AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Mer 7 Mar - 13:54




"Kimberly"
&
"Charles"
© Never-Utopia


Lundi soir - 20h35

Hôtel de luxe près de la cinquième avenue - New York


Le lundi était censé être une journée intense, par intense je veux dire que notre mutante "courait" presque partout dans la ville. Rendez vous, Wall Street, Rendez vous, Wall Street, Entreprise, Rendez vous, Wall Street, Rendez vous, Rendez vous, fermeture de Wall Street, Rendez vous ou dîner donc en gros Rendez vous. Et là ! Ce lundi ! C'était une exception ! Elle avait déclaré le vendredi une pause ! Oui oui, vous avez bien lu une pause ! Une semaine de tranquillité ! Elle n'en pouvait plus ! Et puis les autres ne pouvaient rien dire c'était elle la patronne dans l'affaire ! La big boss ! Certes big boss contre son grès mais s'était elle la chef ! Et oui, Kimberly était la troisième personne la plus riche au monde. Elle était sortie des camps de concentration et ses grands parents l'avaient accueillis à bras ouvert en Amérique, sauf que voilà on meurt bien un jour, et ceux ci ne firent pas exception. Ainsi donc, alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente elle se retrouva à la tête d'une fortune qui dépasse votre entendement et devint d'un coup la chef d'une énorme non que dis je ! Une gigantesque entreprise qui s'étendait à peu près partout dans le monde. Il y avait à l'intérieur, des hôtels, des restaurants, des agences d'aviations, des parfumeries, bijouteries, et encore pleins d'autres choses. Alors vous voyez, elle avait besoin d'un break. Je vais vous donner le résumé de sa journée.

Levée dix heures trente, petit déjeuner copieux, révisions - et oui elle étudie pour rentrer au FBI ou mieux encore la CIA ! -, balade dans Central Park incognito, indigestion de Hot Dog et profitage du soleil, balade dans New York à pied et en taxi, shopping - grillage de carte crédit - retour à l'hôtel, engueulade de son conseiller qui se plains qu'elle est prise une pause, révision, et bain moussant. Et voilà, elle sortait de son bain tranquillement, se sécher les cheveux avec son sèche cheveux tout en chantonnant une chanson. Et puis après elle demanderait à ce qu'on lui apporte à dîner.


Dernière édition par Kimberly Pendragon le Mar 12 Juin - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Mer 28 Mar - 17:39





La première fois, après sept longues années, que Charles prit le Cerebro dans ses mains, il ressentit aussitôt une motivation certaine pour continuer sa mission de recrutement de mutants. Il avait envie de partir à la recherche des individus, qu'il soit en fauteuil ou non. Ses trois recrues restantes l'aidait bien dans sa quête. Hank continuait ses recherches, Sean et Alex s'entraînaient, progressaient, tout en gardant un oeil sur les nouveaux membres de l'institut. Charles ne pouvait qu'être ravis, son projet se profilait de jours en jours. C'est un Lundi après-midi que Charles décida de libérer ses quelques élèves pour faire un tour vers le Cerebro. Il avait été refabriqué dans une pièce du manoir, au sous-sol. Charles était le seul qui puisse y accéder en dehors de Hank, son créateur. Charles prit le casque entre ses mains et le posa sur sa tête, prêt à recevoir les informations nécessaires, prêt à voir de nouveaux mutants ayant besoin de son aide. Il vit tout d'abord les personnes du manoir, Sean, Hank, puis d'autres individus non mutants. Enfin, une personne attira son attention et il se focalisa dessus....

