AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeJeu 7 Juil - 18:13


* Soyons pragmatique, je suis condamné à vivre avec pour toujours... Autant que ça serve.*

Une boule au coeur Warren se dirigea vers le parc. Pensant être à l'abri des regards il défit doucement son manteau puis la courroie qu'il portait et qui l'aidait à bien aplanir le tout. Lorsqu'il les maîtriserait mieux, le mutant pensait pouvoir s'en passer et c'était également une chose qui le motivait car cet objet était une véritable torture. Cependant il y avait un avantage à porter cette chose chaque jour de sa vie depuis ses 15 ans, il avait musclé son dos et même ses ailes-de force certes- bien qu'il ne se soit jamais entrainé, c'était donc une étape qu'il pouvait sauter facilement. Laissant la courroie par terre et jetant encore deux coup d'oeil, le mutant étira ses grandes ailes blanches. Il portait un simple jean assez classe quand même, autant que puisse l'être un tel habit, un tee-shirt gris bien coupé et une veste noire mais légère qui retombait parfaitement sur lui, il faisait mi décontracté mi chic, et surtout, il libérait ses mouvements pour la tâche ardue qui l'attendait.

Warren avait lu plein de livres sur les oiseaux, il les avait étudié mais seulement en théorie, sur des bouquins avec des calculs etc... Aucune tentative pour rêver en les contemplant, il tirait ce côté s pragmatique et un peu triste de son père. Néanmoins sa mère si éthérée et distante soit-elle avait raison sur un point: Warren était un rêveur qu'il fallait réveiller tout simplement. Et assez vite si possible car sa technique d'apprentissage, aussi longues et sérieuses fussent les heures passées à travailler n'était pas la bonne. Le mutant ne se fiait pas du tout à son instinct, il partait même assez défaitiste en pensant que ses ailes ne lui permettraient pas de voler car un homme ne le pouvait décemment pas... Enfin il avait vu ce miracle se produire dans l'institut mais ceux qui le faisaient l'avaient pas d'ailes.

Bref, on verrait bien car Warren n'avait pas envie de finir comme cet étudiant surnommé Beck qui avait un corps d'oisillon mal développé et qui ne pouvait rien faire à part se cacher car en plus d'être horrible il ne pouvait pas voler avec ses moignons d'ailes. Frissonnant à cette comparaison certes peu sympathique pour l'étudiant, le jeune homme s'élançant dans une pente en criant pour se donner du courage. Il se faisait l'impression d'être l'un de ces enfants tout fou qui n'avaient aucune tenue mais il fallait ce qu'il fallait et personne ne le regardait n'est-ce pas?

Warren sentit ses pieds décoller, il agita les bras -inutile au passage - et un petit peu les ailes, oubliant en fait ces dernière. Alors il se sentit plonger dans la descente et le nez dans l'herbe il roula boula jusqu'au pied de la mini colline. Tout groggy, l'adolescent leva la tête, son pouvoir de régénération peu enclenché encore commençait à réparer ses égratignures les plus profondes mais c'était lent. Ébouriffée, les plumes en désordre et l'air passablement sonné Warren leva les yeux vers une silhouette. Misère... Le voilà bien tiens.

-Pardon mademoiselle

Fit-il avec un accent bourgeois notoire dans la voix. Ses vêtements par miracle ne s'étaient pas déchirés ni salit car l'endroit n'était pas trop terreur. Le blondinet était juste bien décoiffé et égratigné sur la joue. Il se releva péniblement et fit un pas en arrière, un air contrit fiché sur son visage d'enfant sage qui venait pourtant de faire une "énorme" bêtise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeVen 8 Juil - 19:23



Cameron était arrivée à l’Institut depuis peu, après une entrée particulièrement remarquée. Elle avait encore beaucoup de mal à trouver sa place parmi les autres mutants, l’intégration s’avérait extrêmement difficile. Hormis le gène X, la Diva n’avait selon elle rien en commun avec les autres étudiants. Elle avait fait de sa vie un rêve, ne ratant jamais la moindre occasion de s’exposer devant le monde entier jusqu’à ce que son pouvoir devienne incontrôlable. Aujourd’hui, pour sa propre sécurité et celle de son entourage, elle était contrainte de se cacher. Il ne se passait pas une seule seconde sans qu’elle maudisse sa mutation, elle refusait d’ailleurs catégoriquement d’utiliser son pouvoir sans la supervision d’un X-Man confirmé. Elle était terrifiée, cependant trop audacieuse pour le reconnaître et assumer un tel sentiment.

