait décidé de se montrer plus calme.



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeLun 27 Mai - 15:37




Je proposais à William que l'on fasse équipe, ça ne pouvait que nous servir, nous voulions tous les deux le bien d'Ethan. Nous avions tous les deux nos méthodes, mais pour lui autant William que moi pourrions prêt à faire des concessions. J'attendais patiemment sa réponse, ne doutant pas un seul instant qu'elle pourrait être négative.

- Bien, alors, on peut faire équipe.

Je souris, avant de noter le rapprochement du mutant, il avait visiblement autre chose à me demander, mais tant qu'il ne fuyait pas avec son fils sous le bras, j'étais persuadée que c'était quelque chose de faisable... Quand il émit l'idée de connaitre l'emplacement de l'Institut pour rendre visite à son fils, je n'étais pas totalement pour, si jamais il était suivi par un damné... Mais ça ne me coûtait rien de demander au Professeur Xavier après tout.

- Si on lui demande d'effacer une partie de ma mémoire, concernant l'emplacement de l'institut à chaque fois que je quitte les lieux, tu crois qu'il céderait plus facilement ?

- Je suppose mais si tu es suivi, ou capturer par Emma, elle pourrait peut être retrouver ces morceaux de mémoires manquant à l'appel...

Emma était à craindre elle contrôlait très bien son don, elle avait réussi à savoir qui j'étais et avait envoyé William me recruter, au final j'ai caché son fils pour le conduire à l'Institut réduisant ses plans d'en faire un bon petit damné à zéro.... Pas sûre qu'elle me veuille toujours à ses côtés après ça, et je savais très bien que je n'étais pas de taille à la battre. Elle me réglerait mon compte en moins de cinq minutes si j'étais chanceuse...

Je savais que William était sincère à ce sujet... Je me demandais ce qu'il ne ferait pas pour son fils et je le comprenais il avait peut être été une erreur de jeunesse mais le mutant avait pris ses responsabilités. Qu'est-ce que j'avais craint de voir une pimbêche se ramener et réclamer son fils... Je n'aurais pas pu faire grand-chose, lui réduire son compte et risquer de me mettre Ethan à dos, et nous mettre tous les deux en danger... De toute façon je n'aurais pas pu le laisser partir comme ça.

Je chassais toutes ces pensées de mon esprit et me concentrais sur le mutant, sentant une migraine arrivée je lui proposais une aspirine et de se reposer, c'était le moins que je puisse faire pour lui.Je souris, attrapant un verre que je remplis d'eau avant d'attraper un tube d'aspirine, tout bon télépathe doit toujours avoir de l'aspirine à porter de mains, fut un temps je les gobais comme des bonbons...

- Tu accepterais que je reste ici pour dormir ? On pourrait même discuter, en attendant que l'aspirine fasse effet. Tu en penses quoi ?

- Bien sûr si tu n'as rien contre le canapé, je n'ai qu'une chambre d'amis occupée par Ethan et la mienne alors... Et je pense que c'est une bonne idée.

Puis je songeais à ce que je venais de dire le mutant, discuter le temps que l'aspirine fasse effet tant qu'on ne se disputer pas ça pourrait être sympa. Mais pour dormir il devrait se contenter du canapé, Ethan avait tendance à s'étaler dans son lit, et je ne partageais pas mon lit, à cette pensée le tube d'aspirine s'inclina un peu rapidement mais j'eu le temps de rattraper le coup. Je me raclais la gorge, attrapant le verre tout en me dirigeant vers le mutant, avant de m'asseoir à nouveau sur le canapé.

- Voilà ton aspirine.


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 29 Mai - 18:44




« Emma ne pourra rien faire. Elle a déjà croisé un agent de la CIA... McTaggert ? Et elle n'a pas réussi à savoir où se trouvait le manoir. Xavier efface les informations. Je le sais. Et... si c'est le seul moyen que j'ai pour voir mon fils, je suis prêt à le faire. Il n'aura qu'à effacer les parties de ma mémoire qui ont enregistré l'emplacement de son manoir. Tant qu'il laisse les moments que j'ai partagé avec Ethan, franchement, ça m'est égal.» Il haussa les épaules d'un air las, comme s'il était habitué à ce genre de choses. Effacer la mémoire d'une personne. Aussi fascinant qu'effrayant. En effet, puisque Charles Xavier en était capable, Emma Frost le pouvait aussi. Elle était son identique, à quelques détails près. Moins puissante que le mutant pacifiste mais tout aussi douée dans le domaine du contrôle de l'esprit.