La voiture était prête, Charles allait partir avec Sean afin de retrouver la mutante qu'il avait vu dans le Cerebro. Il lui donnait une vingtaine d'années, pas plus, pas moins. Il l'avait vu dans ce qui semblait être une chambre d’hôtel, à New York. Sean emmena le professeur dans la ville et attendit sagement dans la voiture, alors qu'un membre du personnel de l'hôtel le fit entrer, l'aidant à entrer dans l'ascenseur. Une fois à l'étage, Charles se dirigea vers la porte, mais il n'était pas seul. Un homme de service allait livrer le repas de la jeune fille et il toqua trois coups à la porte. Charles se dirigea vers lui et se concentra afin de lui faire oublier son travail. L'homme fit donc demi-tour et s'éloigna. Charles garda l'index sur sa tempe afin de créer une illusion. Il n'était pas dans un fauteuil mais debout, sur ses deux jambes. C'était en tout cas la vision qu'aurait la mutante lorsqu'elle le verrait. Charles n'avait pas envie de se présenter dans un fauteuil roulant pour une première approche et il était plus évidant de montrer son véritable état lorsqu'il devrait faire preuve de ses pouvoirs.



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Jeu 29 Mar - 20:41


Ce qui était bien en ayant un hôtel de luxe c'est qu'on a droit à la plus belle suite, celle au dernier étage avec toutes les options en plus gratos, terrasse et tout le tralala ! Kimberly, elle, elle se trémoussait tout en se séchant les cheveux et chantait "Honey Don't". Il y a aussi une autre chanson qu'elle allait chanter après "Lucy in the Sky with Diamonds", la musique qui a donné le nom à notre très chère ancêtre Lucy. Merci les Beatles ! Et puis, si on associe les trois majuscules de ce magnifique titre de chanson on peut voir un autre mot apparaître. LSD. Vous connaissez ? Oui, bien sûr vous connaissez. Ce psychotrope hallucinogène puissant. Ils ont fait ce titre pour montrer que la censure ne les arrêtaient pas ! C'est beau çà vous ne trouvez pas !?! Ainsi donc la jeune femme chantait :

- ... Well I love you, baby, and you ought to knowI like the way you wear your clothes everything about you is so doggone sweet you got that sand all over your feet but ah ah well honey don't, honey don't honey don't, honey don't, honey don't I say you will when you won't, ah ah, honey, don't ...

Son chat, Bidule, de race Angora Turc, ayant un magnifique pelage blanc et long la regardait, la tête légèrement penchée sur le côté droit. Continuant à gesticuler sur place elle finit de sécher ses cheveux. S'habillant d’un jean propre noir qui la moulait parfaitement et d'une chemise noire et rouge - sans soutif en dessous -, elle prit son chat dans ses bras :

-Allez mon Bidule on va commander le dîner et je te serre ton canard.

La mutante posa un doux baiser sur le museau du chat qui ronronna de plaisir. Du fait qu'elle l'embrassait sur son bout du nez ou qu'il allait bientôt manger ? Peut-être les deux ? Mystère et boule de gomme. Elle déposa le chat à terre qui se mit à se frotter contre elle et à ronronner alors que celle-ci décrochait le téléphone et tapait un chiffre. Au bout de deux bip une voix se fit entendre :

- Que puis-je pour vous mademoiselle Pendragon ?

-Bonsoir Aldo, j'aimerais pouvoir dîner. Ce soir çà sera chinois ! Alors voilà, j'aimerais avoir s'il vous plait du poulet au miel sésame, du riz, quatre pâtés impérial aux bœufs et trois nems aux bœufs ! Des brochettes aux poulets caramel. Et ... euh ... comme boisson ... mmmh ... on va prendre du coca, et une bouteille de vin, et aussi un pichet d'eau. Ah ! Aussi des nouilles sautées et du riz blanc ! Vous serez un ange si vous arriviez à faire en sorte qu'on m'apporte toute çà rapidement, je sais que l'hôtel est bondé et que c'est l'heure où le resto est bondé à craquer mais je dois réviser Aldo et je ne peux réviser sans avoir le ventre rempli.

-Je vais faire de mon mieux mademoiselle.

-Merci beaucoup.