Voulant profiter du cadre agréable offert par l’école, Kendall se promenait dans le parc, seule. Elle reporta rapidement son attention sur un homme ailé. Il était magnifique, imposant, majestueux. Afin de ne pas le déranger, elle préféra garder ses distances et taire sa présence, demeurant une spectatrice silencieuse. En effet, celui-ci semblait déterminer à prendre son envol. Son sourire fasciné laissa néanmoins place à un rictus moqueur. Il s’était rétamé en beauté sur le sol. Peut-être s’était-il surestimé ? Il l’avait repéré et s’excusait. Ainsi, l’actrice sortit finalement de l’ombre :
« Voilà ce qui arrive lorsqu’un poulet fermier se prend pour un aigle royal. »

Sa réplique se voulait certes piquante mais dénuée d’agressivité. Elle s’avança ensuite jusqu’à lui, un brin provocatrice, puis inspecta délicatement la joue égratignée de son camarade. Les dégâts étaient minimes compte tenue de sa chute prodigieuse. Il aurait pu se faire très mal. Ses doigts délicats glissèrent avec sensualité sur le visage du garçon pour s’arrêter au niveau de son menton.

« Garde ton accent de fils à Papa pour une autre. La cuillère en or que t’as dans le cul ne m’intéresse pas. » Déclara-t-elle d’une assurance sans faille en retirant sa main de son visage.

Même si c’était sûrement involontaire de la part de Warren, la jolie blonde interdisait à quiconque de s'adresser à elle en arborant un air hautain. Personne ne pouvait la regarder de haut. Partie de rien, elle était parvenue à atteindre le sommet. Elle se sentait supérieure, sa carrière représentait sa plus grande fierté. Sa vie amoureuse et familiale était un douloureux échec, elle avait besoin de montrer qu’elle s’en était sortie malgré tout. Elle détenait ses propres armes - à savoir richesse, notoriété et pouvoir - et n'hésitait pas à les utiliser pour rabaisser le premier venu.

D’une voix nettement plus douce, elle reprit en désignant les ailes monumentales du jeune mutant :
« Par contre, tes ailes m’intéressent. Même si je ne crois pas au Paradis, je suis curieuse… Montre-moi ! »

Si cela ne tenait qu’à elle, la Diva l’aurait déjà déshabillé afin de regarder de plus près ses plumes blanches. Avoir la chance d’examiner un Ange n’était pas donné à tout le monde et sortait de l’ordinaire. Attendant patiemment sa réponse, son regard émeraude se perdit dans le sien. Il ne pouvait lui dire non.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeVen 8 Juil - 21:13


Warren avait sûrement dû tomber sur la tête car il entendit une femme l'insulter sans raisons -il ne lui était pas tombé dessus et ne l'avait même pas éclaboussé.-. Son ton n'était pas agressif mais quand même, de quoi se mêlait-elle? Bon le poulet il y avait pire mais c'est sûr qu'on ne la lui avait jamais faite celle-ci. Enfin bon les "fermiers" étaient ceux qui avaient le meilleur goût et le plus de prestige dans les élevages alors Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] 1961302290. Bref, toujours est-il que l'angelot apprécia moyennement les paroles de l'inconnue-celles sur le poulet ne l'avaient pas fait réagir mais la suivante parlant de cuillère en or dans un endroit qu'on ne nommera point ici l'avait bien froissé.-. Enfin inconnue... Pas tant que ça... Le jeune mutant reconnu une actrice dont son père avait déjà parlé-précisons qu'il n'aimait pas le jeu d'acteur de cette femme prétentieuse, lui avait beaucoup de défauts mais était d'une honnêteté rare et également modeste, sachant aimer le luxe mais ne s'en vantant pas à l'extérieur. - le nom lui revint à la seconde insulte, lorsque les mains de la femme caressèrent son visage.

Warren fut étonné et un peu troublé admettons-le. Il était encore très jeune et n'avait connu aucune expérience, sa mutation l'empêchant de vraiment profiter de cette découverte car il avait alors peur d'être rejeté et de toutes manières son père lui l'avait formellement interdit par crainte que l'on découvre son secret. Apparemment ça devait plaire à celle-ci car elle paraissait fascinée par ses plumes. Malgré son regard émeraude sublime admettons le et sa renommée le blondinet se refusa à obéir, son jeune âge l'aidait certainement à résister, pourtant il est vrai qu'intérieurement son coeur battait la chamade. Comme son père Warren semblait condamné à aimer les belles créatures Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] 2618047288 Seulement tout comme son géniteur savait se tenir et rester fidèle à sa compagne, Warren savait le rester envers sa fierté et ses principes aussi recula-t-il d'un pas et rangea-t-il ses ailes.