Le mal de tête rendait William beaucoup plus las qu'il ne l'était déjà. Elvie l'avait deviné et commençait déjà à lui préparer un verre d'eau pour qu'il puisse prendre de l'aspirine. En attendant, la discussion partait sur le coucher. William voulait rester et Elvie lui proposait de dormir sur le canapé, ce qui n'était pas un soucis, surtout lorsque l'on est un ancien soldat. Passer ses nuits à dormir dans des trous de terre sèche ou boueux est bien pire. « Le canapé, ça me va. Il a l'air d'être confortable en plus.» Pour appuyer ses paroles, William fit quelques mini bonds, un large sourire étirant ses lèvres. « Et je ne tiens absolument pas à avoir des bleus partout sur le corps, alors je ne me risquerait pas à partager le même lit que mon fils.» Oui, parce que Ethan était une véritable boule de nerfs, même la nuit, en plein sommeil, alors que d'autres enfants de son âge dormaient paisiblement sans broncher.

Enfin, William put prendre son aspirine. Il but d'une traite l'eau où le médicament avait été dilué et reposa le verre vide sur la table basse, en s'enfonçant un peu plus au fond du canapé. « Qu'est-ce que tu deviens, depuis tout ce temps ?» William lança un regard à Elvie et maintenait un petit sourire en coin. Il était curieux de savoir ce qu'il lui était arrivé durant cette longue période où ils ne s'étaient pas vu.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeDim 2 Juin - 15:39




- Emma ne pourra rien faire. Elle a déjà croisé un agent de la CIA... McTaggert ? Et elle n'a pas réussi à savoir où se trouvait le manoir. Xavier efface les informations. Je le sais. Et... si c'est le seul moyen que j'ai pour voir mon fils, je suis prêt à le faire. Il n'aura qu'à effacer les parties de ma mémoire qui ont enregistré l'emplacement de son manoir. Tant qu'il laisse les moments que j'ai partagé avec Ethan, franchement, ça m'est égal.

- J’essaierais de lui en parler.

J'avais le sourire aux lèvres, il ne manquait plus que l'accord du professeur et William pourrait voir son fils en toute sécurité, j'étais contente autant pour Ethan que pour William, vivre l'un sans l'autre était visiblement une terrible épreuve, me rappelant que William était bien meilleur que moi. J'avais connu le même genre de situation et j'étais partie sans même me retourner, je n'étais pas revenue pour ma soeur, j'avais fui, et si c'était à refaire je ne changerai rien, la fuite c'était tout ce que j'avais connu. Disparaître était devenu comme un réflexe. Contrairement à William qui revenait et reviendrait toujours pour Ethan...

Le mutant me demanda s'il pouvait rester dormir ici, je lui proposais le canapé. N'ayant que deux chambres je me voyais mal pouvoir lui proposer autre chose. J'étais légèrement gênée de ne pas être une meilleure hôte que ça, mais entre les cours à l'Institut et mon petit boulot, ce n'était pas toujours évident, et puis j'aimais cet appartement, je n'étais pas vraiment prête à le quitter.

- Le canapé, ça me va. Il a l'air d'être confortable en plus. Et je ne tiens absolument pas à avoir des bleus partout sur le corps, alors je ne me risquerait pas à partager le même lit que mon fils.

Je le regardais faire quelques bonds comme pour me prouver que c'était un bon canapé. Je secouais la tête en souriant. Je retournais à ses côtés sur le canapé, je ne pouvais que comprendre le mutant, j'avais déjà vu Ethan dormir en se tortillant dans tous les sens, c'était assez spectaculaire à voir...

- Qu'est-ce que tu deviens, depuis tout ce temps ?