Elle raccrocha et se dirigea vers l'écuelle de son Angora Turc et lui servit sa pâté puis elle alla se laisser tomber sur le dos sur son lit trois places. Bidule grimpa avec agilité sur le lit après avoir fini son festin et alla ronronner pendant qu'il avançait doucement sur le ventre de sa maîtresse. Les minutes passaient et aucun repas n’arrivait. La mutante soupira alors que son chat descendait d'elle et se blottissait contre son flanc gauche. Et finalement le miracle arriva, trois coups ! Trois magnifiques coups ! Alléluia elle allait enfin pouvoir dîner. Elle se redressa dès le premier coup sur la porte et se précipita pieds nus vers la porte, ne se doutant pas un seul instant que l'homme qui lui avait apporté ses plats était parti en laissant son repas et un inconnu derrière la porte :

-J'ARRIVE !! cria-t-elle

Elle ouvrit la porte et resta ahuri face à l'homme qui se tenait devant elle. Ses yeux reptiliens le fixaient :

-Eumh ... bonsoir vous êtes ?

Si c'était encore l'un de ces foutus journalistes qui venaient à l'improviste la questionnait pour un magazine il allait passer par la fenêtre ! Et puis elle vit son repas à côté de l'homme :

- Rentrez je ne vais pas vous laisser moisir ici.

Elle le laissa rentrer et prit en main le chariot à repas, fermant la porte avec son pied droit. La jeune femme sentait qu'elle allait devoir attendre pour son repas.
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Dim 1 Avr - 17:50




J'ARRIVE !!

Charles regarda la porte et fit un sourire. Il était amusé de la façon dont la jeune fille procédait pour annoncer son arrivée. Peu après, la porte s'ouvrit et Charles afficha un très large sourire. Il avait perdu l'habitude de venir chercher les mutants qu'il voyait dans le Cerebro et avait peur de mal procéder. Puis, malheureusement, Erik n'était plus là pour l'accompagner. Il se souvenait encore de tout ce qu'ils avaient fait ensemble en 1962. Une boule apparut au creux de son ventre. C'était le bon temps.

Eumh ... bonsoir vous êtes ?

Mince, Charles ne s'était même pas présenté. Il fit un nouveau sourire mais ne présenta pas sa main. Inutile d'essayer de se présenter dans les convenances.

Rentrez je ne vais pas vous laisser moisir ici.

Charles n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit, mais c'était tant mieux. Il préférait entrer et parler à l'intérieur plutôt que de rester dans le couloir et attirer l'attention sur sa présence près d'un charriot de nourriture sans l'homme de chambre. Charles fit glisser les grandes roues de son fauteuil pour se déplacer dans la chambre. Ses jambes lui manquait horriblement. Il avait également perdu de son charme, assit dans ce fauteuil qui le rendait beaucoup plus petit que ce qu'il était. Les femmes avaient tendance à le fuir ou à ressentir une grande pitié pour lui, mais elles n'étaient jamais vraiment séduire par ce demi-homme. Charles laissa échapper un soupir à cette pensée. Au moins, il pouvait encore créer ses illusions et passer pour un homme tout à fait normal, debout, bien portant.

Je m'appelle Charles Xavier et j'aimerai beaucoup... m'entretenir avec vous quelques instants.

Discrètement, Charles posa de nouveau son index sur sa tempe. Il voulait connaître les pensées de la jeune fille et analyser son pouvoir, voir dans sa tête. Il voulait en connaître davantage avant de continuer la conversation. Sans les éléments qu'il attendait, il lui serait difficile d'être convainquant en parler de mutation et d'école pour les mutants. Une fois de plus, avec Erik, Charles aurait eu plus de facilité à en venir au fait directement. Il n'aurait pas pris des pincettes pour aborder le sujet.
Tout en se déplaçant dans la pièce, en roulant, Charles observait la décoration. Il attendait sagement de connaître les informations psychique de cette jeune mutante.