-Gardez votre assurance et votre sourire mal placé de starlette. Vous obéir ne m'intéresse pas plus. Je me suis excusé par politesse, je ne vous dois plus rien... Et tant qu'à me laisser ma cuillère en or, laissez aussi mes plumes de poulet fermier tranquille je vous prie mademoiselle.

Fit-il très calmement en reprenant exactement la construction de la femme pour appuyer ses propres paroles ainsi que sa douceur concernant sa dernière phrase. Warren rangea ses ailes derrière son dos, les repliant et s'époussiétant avant de défier le mannequin de l'embêter plus. Si elle était ici c'était que c'était une mutante et qu'elle était au même niveau que lui. S'il était timide l'adolescent avait toutefois un certain caractère-qui l'avait poussé à tenir tête à son père.- et sans citer son cher papa pour se protéger comme beaucoup le faisaient. Il savait se défendre quand on l'attaquait et ne comptait pas laisser l'actrice lui faire des misères, si belle, si célèbre soit-elle car la renommée ne l'intéressait point.

Commençant donc à se retourner -bien qu'il ne soit pas tout à fait rassuré de tourner le dos à une fille aussi capricieuse.- pour rentrer le jeune homme commença à gravir la petite colline pour aller récupérer son manteau. Histoire de la narguer il détendit brutalement ses ailes de dos comme pour lui faire un pied de nez de tout ses 4,50 mètres d'envergure puis il reprit sa route en les repliant.

Intérieurement il n'était pas du tout rassuré et son coeur battait la chamade, autant agité par la beauté de cette femme que sa méchanceté visible... Mais Warren ne cèderait pas, il avait été à bonne école pour ça et remerciait son paternel pour deux choses au moins: ce dernier lui avait apprit à ne pas faire de caprices mais également à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Concentré pour ne rien laisser paraître de sa surprise et de sa "frayeur" certaine, il continua de marcher d'un pas assuré, à peine éloigné de la femme mais comptant bien continuer dans cette voie, maîtrisant son pas pour avoir simplement l'air de la délaisser et non de fuir. Elle avait beau être plus âgée, elle n'aurait pas la voix du chapitre!

Warren Worthington n'était pas un garçon facile nan mais oh

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeSam 9 Juil - 12:51



Sa réplique terminée, il perdit immédiatement son statut d’Ange pour revêtir celui d’adolescent révolté. Il était nettement plus mignon lorsqu’il avait la bouche fermée. Comme à son habitude, Cameron avait apparemment touché une corde sensible, il était vexé ou alors manquait cruellement d’humour. Elle ne s’attarda pas davantage sur son colocataire qui tentait désespérément de sauver le minimum de dignité qu’il lui restait après une telle chute. Elle n’eut le temps d’ajouter une dernière remarque, il lui avait déjà tourné le dos. Effectivement, ce dernier s’éloignait d’elle d’un pas hésitant.

Lorsqu’il déplia ses ailes pour faire le beau, elle ne put s’empêcher d’afficher un rictus des plus moqueurs. Avait-il déjà oublié que ses plumes ne servaient jusqu’à preuve du contraire de décoration ? Il était incapable de les utiliser à bon escient, pourtant il ne se gênait pas pour les exhiber tel un vaniteux affligé. Il était ridicule.

Kendall reprit le cours de sa promenade et continua son chemin dans une direction opposée, refusant de regarder derrière elle. Il avait pris sa route, elle prenait la sienne. La jolie blonde n’avait pas interrompu sa carrière d’actrice pour se faire des amis à l’Institut. Elle était là dans l’unique but d’apprendre à contrôler son pouvoir. Tant mieux si le courant passait bien avec les autres étudiants, sinon tant pis. De toute évidence, elle ne voulait pas d’une vie parmi les X-Men, elle était bien trop egocentrique. Plus vite elle saura maîtriser son don plus vite elle pourra retourner sur les plateaux de tournage.