Je jetai un regard à William histoire de savoir s'il était vraiment intéressé ou si c'était juste pour faire la conversation, il semblait vraiment curieux de savoir ce qui avait pu se passer de mon côté. Le jeune homme avait terminé son verre avec l'aspirine, réfléchissant à comment annoncer ce que j'avais vécu cette année, toutes les autres choses, mis à part assurer la protection d'Ethan. Ne sachant pas par où commencer, je décidais de parler de ce qui me tenait le plus à coeur, les retrouvailles avec ma soeur.

- Et bien j'ai retrouvé ma petite soeur Kara, obtenu un petit job, réussis à survivre à ce type tueur de mutant, améliorer le contrôle de mon électrokinésie, et je me suis attiré quelques problèmes avec des mutants sur qui j'ai pu tester les progrès de mon électrokinésie. Et la rencontre avec certaine personne assez douteuse dans le but de te retrouver. Voilà.

J'étais toujours un aimant à problème me retrouvant toujours dans des situations plus improbables les unes que les autres. En général je m'en sortais toujours plus ou moins bien, je ne pouvais pas trop m'en plaindre. Je voulais poser une question à William sans pour autant oser, je mis quelques minutes avant de me mordre les lèvres et de finalement lâcher la question.

- Et ce qui t'est arrivé, c'est la faute d'un mutant ou de la CIA ?


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeLun 10 Juin - 11:56




William ne connaissait pas très bien ce Charles Xavier, mais puisqu'il avait accepté son fils dans son institut, il pouvait bien faire une exception pour que l'enfant voit son père, n'est-ce pas ? En attendant, William devrait prendre son mal en patience et profiter des quelques heures qu'il lui restaient à passer avec Ethan. Et puisque son fils dormait, Elvie était la seule qui puisse lui tenir compagnie en attendant que l'aspirine fasse effet et que le sommeil arrive. C'est donc confortablement installé sur le canapé que William posa une question toute simple à la mutante. Il voulait savoir ce qu'elle avait fait durant cette longue année qui s'était écoulée et était toute ouïe.

Elvie prit la parole, en énumérant tous les événements auxquels elle avait dû faire face. Pour commencer, elle avait retrouvé sa petite sœur, Kara. Cette information fit sourire William, qui était sincèrement ravi pour la jeune femme. Ensuite, elle lui parla d'un job qu'elle avait réussi à obtenir - encore une bonne nouvelle - et d'un mutant tueur, avant d'enchainer avec quelques malheurs. Là, le sourire de William s'effaça et ses sourcils se froncèrent. Qui était ce tueur de mutants ? Quels types avaient causé des ennuis à Elvie ? Qui avaient voulu le retrouver ? Les damnés ? D'autres personnes ? William soupira et tenta de ne plus s’énerver à nouveau. Ce n'était pas le moment d’enclencher une seconde dispute sur la sécurité de chacun. « D'accord, alors... si je comprends bien, j'ai manqué beaucoup de choses pendant mon coma. Tu vas bien au moins ? On te cherche encore des ennuis ? Qui était ce...tueur de mutants ? C'est quoi cette histoire ?» William n'avait pu s'empêcher d'enchaîner les questions, extrêmement inquiet pour son amie. Oui, après tout, elle était une amie, non ?

Elvie lui avait posé une question, à son tour, et il devait répondre. William passa une main sur son front, puis pinça l'arrête de son net avec son pouce et son index, en restant un moment dans cette position. « La CIA, non. Il s'agit d'un mutant. Plutôt doué d'ailleurs. Il a réussi à me faire perdre connaissance pendant plusieurs mois. Mais je vais mieux. »



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeLun 10 Juin - 22:44




Je me demandais s'il connaissait ma soeur, vu qu'elle faisait partie de la Confrérie elle aussi. Je ne savais pas vraiment comment ils fonctionnaient, je voulais passer de bons moments avec ma soeur, je préférais donc éviter de parler de l'institut et elle de la confrérie...

William semblait vraiment content pour moi, sauf jusqu'à ce que je mentionne les choses moins glorieuse... La je le sentis se tendre à nouveau. Il n'avait pas de soucis à se faire son fils allait bien, il n'avait donc pas à s'inquiéter. Le jeune homme soupira avant de prendre la parole, comme pour éviter une autre dispute. Nous avions tous les deux un caractère bien trempé, et si on devait attendre l'un comme l'autre de voir qui craqueraient le premier ce n'était pas gagné, loin de là.