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Dim 1 Avr - 18:49


Bon sang comme ça sentait bon son repas ! Et dire qu’elle n’allait pas y toucher tout de suite. Ca fait rager çà ! Elle ne laissa même pas le temps à l’homme de se présenter qu’elle lui dit de rentrer et le laissa passer. Tout elle ! Ne laissant pas le temps aux autres de dire ou faire quoi que ce soit. Elle mit le charriot près de la table à manger et s’assit sur la table. Puis elle dirigea son regard reptilien vers celui de l’inconnu qui se présenta en tant que Charles Xavier. Jamais entendu parler. Elle pencha légèrement la tête sur le côté l’observant toujours puis finalement elle fit entendre sa voix alors que son Angora Turc rentrait silencieusement dans la pièce où les deux mutants étaient :

-Bien … mais vous voulez me parlez de quoi ?

Son regard était toujours fixé sur cet homme qui l’avait dérangé. Elle entendit un miaulement alors que Bidule était assis à côté du fauteuil roulant du mutant, ce miaulement lui fit l’impression d’entendre un cri. Elle laissa ses pieds toucher terre et tournant le dos à l’homme elle se dirigea tranquillement vers un gros fauteuil où elle se laissa tomber avec lourdeur. Elle vit passer devant ses yeux pendant quelques instants un moment de sa vie, un moment qui avait été tellement douloureux. Auschwitz. Elle ferma quelques secondes les yeux. On l’avait embarqué sans ménagement la séparant de l’un de ses amis qui avait eu le malheur comme elle de naître juif. Franchement y en a qui vont pas bien dans leur tête. Ils criaient tous les deux alors que des soldats allemands les séparaient. Passant une main sur son visage elle rouvrit les yeux :

-Vous devez avoir faim. Je vous commande quoi ? dit-elle alors qu’elle se relevait

Elle marcha tranquillement vers le combiné et le décrocha :

-Et me dites pas que vous ne voulez pas je ne croirais pas ! Vous avez un menu sur la table.

Bidule lui, miaula de nouveau puis une seconde fois, et se mit à renifler la roue du fauteuil. Les chats sont vachement traîtres vous savez ? Et puis ils voient les esprits, et dans ce cas précis, les illusions :

-Et au faites … je préfère qu’on soit sincère alors ça serait bien que je puisse vraiment vous voir si vous voyez ce que je veux dire. D’après mes yeux vous pouvez savoir que je suis une mutante et vu ce que mon chat est en train de faire il montre que ce que je vois c’est ce que vous voulez que je vois. Je me trompe monsieur … Xavier ? Vous avez choisi ?

Elle n’aimait franchement pas qu’on lui mente, qu’on lui cache des choses. Alors pour commencer une discussion faire ça, c’était prendre un mauvais départ. Elle plaqua son dos contre le mur, mettant un pied sur celui-ci son regard fixé sur l’homme.
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Jeu 19 Avr - 16:37




Se concentrant sur la jeune fille, d'un simple regard, Charles vit son effroyable passé. Ses souvenirs lui firent aussitôt penser à Erik Lehnsherr et il ferma les yeux, essayant de tout chasser de son esprit. Il n'était pas là pour se laisser entraîner avec nostalgie dans ses propres pensées, il était là pour recruter une jeune mutante. Charles avança un peu avec son fauteuil, écoutant la jeune mutante lui poser une question quelconque, l'inviant à dîner avec lui. Ce fut plutôt généreux de sa part, mais Charles refusa en secouant la tête, avec un sourire.

Hm, eh bien....

A peine avait-il commencé sa phrase qu'un chat s'approcha de lui, ou plutôt de son fauteuil, reniflant les roues avec attention. Charles essaya de se concentrer pour que l'illusion continue, mais son tour de passe-passe ne dura pas longtemps.

Et au faites … je préfère qu’on soit sincère alors ça serait bien que je puisse vraiment vous voir si vous voyez ce que je veux dire. D’après mes yeux vous pouvez savoir que je suis une mutante et vu ce que mon chat est en train de faire il montre que ce que je vois c’est ce que vous voulez que je vois. Je me trompe monsieur … Xavier ? Vous avez choisi ?