Après quelques minutes de marche, elle s’assit sur l’herbe face à l’étang. Elle ne pouvait le nier, le manoir offrait un cadre magnifique. Elle adressa un sourire amusé à quelques élèves plus jeunes qui s’amusaient avec un ballon. Charles Xavier était un grand Homme, même si elle ne partageait pas forcément tous ses idéaux, elle était parfaitement consciente qu’il avait conçu un refuge idéal pour les mutants en difficulté.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeSam 9 Juil - 13:42


L'inconnue ne le suivit pas, c'était donc qu'elle n'était pas si dangereuse. Petit à petit Warren songea qu'il avait peut-être un peu exagéré mais c'est vrai qu'il détestait qu'on le prenne pour un fils à papa. Le garçon avait toujours travaillé très dur dans son école qui si luxueuse soit-elle n'en était que plus exigeante. Ses deux ans d'avance il ne les devait qu'à lui! Son paternel lui avait apprit à ne pas jeter l'argent par la fenêtre et s'il lui en donnait pas mal depuis que Warren était à l'institut c'était pour faire bonne figure, avant c'était tout juste s'il en avait plus qu'un enfant "normal" et pour cela le blondinet le remerciait car il n'aurait pas aimé vivre aux crochets de son père, il voulait exister en dehors de l'ombre de ce dernier.

La deuxième chose qui le gênait était sa mutation, à vrai dire le jeune homme n'était pas habitué à ce que l'on s'intéresse à ses ailes pour une autre raison que tenter un exorcisme. Voyant la femme sourire au loin, il se dit qu'elle ne devait pas être si méchante, sûrement stressée d'être ici... Son père n'aimait pas trop cette personne mais bon il n'avait pas raison sur tout non plus, pas vrai? Se dirigeant vers elle, l'angelot s'assit finalement à ses côtés et soupira. Bon re-excuses, mais valables cette fois et totalement sincères.


-Bon... Excusez moi... Je... Je n'ai pas l'habitude qu'on me demande ce genre de choses... Je n'assume pas vraiment le gêne X. Et quand on s'intéressait à mes "ailes", c'était soit pour essayer un exorcisme soit pour m'opérer alors j'ai été surpris. Je m'appelle Warren et vous? Je vous connais mais... C'est mieux quand on se présente naturellement, pas vrai?

Oh oui c'était tellement mieux d'être reconnu comme individu et non célébrité bien que pour Cameron c'était elle qui s'était construite cette réputation alors que lui "profitait" de l'aura de son père bien malgré lui. Pour se faire pardonner il glissa une aile sur le genoux de la mutante avec un petit sourire enjôleur. Il était jeune et perturbé ce qui expliquait son impulsivité, mais heureusement son bon fond lui faisait vite reconnaitre ses erreurs et puis cette femme l'intriguait réellement, avouons le.

Attendant de voir si elle acceptait son "présent" en guise de réconciliation, l'adolescent se mit à trifouiller l'herbe autour, choppant une coccinelle il la laissa grimper sur son doigt avec amusement et émerveillement. Ceux de son ancienne classe aurait essayé de la noyer avec de l'alcool pour rire ou de lui arracher les ailes mais lui il aimait bien la beauté du simple. La bestiole étendit son jupon transparent puis ses ailes rouges et s'envola pour atterrir sur son nez. Ayant un petit mouvement de recul il se mit quasiment à loucher alors que la bébête grimpait agilement entre ses deux yeux puis redescendait sur le bout de son nez et il se mit à rire comme l'enfant qu'il redevenait enfin, celui qu'il n'avait jamais pu être auparavant. Cet endroit était merveilleux. Vraiment!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeDim 10 Juil - 23:20



Comme elle s’y était attendue, le jeune garçon revint auprès d’elle et s’installa à ses côtés. Rangeant sa fierté masculine, il lui présenta des excuses sincères et déclina poliment son identité. Puis, lorsqu’il déposa l’une de ses ailes sur ses jambes élancées, la belle comprit qu’il y mettait vraiment de la bonne volonté. Elle était incapable de lui en vouloir, il paraissait désolé et faisait de son mieux pour arranger les choses. Elle décida à son tour de faire un effort. Elle répondit naturellement, en lui adressant un sourire amical :
« Je ne me présente plus depuis que j’ai 16 ans, mais j’imagine que je peux faire une exception pour toi… Je m’appelle Cameron. »