- D'accord, alors... si je comprends bien, j'ai manqué beaucoup de choses pendant mon coma. Tu vas bien au moins ? On te cherche encore des ennuis ? Qui était ce...tueur de mutants ? C'est quoi cette histoire ?

Pas besoin d'avoir le don d'empathie pour comprendre qu'il était inquiet. Rien qu'à sa voir et l’enchaînement soudain de questions. J'appuyais mon dos contre le dossier du canapé, comment lui annoncer ça le plus simplement possible, sans l'inquiéter davantage. Si j'allais bien ? physiquement oui j'allais très bien. Ou c'était juste une question qui n'attendait pas vraiment une réponse sincère ?

- Rassure-toi j'ai très bien fait mon travail de garde du corps, la preuve ton fils va très bien. Je vais toujours bien, et c'était juste un type qui s'en prenait aux mutants, il a disparu, et on n'a jamais su qui il était. Et pour le moment non on me cherche plus d'ennuis.

J'étais quand même curieuse de savoir qui avait pu faire ça à William le plonger dans le coma, j'avais songé à la CIA, et s'il avait été un cobaye ? ou je ne sais quoi... Je pensais aussi à un mutant, une bagarre qui aurait mal tourné...

- La CIA, non. Il s'agit d'un mutant. Plutôt doué d'ailleurs. Il a réussi à me faire perdre connaissance pendant plusieurs mois. Mais je vais mieux.

Bon sang sacré mutant, j'eut une soudaine envie de lui faire la peau, si ce n'était pas déjà fait. Je m'imaginais déjà cent façons de faire souffrir ce mutant, autant qu'il avait pu faire souffrir William et Ethan... Mais qu'est-ce que j'avais moi ? Ce n'était pas mon genre pourtant. Je protégeais mes ennemis mais là c'était une espèce de rage que je ressentais contre ce mutant, c'était étrange...

- Tu as pu le retrouver ? Ou tu as besoin d'aide pour le retrouver mais tu n'oses pas le dire ?

Je me redressais pour poser ma main sur la sienne comme si ça pouvait donner plus de valeurs à mes propos, ou bien juste insister. Ou alors peut-être que j'en avais juste envie. Je lui souris avant de reprendre la parole.

- Si jamais tu as besoin d'aide, n'hésite pas. Je protège déjà le fils, laisse-moi aider le père.

____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Game Master
Game Master

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 893
▬ Points : 99



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeMer 19 Juin - 11:12





L'histoire du tueur de mutants inquiétait assez William. Il espérait que cet homme ait réellement disparu, comme le disait Elvie. Ethan n'avait pas besoin de vivre dans un tel contexte, en plus de la guerre qui faisait rage entre les divers clans de mutants ou avec la CIA qui rôdait autour d'eux. Mais bonne nouvelle, Elvie allait bien. Un soupir de soulagement se fit entendre de la part de William qui posait sa nuque contre le dossier du canapé, épuisé. « Aucune raison de s'inquiéter dans ce cas. C'est une bonne chose. Tant mieux. » Le mutant offrit un sourire à la jeune femme et ferma les yeux quelques secondes, en luttant contre l'endormissement. La discussion l'intéressait mais la fatigue prenait du terrain. Il n'avait pas très bien dormi depuis des jours et se sentait faible.

Rouvrant les yeux pour donner de nouvelles réponses à Elvie, William passa une main sur son front encore douloureux. La migraine passait petit à petit et la lumière devenait presque supportable. Et malgré tout, le mutant avait encore la force de parler de son coma et de donner le peu de détails indispensables pour rassurer Elvie. Ou pas. La jeune femme voulait retrouver le mutant responsable de l'accident de William. Impossible, sûrement. Peut-être que ce type était mort à l'heure qu'il était. Personne n'avait rien dit à William, il ne connaissait que la fin de cette histoire. « Je pense qu'il est mort. Ou alors, il n'est plus dans les parages. » Son regard s'attarda sur les yeux d'Elvie, avant qu'un sourire ne se dessine sur le coin de ses lèvres. « Et tu fais déjà assez pour moi avec Ethan. Je n'ai pas besoin d'aide. Pour le moment... » Le mutant poussa un nouveau soupir, plaintif, car il était épuisé, littéralement. « Je pense que je vais dormir. Ma migraine aura eu raison de moi. C'est à peine si je peux garder les paupières ouvertes. » Un nouveau rire et le voilà qu'il fermait à nouveau les yeux, enfoncé dans le canapé comme une loque.