L'illusion disparut et Charles laissa la mutante voir ce qu'elle devait voir : la réalité. Un homme d'une trentaine d'années, assit pitoyablement dans un fauteuil roulant suite à une blessure infligée involontairement par son meilleur ami, son allié. Charles posa les yeux sur la mutante et fit un très léger sourire. Il ne voulait ni la mettre mal à l'aise, ni l'effrayer, bien qu'elle n'eut pas l'air d'être trop terrorisée. Une mutante qui voit un autre mutant, qui a-t-il de si effrayant ?

Je vous remercie pour votre offre mais je n'ai pas très faim. Je suis...un mutant, comme vous pouvez le voir. Ceci est bien la réalité, je suis en fauteuil. Sachez que je ne vous veux aucun mal... je suis ici pour discuter de votre don particulier. J'ai cru voir que vous étiez une mutante capable de... certaines choses..

Charles savait très bien ce qu'il avait vu et se doutait bien que la mutante connaissait son pouvoir par coeur, alors, inutile de lui rappeler. Il venait de la "rassurer" en lui ayant montré son pouvoir. Il fallait désormais être persuasif pour le reste des évènements. Lui proposer de venir dans son institut et améliorer son pouvoir. Mais avant de faire son offre, Charles voulait s'assurer que la jeune fille ne soit pas rebuter par sa présence et qu'elle veuille bien l'écouter.



____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Mer 30 Mai - 10:38


Les flashbacks revenaient souvent, au moins une fois tous les deux jours depuis quelques mois. Combien ? Elle ne le serait le dire. Ils étaient tous centré sur le même moment, enfin plutôt le même passage de sa vie. Le camp de concentration. Auschwitz. L’enfer. Là-bas, elle y avait rencontré Erik Lehnsherr. Un mutant lui aussi, enfin, elle l’ignorait et lui aussi ignorait sa véritable nature malgré le fait qu’elle est des yeux reptiliens. Quand elle était petite, et que ses parents étaient toujours vivants, on lui avait dit que ce qu’elle avait aux yeux, ce n’était qu’une malformation. Personne ne se doutait qu’en faites, elle n’était pas comme les autres. Avec Erik, ils s’étaient entraidés, il le fallait bien pour pouvoir survivre en ce temps-là, surtout quand on est dans un camp de concentration.

A la sortie du camp, ils étaient restés ensemble quelques temps, jusqu’à ce que ses grands-parents à la blonde se signalent enfin et les séparent. Les horreurs. Elle en avait vu, et maintenant si elle voyait quelqu’un de malformé dans la rue, elle ne s’en moquait pas, elle n’en avait pas peur, et n’était pas dégoutée de cette personne. Oh que non ! En faites, elle allait vers cette personne. Elle ne la prenait pas en pitié, mais elle essayait de devenir son amie, car être seule, elle connaissait bien cela.

Kimberly avait toujours ses yeux braqués sur l’homme quand son chat se mit à renifler les roues du fauteuil roulant qu’elle ne pouvait pas voir, ce qui l’intrigua. Alors elle se mit à parler, comprenant que ce qu’elle était en train de voir de l’homme, ce n’était qu’une illusion. Et alors, l’illusion disparut et elle le vit. La jeune femme avait un regard indifférent et son visage était neutre, elle laissa passer quelques secondes avant d’ouvrir la bouche :

- Alors là, je ne vois franchement pas pourquoi vous me l’aviez caché. Vous savez, j’ai vu des choses inqualifiables tellement elles étaient horribles, alors vous dans votre fauteuil çà me gêne pas du tout.