Contrairement à lui, Kendall aimait jouir de sa célébrité et de tous les avantages qui l’accompagnaient. Elle avait accompli quelque chose et vivait de sa passion. Elle se sentait puissante, désirée et influente. Alors qu’il se concentrait sur une coccinelle, l’actrice effleurait délicatement ses magnifiques plumes blanches du bout des doigts. S’essayant à la plaisanterie, elle ajouta dans un léger éclat de rire :
« Rassure-toi j’ai laissé ma poupée vaudou dans ma chambre. Je te montrerai mes talents d’exorciste un autre jour. »

Pauvre enfant, il avait dû endurer de sacrées épreuves. Elle n’aurait pas la prétention d’affirmer comprendre ce qu’il traversait, néanmoins ils avaient un point commun. La mutation de la jolie blonde était également la principale cause de ses ennuis. Elle aussi n’assumait pas ses capacités mutantes, terrifiée du danger qu’elles pouvaient représenter. La peur qu’elle ressentait chaque soir avant de s’endormir devenait insoutenable ; était-elle en train de rêver ou n’était-ce que la manifestation de son corps astral qui s’amusait, malgré elle, à altérer la réalité ?

Warren éclata de rire. Intriguée, elle tourna son visage dans sa direction. Il continuait de jouer avec cette coccinelle qui semblait l’émerveiller. A vrai dire à cet instant précis, il était attendrissant. Pourtant, elle ne put s’empêcher de souffler sur son nez pour forcer l’insecte à s’envoler. Toujours avec humour, elle déclara :
« Y’en a au moins une qui sait voler ici. A toi, réessaye. »

Après s’être moquée de lui, elle tentait désormais de l’encourager. Il ne devait rester sur un échec.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous

Invité




Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitimeMer 13 Juil - 2:25


La tension s'était enfin apaisée, Warren en était si content qu'un sourire immense s'étala sur son visage, dévoilant ses dents bien blanches. L'adolescent émit un rire cristallin et pur lorsque Cameron signifia avoir oublié sa poupée vaudou. Clairement amusé et étrangement à l'aise avec cette femme qui s'était pourtant révélée dure au début, le mutant la laissa frôler ses plumes, lesquelles frissonnèrent un peu parce qu'il était chatouilleux à l'articulation. Personne, pas même lui n'avait caressé son plumage avec autant de respect et de douceur; jusqu'à maintenant si ses ailes n'étaient pas une suite de trous et de plumes cassées c'était uniquement dû à sa régénération mais le fait de ne pas les lisser ni d'en prendre spécialement soin ne l'aidait pas à voler c'était certain. A l'instar des oiseaux il devrait prendre son temps pour augmenter leur étanchéité et leur donner un véritable sens mais jusque là, Cameron était la seule à bien traiter les demoiselles duveteuses qui semblaient d'ailleurs apprécier le frôlement. Warren soupira d'aise, il ne savait pas qu'un point sensible se trouvait juste avant son articulation là où il était chatouilleux. Cette femme aurait dû être vétérinaire pour oiseaux. Elle avait un don, c'était sûr! Le garçon fronça le nez lorsque l'animal s'envola après qu'elle lui eut soufflé dessus puis il répondit avec une certaine désinvolture qui cachait tout de même une inquiétude grandissante.

-Je vais encore m'étaler et cette fois mes habits ne résisteront pas je pense... Mais au fait, c'est quoi votre truc à vous?

Fit-il en haussant un sourcil, curieux mais également surpris par sa propre phrase, en effet avec son éducation il n'avait pas été habitué à dire "truc", enfin ni à porter des jeans... Manger des céréales premier prix dans une cantine... Et parler à une actrice célèbre avec une aile sur ses genoux non plus remarque. Encore moins à rire avec une coccinelle entre les deux yeux au lieu d'étudier comme un forcené pour réussir l'examen surprise de demain. S'allongeant paisiblement dans l'herbe haut, l'adolescent poussa un petit soupir, les mains soutenant son visage. Il se sentait un peu coupable par habitude, le fait de ne pas travailler à fond sans voir les années défiler était une torture mais également un soulagement. Warren se tourna vers l'actrice, il était curieux de savoir quel était son pouvoir. Normalement ça l'effrayait mais là non, il était simplement intéressé. Voyons voir si elle avait une aussi grande bouche quand il s'agissait de parler de ses difficultés à elle! Enfin l'angelot ne faisait pas ça par méchanceté non plus, il voulait juste savoir et l'aider également pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Vide
MessageSujet: Re: Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]   Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron] Icon_minitime


Revenir en haut Aller en bas
 

Vol au ras des pâquerettes [PV Cameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-