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas

Elvie Killers
Elvie Killers

Administratrice
Garde du corps d'Erik Lehnsherr

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Tumblr_inline_nsxwe4PTqJ1smc80q_500

▬ Date d'inscription : 12/06/2012
▬ Messages : 685
▬ Crédit(s) : Rosen (avatar,signa) et tumblr (gifs)
▬ Autre(s) compte(s) : Clyde Carver, Echo T. Hamilton, Garrett Macmillan, Jean Grey
▬ Points : 144
▬ Célébrité de l'avatar : Lyndsy Fonseca
▬ Âge du personnage : 22 ans
▬ Nom Mutant : Crow
▬ Pouvoir(s) : Ailes Noire et Electrokinésie
▬ Puissance : 4/10
▬ Métier/études : Ancienne étudiante de l'Institut, Serveuse dans un bar le "Daylight", Garde du corps d'Erik Lehnsherr



"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitimeDim 23 Juin - 20:55




- Aucune raison de s'inquiéter dans ce cas. C'est une bonne chose. Tant mieux.

On échangea un sourire avant que le jeune homme ne ferme les yeux et je pouvais sentir qu'il commençait déjà à s'endormir. Et je m'en voulus presque d'avoir d'autre question, c'était égoïste de ma part de l'empêcher de dormir tout ça parce que j'avais envie de faire la peau au mutant qui l'avait plongé dans le coma.

- Je pense qu'il est mort. Ou alors, il n'est plus dans les parages.

Dommage... Je lui aurais bien fait manger ses dents... Je commençais lentement à établir les plans de ma vengeance dans tous les détails, j'avais vraiment besoin de canaliser mes excès de colère, et j'avais trouvé que ce moyen était le meilleur. Jusqu'à ce que je rencontre le regard de William, je me mordis la lèvre m'empêchant donc d'achever ma vengeance imaginaire.

- Et tu fais déjà assez pour moi avec Ethan. Je n'ai pas besoin d'aide. Pour le moment...

- Ce n'est pas grand-chose tu sais, Ethan est vraiment facile à vivre.

J'opinais, je n'aurais donc pas à l'aider pour le moment, m'occuper d'Ethan était devenu simple à partir du moment où il avait pris ses marques, il était indépendant et facile à vivre alors... Puis le soupir de William me sortit de mes pensées, il avait vraiment l'air épuisé.

- Je pense que je vais dormir. Ma migraine aura eu raison de moi. C'est à peine si je peux garder les paupières ouvertes.

Je me levais du canapé, pour le laisser s'allonger le plus confortablement possible, je me dirigeais vers ma chambre, avant de prendre une couverture dans l'armoire que je ramenais au salon avant de la déplier et de couvrir le mutant. Je souris avant d'éteindre la lampe sur le meuble contre le canapé.

- Bonne nuit William.

J'évitais de le dire trop fort, histoire de ne pas le réveiller s'il venait juste de s'endormir, puis je pris la direction de ma chambre jetant un dernier coup d'oeil vers le canapé en espérant qu'il ne décide pas de mettre les voiles au lever du jour.

J'étais très fatiguée, mais je passais rapidement par la case salle de bain, avant de rejoindre ma chambre d'enfiler un débardeur et un short, j'arrivais enfin dans mon lit, je tournais un moment avant de trouver la bonne position pour m'endormir. Je soupirais une nouvelle fois avant de fermer les yeux et de m'endormir à mon tour.


____________________________________________


That’s the thing about pain, It demands to be felt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xmen-first-class.com/t3453-i-must-become-a-lion-heart http://www.xmen-first-class.com/t3473-carnet-d-elvie-killers

Contenu sponsorisé






"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Vide
MessageSujet: Re: "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )   "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William ) Icon_minitime


Revenir en haut Aller en bas
 

"You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-