Elle avait dit tout cela d’une voix calme, nullement gênée par le fait qu’il soit dans un fauteuil roulant. La mutante l’écouta parler avec attention. Lui, lui vouloir du mal ? Elle le voyait bien qu’il ne lui voulait aucun mal, et puis comment aurait-il pu lui faire le moindre mal ? Il était handicapé, certes il avait des pouvoirs mais voilà, elle pourrait le liquider en moins de deux. Elle raccrocha le téléphone. Il ne savait pas ce qu’il ratait, le restaurant de l’hôtel était l’un des meilleurs. La multi milliardaires alla se rasseoir – enfin plutôt se laisser tomber – sur son fauteuil :

-Je suis capable d’enlever les muscles et de contrôler la température interne du corps. Ça vous intéresse en quoi ?

Elle avait une de ses faims. Et lui qui la retenait en étant présent, de se jeter sur la nourriture. Ça se faisait vraiment pas d’arriver au moment où elle allait dîner vous ne trouvez pas ? En même temps, comment l’aurait il sut ?
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Mer 30 Mai - 21:16




Charles était un peu plus détendu, prêt à parler de choses sérieuses. Il avait un sourire sur son visage, un sourire bienveillant. Il était totalement calme et prêt à avoir une conversation avec la jeune mutante en face de lui. Celle-ci ne fut pas gênée de voir son invité dans un fauteuil roulant, ce qui était plutôt bon signe. Charles avait été confronté de nombreuses fois à des gens qui le prenaient en pitié dès qu'il le voyait ainsi, assit dans son fauteuil, quelques capacités basiques en moins. Mais il n'en était pas pour autant sénile, il savait encore se servir de sa tête. Un sentiment de bien-être l'envahit, le sentiment d'être à nouveau le Charles qu'il était avant, celui qui n'attirait pas les regards à cause de sa différence visible. Cette petite remarque lui fit immédiatement penser à Raven. Elle n'avait pas la même apparence que les autres et elle en était fière. Charles était un faible, il lui avait fallu du temps pour s'adapter à son nouvel handicap. Inutile de se souvenir du passé, le mal était fait. Ce soir, il était là pour tenter de recruter cette jeune fille aux yeux reptiliens. Après quelques questions-réponses, Charles put voir que la jeune fille était totalement ouverte à discuter au sujet de la mutation. Elle n'avait pas de craintes et répondait rapidement aux questions, nullement gêné de la curiosité de son invité. Charles fit un sourire et haussa les épaules. Il n'avait pas expressément besoin d'un mutant capable d'enlever les muscles et de contrôler la température corporelle, mais si la jeune fille en avait besoin, elle avait sa place parmi eux, dans l'école pour les jeunes mutants.

Je ne suis pas intéressé par votre pouvoir... disons plutôt que, je possède une école. Une école qui peut vous aider à évoluer... si vous le désirez. Une école que je dirige et dont je suis... l'un des fondateur. Il y a plusieurs mutants qui apprennent jour après jour à se servir de leurs dons, à maîtriser leurs émotions par rapport à leurs capacités... et je pense qu'il serait bon de vous avoir parmi nous.

Charles ne savait pas s'il pouvait être convainquant et si la jeune fille avait besoin de plus de renseignements, mais pour le moment, ces simples paroles pouvaient suffire à ouvrir la discussion sur l'école et les intentions de Charles. Il continua tout de même sur l'un des points les plus importants.

Ceux qui le désirent peuvent même faire partie des X-Men... partir en mission, et aider les autres. Bien-sûr, il faut du temps pour en faire partie mais au moins, je vous expose toutes les possibilités de l'école..


____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Lun 9 Juil - 12:12


Bidule s’approcha en se dandinant du fauteuil où était assise sa maîtresse, d’un bon il arriva sur ses genoux et se roula en boule, la main de la blonde se posa sur lui et par automatisme elle se mit à le caresser tout en écoutant attentivement ce que disait l’homme au fauteuil roulant. Une partie de ce qu’il venait de dire l’avait beaucoup intéressé « maîtriser leurs émotions par rapport à leurs capacités » c’est vrai que sur ce point elle pêchait beaucoup. Son second pouvoir, le contrôle interne de la température elle ne le maîtrisait que par ses émotions. Quand elle était énervée, triste et bien d’autres émotions violentes. L’Angora Turc s’était mis à ronronner au fur et à mesure des caresses de la multimilliardaire :

-Vous pourriez vraiment m’apprendre à contrôler mes émotions monsieur Xavier ? Il y a aussi un autre point que j’aimerais résoudre … j’ai … eumh … des responsabilités, de grandes responsabilités et le problème c’est que je dois hélas voyager souvent à cause de ces responsabilités, je ne peux renier ses responsabilités ni mes voyages. Seriez-vous prêt quand même à me prendre dans votre école ? Si oui, comment pourrions-nous nous organiser ?

Par moment elle avait envie de tout faire valser, renier ses responsabilités de troisième personne la plus riche du monde. Mais c’était totalement impossible elle ne le savait que trop bien. Et ces responsabilités lui pourrissaient la vie. Mettre en stand-by tout çà pour quelques mois ? Là, elle risquait de perdre la vie, ses conseillers allaient devenir fous et ils allaient la tuer ! Déjà prendre UN week end c’était la fin du monde pour eux alors là quelques semaines à plusieurs mois et s’en était fini ! Ce n’était pas la fin du monde mais la fin de l’univers ! En tout cas, quand elle serait vieille et juste avant de mourir elle donnerait toute sa richesse à des œuvres de charité. Certes, elle donnait de l’argent – beaucoup d’argent – à des œuvres de charité mais là, elle liquiderait sa richesse en entier !

HJ : Désolé c'est vachement court >< Je vais me récupérer au prochain !
Revenir en haut Aller en bas

Game Master
avatar

Fondatrice
Maître du jeu

▬ Date d'inscription : 02/06/2011
▬ Messages : 898
▬ Points : 99



MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   Jeu 19 Juil - 19:13




Charles essayait de maintenir un sourire rassurant et une voix paisible pour mettre la demoiselle en confiance. Elle ne semblait peut-être pas tellement rassurée de tout ce qu'il venait de lui dire et avait quelques responsabilités dans sa vie qui ne lui permettait pas de tout laisser de coté. Charles comprenait parfaitement la situation et avait bien sûr des solutions. Il n'en était pas à son premier cas, ni à son dernier. Les mutants de son institut n'étaient pas toutes des personnes en âge d'aller à l'école, bien au contraire. Il pouvait y avoir des adultes, qui venaient ici pour se faire aider, puis ils menaient leur petite vie comme bon leur semblait. Charles ne renfermait personne chez lui, ses élèves avaient le choix entre rester à l'institut ou non, tout en suivant la totalité ou la moitié des cours. Kimberly pouvait faire partie des personnes qui avaient envie de se faire aider mais qui n'étaient pas forcément rattachées à l'école. Elle pouvait même décider de son avenir...

Vous savez, je ne suis pas là pour décider à votre place, mais je peux vous aider sans que vous n'ayez à venir dans mon école à temps plein. Vous pouvez même, si vous le désirez, me rencontrer en dehors de l'école et nous pourrions parler, je pourrais vous aider. Tout dépend de vous, de vos intentions, de vos envies.

Deux camps de mutants existaient et Charles faisait partie d'un, Erik de l'autre. La jeune mutante avait peut-être déjà entendu parler du Brotherhood, à moins qu'elle ne sache pas que les mutants se rejoignaient en clans pour défendre leurs idées, leurs vies. Charles pourrait aider Kimberly et celle-ci pourrait avoir à choisir son camp. Il ne savait pas quelles étaient les intentions de ses élèves mais leur laissait le choix, toujours. Il n'était pas là pour avoir le meilleur camp, il était là pour apporter son aide. Kimberly en avait besoin, il pouvait faire une tentative.





____________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••   


Revenir en haut Aller en bas
 

Beautiful, Dirty, Rich ! ••• Charles Xavier •••

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• RAGE AND SERENITY™ • :: SALLE D'ARCHIVES :: ARCHIVES : ANCIENNES VERSIONS :: ANCIENS SUJETS RP-